La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbès. Environnement : La graine doit pourrir avant de germer. Par notre ami Abdelhamid ABDEDDAÏM.

«Je crois qu’on écrit pour créer un monde dans lequel on puisse vivre. » (Anaïs NIN, 1903 – 1977).

« Il est plus facile de poser les questions difficiles. » (Wystan Hugues AUDEN, 1907 – 1973).

ILE DE BLED

Ile de Bled en Slovénie

LAC DE SIDI MED BENALI

Lac de Sidi M’Hamed Benali.

C’est tout naturellement que l’écologie nous rappelle à elle à la suite de la décision du Wali éludant les conclusions des études de réhabilitation du Lac de Sidi M’Hamed Benali et du Jardin Public de la ville, le premier se trouvant, par des décisions totalement inconscientes, dans un « profond coma » si, tant est que les meurtrissures qu’il a subies par la faute des prédateurs, nous autorise à recourir à cette expression qui traduit l’antichambre de la mort et, le second, dans une situation guère enviable alors que ses artisans, sa création, ses espaces et les espèces animales qui le peuplaient ont été mûrement réfléchis au point où les livres d’Histoire leur ont concédé une place méritée pour la postérité. Dans l’utopique espoir de frapper les esprits nous avons joint la photo du Lac de Bled, agressé lui, quotidiennement, par les seuls regards des puristes. Pour les besoins de cette comparaison, nous avons sciemment opté pour une photo de notre lac en noir et blanc plutôt qu’en couleurs pour ne pas choquer ou exacerber les douleurs de nombre de citoyens impuissants face, d’une part à sa décrépitude et, d’autre part, à leur total désarroi devant l’inexorable avancée du gâchis. Volontairement et intentionnellement, nous avons voulu montrer les différences monumentales qui peuvent exister dans la gestion de la chose publique en fonction des latitudes sous lesquelles on se trouve. Que l’on ne lise point un jugement dans ce qui précède mais un simple constat qui n’échappe guère, j’en suis convaincu, à tout esprit éclairé. J’ai eu plusieurs occasions de dire où il était dérangeant de contrecarrer les idées ubuesques du proconsul du moment et que l’intervention de l’homme, décideur, aux connaissances discutables et douteuses, ne pouvait que déchaîner chez les citoyens responsables qu’une douloureuse impuissance face à ce massacre de la Nature qui ne demandait qu’à rester dans le cadre qui lui a été dévolu depuis la nuit des temps, baignant dans la sérénité et dans un environnement paisible, aux pieds du Tessalah majestueux par son panorama imprenable et insaisissable. Que n’a – t – on pas fait avec le concours de nos experts écologistes qui, au lieu de s’opposer énergiquement, dans un esprit de simple logique, sont allés jusqu’à justifier cette vision fantasmagorique qui ne pouvait qu’effacer à long terme ce que les initiateurs du projet avaient, en plus, édifié pour préserver Sidi – Bel – Abbès des crues périodiques de la Mekerra tout en créant un espace naturel à la fois pour réguler conjointement l’équilibre de l’environnement et les eaux de l’Oued Sarno canalisées sur le barrage portant le même nom. C’est dire combien crues, barrage et Lac sont indissociables. Voilà qu’à travers des incuries perce une utopie à laquelle Pierre Loti, mal lu, n’est pas étranger, on ne trouve guère mieux que de réaliser une route à deux voies projetant implicitement et sûrement l’intégration du Lac dans une extension incontrôlée de la ville de Sidi – Bel – Abbès pour être balisée avec certitude et ce en absence totale d’une approche à même de sérier les hypothèses de son extension à court, moyen et long termes. La nature est difficile à discipliner, elle nécessite, à tout préalable à ce faire, une rigoureuse expertise multidisciplinaire qui fait intervenir concomitamment toutes les sciences de la nature et de l’urbanisme et ce en plus des projections des impacts de l’environnement tant local qu’international sur la biodiversité des zones humides dans le pourtour méditerranéen. C’est dans cette unique direction, à l’exclusion de toute autre, qu’il faut creuser toute réflexion. Ainsi, on pourra persévérer dans l’inscription de notre Lac dans la Convention RAMSAR proposée du reste par l’Espagne et dans le document PDF du projet GEF MEDWET COAST. La Secrétaire à l’Environnement, croit-on savoir, a déjà donné son aval et a même été enthousiasmée par le site. Elle fut même offusquée lors de sa visite par les projections urbanistiques inappropriées, inadéquates et malheureuses, autant dire une œuvre de massacre : construction d’un mur « étranglant » le Lac, contribuant à la disparition de la faune qui vient s’y abreuver de nuit, piscine, terrain de tennis, une Kheïma, un promontoire enfin tout ce qu’il ne fallait pas faire. Avec un peu de recul, nous constatons maintenant que c’était la pire des aberrations. Nous le clamons et le dénonçons plus haut et plus fort que nous l’avions fait en son temps ce qui m’a fait essuyer une volée de bois vert. En conséquence, il est inutile de parler de constructions si ce n’est d’un bureau de RAMSAR – dont la conception et la réalisation épouseront l’objectif que nous appelons de tous nos vœux – et qui nous fera bénéficier de son expérience. L’œuvre de cette génération n’est-elle pas de procéder à l’extension du Lac et de l’entourer d’une forêt avec des essences bien méditerranéennes ? Un jardin public à l’extrême limite du Lac, une fois étendu ainsi que la forêt le cernant, pourrait être édifié en tant qu’espace récréatif et de villégiature rêvée et éviterait de faire du plan d’eau un espace de lavage pour voitures, d’être un dépotoir aux multiples dangers que ne manqueront pas de « créer » des citadins inciviques en mal de verdure.  A l’instant où je déroulai les images du Lac de mon enfance, mon Atlantide à moi, je fus saisi d’une folle envie de le revoir : oui, cet héritage à transmettre à notre descendance dans son habitacle originel, c’est – à – dire celui rêvé par ses pionniers qui, à ne pas en douter, espéraient que les générations qui suivront allaient parfaire une œuvre à inscrire parmi les merveilles de la Nature que l’homme finira par amadouer. Reconnaissons que leur idéal a été bafoué et trahi la descente aux Enfers amorcée par les responsables en étant une des multiples preuves. La promenade, fût-elle à peine décidée, qu’elle s’acheva par le pire cauchemar de ma vie, c’est même peu dire …Et pour cause ! Une vision d’un plan d’eau rouge de couleur telle que celle laissée dans un champ de bataille homérique !! Ma première réaction fut de constater que notre Lac se meurt à jamais dans une lente, insupportable et irréversible agonie. Les caprices de la Nature finissent toujours par avoir raison des bourreaux qui pensent – par les effets du grand bain dans la médiocrité érigée en système – être au juste niveau des bâtisseurs des temples consacrés par l’Histoire et que même le temps ne peut effacer. Oui ! Rouge comme aux lendemains exhalant la pestilence consécutive à une tuerie où le sang fait figure de témoin du passage d’une horde sauvage ne se satisfaisant que de la sale besogne accomplie. Hélas ! Mille fois hélas ! Il est arrivé ce que le simple bon sens aurait pu dire : « Enfants du socle ou du terroir, téméraires et non rebelles car pondérés, ne nous appesantissons pas sur les dérives de la folie de l’homme. Nous sommes désespérément acculés à réagir en sommant les autorités d’arrêter toutes interventions sur le Lac en attendant qu’un diagnostic des plus approfondis soit dressé par des experts avertis dans les domaines de l’écologie et particulièrement dans les aspects qui concernent les zones humides. Des experts internationaux, cela va sans dire, car toute vie va cesser dans le Lac dans un délai impossible à saisir et parler alors d’écosystème relèverait de l’absurdité, voire de l’ineptie. N’a- t – on pas dit que l’ignorance mène fatalement à l’obscurantisme ? Il ne sert à rien de s’attarder à vouloir attribuer le massacre à un sujet particulier. Il y a bien longtemps qu’un épilogue sur des ensembles hôteliers ou promotionnels comme Sidi M’Hamed Benali pourrait être confondu avec le lac Titicaca ou le lac Victoria.

