La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi bel abbes : Le grand écrivain et journaliste Kamel Daoud hôte ce lundi de l’association paroles et écritures

Sidi bel abbes : On a été informé par madame Khalida Taleb et ce il y a quelques semaines de la programmation du passage à la bibliothèque paroles et écritures, de notre confrère et écrivain Kamel Daoud à sidi bel abbes. Et aujord’hui on confirme que cette future rencontre aura lieu le lundi 09 juillet à partir de 16:30 indiquent les membres de l’association paroles et écritures qui organisent cette manifestation culturelle et saisissent l’occasion pour inviter tous nos lecteurs (lectrices) a venir et assister au siège de l’association sis dans la bibliothèque sus-citée de l’avenue Aïssat Idir Sidi bel abbes.

Notons que notre journal avait a plusieurs reprises évoqué notre ami Kamel Daoud et avions fait part de quelques chroniques de Raïna Raïkoum qui parait dans le quotidien d’Oran comme on avait été content que notre confrère du Quotidien d’Oran, journaliste, chroniqueur et écrivain, et qui fut a ses débuts chef de rubrique des pages Oranie et Oran, il y a de cela plus de 10 ans, et fut sélectionné il y une année pour le prix Goncourt de la nouvelle 2011 pour son recueil de nouvelles, Le Minotaure 504. L’ouvrage devait sortir le 5 mai 2011 aux éditions Sabine Werspieser après son édition initiale en Algérie chez Barzakh sous le titre La préface du nègre. Quant au prix Goncourt, il est décerné chaque année au début du mois de novembre. Mais il est évident qu’il est d’un tout autre rapport financier, un tirage très important étant assuré au livre couronné par le Goncourt. Pour les autres sélectionnés au dit concours.
Qui est kamel daoud ? notre source indique ceci :
Kamel Daoud, né le 17 juin 1970 à Mostaganem, est un écrivain et journaliste algérien d’expression française. Il tient une chronique, Raina raikoum (« Mon opinion, votre opinion »), dans Le Quotidien d’Oran2, dont il a été le rédacteur en chef pendant huit ans. D’après lui, il a obtenu, au sein de ce journal « conservateur » une liberté d’être « caustique ».
Le 12 février 2011, dans une manifestation dans le cadre du printemps arabe, il est brièvement arrêté4. Ses articles sont également publiés dans Slate Afrique. Le 14 novembre 2011, Kamel Daoud est nommé pour le Prix Wepler-Fondation La Poste5, qui échoie finalement à Éric Laurrent.
Ouvrages :
Raïna raïkoum, Dar El Gharb, Oran, 2002 (recueil de chroniques publiées dans le Quotidien d’Oran)
La Fable du Nain, Dar El Gharb, Oran, 2003 (récit)
L’Arabe et le vaste pays de ô… (nouvelles1), Barzakh, Alger 2008, prix Mohammed Dib
Ô Pharaon, Dar El Gharb, Oran 2005
Minotaure 504 (nouvelles), Sabine Wespieser, Paris 2011, (ISBN 978-2848050980), sélectionné pour le Prix Goncourt de la nouvelle2

Bienvenu a notre ami.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=14479

Posté par le Juil 7 2012. inséré dans ACTUALITE, CULTURE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

40 Commentaires pour “Sidi bel abbes : Le grand écrivain et journaliste Kamel Daoud hôte ce lundi de l’association paroles et écritures”

  1. nabila t sba

    Ah quelle aubaine je serai libre de lundi et je me rendrai a la bibiolthéque .les chroniques de raina raikoum sont sont pitié

  2. kerroum retraité

    Nous sommes heureux d’acceuillir notre fils une grade plume un jeune qui fait trembler les caciques la houkouma le khorti

  3. smain

    C EST LA DEUXIEME FOIS QU IL VIENT

  4. benhaddou boubakar

    on y sera nchallah et on espere une bonne organisation comme d’habitude!

  5. Hamid D de Paris

    Je profite de l’occasion pour féliciter encore une fois , Kamel Daoud , pour toute son oeuvre et notamment sa chronique « Raina Raikoum  » que je lis quotidiennement sur Internet , depuis Paris. C’est l’un des rares journalistes , éclairé ,
    militant ,engagé et sans langue de bois .
    Bravo Kamel Daoud et bonne continuation.
    Cordiales salutations de Paris .

  6. youcef h de sba

    Sans la chronique de Kamel Daoud , le » Quotidien d’Oran  » ne serait pas un journal , mais un « torchon » ! . Parce que tout simplement , il n y a rien d’intéressant , à part cette chronique .

    • hamidi

      On dirait un spécialiste qui juge je respecte votre opinion mais vous confondez mr Kamel daoud anime une rubrique et les autres ont d »autres taches bien déterminéees.

