La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbès : La musique andalouse fête son printemps

La ville de Sidi Bel Abbès abritera, les 24 et 25 mars courant, la première édition du printemps musical andalou.La manifestation, qui sera organisée à l’initiative de la direction de la Culture de la wilaya, verra la participation de divers ensembles artistiques représentant, notamment, les villes de Tlemcen, Jijel, Blida, Sidi Bel Abbès, Alger et Cherchell. Perçue à juste titre comme un hommage aux illustres maîtres de l’andalou, cette première édition permettra au public de la capitale de la Mekerra de renouer avec l’ambiance conviviale que procure ce genre musical qui, faut-il le souligner, a inspiré bon nombre d’interprètes de renom issus des trois grandes et non moins prestigieuses écoles de musique andalouse fondées, jadis, à Tlemcen, Constantine et Alger.Deux jours durant, les amateurs et autres adeptes de musique andalouse auront donc les yeux rivés sur la scène de la maison de la culture «Kateb Yacine» de Sidi Bel Abbès où défileront les troupes artistiques participantes.

60535

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=40996

Posté par le Mar 22 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

12 Commentaires pour “Sidi Bel Abbès : La musique andalouse fête son printemps”

  1. Danielle B

    Je regrette sincèrement de ne pas être sur place pour assister à ce genre de spectacle que j’affectionne
    je suis sure que ce sera un grand succés ovationné par tous ceux qui iront
    écouter ces musicines de grand talent
    cordialement

  2. Amirouche

    @Danielle B
    Si vous n’êtes pas loin de Paris et que vous êtes mélomane et amoureuse de la musique algérienne , venez au centre culturel Algérien , vous allez vous régaler et pour pas cher , beaucoup de pieds noirs sont présents
    Vendredi, 21 Mars 2014, 20:30 Concert de musique Rai Cheb Hocine
    Samedi, 01 Avril 2014, 20:30 Concert du groupe Nassim El Afrah
    Samedi, 08 Avril 2014, 20:30 Concert de musique arabo-andalouse Lila Borsali
    Samedi, 22 Mars 2014, 17:30 Théâtre Le printemps des poètes « Une valse à trois temps »
    Chaque samedi un concert et presque tous les jours des expositions de peinture, poterie …etc
    Et chiche devant tout le monde , c’est moi qui paye le billet
    Cordialement

  3. Mme CH

    Mr Khiat, ‘El Andaloussi yafhamou El Ichara’ je suis sûre que vous vous rappelez de cette réplique…!!! Je vous dédie ces vers….

    ‘Jadaka El GhaYthou Idha El Ghaythou Hama’ … ‘Ya Zamana El Wassli Bi El Andaloussi’,
    Lem Yakoun Wasslouka illa Houloumen…Wa Fi El Kara wa Khilssata El Mokhtalissi’ …..

    Mes respects et es amitiés

    • Ahmed Khiat

      @ Mme CH
      Oui Madame. Je me rappelle très bien de cette ‘ réplique ‘. Je la situe même dans le temps et dans l’espace.
      Oui, également, ces deux merveilleux vers de ‘ Lissan Eddine Ibn Khatib ‘ :

      جادك الغيث إذا الغيث همى يا زمان الوصل بالأندلس

      لم يكن وصلك إلا حلماً في الكرى أو خِلسة المختلس

      que je traduis, en guise de présent à vous et à tous les chers lecteurs de la
      Voix de SBA, mais avec plus ou moins de bonheur, vu leur sens profond:

       » Que l’eau de pluie te (1 ) soit bénéfique en ce temps qui me réunissait avec mes chères connaissances en Andalousie.
       » Mais hélas! Ce temps n’est plus qu’un songe, ou une simple vision éphémère. »
      Oui, et s’il faut ajouter, je dirais:
      إذ يقود الدهر أشتات المُنَى ننقل الْخطوَ على ما يرسم
       »
      زُمَراً بين فُرادَى وثنى مثلما يدعو الحجيج الموسم »

      1) Te: L’auteur Lassan Eddine Ibn Khatib s’adresse ici à la ville de Cordoue ( Cordoba ) après sa chute.

      Respects et amitiés

      • Mme CH

        Et Comment Mr Khiat..!!!! Je n’oserai jamais traité un Gentlemen comme vous d’impoli…!

        Hanina Ya Hanina Ya Hanina Ya ……Ya 9amar Salem 3ala Ghouyabina
        Ya Dhali Dhali Win Lahbeb Win Ana
        Ya Darif Ettol Aji Na9olek…….Rayeh Lel Ghorba Fi Bladek Ahsen Lek
        Khayef Yal Mahboub Toghda W Tatmellek……. At3acher El Ghir W Tansani Ana

        Voilà c’était un petit Coucou pour nos frères qui sont loin…..

  4. BADISSI

    la première troupe Andalouse a Bel Abbés c étais ANGHAME EL ANDALOUSE , qui a récolter plusieurs prix ,fondée

  5. BADISSI

    je continue : fondée par le défunt BEDJAOUI ABDELKADER ALLAH yerhmou , un grand éducateur qui aimer cette musique pour le plaisir et non pour l argent , il n a jamais animée des mariages comme aujourd’hui certains se réclame artistes et ils demande des sommes astronomique pour animer des mariage , je souhaite que notre journal lui rend un hommage

    • choucha houari

      Rendre hommage à la musique Andalouse bel abbesienne nous fait grandir, je me rappel en 1987 d’un quotidien national qui titre « bel abbes le berceau de la culture algérienne » avec une belle photo de la pièce de théâtrale ERKAB de la troupe LES QUATRE SAISONS de Kada Bensmicha, mahi Sedik, Farid, Mohamed, Zahi,et Bensaid cette année si ma mémoire est bonne ANGHAM EL ANDALOUSE a eu le premier prix au festival de Blida , BENI AMEUR dirigé par Bousmaha Mohamed a eu le premier prix au festival de Tizi Ouzou, BALLET DE SIDI BEL ABBES dirigé par Rachida Reguieg a honoré le festival international de Nedjma organisé par feu Hamdad Cherradi Abdelkader directeur de Nedjma , ES SADIMIA dirigé par Abdelghani mahmoudi , Noureddine Bouanani , Azzeddine Benaoum Abbes Bouidjra ont honoré le festival de la chanson engagée à Alger et l’ensemble de la chorale du CEM Fénelon dirigé par Saim Mounir a eu le premier prix au festival de la chorale à Setif et enfin LES QUATRE SAISONS a eu le premier prix au festival de théâtre amateur à Mostaganem ..
      J’ai connu Bedjaoui Allah yerhmah et sans doute Mohamed Kadiri le connait très bien et je l’interpelle pour qu’il nous parle de cette personnalité artistique qu’à connu bel abbes puisque ils ont travaillé ensemble au centre culturel Benghazi cheikh a cet époque Mohamed kadiri été le directeur du centre.
      Bel abbes ce n’est pas uniquement une ville de Rai, de folklore, de chir el malhoune ou de diwane, c’est aussi une ville de poésie et chanson engagée, c’est aussi une ville de ghiwane , c’est aussi une ville de la danse classique et moderne, c’est aussi une base de théâtre et pour finir c’est aussi une ville de la musique Andalouse
      Je demande pardon si j’ai oublié quelques personnes ou imprécis sur des dates ou lieux.

Répondre