La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbès : «La malédiction de l’or noir», nouvel ouvrage d’un cadre Bel-Abbésien Ahmed Ouhala

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_43629

«La malédiction de l’or noir» est l’intitulé d’un ouvrage que vient de signer Ahmed Ouhala, un cadre du secteur de la Pêche et des Ressources halieutiques de Sidi Bel Abbès. Dans son premier livre, l’auteur décrit, notamment, les grands enjeux de l’or noir sur la scène internationale et ses répercussions sur les plans politique, économique et géostratégique. Se référant aux multiples bouleversements qui secouent la planète, M. Ahmed Ouhala résume son analyse en écrivant, avec une vision quelque peu pessimiste, que «toute civilisation porte en elle les germes de son autodestruction». Il fera remarquer, à ce propos, qu’il s’agit là d’une vérité à laquelle adhère une grande partie de théoriciens qui se sont penchés sur les rythmes universels de la croissance mondiale, de l’épanouissement et du déclin. «La civilisation actuelle, qui a déjà connu son apogée, poursuivra-t-il, ne sera pas une exception et connaîtra sans doute son propre déclin». L’auteur poursuivra plus loin, en ajoutant que «les germes qui ont poussé, et qui poussent encore en se nourrissant de nos systèmes politico-financiers, viendront un jour ou l’autre anéantir nos cultures». Natif de Sidi Bel Abbès, Ahmed Ouhala, est architecte naval de formation. Passionné d’art et de littérature, il a activé dans plusieurs domaines socioéconomiques, avant d’atterrir dans le secteur de l’aquaculture où il exercice en qualité de chef de service.
Source: http://sbanews.info/FR/sidi-bel-abbes/43-culture/1569-sidi-bel-abbes-la-malediction-de-l-or-noir-nouvel-ouvrage-de-ahmed-ouhala

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=50778

Posté par le Juil 3 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

13 Commentaires pour “Sidi Bel Abbès : «La malédiction de l’or noir», nouvel ouvrage d’un cadre Bel-Abbésien Ahmed Ouhala”

  1. kaid

    un entretien est souhaité puisqu’il est disponible;je veux parler de l’auteur

  2. abbes

    qui etes vous monsiÙEur de quel quartier,,,,,

  3. Mme CH

    Un sujet d’actualité que l’auteur du livre a touché du doigt….Bravo…!!!!
    Eh bien, je pense que Mr A. Ouhala a eu raison de dire que «toute civilisation porte en elle les germes de son autodestruction». Effectivement, quand une civilisation, comme celle qu’ils essayent de nous imposer, est basée uniquement sur l’argent, et n’est plus respectueuse de l’homme, il faut s’attendre à son déclin plus vite qu’on le croit….!!!!.
    Malgré les ressources qu’offre la terre, grâce à Dieu, et qui sont nombreuses et suffisantes pour tout le monde, on constate que plus de la moitié des êtres humains vivent dans la pauvreté, la famine et les maladies…certains sont exploités en raison de leur origine, couleur de la peau ou religion…..!!!
    Le milieu naturel est pollué, surexploité, saccagé, pillé par l’homme qui fait semblant d’ignorer l’interaction entre la nature et l’homme, alors que la protection de cet environnement est la condition de survie de l’espèce humaine…!!! De ce fait, les Minus doivent prendre conscience de la gravité de la situation et de l’urgence d’agir pour changer les choses.

    Tant que c’est la logique des Minus Créatus et la technologie qui régissent l’univers, il faut s’attendre à plus de conflits meurtriers entre les peuples puisque le progrès technologique a trouvé son plein essor dans l’industrie de la guerre qui alimente les caisses des lobbies militaro-industriels .
    L’économie mondiale soumise aux enjeux de la devise et des agiotages de la bourse ne cesse de connaître des moments ardus.Ainsi, les illustres modèles de « redressement » établis, à chaque fois qu’il y a une crise (volontaire ou involontaire) , ne profitent qu’aux pays développés, d’où les grandes failles qui continuent à s’agrandir, entre les pauvres et les riches. Le rapport initialement déséquilibré de la mondialisation entre les Trois Nord et les Trois Sud, est vue par les peuples comme une nouvelle couleur d’impérialisme dont le dessein colonialiste se cèle sous l’aspect d’échanges sans frontières, dans le cadre de soi-disant partenariat, coopération et toutes les couleuvres qui leur permettent de piller nos richesses, bien évidemment , avec la connivence des Oursons en peluches placés un peu partout et corrompus par l’argent et le pouvoir…!!!
    Par ailleurs, l’usage outrancier de la technologie et des ressources naturelles dont l’or noir, a engendré des dégâts irrémédiables au niveau de la planète bleue. D’une part, il y a amenuisement des richesses naturelles, et d’autre part, la pollution qui a conduit au réchauffement climatique et tous ses effets sur l’environnement et l’homme et enfin la dépendance totale sur cet Or noir qui constitue une rente pour les rentiers sans pour autant exploiter les bénéfices pour lancer une stratégie de développement global….!!!!
    Et le cercle infernal commence; la vie dans les villages devient pénible à cause des perturbations climatiques et le déséquilibre économique. L’exode rural vient alors surcharger la population urbaine et compliquer les conditions de vie. Les bidonvilles poussent comme des champignons un peu partout, et le chômage bat son plein. La délinquance trouve le terrain favorable pour naître, pousser et foisonner, d’où le crime, le vol, la drogue, l’alcoolisme, et la prostitution. Ainsi, la lutte contre la criminalité pompe davantage d’argent dans les caisses de l’état, et dérangent la tranquillité des citoyens….!!!
    La contrebande, les falsifications, les trafics, les intérêts faramineux, et la corruption sont les conséquences inévitables d’une économie d’opportunité. Le déficit explose et les villes connaissent les déboires de la crise, à savoir l’anarchie des architectures, l’insuffisance ou la dégradation des différentes infrastructures, en plus des problèmes liés à la circulation routière :pollution et accidents meurtriers.
    Le comble du malheur, c’est l’individu, la famille et la société…!!!!