1111     Lac Victoria (Ouganda). 

2222
Lac Titicaca au Pérou (2800 m d’altitude).

Ne comprend-on pas, à la fin que notre Lac est un étang, œuvre de l’homme ? Il appartient à celui-ci d’en faire un passage de témoins entre générations. Toutes les Associations concernées par la nature, l’Université locale et, bien sûr, les autorités locales doivent faire du Lac une priorité vitale, l’historique en étant sa mémoire, le diagnostic son repère et les objectifs un itinéraire. C’est à ces seules conditions que la nature finira par retrouver son équilibre, les prédateurs mêmes sont partie de l’écosystème. Seul l’homme malfaisant peut nuire à ces desseins mais aussi, par son intelligence partagée avec d’autres, il peut être le catalyseur, favorisant une nature éclatante de beauté telle que les poètes savent s’en émerveiller. Le génie s’exprimant par la concertation, l’obstination d’un homme seul peut mener à la tyrannie, je ne suis du reste pas seul à le clamer. Je ne crois pas à une folie collective, je penche plutôt pour une œuvre partagée dans une communion totale, faisant de notre Lac une identité de la ville. Se frotter à la réalité indispose souvent mais ouvre, néanmoins, l’espoir à des lendemains meilleurs.

           Méprise-toi, méprise la Nature

                Le répugnant pouvoir qui gouverne en secret.   Pour le malheur de tous

              Et l’infinie vanité de toutes choses.

                                                                                             (Giacomo LEOPARDI, 1789 – 1837).

Enfin, nulle pensée ne peut s’envoler vers le Lac sans que ne surgisse à mon esprit ce titre prémonitoire d’un film adapté d’un roman ayant pour titre : « Mort ! Où est ta victoire ? » Serons-nous contraint, avec un surcroît de dépit, de clamer qu’il ne nous reste plus que les sanglots et les yeux pour pleurer notre lac rougi par la bêtise humaine ? Pour le moment, il ne nous reste qu’à formuler cette prière jaculatoire : « pourrons-nous espérer une restitution de notre Lac ? ».

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=49626

Posté par le Juin 18 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

72 Commentaires pour “Sidi Bel Abbès. Environnement : La graine doit pourrir avant de germer. Par notre ami Abdelhamid ABDEDDAÏM.”

  1. kaid

    Encore un hécatombe dans l’environnement si bien décrié

  2. gherbi sba

    Normalement un plan orsec pour le lac

  3. MADANI

    Donnons un nouveau nom à ce lac exemple < LE LAC ROUGE < ?

  4. MADANI

    Au SENEGAL il y a LE LAC ROSE ? mais là c’est une toute autre histoire .

  5. Belamri abdelkader

    On n’est pas encore sorti de notre coma d’hier (foot ball ) qui confirme que le pays va à reculons, que nous revoilà plongés dans la douleur de notre quotidien et la réalité implacable d’une démission presque totale de nos responsables et principalement nos élus concernant la chose publique.Si des chaines comme voyage ,animaux et autres relatives à la préservation de la faune et la flore nous font évader le temps d’une émission ,elles doivent nous servir d’exemple sur l’attention particulière accordée par certains pays à la sauvegarde de leur patrimoine naturel dont l’écologie occupe une grande place.Revenons à notre petit Paris passé qui rivalisait en beauté et en civisme de ses citoyens authentiques avec les grandes métropoles ,simplement par son « naturel »;nous disposions d’une nature à faire jalouser les promoteurs des meilleurs espaces préservés du monde et les randonnées que nous faisions donnaient l’impression que la nature se faisait belle et se renouvelait pour honorer ses admirateurs.Nous sortions le matin un morceau de pain à la poche et le reste était fourni par la générosité de la nature,qui peut me dire le contraire,je le renverrai à ses origines.
    Le lac était la fierté des familles belabésiennes qui prenaient soin à ne pas le « frustrer  » par un comportement inadéquat ou seulement piétiner ses espaces.Quand on voit l’état auquel il est soumis actuellement à cause de la bêtise et la convoitise des hommes (assoiffés de gains ),l’on se demande si le laisser faire des responsables n’est pas une insulte en direction des bélabésiens authentiques qui perdent, avec le temps et l’envahissement des prédateurs ,un peu plus de leur identité.Mais cela n’est pas la faute de l’administration qui ne fait que profiter du vide voulu ou subi par les bélabésiens dont la représentation à tous les échelons de la vie publique n’est que l’ombre d’elle même.Li darbatah aydeh ma taouj3ah

  6. Melle Nouar .Sd

    @Madani Respectons votre post je crois que l’heure est aux solutions Que faire et vite pour atténuer cette catastrophe naturelles engendrée par la mal gouvernance?

  7. kerroucha

    Certainement que des complicités existent qui sont la cause de cette mort de ces endroits naturels des plus sublimes

  8. gherbi sba

    les photos pour comparer parlent mais avec qui agir?