  7. Tayeb H (fg thiers)

    Depuis presque 5 ans , je ne lis que la rubrique « Raina Raikoum  » de Kamel Daoud , que j’apprécie énormément pour son ton caustique et acerbe . Les autres rubriques ne sont que du bla-bla .
    Le Quotidien d’Oran est devenu un journal inintéressant depuis 5 ans , je ne sais pas pourquoi .
    Heureusement Kamel Daoud est là pour briser cette monotonie.
    Bravo Kamel Daoud .

  8. Hanane

    il ya tranche de vie d’elguellil! Y a de l’info, de l’intox, il ya du quotidien quoi! C’est un journal de proximité aussi. Kamel Daoud est un grand, cela est certain. les chroniques du jeudi sont aussi riches.

  9. Tayeb H (fg thiers)

    Oui c’est vrai ma chère Hanane , les chroniques du Jeudi sont aussi parfois intéressantes . Mais ce que je reproche au Q.O , c’est l’absence d’esprit critique , d’analyses , de propositions , de grandes enquêtes ,…
    Le journal ne joue pas pleinement son rôle de contre-pouvoir , comme tous les grands journaux qui se respectent .

  10. Emy22

    On y sera Nchallah

  11. Nasri

    bonsoir Emy 22
    La surprise pour si Benhaddou et Mohamed 2231, concernant vos études à l’université, avec une grande fête après l’obtention de votre diplôme. on a pas oublié……..?.

    • benhaddou boubakar

      bonjour si nasri,j’ai pas oubliè la grande fete de fin d’ètudes de « emy 22 »,la vdsba sera presente nchallah et mohamed 2231 aussi malgrè lees empechements!

  12. Mr kaddous cv de sba

    Kamel daoud apporte beaucoup a ce journal qui refermer des potentialités.et ce n’est pas la peine de les citer.bienvenue a sidibelabbes .

  13. Hanane

    Mr Tayeb H, votre verbe dénote plus d’un style journalistique; on sent le lecteur assidu, mais aussi et surtout le critique objectif et constructif. Ne pourrait on pas vous lire,quelque part ,sur quelque presse aussi? Trés sincèrement.

  14. smain

    la voix desba est trés a cheval merci pôur cette info

  15. gherbi sba

    un vrai bonheur de rencontrer notre élité culturelle:je remercie la voix pour la vulgarisation de cette annonce.

  16. sohabi ALICANTE

    Bonne nouvelle qui rehausse le volet culturel de notre ville qui a besoin de rececoir des sommités et abriter des manifestations sérieuses qui lui sied .je suis sur qu’il y’aura du monde lundi MERCI AU JOURNAL

  17. El-katib el-andaloussî

    Ah! la culture intellectuelle qui enrichie les méninges afin de ne pas finir idiots .Une autre culture celle qui se cultive dans les champs et qu’on appelle culture maraichère qui remplit la panse au point de dire à la caboche de chanter .
    En Amérique seuls les écrivains qui ont du succès sont importants

    En France tous les écrivains sont importants .

    En Angleterre aucuns des écrivains n’est importants .
    Et chez nous en Algérie qu’en est-il plus exactement de cette profession et de cette culture intellectuelle ?
    Quand à l’autre profession sur l’écriture de l’histoire voici une belle citation de Voltaire qui a dit,je cite:

    ((Un historien est un babillard qui fait des tracasseries aux morts.))

    • benhaddou boubakar

      j’admire beaucoup tes commentaires ya elkatib elandaloussi, vous etes un « phare parmi d’autres qui nous illuminent dans notre rubrique avec memoria,un parmi d’autres,g mohamed etc ! on vous remercie mon cher!

  18. giselle de Marseille

    Moi aussi j’interviens.

    • benhaddou boubakar

      oui giselle ,tu interviens comme les autres,j’ai dit etc ,c a d;claude,giselle,mme ch,hami hamid,dennoune; que tout ce qui aime partager la fraternitè,sinceritè,sagesse,puisse apporter toujours un plus a notre rubrique cordialement

  19. giselle de Marseille

    Monsieur benhaddou b ;moi j’ai comptabilsé 3 noms;je ne peux pas deviner ni lire dans vos pensées ; je ne suis pas Mme soleil,Je pense que vous aurez pu dire tous les lecteurs.je m’excuse de cette observation.amicale; Bonne soirée.

  20. benhaddou boubakar

    pas d’exuse giselle,vous avez raison et c’est votre droit de le dire, on est tous la pour nous entendre, allez tous les lecteurs qui interviennent sont nos amis pour le but d’enrichir la rubrique,et je suis parmi les lecteurs! bonne soirèe cordialement!

  21. ras

    bsr !
    quand le lis raina raikoum du grand « kamel daoud » je lis l’algérie sans complaisance ni hypocrisie !
    KAMEL DAOUD EST UN GRAND !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sans lui le quotidien D’ORAN N’EST RIEN et POUR MOI LA LIBERTE DE LA PRESSE C’EST LUI !!
    DOMMAGE QUE JE NE SOIS PAS A BEL ABBES POUR LE VOIR DE PRES ET DE L’APPRECIER A SA JUSTE VALEUR !!!!!

