La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi bel abbes : Lancement des travaux du centre anti cancéreux ! Ouf il était temps!par Benkhelouf k.

Nous revenons sur le C.A.C « Centre Anti Cancéreux « puisque selon notre source, le nouveau wali de Sidi bel abbès, est revenu sur ce qui est considéré, commel’un des dossiers  urgent de son agenda, qu’il avait programmé lors de sa dernière inspection de son escale, dans la commune de Sidi bel abbès, en l’occurrence la visite du projet du Centre Anti Cancer  en arrêt de travaux depuis 4 ans pour des raisons qui avaient suscitées son inquiétude et son mécontentement et pour lesquelles il avait donné une marge de temps  afin  que la DDS  agisse pour en  redémarrer les travaux. 

Parce que cette frange de malade demeure à ce jour pénalisée et que l’infrastructure, qui leur « revient » tarde encore à les recevoir. Très attendu par eux, ce projet a enregistré un retard considérable dans les travaux par rapport aux délais escomptés. C’est alors, le chef de l’exécutif insista pour qu’ils reprennent  avec rapidité sans que la qualité n’en soit ternis afin que les malades qui attendent impatiemment l’espoir que cette réalisation procurera pour certain, quand beaucoup d’autre attendront dans l’atrocité de leur dernières douleur, ceux qui ont la responsabilité de parfaire la réalisation de cette grande infrastructure d’oncologie, pour le futur. Ce centre anti cancéreux est de nature à alléger la pression sur le service d’oncologie du CHU de  Sidi bel abbès et de la maternité, pour une meilleure prise en charge des malades atteints de ce mal.

Autant la déception était grande lors de sa première visite  d’inspection, qu’elle  s’est métamorphosée en  réjouissance de par la reprise des travaux, par l’entreprise du groupe  Hasnaoui de la catégorie 9. Une entreprise, de renom national qui sait  respecter les délais  de livraison qui seront moins de 20 mois contractuelle. Une entreprise, dont il en exprime la totale confiance, de par l’intérêt et la touche personnelle d’entreprise d’enfants de la wilaya.« L’engagement qui a été fait, a été respecté, et le projet est officiellement relancé, ce jour avec  une  grande entreprise de la wilaya et nous sommes très confiants. Le taux d’avancement global est de 60%  avec délais contractuel de moins de 20 mois », dira le wali

Le Directeur de la santé, rappellera que « le centre anti cancer est conçu comme  structure multidisciplinaire spécialisée en cancérologie de grande envergure, qui est  prévu pour une capacité théorique d’accueil de  120 lit, avec  une extension de 200 lit en monobloc, recommandé par les expert du  ministère de la santé et la commission médicale nationale. Des experts en radiothérapie et en chimiothérapie ont participé à la création du cahier de charge de la réalisation  de ce projet en chantier  Nous signalerons que le groupe Hasnaoui a été  attributaire du marché en lot unique, pratiquement en équipement médicaux- les autres équipement qui accompagne l’hôpital sont confiés à la même entreprise».Il ajoutera aussi « Il y a lieu de reconnaitre que depuis que Mr le wali  a pris en charge la gestion de la wilaya, nous avions dans le cadre de notre secteur, bénéficié d’autorisations signées, qui ont permis l’ouverture de l’EPH de Sidi bel abbes, le lancement de ce projet et de beaucoup d’autre projet de structure médicale tel que Tabia, Ras el ma etc »

Parallèlement au coté technique, le volet formation est de discours et il sera porté à notre connaissance que l’institut paramédicale est une infrastructure de formation qui garantie, la disponibilité de personnel qualifié qui bénéficiera de spécialisation en fonction des besoins sur le terrain. A cet effet, les recommandations ministérielle en ce sens sont rigoureuses et tiennent à se qu’il soit prévu un personnel Médical et paramédical sciemment formé dans les spécialités qui répondront aux besoins du centre anti cancer, lors de son  inauguration. La formation ira en parallèle avec le projet.  D’emblé, il est aisé de comprendre que le secteur de la santé semble, être axée sur l’acquisition d’un matériel de pointe qui attend la formation ou le recrutement d’un personnel qualifié pour s’en chargerNous agissons également à se que le personnel paramédical et autres, pour les  projets de certaines structures médicale, se combleront,  avec des citoyens de ces localité en priorité.

Ce n’est  pas aussi simple  d’ouvrir un hôpital, ajoutera t il et pour cela toutes les mesures nécessaire d’accompagnements, sont étudiées et seront exécutés sur le terrain.  Il faudra ne pas omettre que l’infrastructure,  rayonne non seulement pour la wilaya, mais également pour toutes celles qui sont limitrophe, dans l’ensemble des spécialités  et le ministère de la santé a pris toutes les dispositions qui concerne le centre  anti cancer de Sidi bel abbès

Donc  après ces nombreuses années, enfin les travaux reprennent ce jour, avec l’avertissement de ne plus rechercher des subterfuges pour justifier les lenteurs.Avec le groupe Hasnaoui, nous pensons, ne plus flirter avec les incontournables raisons techniques qui étaient auparavant évoquées et que les « bunkers» de radiothérapie, nécessitant une connaissance très poussée en matière de radioactivité, ne deviendront plus une inquiétude, et que  les prétextes sur l’envolée des prix des matériaux de construction et des coûts des prestations de services, ne seront qu’un mauvais souvenir. Cette entreprise de qualité devrait prouver, une fois de plus sa performance. Actuellement, le taux d’avancement des travaux global a atteint 60%.