  9. Un ami de VSBA

    « ……………les idées ubuesques du proconsul du moment et que l’intervention de l’homme, décideur, aux connaissances discutables et douteuses, ne pouvait que déchaîner chez les citoyens responsables qu’une douloureuse impuissance………… »
    En une phrase, vous avez mis le doigt sur le mal.
    Oui, une douloureuse impuissance parce qu’il est rageant de voir ces désastres se perpétuer sans que l’on puisse lever le petit doigt parce que l’on n’est hors circuit officiel.
    Oui, une décision qu’aucun responsable local (s’il y en a réellement) ne peut, (même s’il lui arrivait d’avoir lui aussi), ne peut contester et voilà un lac enchanteur qui disparait sous le béton.
    Comme l’autre décision sur le tracé criminel du tram qui va provoquer la disparition du symbole de la ville : son boulevard, ses larges trottoirs, ses palmiers peut-être centenaires, l’âme de la ville (comme l’a écrit l’autre), alors que, pour éviter ce massacre des solutions qui rendraient d’ailleurs plus faciles et plus pratiques les déplacements des usagers de ce tram, existent.
    Mais qui doit-on blâmer ? Le Décideur qui-sait-tout et à qui la Loi accorde tous les pouvoirs ? Les élus que la population a choisis pour défendre ses intérêts ? La société civile dont la composante officielle est plus que discutable ? Les associations environnementales qui paraissent impuissantes devant ce gâchis?
    Oui, le lac a toute une histoire et avait nécessité toutes les attentions voulues, allant de son remplissage par les crues à son trop plein qui alimentait en aval le barrage de Oued Sarno. Ceci parce qu’il y avait des gens qui pensaient déjà à l’écologie avant que ce terme ne devienne à la mode.
    Enfin, M. Abdeddaim, je partage votre vœu sur une hypothétique restitution de notre lac ? Mais va-t-elle venir comme ça ?

  10. Un ami de VSBA

    Correctif (même s’il lui arrivait d’avoir lui aussi mal ),

  11. Mme CH

    Merci…..Voilà qui est fait…!! Mr Abdeddaïm qui nous revient de loin, sain et sauf de la péripétie du sponsoring flou et net de l’USMBA (sourires) pour nous régaler avec ses contributions très utiles concernant le Carnaval Fi Dechra qui se joue à SBA, malencontreusement contre son environnement qui meurt à petit feu au vu et su de toute la Smala Belabbésienne….!!! La question qui s’impose est :Comment et Pourquoi nous en sommes arrivés là…????

    Je tiens à dire que je partage le fond de la question avec Mr Abdelhamid, même si dans son récit, il n’a pas pu s’empêcher de glisser quelques choux à la crème dans certains passages nostalgiques…!!!!
    Cependant, je suis toujours sûre qu’on peut joindre l’utile à l’agréable, disons quand c’est possible…!!! L’aménagement du Lac est possible de manière à permettre aux touristes de prendre du plaisir en pleine nature, car il ne faut pas non plus occulter le côté économique et touristique du Lac, sachant qu’à travers le monde, l’usage récréatif des plans d’eau est chose courante; Bien sûr, en insistant sur le fait, que le développement éco-touristique et le respect de l’écosystème doivent être justement et intelligemment combinés….!!! Cet aménagement bien étudié permettra aussi de diminuer la pression directe sur le Lac de Sidi Mohamed Ben Ali, le tout sans l’utilisation d’un gramme de Béton, comme je l’ai déjà dit dans mes commentaires précédents….. !

    Merci, Mr Abdeddaïm d’avoir rappeler tout le monde à l’ordre…!!!

  12. Arbi

    je me demande si il ya des responsAbles a belabbes?

  13. Chot Lahcène

    j’ai toujours entendu dire que le lac serait un le seul endroit touristique du plan d’eau de SBA et que les projets les plus fous de bétonnage ,hotel ,etc…serait la panacée de la ville …des idées de ce genre ont toujours été avancés par les différents élus qui se sont succédé depuis de longues années aux responsabilités de la ville …il serait tout a fait possible de crée un lac artificielle afin de parer à la vision de l’eau des belabbéssiennes et des belabbéssiens ..mais ceci est une autre idée futuriste faisant déjà partie de la réalité des pays du gofle …….depuis que l’idée écologique fait son entrée dans la pensée du citoyens ,les choses peuvent être appréhender autrement …la catastrophe de la mekerra est la pire violence que le citoyens abbassis puisse se faire à lui même …je me rappelle que je me faisais traiter de tous les noms d’oiseaux par ceux la même qui se font les premiers défenseurs de la nature …mais comme on dit il n(y a que la vérité qui blesse ….et bien elle blesse mais sauvons ce qui reste à sauver tant qu’il est encore de temps de laisser aux futurs générations inchallah un environnement correct à défaut d’un concept excellent dont nous sommes à des années lumières de cette pensée …

    ALLAH EST GRAND

  14. merabbi

    QUE PENSEZ-VOUS D`UNE PREMIERE ACTION DE SENSIBILISATION ?

    J,AI COMPTE LE NOMBRE D,INTERVENANTS ET CELA FAIT DIX PERSONNE Y COMPRIS VOTRE SERVITEUR.
    A L,EXCEPTION DE NOTRE AMI CHOT ( EN FRANCE ) NOUS SOMMES NEUF PERSONNES I JE CROIS QUE NOUS DEVRIONS NOUS RENCONTRER AU SIEGE DE LA VSBA CE LUNDI ET DECIDER D,UNE ACTION COMMUNE.
    DISONS DONC «BISMILLAH » ET A LUNDI A 10H .

    MEKERRACTION SOUVENEZ-VOUS ; CE SERA MON SITE NOUVEAU. INCHAALLAH

  15. Amirouche

    @ Abdeddaim Abdelhamid

    Si Abdelhamid
    « Il est plus facile de poser les questions difficiles. » moi je dirai « il est plus difficile de poser des questions faciles à nos élus  » !!
    J’ai bien aimé votre contribution surtout la phrase quand vous dites « douloureuse impuissance face à ce massacre de la Nature qui ne demandait qu’à rester dans le cadre qui lui a été dévolu depuis la nuit des temps…… » Merci
    Pourquoi pollution irrémédiable ?!!! je pense que le terme vous employez est un peu fort ,en tout cas je ne le souhaite pas, sauf si c’est l’avis d’experts après étude de ce phénomène dont est « victime » le lac Benali !!
    Généralement l’aspect sanglant de l’eau est le résultat de bactéries , qui prospèrent dans l’eau pauvre en oxygène( si ce n’est pas un produit chimique jeté dans l’eau par une main assassine !!) .
    Mais tant que la population de poissons y vit et avec une prise de conscience courageuse de nos chercheurs et une décision rapide du pouvoir public , à sa tête monsieur le wali et le ministère de l’environnement et d’écologie, l’espoir reste toujours .
    De par le monde ,plusieurs lacs ont fait l’objet de cette altération des eaux et ses fâcheuses conséquences sur la faune( lac San Angeloau Texas,le lac Léa,la mer d’Azov ,oued de Tafekhsit …etc ) , dont l’origine du problème est très différente d’un lac à l’autre , mais quelque soit la cause (bactéries , sécheresse, pollution ,produits chimiques….etc ) ,tous les chercheurs sont d’accord qu’il faudrait rapidement trouver une solution pour régénérer l’eau , voir sa source , la nettoyer ….ETC
    Si Abdeddaim , puisque vous êtes sur place , et comme je sais que ce sujet est d’une très grande importance pour vous et nombreux lecteurs , j’aurai bien aimé savoir :
    1/ C’est quoi la TOMICA ??? quel est (a été ) son rôle ?
    2 / Pourquoi la profondeur du lac dépassait les 25 mètres dans les années 80 et se trouve maintenant à seulement 6 ↕ 8 mètres ?

