La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés : Le bourbier à la place du bitume/ Par Abdelkrim Mammeri .

 

11077695_10205373355926532_242819240_n

La détérioration de la chaussée dans la ville de Sidi Bel Abbés suscite, encore et toujours, colère et incompréhension des habitants du chef-lieu de la wilaya .

Aucun quartier n’est épargné par la dégradation de la chaussée, devenue impraticable en certains endroits, ainsi que l’état des trottoirs. Des nids de poules, des marres boueuses en plein milieu des ruelles et rues importunent, au quotidien, riverains et usagers de la route qui n’arrivent pas à expliquer tout cet abîme dans lequel est plongée la ville. «C’est le calvaire au quotidien. Il suffit d’un simple orage pour que les venelles du quartier se transforment en bourbier», dénoncent des habitants de la rue Lakhmes Ahmed.

Ces derniers, qui ont récemment saisi les responsables de l’Office d’assainissement (ONA) au sujet des débordements continus des égouts, respirent depuis des semaines un air vicié du fait des odeurs nauséabondes qui se dégagent. «La lenteur dans l’exécution des travaux d’assainissement bloque l’opération de réfection des trottoirs et la réhabilitation de la chaussée», confient-ils à El Watan.

Les désagréments que vivent les habitants de la rue Lakhmes Ahmed touchent presque l’ensemble des quartiers de la ville. Le lancement des travaux de réalisation du tramway, entamés début janvier en plein centre-ville, n’ont fait qu’aggraver la situation.

Chose qui n’a pas été du gout des automobilistes, notamment les chauffeurs de taxi. Il y a quelque mois, le syndicat des «taxieurs» a été amené à observer plusieurs sit-in pour dénoncer le laisser-aller des services de la municipalité et le mutisme de la tutelle face à la dégradation effréné de la voirie publique.
Aujourd’hui, le simple fait de se déplacer d’un quartier à l’autre, à l’intérieur de la grande couronne urbaine de la ville de Sidi Bel Abbès, relève presque de l’exploit, constate-t-on. Et ce, que ce soit aux heures de pointe ou heures creuses.

Source El Watan.

11117803_10205373355686526_196469321_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=59467

Posté par le Mar 29 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

19 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés : Le bourbier à la place du bitume/ Par Abdelkrim Mammeri .”

  1. Mohammed

    Sans suivi ni sanctions la ville va rester ainsi. Dommage pour toute cette politique de lenteur et de laisser les dégâts s’accumuler. Dommage pour cette belle ville!

  2. OUERRAD

    IL ne faut se plaindre , ils sont venus ils sont tous la pour faire de nos villes des douars .

  3. benasa39

    salam,khay on mérite nastahlou ,belabbes a ete toujours géré par des non ouled blad ,revenant en arriere et faite la difference la gestion de hassani ,ouhibi etc …,la ville ete dans un etat convenable on aimer vivre ,plus maintenant depuis l’envahissement de ces brebis galeuses salam

  4. Ali

    La dégradation est partout. Pourtant les réponses sont automatiques normalement. Les habitants de cette rue ont réagi et attendent Les promesses.

  5. HAMICH

    Salam,
    Je pense qu’il y a incompétence dans les directions techniques de la wilaya et de la mairie, il faudrait une nouvelle équipe de diplômés des grandes écoles avec un stage de perfectionnement à l’étranger et instaurer des moyens informatiques pour gérer une ville comme SIDI BEL ABBES : voici un exemple de logiciel : http://www.sityzen.net/Brochure%20SityZen_BD.pdf.
    Comme SIDI BEL ABBES possède une université d’informatique et je suis certain qu’il y a des jeunes et génie qui pourront concevoir un logiciel pour notre ville, les idées ne manquent pas c’est la réalisation qui fait défaut. ALLAH RALEB

  6. M .M

    un hideux constat.Cela nécessite rapide prise en charge.

  7. affane

    il s’agit d’unprobleme de gestion , il suffit tout simplement d’obliger les entreprises à restaurer la voirie dégradée immediatement apres les travaux sous peine d’amende ou de pénalités, le maire peut prendre un arrété en ce sens , il faut de la volonté et bien sur de la compétence e t il faut que les medias dénoncent sans arret ce laisser aller , la population est fatiguée de cette situation qui a trop duré , j’invite les responsables de cette ville à circuler à pied dans les differents quartiers pour constater l’ampleur des dégats . affane

  8. mouha

    généralement ces projets qui consistent en la réalisation des travaux d’aménagement urbain sont nourris d’une gestion prévaricatrice au vu de l’incompétence des initiateurs et de ceux ayant la charge du suivi,on assiste à des calamités publiques quand on voit les normes élémentaires de construction sont bafouées,le support du carrelage en béton au treillis soudés est exécuté sans que l’épaisseur requise ne soit respectée quan.t au réseau d’éclairage public le dispositif de l’équipotentialité ainsi que la protection cathodique sont perdus de vue ,raison pour laquelle ces responsables optent pour de tels projets qui relèvent de la facticité,regardez dans les communes de la daira de TELAGH combien de projets similaires sont inscrits depuis 2011 à ce jour sans qu’il y est le moindre impact sur la population et de surcroît sans opportunité aucune si ce n’est…

