La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi-bel-abbés / le 12 Avril 2014 , nous quitta le fils du mythique quartier de Gambetta, Boufeldja Terkmani / Par Rédaction .

Voici un an , jour pour jour , nous quitta notre ami le Gambetti , Terkmani Boufeldja .Après avoir fait sa scolarité primaire dans son quartier , Il rejoignit le lycée Azza Abdelkader pour poursuivre son cursus secondaire . Avec le précieux sésame en poche , il franchit les portes de l’institut national de météorologie . Il décrocha son premier djob au sein de la société Electronique « Sonelec » de Sidi bel abbés . Arrivé au bon moment et au bon endroit , il fut envoyé en Espagne pour y poursuivre des études d’ingénieur .

A son retour , il occupa plusieurs postes de responsabilité au sein du fleuron de l’industrie électronique de l’époque , jusqu’à sa retraite amplement méritée . Deux qualités le distinguèrent , il était à la fois chaleureux et très discret . Ajouté à cela , il  fut un  fin joueur de foot-bal .Il  décrocha le championnat d’Algérie en battant en finale de sport scolaire, en 1969 l’équipe de Bedjaia par deux buts à un. L’un des deux buts , fut l’oeuvre de notre ami Boufeldja. Avec ses amis  du ballon rond ,il réintégra  l’équipe phare  de la ville : l’USMBA .Il évolua sous la houlette de deux entraîneurs célèbres à l’époque ,ROUAI Amar et Hamid ZOUBA . Il quitta ce monde , le 12 Avril 2014 avec la même discrétion qu ‘on lui connait .

on demande à celles et ceux qui l’ont connu , d’avoir une pieuse pensée pour cet enfant de la ville .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=59697

Posté par le Avr 11 2015. inséré dans ACTUALITE, PENSEE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

14 Commentaires pour “Sidi-bel-abbés / le 12 Avril 2014 , nous quitta le fils du mythique quartier de Gambetta, Boufeldja Terkmani / Par Rédaction .”

  1. Mohamed.

    L’amnésie en général est un mal. L’oubli est aussi grave, alors rien ne vaut l’exercice de l’évocation telle qu’elle est faite pour rappeler ces êtres qui nous ont quitté et qui méritent amplement un petit devoir de memoire. Feu Terkmani. Boufelja un gars inoubliable. Allah yerhmou’

  2. Ali

    Allah yarhemou je pense pas avoir joué avec lui à l’époque de Zouba et Rouai, mais j’ai pensée à lui et tout les autres frère et leurs familles.

    Ali Aziri

  3. Un de vos amis

    @Mr Ali vous aussi vous avez été un bon attaquant et surtout vous avez gardé le lien que génère le football. Vous aimez la ville qui vous adopta et un bon retour de la ville des roses parmi l’élite.

  4. OUERRAD

    12 avril 2014 ,12 vril 2015; deja un an , 365 jours figures toi ould filaji, khouyah , hbibi , on ne t oublie pas.
    Jaura