    Si Abdeddaim : POURQUOI PRESQUE TOUT LE MONDE (CITOYENS ET ASSOCIATIONS ) A APPLAUDI CES TRAVAUX EN BÉTON AUX ALENTOURS IMMÉDIATS DES RIVES DU LAC ,MASSACRANT LE MICROCLIMAT ET CE QUI RESTAIT DU TOUT PETIT ÉCOSYSTÈME !!!!! le colvert , le canard et la poule d’eau ne sont pas du tout contents et vont certainement migrer vers d’autres cieux , d’autres lieux , où ils pourront faire paisiblement leurs nids loin du béton (rires) mais sérieusement ils vont le faire si aucune décision rapide n’est prise!
    Je me permettrais aussi de vous demander de savoir qui est le HMA……. qui a mis des poteaux d’éclairage public dressés « en hauteur  » interdisant par la sorte la nidation du peu d’ oiseaux qui « résistent « tant bien que mal à vivre dans ce lieu !!!!!
    Oui monsieur Abdeddaim , l’ignorance mène fatalement à l’obscurantisme ,mais « Plaider l’ignorance n’enlèvera jamais notre responsabilité. » il faut qu’on trouve une solution , commençons par interdire les voitures d’y circuler ,sensibiliser les citoyens de garder les lieux propres , par le biais des associations ,faire comprendre aux pêcheurs que la remise à l’eau des poissons ne peut qu’ améliorer les chances de survie des poissons et à garantir leur reproduction , planter des arbres de différentes espèces (ne pas se focaliser sur le pin d’Alep dont les aiguilles empêchent le développement du sous-bois.),essayer de stopper ce projet « fou » du bétonnage des alentours du lac , faire des pompages à partir du barrage Sarnot pour remplir et oxygéner le lac ,voir s’il y a d’autres sources d’alimentation en eaux propres pour le remplir ……….etc

    Merci si Abdelhamid

    LE LAC SIDI M’HAMED BENALI DOIT VIVRE , LE JARDIN PUBLIC DOIT VIVRE,
    SIDI BEL ABBES DOIT VIVRE

    • Abdeddaim Abdelhamid

      Reçu cinq sur cinq, je ne peux que m’associer à vos suggestions que je trouve allant de soi , ce dont je vous remercie chaleureusement . J’ai déjà disserté sur le thème à maintes reprises à un moment où l’applaudimètre était à son paroxysme et se faisait insistant pour encourager le Prince des lieux à satisfaire ses fantasmes impossible à contenir, semble -t-il . La mouche du coche ne pouvait à elle seule briser l’élan d’un effort vivifié par des laudateurs attentifs au moindre geste de leur élu,après tout nous sommes que des lanceurs d’alerte ne figurant même pas dans la liste de LEUR société civile . Bien à vous à bientôt

      • Abdeddaim Abdelhamid

        Si Amirouche , un nom prestigieux. Le pire mobilise beaucoup plus que l’espoir qui laisse au temps une pleine initiative . C’est à ce titre que l’irrémédiable incite à être défié, l’aisé et le complexe saisis dans leurs nuances n’ayant de sens que si ceux qui nous représentent ont toute latitude et les compétences pour traduire dans les faits toutes les doléances de la majorité de leurs supposés administrés sans aller jusqu’à revisiter Montesquieu . En tout état de cause je tiens à vous féliciter pour avoir pris l’exacte mesure du danger que court notre LAC ,je n’ai pu le faire quant à moi avec autant d’expertise , mille fois merci

        • Amirouche

          Si Abdeddaim Abdelhamid

          Sincèrement ,j’ai été interloqué par vos deux réponses dont je ne vois que du désespoir et le pire ,fermant presque les portes à toute initiative !!! hélas , j’osais espérer que vous vous trompiez et que vous me laissiez une petite lueur d’espoir quant à l’avenir du lac ! mais je dirai quand même comme vous ………l’espoir qui laisse au temps une pleine initiative.
          Si Abdelhamid ,je ne douterai jamais de votre amour à Belabbès,vos contributions sont la preuve et je suis d’ailleurs un de vos « fans » ,mais toutes les interrogations que j’ai soulevées dans mon commentaire ,ne vous étaient pas été directement destinées , permettez-moi de vous dire pourquoi ? Quand un sujet me tiens à cœur , je me dis ,par tentation , je pose un tas de questions qui sont au fait des clés de réponses ,tout en souhaitant ,justement ,que peut être que ceux qui nous représentent les lisent « laâla wa assa yahdihoum Allah » .
          Malheureusement ,par votre réponse ,j’ai compris qu’ils sont occupés par autre chose , ils me font rappeler ce verset : « La course aux richesses vous distrait, jusqu´à ce que vous visitiez les tombes .Mais non! Vous saurez bientôt! .(Encore une fois)!! Vous saurez bientôt! . Sûrement! si vous saviez de science certaine. Vous verrez, certes, la Fournaise. Puis, vous la verrez certes, avec l´œil de certitude.Puis, assurément, vous serez interrogés, ce jour-là, sur les délices »صدق الله العظيم
          En attendant ,tout en gardant l’espoir ,Je vous souhaite un ramadan béni avec un bonheur infini, qu’Allah vous compte parmi ses biens aimés ainsi que votre famille.
          Cordialement

          • Amirouche

            lire ne vous étaient pas directe………………. pardon , ( je ne me relis pas)

          • Abdeddaim Abdelhamid

            Lire Si Amirouche au 2ème degré et vous verrez qu’il n’on y a pas à être interloqué , mon optimisme se manifeste clairement formulé par l’expression «  »défier le pire » en d’autres termes le pire ne me fera pas reculer et aisé et complexe aurait dû vous suggérer que la culture n’est pas à mettre au ras du marais . Vous également un Ramadan avec ce qu’il contient de générosité et de tolérance MERCI

            • Abdeddaim Abdelhamid

              Lire «  »il n’y a pas à être interloqué  » et avec « l’espoir qui laisse au temps une pleine initiative  » vous auriez compris que c’est l’offensive d’un battant et pas moins optimiste qui vocifère une rage non contenu ……et il y a de quoi au regard d’un tel gâchis qui aura coûté un chamboulement des et une réaffectation de crédit pour satisfaire aux dépenses destinées à « l’embellissement de notre Lac » le résultat visible n’a pas trainé avec son lot de désolation et de regrets . Prière excuser mon acharnement .