    L’individu se sent désorienté puisqu’il perd ses repères et valeurs traditionnelles et humaines, qui bâtissaient un socle compact vers lequel l’homme se retourne à chaque fois qu’il se sent égaré, et ceci va concourir à l’immerger dans un vide existentiel. La foi est secouée, la famille comme base affective est ébranlée, la solidarité sociale fait défaut. Et là, on dit bonjour à l’alcool et la drogue, aux groupuscules, aux sectes,etc… croyant qu’ils vont aider à retrouver la paix intérieure…!!! Quel malaise…!!!
    Les relations sociales deviennent délicates et le chiffre inquiétant des divorces témoigne de cette difficulté de s’établir liée au mode de vie actuel….. !!!

    Plus rien n’a désormais de valeur…! A quand le déclin…!!!
    Pôvres Minus Créatus, ils se croient vraiment intelligents, alors qu’ils sont entrain de tout détruire…!!! Quel Gâchis….!!!

    Merci Mr Ouhala, j’espère que votre livre sera disponible en Algérie pour qu’on puisse le lire…!!!

  4. Imène

    oui , Merci mme CH !
    La manne pétrolière est bienfaitrice dans un sens car elle a permis à l’Algérie de décoller dans tous les domaines , mais en même temps la focalisation sur cette richesse ( plus de 80 % des exportations ) a fragilisé l’économie nationale.qui a favorisé la corruption outrancière , le crime économique! ..mais surtout elle a généré ( façonné ? ) tout un esprit , et tout un système rentier qui annihile l’effort, le travail , les compétences, les vraies richesses : la terre , l’agriculture.. et du coup la  » mort programmée  » de nos campagnes et renforçant notre dépendance alimentaire vis -à vis des grands pays agricoles..
    l’or noir est une malédiction quelques part – comme étayé avec brio- ds votre contribution..A quand le réveil , vous voulez certainement dire ..parceque le déclin ..on y est déjà…englués jusqu’au cou !
    mes amitiès chère Mme Ch.

    • Mme CH

      Merci Chère Imène comment vas-tu…??? Au fait, qui dit Déclin dit Réveil, ou Renaissance..et qui dit la fin dit le début….!!!! Je suis sûre que Fhamtiha wa Hiya Tayra….(rires)…..!!!

      Mes Amitiés Cygnus et Saha Ftorek ainsi qu’à toute la famille de la VDSBA Li Yhabouna wa li Mayhabounech…!!!!

  5. Arbi

    @IMENE Un réel plaisir de vous voir donner un plus au débat fécond

  6. ouhala

    j’aime bien qu’un débat fécond comme le disait Arbi soit ouvert, et j’espère que le débat sur ce sujet ou tout autre sujet qui touche notre pays ou notre ville touchera le maximum de personnes et qu’il soit surtout fécond

  7. Dr harmel

    Le pétrole n’est pas une malédiction en lui même car souvent il est soit un atout pour le développement soit une tare lorsqu’il est géré comme rente par conséquent toujours néfaste pour les peuples….l’exemple de la Norvège et de l’Algérie sont révélateurs des ces antagonismes…donc la malédiction est ailleurs..elle réside surtout dans la confiscation des volontés des peuples et de la spoliation de leurs richesses …Dans un autre registre l’intérêt des hydrocarbures et leurs importances actuelle dans le jeu géo-stratégique entraîne des luttes logiques des grandes puissances, il représentait au siècle passé presque l’unique source d’énergie donc c’était vital pour tout le monde de s’assurer l’approvisionnement …Maintenant tout le monde a compris qu’il s’agit là d’une énergie fossile donc temporaire..alors on assiste au développement des énergies renouvelable et du nucléaire… à l’allure ou vont les choses on n’en parlera au passé ….
    En conclusion le sous développement est la seule malédiction quant à l’or noir.. ce n’est qu’un outil comme un autre au mains de ceux qui ont su s’en servir pour se développer et œuvrent pour trouver son remplaçant en prévision de son extinction .

  8. Dr harmel

    svp lire ..de ces antagonismes

  9. VDSBA bessma net

    UNE BESSMA NET EXLUSIVEMENT CONSACREE A CET AUTEUR FUT ORGANISEE HIER SOIR ATTENDRE ARTICLE ET PHOTOS DE SI BELAMERI

Répondre