La Voix De Sidi Bel Abbes

SIDI BEL ABBÉS : JOURNÉE NATIONALE DU CHAHID / Par BRAHIM DJELLOUL Mustapha.

29540_10201319349338901_1250548862_n  A l’occasion de la journée nationale du Chahid- le 18 février –, le nouveau musée de la ville de Sidi-Bel-Abbès, à abrité hier une conférence sous le thème « La révolution du martyre et la grandeur du peuple , organisée par la dynamique association  « émir Abdelkader » .
Après l’intonation de l’hymne national, une minute de silence fut observée à la mémoire des Chouhadas. Les lumières s’éteignent pour laisser place à la projection d’un film documentaire sur les atrocités de l’armée Française sur des populations sans défense.
Communication de Mr .Chentouf Benali ex officier supérieur de l’armée en retraite. Intervenant sur le sujet, Mr Chentouf ex officier de l’armée national à la retraite axa sa communication sur la justesse du combat de nos valeureux Chouhadas et de nos Moudjahidines qui ont rempli leur devoir sacré envers le pays , tout en exhortant les Moudjahidines de continuer d’être fidèles au message sacré du Chahid. Un appel fut lancé par l’orateur aux Moudjahidines présents dans la salle à venir apporter leurs témoignages vivants en cette heureuse occasion.
Profitant de cette rencontre, le musée du Moudjahid de Sidi bel abbés a gratifié tous les participants en leur faisant cadeau de deux fiches avec une belle illustration, l’une contenant le texte complet de l’Hymne national KASSSAMAN et l’autre l’appel au peuple Algérien.
La rencontre fut clôturée avec la lecture de la « Fatiha » par l’imam à la mémoire de nos valeureux Chouhadas.

11005603_10205107409878047_2127404642_n                                          Mr Chentouf Benali ex officier supérieur de l’armée .

11008894_10205107410678067_1681718362_n

                                         Dr Ali Taleb /Président de l’association  Emir Abdelkader .

11004071_10205107410518063_1522793205_n

11004722_10205107414838171_1717388823_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58631

Posté par le Fév 19 2015. inséré dans ACTUALITE, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

10 Commentaires pour “SIDI BEL ABBÉS : JOURNÉE NATIONALE DU CHAHID / Par BRAHIM DJELLOUL Mustapha.”

  1. Anonyme

    Allah yerham echouhadas ! je salue monsieur Mustapha pour son boulot pour nous mettre vite a jour. je souhaite beaucoup de succès a la fondation Émir Abdelkader qui n’est plus à présenter ..

  2. Harmel Mehdi

    ELLAH YARHAM EL CHOUHADA…Très belle initiative de l’association Emir AEK en cette occasion national de la journée du Chahid d’organiser cette conférence sur notre glorieuse révolution dans cette nouvelle structure « musée du moudjahid » de notre ville ….
    Je profite en cette occasion de suggérer au directeur de cette structure de la mémoire de la nation qu’il devrait en coordination avec l’organisation des Moudjahidines de donner la liste des chouhadas de la wilaya (c’est le minimum demandé) dans une enceinte bien lisible à l’entrée car je pense qu’i inimaginable qu’on évoque nos héros des différentes régions du pays et on oublie de citer la plus part des chouhadas de la région…
    Cette wilaya a ses homme et son histoire pendant la révolution comme toutes les régions du pays , son musée doit au minimum citer leurs leurs noms et mettre en évidence leurs grands sacrifices ….. MERCI

  3. Hamich

    maintenant que la wilaya de Sidi bel abbès possède beaucoup de salles tel que le cinéma Tesslah, cinéma Armana, la cinémathèque, la maison de la culture et il existe encore d’autres salles de conférence___ je demande à tous les intellectuels de la ville de Sidi bel abbès d’organiser très souvent des conférences dans tous les domaines pour éduquer et cultiver nos jeunes

  4. BENATTOU

    Mes salutations cher frère Mustapha pour le travail fait. (Nous algériens,qui saignons dans notre fils et dans notre frère,dans notre ami et dans notre père,savons la profondeur de la souffrance algérienne .Pas un de nous qui ne soit en deuil . Et ce que crispe nos points, ce n’est pas l’approche qui pourrait retomber sur la France, mais la poitrine défoncée ou le crane martelé de notre frère. Le peuple algérien, au lendemain de la lutte tenace qu’il mène, à l’aube de la victoire,
    au moment d’ensevelir ses morts, saura se souvenir du prix de son indépendance.) (Résistance algérienne.B, n°31 ,20-31/05/1957)

  5. chaibdraa tani djamel

    @ KAID , chez nous les décideurs ne sont pas les penseurs et les penseurs ne sont pas les décideurs » FHEME YAL FAHEME » et ALLAH YARHAME ECHOUHADAS

  6. Mohammed

    Messieurs faites participer les jeunes. L’histoire est à transmettre.

  7. Imad Mustapha

    Autant que jeune je dis tout simplement allah yarham echouhadas.

    • Hakem abderrahmane

      C’est juste on voit pas de jeunes dans la salle de conférences car ce sont eux les futurs défenseurs de leur patrie!Il suffit de leur dire la vérité et je suis sur qu’ils viendront nous écouter!

  8. zinedine

    La révolution algérienne a engendrée un esprit et des mœurs qui par leur densité et leur rigidité, ont pu permettre aux plus faibles de se transcender. L’esprit aussi de Novembre a permis aux moudjahidines de résister à une des plus grandes puissances mondiales,aux bombardements,aux encerclements, à la faim, au froid,à la torture et à la répression aussi il a permis d’autre part à l’admirable peuple algérien de faire preuve de ses qualités ,de courage, de mobilisation, de générosité ,de disponibilité et d’hospitalité.

  9. fils de Dachra

    Nos Chouhada méritent tout le respect, car ils ont donné le plus cher qu’ils possédaient pour leur Patrie, c.a.d. leurs vies. Comme il est écrit dans le catéchisme révolutionnaire de Nétchaév: »Le révolutionnaire n’a ni nom, ni famille, ni amis. Il a un seul but la Révolution » dans notre cas la libération de notre Patrie. Cependant l’indépendance n’est pas un drapeau et un hymne national. L’indépendance suppose la justice sociale ou au moins la justice tout court. A-t-on obtenu la justice depuis l’indépendance? La justice veut dire que chacun obtienne une rémunération suivant son travail et un minimum vital pour quiconque ne peut pas travailler pour des raisons objectives. La justice est la garantie des soins de santé pour tous dans nos hôpitaux avec un degré de savoir faire comme dans les pays développés. La justice ce n’est pas une école de deuxième catégorie pour certains et des écoles privés pour d’autres. La justice ce n’est pas des mouroirs pour le peuple et les soins à l’étranger pour nos  »responsables ». La justice ce n’est pas laisser libre cours aux prédateurs de l’économie nationale et leurs permettre d’investir notre argent volé à l’étranger. La justice c’est l’exemple de Omar El khatab Radya allah 3alih. La justice c’est aussi de dévoiler les fraudeurs des cartes communales de moudjahids qui comme des sangsues boivent le sang du peuple. Honte aux menteurs dieux les punira dans ce monde et dans l’au -de -.la.
    Paix aux âmes de nos Chouhadas qui resteront pour toujours nos phares pour nous guider dans la jungle des néo-libéraux parasites et sous produits de la dégénérescence de notre société.

Répondre