  9. Ami

    J’imagine que les responsables de la gestion de la cité attendent la fin des travaux du tramway pour retaper toutes les rues et ruelles dégradées????
    Un justificatif qui permet à tout le monde de dégager le ballon en touche et attendre que la partie se termine et que les supporteurs( citadins ici!) sortent du stade ( de la ville!)
    Cet alibi ne peut ni convaincre ni tenir la….route. Une route. .des routes qui n’existent plus.
    Et que dire des rues et ruelles qui sont loin du tracé du chemin du tramway ?
    Pourquoi sont -elles laissées si hideuses et où même les piétons ne peuvent plus les emprunter!!!! de là à parler de pistes carrossables ….Elles ont disparues où plutôt
    il faudrait penser à se déplacer à dos de mulets comme on le faisait en….1915 !!!!
    car en 2015 nous n’avons pas de bitume …ni de pétrole!!!!!

  10. MILOUA

    LA SOLUTION
    Depuis la nuit des temps que persiste ce probleme epineux qu’est la degradation des rues dont nous avons nous memes pendant nos mandats fait notre mea culpa non pas par inconscience mais par l’obstinite et l’entetement des decideurs à ne pas retenir nos propositions.
    Il faut d’abord souligne qu’au depart tous travaux d’ouverture des tranchees entrepris par nos societes nationales ou privees ou bien les branchements individuels la remise en etat etait des prerogatives de l’apc qui encaissait la taxe a un prix du m2 assez consequent.
    Seulement là ou le bat blessait c’est que la commune ne parvenait jamais a refaire ces remises en etat.Des statistiques ont ete etablies au pied leve on compte une remise en etat d’un m lineaire pour 100m creusés.
    Ceci est dù d’une part par le manque flagrant d’approvissionnement du bitume froid meme les prives subissent la consequence.Depuis la remise en etat a ete laissée aux bons soins des entreprises qui d’une part ne se conformaient pas aux cahiers de charges ou d’autre part ne respectait pas du tout ces clauses
    alors dites moi où est la SOLUTION ? Et bien certaines communes ont trouve l’astuce que nous avons nous memes suggere et on ne nous a pas ecoute,c’est simple (methode provisoire certes mais qui est efficace) on comble toutes ces crevasses par du tuf sable qu’on arrose des sa pose et on libere la voie le compactage se fera par le passage des vehicules.D’ailleurs cette initiative est souvent prise par des ames charitables de riverains qui comblent parfois devant leur domicile ces nids de « dinosaures » par du remblais ou de la brique rouge pilee à la grande satisfaction des automobilistes.
    Aussi pourqoui que les ruelles en afrique faites uniquement en terre battue sont plus praticables que les notres il s’agit de systeme D ou T comme tuf quand le systeme B comme bitume tarde
    signe:un septagenaire

  11. L'écoeuré

    Wah!Mr Miloua le septuagénaire.
    Vous avez plaidé la cause de la voirie bel – abbesienne devenu dégradé depuis que les homme de mains courageuses nous ont quitté .
    Les quartiers qui furent jadis de beaux villages très biens entretenus par leurs riverains tel que votre quartier qui était un lieu où il faisait bon vivre et où se mélangeait les différentes communautés qui vivait en parfaite harmonie.et maintenant ils sont saccagés .
    Mr Miloua souvenez – vous des cantonnier qui ouvraient dans toute la ville et même dans les rues de nos quartiers et le surveillant avec son vélo ou bien sa moto passait pour voir si le
    balayage était bien fait or aujourd’hui personne ne tient le manche du balaie même au centre

    ville côté Mairie est devenue une poubelle.

    Alors pourquoi se lamenter puisque les êtres qui gèrent la ville et même le citoyen sont
    devenus des gens hyper propres dans la saleté qui les entoure.
    .Mr Miloua sur ma redevance d’impôts foncier il y a une case ou est marqué taxe Ordures

    Ménagère 500 Da .je paie mes Impôts et la taxe pour les ordures et le travail est très mal fait par tous ces mains palmées qui salissent la voie public..

    l’archaïsme règne en maître absolue chez nous et chacun fait ce qu’il veut.C’est vraiment lamentable.Pour ce qui est des entreprises ,il faut savoir que bon nombre de véreux se sont projetés entrepreneurs en BP C’EST l’appât du gain facile et illicite.
    Cordialement .(un jeune qui n’a rien oublié de son passé ou il faisait bon vivre à SBA)

  12. Mohammed

    Un bonjour à mon frère l’écoeure. Oui nostalgie quand tu nous tiens !