              • Amirouche

                @Abdeddaim Abdelhamid

                Si Abdelhamid
                Loin du pays , je ne fais que lire « de loin « ce qui arrive à Belabbès , dès fois (et c’est vrai) ne lisant que le sens obvie et le plus évident des annotations des intervenants sur différents sites .
                « Je vous ai commmpris » (rires) . Permettez-moi de vous informer qu’une grande structure a vu le jour grâce à l’ACHARNEMENT
                d’ une association de parents ,dont je fais partie ; nous avons fais un  » parcours du combattant « oh ! combien difficile , et nous nous acharnons aujourd’hui pour la création d’ une autre ayant trait à une autre pathologie ,et ce ,malgré la situation économique très difficile (on verra!).
                Dans l’attente d’une autre contribution de votre part sur l’évolution de ce « sujet » ,croyez en mes cordiales salutations.

  16. Chot Lahcène

    Anonyme c’est Chot …..c’est la moindre des politesses ….

    ALLAH NOUS AIDE

  17. Chot Lahcène

    @Merabbi

    bonne idée du site Mekerraction ….inscrivez le sur le forum de SBA sur facebook

    ALLAH EST GRAND

  18. Mme CH

    L’Algérie, a ratifié la convention de RAMSAR dés 1982, qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.
    l’Algérie compte environ 1700 zones humides; 50 sites sont classés RAMSAR, d’importance internationale, dont 10 sites prioritaires retenus par le Ministère de de l’Environnement et de l’aménagement du territoire, pour être dotés d’un plan de gestion garantissant leur gestion rationnelle et durable.
    Alors, on demande à Mme la ministre de doter les zones humides de Sidi Bel Abbés d’un plan pareil pour éviter la dégradation croissante de ces zones et assurer leur gestion durable avant de les perdre définitivement, si ce laisser-aller perdure….!!!
    La philosophie de la Convention de Ramsar est articulée autour du concept d’« utilisation rationnelle » des zones humides, qui signifie « le maintien de leurs caractéristiques écologiques, grâce à la mise en œuvre d’approches par écosystème dans le contexte du développement durable ». Alors messieurs les responsables à vous de jouer, sinon consultez des spécialistes en la matière….Machi 3aïb…! Bien au contraire, El 3aïb, c’est de laisser ces zones mourir à petit feu et c’est une non assistance à un milieu naturel en danger…!

    Où est la police de l’environnement….??? Ok……!

    • Abdeddaim Abdelhamid

      Merci nous disposons des mêmes sources et certainement que les responsables ne le ignorent pas ,ce n’est pas la documentation qui manque c’est beaucoup plus une volonté d’aller au bout des choses qui leur est étrangère en quelque sorte une compétence inachevée

      • Mme CH

        De rien, je sais que vous avez tout, la documentation, c’était d’une part, pour informer les lecteurs -(qui ne sont pas tous experts en la matière comme vous)-, sur la convention Ramsar (à toute fin utile), d’une autre part, une petite introduction pour demander, directement à travers la VDSBA, à Mme la Ministre de doter nos zones humides d’un plan d’urgence assurant leur gestion rationnelle et durable dans le cadre de cette convention….!!!!
        Quant à nos responsables locaux, qu’ils ignorent ou qu’ils n’ignorent pas ces informations, c’est le dernier de mes soucis, car le résultat est le même, c’est la CATA ROUGE….!!! Espérons qu’ils vont se réveiller à temps, avant le point critique..!

        Ah! « Ce gout d’inachevé qui nous ronge.. »

        • Abdeddaim Abdelhamid

          Il n’y a pas eu matière a vous acculer à vous expliquer,je n’ai fais que vous dire que l’expertise ,si tant est que vous en ayez une , serait affichée de pure perte car ressassée à profusion ,mais,comme vos griffes sont constamment à l’affût tel un chat apeuré ,vous voyez le danger là où il n’y a guère vous finiriez par vous éreinter ,sans compter que vous nous détournez des sujets objets des débats , en quelque sorte une vermine et c’est peu dire. C’est dit comme je le pense , je m’en expliquerai incessamment avec forces détails . Les salamalecs seraient de pure hypocrisie