  22. Mémoria,

    Kamel Daoud n’est plus à présenter.Polémiste avéré,critique rompu à l’auto-dépréciation phylogénétique,il reste un virtuose du nouveau courant « algérianiste » porté par les nouvelles générations post Indépendance…rive Sud où il donne dans ses pamphlets cette dose de cynisme à la langue de Victor Hugo qui aurait fait retourner dans sa tombe Drieu La Rochelle…
    Kamel Daoud gagnerait aujourd’hui à s’investir dans l’écriture de livres et/ou romans où il est assuré de trouver sa place dans le gotha méditerranéen.Les journaux et le travail de presse risquent de l’épuiser et d’annihiler ses capacités d’écrivain au long court comme beaucoup de correspondants et journalistes qui furent exploités et « vidés » par les opportunistes politiciens…C’est vrai que Yasmina Khadra est resté stratège dans son processus éditorial en évitant les « pièges à crabes » de canards que nous éviterons de nommer ici !

    Les salutations fraternelles d’un ancien « nègre »,Si Kamel !

  23. Mémoria,

    Coorigez SVP: …au long cours comme beaucoup de correspondants…

  24. Mémoria,

    Lorsqu’on est trop longtemps sur la route et que la fatigue nous fait somnoler,il faut impérativement arrêter sa voiture sur…l’autoroute et se reposer !
    Car dans le cas contraire,c’est l’accident mortel !!!!

  25. Claude.B

    Monsieur Kamel Daoud est un excellent écrivain ,ses chroniques sont savoureuses , les lecteurs et lectrices qui vont avoir l’occasion de le rencontrer et de dialoguer avec lui cet après midi ,ont beaucoup de chance ,j’aurais aimé en faire partie .Sa contribution au quotidien d’Oran est certes un plus pour ce journal , personne ne la remet en question ,bien au contraire tout le monde la loue ,pour autant faut il déprécier le travail effectué par tous ses confrères ,et porter un jugement sans concessions ,et définitif , sur le journal dans son intégralité ?

  26. Mr kaddous cv de sba

    bonjour madame , votre analyse est judicieuse et vous avez anticipé ; on dirait que vous avez lu dans ma pensée étant donné que depuis hier je voulais placer un commentaire vous le dites si bien qu ‘il me reste qu’a dire consolider vos dires vu que ce journal est un tout et ils sont nombreux qui lui ont doné cett notorieté; les noms et les plumes signataires ne courent pas les rues et les attaques voilées ne riment qu » une chose ; la maladie interne de ces aigris…

  27. Mémoria,

    Par respect à la « plume » de Kamel Daoud,nous éviterons de faire aujourd’hui le procès d’une certaine presse algérienne tant locale que nationale,et de ses pratiques….Ce n’est que partie remise !

  28. Mémoria,

    J’ai peur pour lui que le choix ne soit par trop limité parce que idéaliste mais presque fonctionnarisé…moins que d’autres saisonniers des pages du Diaro…Conflits de génération(s) de plumitifs ou clivage qualitatif d’une presse qui renaît de ses convulsions avec peut être l’espoir pour l’opinion publique algérienne(si elle existe!) de récupérer les plumes qui n’ont pas trempé dans l’encrier de l’Exécutif à défaut de tromper un lectorat qui en est encore à lire les titres…
    Une presse qui n’a pas de tradition de critiques littéraires,sociaux et politiques peut elle devenir un contre-pouvoir?
    Une presse où les meilleures plumes sont récompensées par des maisons d’édition de la Nomenklatura qui fixent leur « mémoire et histoire » à coup de quotas d’édition et co-édition….
    Espérons que Kamel Daoud restera cette exception à ces structures très lourdes de la communication et la culture où la liberté d’expression est presque criminalisée…

    Merci « Sourire »… comme se serait exprimée une certaine sémiologue !

  29. Hanane

    Le style Mémoria emprunte bien du goùt au style Kamel Daoud. Le littré, les métaphores, les réalités, la liberté qui soulagent les esprits. Merci Mémoria .

  30. Mémoria,

    Soeur Hanane,
    Je commence à croire que si vous vous exprimiez encore plus souvent,nous aurions aussi un autre style et original à la VDSBA!
    Vous ne pouvez pas vous imaginer combien sont les écrivains qui s’ignorent….

  31. Hanane

    Ecrivains, ceux pour qui une phrase n’est pas un acte inconscient. Il y en a qui ne disent rien, mais le disent bien; il y en a d’autres qui disent beaucoup mais le disent mal. Les pires sont ceux qui ne disent rien et le disent mal.

  32. Merabi

    La rencontre avec mr kamel daoud a été réussie .ce dernier trés disponilble a répondu franchement aux questions des présents dans une ambiance amicale trés fraternelle ou le débat trés libre sans tabou ni protocole ai je bien suivi.

    • benhaddou boubakar

      oui si merabi ,ces rencontres la on en demende chaque fois,j’ai suivi le debat cet apres midi et c’ètait acceptable, c’est a encourager !

Répondre