  13. L'écoeuré

    A Mohammed.
    on a beau méditer , le souvenir d’un ami fait pousser parfois dans le coeur le plus serein un brin de NOSTALGIE .
    Aber Camus avait dit :-La nostalgie revient lorsque le présent n’est pas à la hauteur du passé .
    Et un autre dramaturge artiste et ecrivain (Jacqué Ferron) lui par contre avait dit :-il vaut mieux garder la nostalgie d’un paradis en le quittant que de le transformer en enfer en y restant.
    Alors pour certains qui ont quitté cette belle ville où ils ont modestement bien vécu et qu’ils porte dans leur coeur la nostalgie ne les quittera jamais.car pour eux ce fut le paradis et d’après ce que l’on voit avec ce désastre c’est une situation infernale pour ne pas appliquer le mot ENFER.

  14. Ami

    Avec tout mon profond respect et estime à toutes celles et ceux qui vivent loin du pays!
    C’est vrai l’air du bled ne peut jamais être remplacé et…là on veut rester accrocher aux belles choses vécues .C’est vrai aussi que SidiBelabbès était très belle dans le temps.
    Belle non seulement par son architecture ,ses places pittoresques ,son jardin ,son
    théâtre et ses magnifiques villas décorées par les plus jolies fleurs dont l’odeur enivrante
    inspirait les artistes,les peintres,les poètes,les décorateurs et les sculpteurs– mais aussi
    par sa population si hospitalière,si généreuse ………et qui avait un savoir-vivre naturel ,inné
    et où les esprits étaient sains …Bon les temps changent , il faut faire avec mais personne ne pourra enlevé aux nostalgiques(dont je fais partie aussi) le bonheur dans lequel on vivait
    jadis dans notre Eden Sidi bel abbès que les moins de quarante ans( pour paraphraser Charles Aznavour)ne peuvent pas connaître!!! Avec toutes mes amitiés à l’écoeuré et à
    Mohammed avec qui je partage cet agréable moment de plaisir à se remémorer le passé!!

  15. Amirouche

    @TOUS

    Une lettre des habitants de cette rue adressée à monsieur le Wali et une copie à monsieur le maire pour suivi , vous éviterai peut être de vivre continuellement dans cette nostalgie lointaine et d’affronter le réel pour qu’il y ait un changement sinon « matesstenou walou » .
    L’actuel Wali est ,me semble – t -il , très soucieux de la ville de Sidibelabbès et de ses concitoyens .Un petit mot lui expliquant que vous constatez la dégradation de la rue Lakhmes Ahmed qui est devenue un bourbier et que cette partie du réseau routier est en bien mauvaise condition et nécessiterait une remise en état dans les plus brefs délais afin que les usagers puissent de nouveau emprunter cette voie en toute sécurité.
    Je pense que monsieur le Wali serait sensible à ce signalement ou du moins vous avez fait ce qu’il fallait faire .

    Il faut être pleinement dans le présent et développer un potentiel basé sur la nostalgie(si vous le voulez) afin de faire face aux problèmes de voirie de la ville et avancer dans la vie ……….. Wa Allahou a3lem

    Sallam

  16. Abbassi 22

    Mr AMI , je ne sais comment vous remercier , votre commentaire est vraiment simple et sympathique , il met du baume au coeur a tous les belabbesiens qui ont grandi dans cette ville . ca rassure et ca fait vraiment plaisir quand on lit ce genre de commentaire , merci encore une fois Frere et Ami .

  17. Kouider

    Merci AMI , j aime Sidibelabbes mais avec ton commentaire je l aime encore plus . Merci .

  18. Imène

    Vdsbn , Vdsb1 : Azzul !
    Cessez donc de rouspéter ! je vous assure qu’il ya pire ..la chaussée sur les photos n’est pas si défoncée que ça : la 1ere , oui..un gros nid de poule ! mais labess ..le panneau de stop est couché et délimite par un marquage au sol la zone du danger ! prudence donc , ralentir , armez vous de patience , si vous voyez venir un automobiliste en sens inverse ..pensez plutôt à démolir le  » petit trottoir  » à gauche , d’abord il est non conforme ( certainement grignoté de la voie publique ) ça va élargir la route et d’un , et avec les gravats vous pouvez remblayer les cavités ..looool ! C’est vrai , il ya pire : des chaussées comme dans un paysage lunaire avec bosses , crevasses, poussière , boue , que les honnêtes citoyens empruntent à longueur d’année..les plus preux retroussent les pantalons , les automobilistes ne s’y aventurent plus..oui le calvaire au quotidien , pourtant il ya toujours un ou deux ouvriers de la mairie sur place ..mais rien ! partout la désolation ..
    Salem , salem rabbi yjib el kheir !

  19. h.bouasria

    En toute conclusion est ce que vous avez vu qui trichent dans leurs biens jamais ? Alors ceux qui le fond ce qui fait automatiquement ne sont plus les leurs Le plus beau pendant la prière ils se mettent en première ligne en vous disant ce qu’a nous dit notre Prophète S.A.W.S celui qui nous triche n’est pas des notre.Presque tout le monde chez nous chacun est spécialiste dans un domaine de tricherie: il y a celui qui triche dans la construction: celui dans la marchandise: celui dans le poids: celui dans son foyer: et celui , celui , celui . Si on reste toute l’année à compter les genres de tricheries qui sont chez nous on ne terminera jamais mais notre pays est de l’islam

Répondre