La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel-Abbès: Le festival du melhoun revient.

En marge des premières clameurs et stridents youyous qui ont fusé un peu précocement à la date officielle de proclamation des lauréats du BEM 2011 dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès et qui eut lieu le lundi en début de matinée, et ce en attendant les résultats du bac, sésame de l’entrée à l’université ou autres destinées, et qu’alors que les festivités du 43e anniversaire de notre indépendance sont aux portes, voilà des personnalités de la ville engager une démarche pour le retour du festival national du chir el melhoun (poésie populaire) qui a disparu depuis 28 années. Selon ces mêmes sources, depuis 1983 pourtant la fourchette ne s’est point effrité dans un terreau et vaste terrain de la fertile plaine de la Mekerra riche en talents et en icônes de la poésie locale, plutôt nationale, où l’exhalaison des adeptes de cette culture bien ancrée depuis des lustres ne peut être enrobée de prétextes lénifiants.

Le chir el melhoun, authentique composante de la monographie culturelle, se doit d’être ravivé par l’incontournable retour de ses propres joutes qui se déroulaient dans une ambiance toute particulière, rallumant la flamme des souvenirs, du combat contre l’occupant et où ses millions d’adeptes entretiennent une indélébile connivence. S’il est d’usage d’ouvrir une parenthèse à titre indicatif, le legs et patrimoine du barde des Beni Ameur, Mostefa Ben Brahim, les Benharrat auteur de la célèbre poésie repère Aïn Ba Dahou sis à Sidi Bel-Abbès ville, Ould Ezzine, Ledhem et autres cheikhs et chanteurs de renom, , Abdelmoula, Saïm Lakhdar… «Tout ce patrimoine cher aux autochtones, et à l’heure des grandes actions culturelles dites de réhabilitation et de conservation, ne devrait pas être oublié», nous dit monsieur S.B. qui s’active avec d’autres pour le retour du festival en question.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=5711

Posté par le Juin 29 2011. inséré dans ACTUALITE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

7 Commentaires pour “Sidi Bel-Abbès: Le festival du melhoun revient.”

  1. abbassi

    au moins on va se rappeller de la belle poesie puisque le rai a commence a derailler.

  2. العربي سفيزف

    مهرجان خاص بالشعر الملحون شيي جميل فبعد مهرجان الراي و الرقص الشعبي و اني اطلب من مسؤولي الثقافة السعي على ترسيخ هذا المهرجان . و لقد عرفت الصورة الاولى للشيخ سنوساوي عبد المولى و الثالث الشيخ حمادة اما الصاحب الصورة الثانية لم اعرفه.

  3. abbes

    Ahmed ould ezzine un des poètes mordant qui presque dans certaines de ces pièces même des vers complets a incorporé la langue espagnole plus précisément le jargon oranais il a fait parler des personnages d’origine espagnole notre poète était aveugle. Encore toute une liste tels que cheikh benyekhlef boutaleb , youcef belabbes et LADHAM hbib qui eux aussi ont été les acteurs de la chanson bédouine et sans oublier cheikh GARMYA un grand gawal ne sachant lire et écrire .

  4. abbassia b.s

    je nesigne pas latotalite mais cheikh ledhem est cite par le journaliste qui certainement a voulu dire encore aigris que la culture n’est pas morte a sba.et l’agitation des rentiers dufestival harraj .sont connus

  5. chaib draa tani djamel cnasc

    je viens d’apprendre qu’il va y avoir un festival du melhoun,c’est une trés bonne initiative surtout notre ville sidibelabbes est une d’un des bastions de ce genre mr kadiri ce qui a ete ecrit syur ce resume ilya une erreur c’est saim el hadj et non lakhdar saim el hadj allah yarhamhoum lezoudj etait un tres grand ecrivain du chir el melhoun et beaucoup de gens ne que c’est lui qui ecrit la chanson de abdelwahab doukali « montparnasse »merci de la diffusion des photos des grands chioukhs allah yarhamhoun cheikh abdelmoula,cheikh djilali qui a chanté l’usmba et le grand cheikh elmadani li maarfek khesrek

  6. miloua

    ce come back du chi3r el melhoun me replonge a l’annee 1987 les années folles de la briquetterie reaménagée en complexe culturelle et sportif par l’ex wali Mr Sellal et qui était un pole de culture où les differents festivals organisés à cette époque par le ministere de la jeunesse se succédaient et je me souviens qu’à l »initiative de Mr Blaha Abbes actuellement journaliste un festival et un forum sur Chi3r Melhoun a ete organisé ;des poetes de toute la region furent conviés un bond nouveau de cette discipline a pris naissance apres ce festival hélas ce nouvel elan fut interrompu par la decennie noire et la briquetterie n’est plus qu’une ruine elle qui a vu passer Raina RAI Djillali Amarnas Cheikh EL mkallech HDIDOUANE BOUSMAHA et les Beni ameur Reguig Rachida et son ballet la troupe ANGHAM EL ANDALOUS avec les freres DIB BARAKA BELKHODJA

Répondre