Mr Le  wali conscient que le taux de prévalence est en croissance exponentielle  ré exprime son espoir et son bonheur  de voir, au plus vite  cette infrastructure de santé, fonctionner et soulager les attentes des malades cancéreux qui souffrent atrocement et qui« disparaissent très vite » en raison de l’insuffisance des moyens actuels de prise en charge, qui incitent  la population cancéreuse de se rendre dans d’autre wilaya pour se traiter avec difficultés de RDV, de réception et  de  frais de déplacement  et d’hébergement. Car la déception des cancéreux de la  wilaya de Sidi bel abbès et des wilayas limitrophes est perceptible, plusieurs d’entre eux qui avaient vécu à l’annonce du lancement du projet ne sont plus actuellement de ce monde, mais l’espoir est avec le groupe Hasnaoui qui promet de répondre aux souhaits des malades en attente d’une infrastructure , qui leur ferait éviter les complications des déplacements vers d’autres lieux et parfois d’autres cieux. A noter  que l’info surl’ultime visite a été livrée a temps vu son urgence.Nous voila avec de nouveaux éléments. NB le titre est celui de la rédaction.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=30955

Posté par le Juil 30 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

13 Commentaires pour “Sidi bel abbes : Lancement des travaux du centre anti cancéreux ! Ouf il était temps!par Benkhelouf k.”

  1. hamidi

    la population victime de cancer souftre

  2. Belamri abdelkader

    J’aurais aimé voir notre ami et ami de la voix de sba ,le Dr harmel ,president de l’association amel fil elhayet souligner sa présence parmi la délégation pour exposer son point de vue technique et spécifique sur cette structure sanitaire et s’imprégner du projet pour envisager de revisiter son programme d’action en conséquence.Bonne nouvelle pour la population belabesienne pour la la reprise et l’achevement des travaux par l’entreprise Hasnaoui qui sera au rendez-vous de l’échéance fixée inchaallah C’est une question de Nif.

    • fatima

      merci monsieur belamri vous avey raison sur ce que vous dite on aurais bien souhaiter etre parmis cette delegations pour donner notre point de vue sur ce projet qui nous nous interesses tous est en temp qu association amel fil hayet moi fatima assistante social est le docteur harmel madame bidri la tresoriere est monsieur baroudi est monsieur oubeid mais bon en souhaite de tout coeur pour que ce projet demarre bonne chance

    • fatima

      merci monsieur belamri vous avey raison sur ce que vous dite on aurais bien souhaiter etre parmis cette delegations pour donner notre point de vue sur ce projet qui nous nous interesses tous est en temp qu association amel fil hayet moi fatima assistante social est le docteur harmel madame bidri la tresoriere est monsieur baroudi est monsieur oubeid mais bon en souhaite de tout coeur pour que ce projet demarre bonne chance

  3. moncef

    mais ce qui est regrettable fut la guéguerre pour l’octroi du marché

  4. Mr kadiri mohamed

    Prière rester en contact avec si Faraoun k et les autres RDV après tarawihs rue Commandant ferradj ( Gambetta) devant domicile de Oured h pour départ chez un ami du journal Sahar ftourkom ouel kouboul ouel maghfira

  5. samia

    Ne faisons pas la fine bouche c’est un pas pour les malades

  6. kfaraoun

    Un grand merci à monsieur le wali pour avoir lancé de nouveau ce projet qui soulagera les malades cancéreux de la région . Un second merci pour avoir attribué le marché au groupe Hasnaoui qui a de tout temps honorer ses engagements non seulement pour le délai de réalisation mais aussi pour les qualités des travaux.La DDS doit se pencher dès maintenant pour équiper cette infrastructure et recruter le personnel adéquat pour que ce centre démarrera le jour qui précède sa réception définitive. Ce centre représente un grand plus pour notre ville puisque pour une capacité d’accueil de 200 lits il va faire employer peut etre un personnel de 500 personnes toutes fonctions confondues si ce n’est pas plus et j’aimerai bien que le docteur Harmel président de l’association des malades cancéreux sera le directeur de ce centre.

  7. belabbes

    il mérite par son sérieux

  8. jamel

    le retard est voulu une guerre des entrepreneurs est la cause

  9. Hakem abderrahmane

    Un ouf pour les cancéreux il était temps de relancer la réalisation de cet établissement sanitaire !Beaucoup de malades sont sans soins ou vont à l’étranger pour faire soigner leurs proches et nous sommes en 2013!Merci à ceux qui sont derrière ces efforts (autorités entreprises de réalisation et travailleurs)

  10. GHOSNE

    Il faut faire très vite car le cancer est une maladie qui a pris une proportion considerable dans notre pays et nous nous sommes trouvés confrontés à des tas de problèmes car fautes de structures pour le depistage etc… les medicaments sont inexistants et parfois en grande rupture , Il faut selectionner le personnel qui doit oeuvrer dans cette structure du professeur agrégé au petit planton pour que le malade soit pris en charge sérieusement et sans récidive.

Répondre