La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : La nouvelle bibliothèque de la wilaya portera le nom du Cheikh Mohamed El Kabbati.

Selon Mr Miloua Hadri, Membre de la commission de wilaya des festivités nationales et religieuses, une série de baptisassions est programmées ce 5 juillet 2011. Ainsi on a appris que la nouvelle bibliothèque de wilaya, construite sur le flanc gauche de Sidi Amar, en allant à l’ex Gambetta, portera le nom de l’éminent savant, cheikh Mohamed El Kabbati, qui était aussi militant de la cause nationale, ex professeur de langue arabe, un ex membre du conseil supérieur islamique, décédé le 15 août 2010, ou cette disparition s’est répondue comme un traînée de poudre, de par la notoriété de ce personnage emblématique de la ville de Sidi Bel Abbes.

Natif de la ville de Ghazaouet, au siècle dernier (1907),après des études coraniques assez poussées, il rejoint l’université d’El karawiyines, militant de la cause nationale, à travers l’association des oulémas, qui lui a valu d’être persécuté, et déporté par le colonialisme, durant la guerre de libération. Au lendemain de l’indépendance, il se consacrera, à l’éducation, et l’enseignement, il fut en premier lieu moudaress, à La Mederssa de sidi bel Abbes, sise à El Graba, par la suite il fut professeur de langue Arabe au lycée El Djalaa, aujourd’hui Azza Abdelkader, parallèlement, il assuma les fonctions d’imam, membre de la fetwa de la wilaya de Sidi Bel Abbes , et par la suite membre du conseil supérieur islamique national. Un centenaire aux facultés mentales intactes, et éminent professeur de lettres arabes en retraite, qui a formé plusieurs générations d’élèves, et que nous avons revu quelques mois avant sa mort lors d’une rencontre organisée par la CNR, à une dizaine de centenaires de la wilaya.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=5805

Posté par le Juil 1 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : La nouvelle bibliothèque de la wilaya portera le nom du Cheikh Mohamed El Kabbati.”

  1. saadi abbassi paris

    allah yerhmah il doit etre perennise par cette baptisation

  2. elhadj abdelhamid

    Cheikh El Kabbati, une fierté de la région.
    Elhadj Mohamed , un oncle qui était étudiant à l’Institut Benbadis de Constantine dans les premières années cinquante était très fier de notre âlem qu’on évoquait beaucoup à Constantine.
    Et mon père , un Badaïssi des années quarante , ami du Cheikh et son compagnon au Hadj dans les années 70 , m’avait relaté une anecdote qui renseigne sur la grande tolérance du Cheikh.
    Un Bel-Abbèsien qui avait remarqué un Hadj africain qui s’etait mis à prier sans ablutions après un profond sommeil interpella le Cheikh sur la  » yajouzité » de la chose .
    Mais Elhadj Kebbati redressa le zélé Hadj Abbassi:
     » La tedkhoul fi îbad errahmane ; hel arifta anaho jinoune èm inssoune!
     » Ne te mêle pas des créatures de Dieu ; sais-tu si c’est un Djinn ou un ins!

  3. abdelli universitaire

    c’est du sectarisme md la ville est cosmopolite et je pense que la region de sfisef a ete souvent citee dans tous les domaines on vous voue respect et on souhaite vous voirchanger de lornettes.

  4. H.

    Vous avez entièrement raison ,je suis tombé sur une peau de banane jeter au milieu de la chaussée .sans rancune

  5. yahia

    très bonne initiative,qui ne connait pas le cheikh?Une seule recommandation que j’adresse à Mr M.H:Faites en quelque sorte à abolir les cités(400-800-250 etc)on se croirait en athlétisme.Donnez des noms respectables à ces cités SVP.

  6. Coeur de Lion

    Bonne et louable initiative. Cheikh el KABBATI mérite mieux que ça. Mais on va faire contre mauvaise fortune un bon coeur. Ellah yerham tous les cheikhs de Belabbes. Seulement à voir la graphie du nom d’Echeikh sur l’enseigne à l’entrée de la bibliothèque, on dirait que les reponsables l’ont fait à contre coeur. On a écrit cheikh kabbati (sans EL), là on se dit qu’il y a dévaluation du défunt (pourquoi n’a-t-on pas demandé la bonne graphie du nom d’echeikh qui s’écrit (en Arabe ou en Français) EL KABBATI ?
    A bon entendeur salut

Répondre