          • abdeddaïm - abdelhamid

            @

          • @ C.H, le Cygne et Alias…
            Suite à votre commentaire du 18 juin (20 h 52 min), je re-constate, non sans être étonné outre mesure, que cette fois-ci, vous persévérez dans votre fâcheuse habitude de sombrer dans l’amalgame. En commentant mon dernier article sur le lac et, sans aucune pudeur, vous revenez sur celui écrit sur le Club de foot de la ville, tête baissée, et persistez à me faire porter « la péripétie du sponsoring flou et net de l’USMBA » alors que je n’en ai jamais parlé de ce sponsoring. Faut-il rappeler que c’est un commentateur, au pseudo de Tayeb qui, le 4 juin, à 12 h12 min, a parlé d’Aflellou m’étant, quant à moi, strictement limité à n’aborder que l’aspect gestion de l’USMBA que dicte le professionnalisme décidé par les plus hautes instances de notre pays pour notre football ? Le même jour, dans votre commentaire de 20 h 28 min vous me faîtes insidieusement endosser, et avec une malveillance criarde, ce que vous considérez comme non avenu de votre déplorable point de vue, et que je ne conteste guère. A relire vos écrits, dont certains ont été classés à part, il apparaît que vous traînez une tare avec laquelle vous matraquez les lecteurs de deux sites de la ville avec votre ménagerie et son cirque à laquelle vous semblez être si attachée qu’il vous est impossible de sortir de cette platitude. Ce même 4 juin, et à 23 h 46 min, et sans doute sans vous rendre compte vous reconnaissez que vous êtes « irréaliste ». De nombreux commentaires vous ont été personnellement adressés et, après en avoir saisi le contenu, nous considérons que vous n’aviez nul besoin de nous le rappeler pour que nous nous en rendions compte. »…!!!! Si vous ne le saviez pas, les Belabbésiens ne sont pas tous des débiles nés de la dernière pluie, mais bon « au royaume des aveugles le borgne est roi »! m’avez-vous écrit le 6 juin à 20 h 19 min. N’étant ni borgne ni roi et ne vivant pas au royaume des aveugles, ceux – là mêmes que vous reconnaissez comme n’étant pas tous débiles – ce que je traduis, sans risque d’erreur, par l’existence d’une frange qui l’est – Ceci relevant de l’indécence, d’un manque d’éducation et d’une pathologie difficilement cernable, je suis acculé à vous dire, Madame aux multiples pseudos, que vous êtes logée aux antipodes de l’image que vous voulez donner de vous-même, les contradictions qu’on y relève militant pour cela. Vous écrivez sur deux sites, et il vous a été donné d’annoncer votre retrait des deux à plusieurs reprises sauf que, sortie par la porte vous y êtes revenue par la fenêtre. Seuls une absence de personnalité et un manque d’harmonie avec soi-même dictent de tels comportements. Peut-être qu’en écrivant sous votre vrai nom qui semble, selon la rumeur, n’avoir pas une consonance belabbésienne, vous pourrez apporter un petit plus au forum. Cela vous évitera de recevoir des remarques foudroyantes de certains lecteurs, soigneusement rangées, et pour n’en citer qu’une, je me limiterai à celle de Madame Claude B du 19 juin à 9 h 20 min.
            Je vous serais reconnaissant d’éclairer les lecteurs sur ce que vous insinuez par « il n’a pas pu s’empêcher de glisser quelques choux à la crème dans certains passages nostalgiques.» A ce propos, tout silence de votre part sera considéré comme un aveu.
            Enfin, le 6 juin vous m’écrivez à la fin d’un commentaire : « Au risque de me répéter, je préfère de loin vos contributions utiles pour la sauvegarde de l’environnement, d’ailleurs, je ne sais pas pourquoi vous avez changé de créneau …?? Comme dirait quelqu’un «les affaires sont les affaires ». Seuls un manquement aux règles élémentaires de la bienséance, une absence d’éducation manifeste, une infatuation démesurée et une conviction d’être omnisciente, vous autorise un jugement erroné sur mes aptitudes, jugement que rien ne vous autorise de prendre. Qu’en savez-vous des créneaux qui m’intéressent ? Toutefois je pense que ce que vous avez écrit là s’adresse à ceux que vous considérez une galerie dont vous ne doutez point de la fidélité. Quant vous rajoutez que « les affaires sont les affaires », vous portez à mon encontre une grave accusation. Si vous avez le courage de vos convictions réécrivez-moi ce qui précède, à visage découvert, et je vous répondrai. Entretemps, apprenez à respecter ce site que vous avez déjà déserté et qui vous ouvre ses colonnes. Je ne vous répondrai plus tant que vous m’interpellerez sous un quelconque pseudo. En attendant, je vous laisse avec vos « savez-vous planter les choux ? », « Sur le pont d’Avignon », « Les trois Nord » et toute cette matrice qui a façonné votre esprit et dont vous insultez sans raison valable ceux qui vous l’ont réellement inculquée. Tout le problème est de savoir si vous ne vous êtes pas trompée de cible car j’ai l’intuition , sans doute, qu’ils se trouvent intra – muros.

            • Danielle B

              @ ABDEDDAIM ABDELHAMID
              MERCI MONSIEUR pour vos propos sensés et intelligents adressés à une certaine personne que je ne nommerai pas et auxquels j’adhère vous vous en doutez, je pense qu’une telle mise au point était devenue non seulement nécessaire mais VITALE pour la santé morale de ce forum
              bonne soirée

            • MADANI

              @ ABDEDAIM je ne suis que liseur de ce beau commentaire et je ne veux en aucun cas interférer entre vous mais à lire mme CH je suis d’avis qu’elle n’est pas une belabbésienne à plusieurs reprises ça a été constaté on aimerait bien savoir qui est cette DAME ? au juste ?c’est une encyclopédie malgré ses feintes et ses tours on peut l’excuser pour ses visites quotidiennes au ZOO qu’elle adore c’est son droit alors laissons le temps au temps elle se corrigera dans ses écrits espérons le ?

              • Danielle B

                @ MADANI bonsoir
                alors là je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites que mme ch a le droit d’aller au zoo quotidiennement, oui mais à une seule condition que ce soit un vrai zoo et non pas lorsque cela concerne des personnes qui comme moi se sont senties insultées , un peu de réserve ne nuit pas
                se corriger dans ses écrits??? j’en doute
                il faut qu’elle comprenne qu’il y a des limites à ne pas dépasser et elle, elle les a largement franchies

                • hamid

                  @Danielle b Espérons que la sérénité régne dans le forum

                  • Danielle B

                    @ HAMID – bonjour Monsieur
                    tout comme vous c’est ce que j’espère de tout coeur
                    vérémos – Inch’Allah
                    bonne journée

                • Ali

                  Ne marginons pas nos compétences. C’est ce que réclament tous les algériens honnêtes.Mme Ch est ,à l’instar de beaucoup de nos commentateurs,une personne instruite et utile pour le débat démocratique et peut contribuer à l’élévation du niveau d’abstraction de chacun de nous.Elle a une tête bien faite et pas uniquement une tête bien pleine.Salut à tous!

            • DZiri

              Sallamou Allaykum
              @Le Cygne
              Vous le savez et je vous l’ai écrit, C pitoyable, lorsqu’on n’arrive pas avec ses « petites idées » à faire face aux Grandes, on fait simple ! On s’attaque à la Personne.
              Et quand les Grandes utilisent l’éthique. Les petits eux, usent d’étiquettes.Usent même de dedain et d’inconsidération à la volée !

              C vrai Le Cygne, ils ont lu Anaïs NIN avec son erotisme, W.H.AUDEN, Giacomo LEOPARDI, Pierre Loti…ect, n’empèche que, dans certains K, cela peut être insuffisant et/ou pas ce qu’il fallait lire.
              Et au lieu de voir le film, il leur fallait peut-être lire la bible : Mort ! Où est ta victoire ? [Isaïe 25, 6-9 ; I Thessaloniciens 4, 13-18 ; Jean 5, 24-29] ;
              Ils auraient peut-être perçu un semblant de réponse à : « Oui ! Rouge comme aux lendemains exhalant la pestilence consécutive à une tuerie où le sang fait figure de témoin du passage d’une horde sauvage ne se satisfaisant que de la sale besogne accomplie.».

              Lorsqu’on n’est pas d’accord avec quelqu’un, on lui récite l’office du jour, le bréviaire de la Franc-maçonnerie. Il faut le savoir, cette matière [bréviaire] est très disputée actuellement entre les Spin doctors, les philosophes et les sponsors, tous à faire des ronds de jambe.
              Ceux qui sont influencés par cette déviance pathologique, la maladie du cœur, quand elle se fait recaler par le rationnel, quand elle se voit coincée, elle cherche par tous les moyens à se trouver une justification, et on sait que dans la transgression, tout et son contraire est une preuve, l’absence de preuve est aussi une preuve.

              Je dois vous dire Le Cygne, C un Casting ! Que cet « engouement » pour le pauvre Lac, tout comme l’Usmba, ne sert que des desseins sociaux aussi vils que mercantiles de personnes « marquée d’inffisance de soit », surtout quand ils avouent eux-même qu’ont ne les a pas sollicités.
              Et C pour cela que l’altruisme anonyme et desinterressé, celui qui défend Bel-Abbes et l’Algérie gène les marqués que nous ne sommes pas !
              Toujours est-il qu’ils peuvent combler le manque en comptant sur leurs amis de 1830 nés à SBA, sur notre Terre, sur le sang et la sueur des algériens.Mais, mais il faut rappeler que ce n’est pas un gage, ni un signe de patriotisme que d’admirer son bourreau et, haîr à ce point ses propres « compatriotes ».
              Sallamou Allaykum
              DZiri

              • Imène

                A défaut d’arguments solides à lui opposer , on se jette à corps perdu
                dans l’invective, les diatribes : c’est d’un pathétisme affligeant !
                Allez-y donnez vous en à coeur joie ! On ne jette des pierres que sur l’arbre qui porte des fruits..allez -y ne vous privez pas !..si ça trouve elle n’est même pas  » bélabesienne « …quel scoop ! .Allez -y à fond !
                ça vole trés bas mes amis (es ) ! rabbi yahdikoum ou yahdina..

                @ Mme Ch:
                Coucou , mon amie ! j’espère que vous vous portez bien..
                bcp, bcp, boooooocp ! t’aiment et t’admirent profondément à sba et ailleurs ..et pour eux, pour nous , tu dois revenir !! allez j’ai 2 petites questions qui me taraudent la cabeza :
                1-comment réussir la  » hrira  » de belabes, paraît -il haja fort !
                2- c’est quoi le féminin de khayi ? khayti, kh’titi ??? lol..
                il me faut ces réponses..ok? mes amitiès trés sincères.
                cordialement Tous .

              • Abdeddaim Abdelhamid

                Je n’ai jamais lu la bible pour m’en référer mais je constate que vous en êtes un lecteur assidu. Pour ta gouverne et pour et pour éclairer la lanterne de certains faux dévots logés dans des contrées lointaines , « Mort ,Où est ta victoire ? »est le titre d’un roman de Daniel ROPS de son vrai nom Henri Petiot et si je me suis permis de le citer c’est pour insister sur le dépérissement du lac. Vous déconseillez aux autres des lectures que vous semblez connaître dans le détail et l’érotisme de Anais Nin n’a point échappé à la sagacité d’ un averti de la chose comme tous les pervers maquillés en prêcheurs de bonnes paroles. Je vous conseille pour s’assurer d’un peu de crédibilité de rejoindre vous ouailles d’un plus prêt ,les sermons d’un Pseudo sont toujours entachés d’un mystère qui laisse penser qu’on a affaire à un personnage préfabriqué pour la défense d’une cause non encore déterminée à ce jour et probablement qu’il n’aura jamais à en cerner les contours. J’évoque des faits réels qui concernent ma ville alors que vous voyez le Diable , les Mécréants et les Francs- Maçons partout, est-ce qu’il vous arrive de vous détendre avec autres choses que ces balivernes débitées à longueur de journée . Un bon psychiatre de préférence ,un agnostique de croyance , vous serait d’un utile et judicieux,il me semble que votre cas n’est pas tout à fait désespéré . Que Dieu te conduise dans le chemin de ses Créatures

                • DZiri

                  Sallamou Allaykum
                  Je l’ai bien dit, C pas ce qu’il fallait lire ou pas assez !
                  Daniel Rops n’est mort qu’au 20em siècle, et « Mort, Où est ta victoire ?, est un « écrit » de la bible depuis des millénaires.
                  Je ne conseille jamais à la non lecture, sinon comment se cultivier ? Avec de la pourriture qui parait-il pourrait germer chez certains !
                  Je lis et je fais part, si necessaire,pour mettre en garde mes compatriotes contre ce que l’on nous présente avec exaltation et dedain, comme des « Célébrités ».
                  Erreur, C claire, je défends une cause Bien determinée, ma Religion, Mon Pays, et mes Compatriotes, contre satan et ses auxiliaires. Allah dit : Satan est votre ennemi, considerez le comme tel !
                  Oui, on est fort avec les étiquettes, alors qu’il est question d’idées et d’arguments !
                  Alors qu’il est question de defense de Notre Ville et de Notre Pays, alors qu’il est question de verité face au mensonge.
                  Et puis, ce n’est pas la consonnance et/ou le nom qui fait le belabbesien ; mais son amour et son dévouement exclusif pour Bel Abbes ! En dehors, rien n’est ni permit, ni honnete.
                  Je suis belabbesien plus que celui qui le clame par son nom ou sa naissance circonstancielle.
                  Sallamou Allaykum
                  DZiri

              • MADANI

                Monsieur je vous ai déjà dit que mme CH n’a besoin de personne pour défendre sa cause je constate que vous êtes BIZARRE quelque chose ne tourne pas rond chez vous c’est sûr . vous ne trompez que les bênéts avec votre Sallamou Allaykum je préfère un type sincère qui me dit BONJOUR ou BONSOIR c’est mieux que les hypocrites .

                • DZiri

                  Sallamou Allaykum
                  @ Madani
                  Personne ne vous a reproché votre défense des Pieds Noirs, Alors pourquoi me reprochez de « défendre » Le Cygne » ?
                  Il faudrait connaitre en l’hypocrite, celui qui dit Sallamou Allaykum, ou celui qui n’en veut pas ! Le neutre et le non neutre !
                  Pour le reste, je ne manque pas de réponse, mais mon codex et le respect à VSBA et aux lecteurs ne permettent pas d’en faire usage!
                  Sallamou Allaykum
                  DZiri

                • Mme CH

                  Salam Si Madani, le contraire m’aurait surprise venant de vous…..!! Alors comme je l’aurais dit à Mr Boualem : ‘Zid El Goudem’, Rak Ghaya….(juste un sourire d’hypocrite, ne m’en voulez pas…)…!!!

                  Au fait, Mr Dziri a le droit d’être solidaire avec qui il veut puisque vous vous donnez ce droit…n’est ce pas….???

            • Mme CH

              Pa pa pa pa pa pa…!!! Quelle belle surprise….!!! « Qui est dans le bourbier, y voudrait mettre autrui. » pa pa pa pah……!!! Ne dit-on pas « quand le chat n’est pas là les souris dansent » en tout cas, ça se vérifie….!!

              « Celui qui n’a pas de foin dans son ventre, n’a pas peur du feu » et pour les francophiles qui ne comprennent pas bien l’arabe de chez nous: « Celui qui n’a pas d’vin dans son ventre, n’a pas peur des flics »..

              Il y a juste une petite question qui ne chiffonne, pourquoi avoir attendu tant de jours pour nous orchestrer cette symphonie « du nouveau monde »…???

              enfin « Avant d’admettre l’absurde, on épuise toutes les suppositions. »

              Avant d’y revenir plus longuement , je tiens juste à corriger quelques petits détails que j’adore et qui semble gêner certains esprits branchés, mais je vois qu’ils suivent bien mes commentaires…!

              1-Sur le pont d’Avignon on y danse tous en rond comme ainsi font font les petites marionnettes, pendant que l’alouette est plumée jusqu’au os….!!!
              2- Savez-vous planter les choux, mais vous avez oublié à la mode de chez eux…..!!!!
              3- Si vous ne le saviez pas, il existe effectivement Trois Nord…!!!

              Encore, une petite chose, j’ai fait l’école algérienne alors ceux qui vous tiennent à coeur ne m’ont rien inculquée…Ouffffffffffffffffffffffffffff !!!! El hamdoulillah, je ne leur dois: rien, que dalle, que nenni, walou, Watgoul…nothing, nada, niente…… etc…!!!

              On en reparlera, même si je constate qu’on devient très susceptible avec l’âge….!!!!! Enfin c’est la vie chacun son tour…!!!

  19. Talha Djelloul

    C’est tout à fait louable et encourageant de constater que les réseaux sociaux prennent la mesure des difficultés et des dégâts causés au Lac de Sidi- M’hamed -Ben Ali et que les Bel- Abbésiens vivent mal cette descente aux enfers , le mystère reste celui de nos élus tant au Sénat qu’à l’Assemblée Nationale qui à notre connaissance noyés dans leur silence coupable ne se sont pas du tout manifestés pour relayer les souffrances qu’endure notre plan d’eau depuis fort longtemps . Leurs injonctions doivent être immédiates et toutes affaires cessantes eu égard à l’ampleur du désastre

  20. hamid

    Ah président que c’est encore honorable de vous voir vous manifester pour la bonne cause du bled Joumoua »makboula

  21. Hamid Ourrad

    Ile de Bled : Le joyau de la Slovénie

    Effectivement Monsieur Abddaim en comparant ces deux  Sites création  de la nature c’est a dire l’île de Bled et notre pauvre lac ,c’est comme si on comparait le grand l’océan a’ notre  minuscule  Mekerra 
    Les slovènes ont fait de leur unique île de bled un véritable joyau,un petit lac très propre entouré de forêt verdoyante, avec seulement quelques mètres on a construit une église médiévale et  quelques habitations avez un décor de rêve ,ou’ les touristes du monde entier viennent pour le visiter à chaque saison.
    Alors que notre pauvre lac  fragile et vulnérable est agressé par des bâtisses en bétons  inachevées et abandonnées, avec une bagatelle de 60 milliards de centimes ,un véritable crime contre la nature et l’environnement ,et la caisse du contribuable ,alors que notre lac agonise,nous on se lamente  sur son sort,avec une diarrhée  du verbe extraordinaire sans bouger le petit doigt .
    Mais  ce qui m’intrigue c’est cette société civil qui  avait applaudit  a l’époque  et à deux main ce projet ,c’est que maintenant qu’elle se démarquent en changeant radicalement leur position ainsi disait l’adage »le Wali est parti vive le nouveau Wali ».

     

  22. kerroucha

    Ce monsieur s’aquitte de sa conscience lui aussi comme nous

  23. Hamid ourrad

    excusez moi pour les fautes qui se sont faufilees malgres moi
    milles excuses (demarque ) leur position

  24. K/faraoun

    Chaque citoyen est à l’image de sa nature

  25. S

    Que voulez vous dire monsieur ,?De qui est ce cette citation?

  26. wassila

    je m’apelle wacila et je cherche un mari bogosse age 25_35
    je vie au canada je suis musulmane ,serieuse ,vierge afficher votre numero ou votre emai je vous contacterais si non SKYPE Merci

  27. K/faraoun

    c’est une citation de mademoiselle FATY

  28. Chot Lahcène

    je pense que ce site est formidable ,et que les intervenants chacun avec son style contribue à donner vie à ce forum …prenons de la hauteur ,avec un zeste d’humour ….je ressent une grande intelligence d’esprit issu des commentaires ,faisons preuve de sagesse devant cette vie éphémère ,et comme dirait le grand philosophe l’homme est un animal raisonnable ……ceci dit le débat technique concernant le lac ,est intéressant et on apprend beaucoup concernant la convention RAMSAR ,je souhaiterais en savoir un peu plus sur la politique de l’environnement bien sur au niveau national et particulièrement sur les zones humides se rattachant à notre ville …..merci

    ALLAH EST GRAND

  29. VDBSA

    Les lecteurs assidus savent qu’au niveau de la V.DSBA Un seul modérateur a savoir l’administrateur s’occupe du suivi du forum et non le ou les rédacteurs ciblés a tort.Pour étayer cela la réponse a la réaction publiée pus haut est faite par le modérateur. Merci

  30. Gamra de Sidi khaled

    Tout débat a besoin de lecteurs ;personnellement je m’abstiens quand je n’ai pas de données Le théme proposé ici est une urgence environnementale Messieurs j’ai toujours su que le modérateur est l’administrateur pas d’autres lecteurs ou redacteurs de la vsba La preuve c’est l’administrateur qui généralement intervient Par consequent respectons nous mutuellement et gardez l’estime de tous Saha ramadhan

  31. Amirouche

    @Mme CH
    @Abdeddaim

    Personnellement ,par vos contributions et annotations , je vous trouve tous les deux d’une grande intelligence et culture , certes d’idées et visions opposées dans certains sujets , mais l’intelligence « c’est aussi la main tendue, le sourire tendu, le cœur tendu. Elle se nourrit davantage d’amour que de culture.  »
    J’espère du fond de mon cœur une rapide « réconciliation » et entente ,entre vous notre frère si Abdelhamid et notre sœur Mme CH , avant le mois de ramadan car quelque soient vos tendances, vos idées, vos perceptions des choses ……. ,il n’ y a pas meilleurs qu’ une relation de fraternité et d’estime .
    Qu’Allah unisse nos cœurs !
    Bon ramadan à vous deux .

  32. Chot Lahcène

    La Mekerra et le lac et tout l’environnement sont pollués ….les sacs en plastiques sont interdit de fabrication ..un sac de plastique met 400 ans pour se dégrader .les sacs dégradables c’est mieux ….on attend toujours une grande mobilisation générale et une politique concrète de l’écologie ……..en avant toute …

    ALLAH EST BEAU

Répondre