  5. OUERRAD

    J aurais aime voir mon hommage a titre posthume de l an dernier , a cette meme date .
    Seulement , je n ai pu techniquement le faire passe , tant pis j en refais un autre de 2015.
    Quand j ai appris qu il y avait un article ce jour tu ne peux pas savoir tout le bonheur que cela m a fait de savoir que les BEL ABBESIENS ne t oublient pas .
    Depuis , ton depart rien n a change ; ou plutot tout a change SIDI BEL ABBES n est plus la meme .Elle est triste , car d autres gars du bled t ont rejoins la ou personne ne reviendra plus jamais .Rappelles toi je te l ai dit ; ce n est qu un au revoir rendez vous fi JENNET EL FIRDAOUS INCHALLAH .
    Elle est devenue hideuse , et sale avec les travaux de ce satane TRAM que je n affectionne pas , mais boff puisque les generations futures en sont fiers OK .
    Sinon , c est la routine un deces par la un un mariage de l autre et puis des maladies a ne pas en finir .Ah, j allais oublier , y aura pas la CAN chez nous , tu ne sais pas pourquoi ? Il parait que c est le cousin AISSA qui en a decide ainsi .Tu connais HAYATOU ? n est ce as toi qui me disais jednah MANDELA .
    AFRICAIN et fier de l etre , tu traitais les blancs de NEGRO BATATA , meme ton chef de service al ENIE n y a pas echappe , tu te rapelles ?
    Tes copains de la bas , doivent etre aux anges , contrairement a moi qui n a plus entendu une seule de tes blagues depuis 365 jours .TAHYAH YA KHOUANDOH
    AU REVOIR ?? ould filaji , khouyah , hbibi BOUFELDJA
    INOUBLIABLE ? INNAMOVIBLE ? IRREMPLACABLE ? dont l AMITIE est SINCERE .

    • K.BEKKAR

      Oui si OUERRAD , si TERKMANI faisait partie de notre génération qui avait une éducation , un talent et beaucoup d’autres qualités qui placent l’homme au dessus de tout .
      Il était ce beau garçon brun avec un sourire spécifique éternel et très chaleureux dans cette ville ex.Petit Paris qui avait une culture adéquate entre l’homme et la nature à un moment où les écologistes n’existaient et où les fosses de ce tramway n’existaient pas aussi .
      Petit Paris comme toutes les villes d’Algérie a été clochardisée par une urbanisation sans études qualifiées et professionnelles ce qui affecte directement notre génération fondée sur la rigueur , le sérieux et l’éthique .
      J’aurais aimé continuer à écrire beaucoup de choses sur notre ami TERKMANI et notre ex.Petit Paris mais cela prendra des mois sinon des années .
      Bien à vous Mr OUERRAD et à tous mes amis et frères de SBA .
      Salut

      • OUERRAD

        MERCI , de contribuer ne serait ce que par quelques mots ; BOUFELJA , restera dans nos coeurs et ses blagues me font encore rire aux eclats malgres son absence qui nous pese .

  6. mohamedDD

    mes sincères condoléances à tte la famille Terkmani – un certain Terkmani m’a enseigné la musik 6e au lycée A. AZZA Alla yarham amyatana wa amyat muslimines wa muslimates

  7. chaibdraa tani djamel

    C »était un chic type ALLAH YARHAMAH

  8. chaibdraa tani djamel

    @mohammed DD, oui il y avait un prof de musique au lycée AZZA ,qui était aussi prof de solfége au conservatoire municipal (théatre),,frére de ABDELLAH TERRKMANI ( raina rai) et aussi guitariste en percussion avec CHEB KHALED en france

    • Tewfik Adda boudjelal

      Hadj Djamel, effectivement, il s’agit de Abbés Terkmani .Je te rappelle au passage, que je fus élève au conservatoire vers la fin des années 60 début 70 .On avait comme professeur Mr Yelles qui est parti sur Alger plu tard. Avant l’entame du cours , il y’avait toute une pléiade de profs qui passaient dans les rangs nous faire travailler , sachant que Mr Yelles , battait la mesure avec un gros bâton et tapait fort a même le seul tout en jouant des notes à l’aide de son guide chant .
      Outre Mr Terkmani Abbés, il y’avait aussi les deux frères Moulay dont l’un est décédé il y’a qq années, Mr Nebbal, décédé aussi et Saïd.

  9. Hocine . C

    Le 12 avril 2014 , c’était un jour trés douleureux pour la famille Terkmani et pour nous tous . C’était un grand homme , de valeur . Allah yrehmeh , Boufeldja restera toujours dans nos coeurs .

  10. Nore

    un petit mot est rahma j’ai lu une pensee faite par sa fa

  11. Ador-Moulay

    ALLAH YERHAM BOUFELDJA et tous les autres wledd Sidi-bel-abbés .

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →