La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Encore un vieux bus prend feu ce matin dans la ville adoptive du ministre.

De nouveau, et en espace de 15 jours, un vieux bus de marque SONACOM, appartenant à la SARL WESTRANS, sous le numéro 223006 année 90, a pris feu  ce matin à 10h20, au niveau du monticule de Sidi Yassine, précisément Avenue Abbane Ramdane, en face du siège SAA, non loin du Saint Sidi Yassine. Le bus en question était plein a craquer, et c’est dans la montée en prévenance de la cité Bremer que l’incident eu lieu. Les usagers naturellement sortirent en vitesse, et la colère des riverains fût maitre des lieux. La protection civile encadrée par la police, atténua les effets du feu, mais n’arrivent pas a limiter les dégâts, car les vitres éclatèrent une après l’autre en présence d’une foule immense. Les commentaires et les désapprobations étaient au rendez vous dans une ville ou le ministre de transport est un adoptif d’abord, et ces tristes et fâcheux scénarios de bus genre TATA, SONACOM encore, ont trouvé en notre ville des usagers qui sont en colère un moment pour reprendre les mêmes bus, la même ferraille, autorisée à circuler. Des témoins nous diront que des automobilistes qui étaient derrière le bus en question, ne cessaient de klaxonner, en constatant que le moteur avait pris feu. Des indiscrétions font état, que le dit bus était dépourvu d’extincteur, c’est cela Sidi Bel Abbes…

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=6496

Posté par le Juil 24 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

17 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Encore un vieux bus prend feu ce matin dans la ville adoptive du ministre.”

  1. Houari Bd

    C’est cela Bel Abbès , Malheureusement …

  2. ARBI ZAZOU.SL

    vous etes franchement a cheval normal monsieur KADIRI est a 200 metres il ne pouvait pas rater ca les anciens bus ont encore de longues années comme TATA les usagers ne sont pas organisés la mafia du transport est toujour la les vies humaines importes peu .

  3. laradji

    ils ont vote ces abbabssa a 2 fois pour ce ministre qui est la pour sa famille.apres tatta sonacome est la en 2011

  4. Mahiedinne

    Qu’est ce qui vient faire le ministre ici ? ou vous êtes malade ou vous n’aviez rien trouver à dire et comme dénigreur vous êtes fort.Au moins ce ministre qui n’est pas de Bel Abbes comme vous le prétendez ,a beaucoup fait pour cette ville par rapport a ceux qui ce disent Bel Abbesiens.A beau entendeur SALUT.

  5. benali zinedine

    je regrette qu’en 2011 on arrive pas a lire un article.le ministre adoptif de sidi bel abbes n’est pas denigre seulement vous reagissez par un lien parental des bus d’un autre age qui circulent encore dans une ville c’est sa responsabilite

  6. Mahiedinne

    Qui est le commis de l’état dans une wilaya si ce n’est que le wali en personne .Dans les wilayas de l’est ,ils ont refusé les vieux BUS ,donc la décision est bien interne à la wilaya.Mr le directeur des transports devrait soumettre une proposition à l’exécutif .La vérité vous semble amère a avaler et de là vous commencez a imaginé les liens parental etc.. etc.. et pourquoi ne pas incriminer les controles techniques des véhicules qui eux ont la possibilité de dire si tel ou tel véhicule est apte a circuler sans pour autant accepter le sous table. (Allah yahdina ouikakina)

  7. HAFID

    Un titre d’un article plein d’insinuation .Par là nous déduisons que ce ministre délaisse sa ville adoptive ou bien les autorites locales narguent ce ministre en acceptant de faire circuler ces vieux bus.L’un comme l’autre les 2 suppositions ne tiennent pas la ROUTE car ce ministre a mis sur VOIES plusieurs realisations dans notre ville.Il a mis sur RAILS des projets d’avenir.il est en TRAIN de satisfaire les doleances de la societé.C’est un ministre meticuleux et GARE aux imperfections il laissera sur le QUAI les retardataires.Il ne passera pas pas par plusieurs RAMES

  8. benkabou omar

    hafid je ne suis pas a100 pour 100 a sba mais je pense que fellous matheux megachou boukhdimi sellai hadj diaf frifra n ‘ont pas ete directeurs d’education directement inscrits comme son beau frere a ll wilaya de naama vite chasse pour un…et son 2 beau frere moualim tarbiya riadiya qui hier…je m’arrete si hafid lhospitalite nev rime pas avec aplaventrisme

  9. hamidi khaled i walid

    ok aves benkabou le monsieur proviseur de lycee najah se souvient du vote apres azzi ala mairie le maire interimaire ne peut pas oublier et les abbabssas aussi

  10. chaib draa tani djamel cnasc

    un bus s’enflamme a sidi bel abbés tout le monde s’enflamme envers ce ministre le bus qui vient de bruler c’est celui de l’ancienne entreprise detransport urbain il ne restait que quelques agents qui gagnaient leur pain des ces vieux bus avec la concurence vous savez la suite messieurs quant a ce ministre dont vous critiquez quand il était ministre de l’enseignement superieure combien d’universites ont été construite a sba combien d’agents que ce soit profs,cuisiniers,agents de securite,femmes de ménages,administrateurs etc…travaillent dans ce secteur en tant que ministre de la santé combien de centres de santé spécialisées ont été inaugurés. en algérie il y a 5 ou 6 hopitaux de cancer 1a sidi bel abbés(route de boukanéfis) 6 projets de tramway 1 a sba un peu de fiérté pour cet individu que je ne connais méme pas . a sidi bel abbés il n’y eu que tayebi larbi et ammar tou qui ont bossé pour cette ville a bon entendeur salut

  11. ghaffour nore

    tu connais rien jamel les projets ont existe avant ton ministre et ne l’aligne pas avec feu tayebi larbi tu connais salat il est de ghzaouet peut etre alors pas d’erreur demandes ceux qui l ‘ont cotoye il a tue le parti fln installe une mouhafada chez lui…

    • ould soura

      il faut rendre a tou ce qui appartient a amar djamel sait ce qu’il dit ce ministre a à son actif plusieurs projets qui jusqu’a ce jour sont en chantier
      1-le campus en tant que ministre de l’enseignement superieur
      2-l’hopital anticancereux en tant que ministre de la santé
      3-la poste du rocher et du faubourg thiers en tant que ministre des ptt
      4-le tramway en tant que ministre des transports
      sans citer des projets receptionnés et en service ils se compte par dizaines a travers toute la wilaya
      ce qui est comptabilisé dans nos bonnes actions ne seront pas enlevés par le commun des mortels

  12. bernou

    les 4actions ont donneest a sba da part sa situation geographique et la densite de sa population 5ville d »algerie ce n’est pas ce mec venimeux mosieur chiitta de la soura il est regrttable que v ous allez dans le sens contraire des l’avis general les projets evoluent ou sont inscrits selon dfes plans et puis il a ete candidat a partir d ‘oranvous laissant mime senateur el bekkouche les 2 lebid qui trahissent tessalah des lahmar fernata louahla miluoa el kouadi naimi

  13. Houari Bd

    Aux langues pendues qui commentent à tort et à travers , attendez le Ministre va vous acheter des 4X4 neufs et vous pourriez marcher sur les gents ! Vous choquez , Je vois que les gents ici parles juste pour parler .

    De la part d’un jeune APOLITIQUE !

  14. Yahia

    Sidi Bel-Abbès El bouzidi, le Ouali Echarif dont la capitale de la Mekerra porte le nom est originaire de la ville de Tlemcen où son père enseignait à la grande Mederssa. Avant 1849 1849, la ville de SBA n’était qu’au stade de projet géostratégique de l’occupant colonial visant à réduire les capacités guerrières de la puissante confédération des tribus Béni Ameur qui fournissait le gros des troupes de l’Emir Abdelkader. En 2011, avec les flux de population qu’aura enregistrés intra muros la ville de SBA depuis l’indépendance, surtout durant la décennie noire, il est très difficile de faire le tri entre vrais et faux bel-abbésiens par le seul critère du lieu de naissance. Un algérien issu des tribus des Ouled Brahim, Amarnas ou Azaeidj et qui est né à Paris, Toulouse, Sétif, Oran ou Mascara, voire même Montréal est-il ou non un vrai bel-abbésien de souche ? A mon sens, il faut bannir du vocabulaire cette notion primaire classification des enfants de la ville qu’ils soient de naissance ou d’adoption . Ailleurs, le droit du sol (justis solis) a fait des enfants de juifs hongrois et kényans les présidents de deux puissants pays, la France et les Etats Unis.

Répondre