La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés en deuil : Un grand pan de la révolution s’en va, Hadj Tayeb NEHARI

   index.jpg1

Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès de l’ex officier de l’ALN et l’un des premiers militants du PPA Hadj Tayeb NEHARI en son domicile au 30 Boulevard Abbane Ramdane / Sidi Yacine à l’age de 91 ans (natif du 04 Mai 1924), il sera inhumé le mardi au cimetière de Kaid Belarbi après la prière de l’ASR indique son fils notre ami Ali. et s’il est a noter un élément important dans ce long combat contre l’occupant est que  le défunt était actif (membre fondateur du musée Boumlik Abdelkader et ex président de l’association culturelle et historique de la wilaya de Sidi Bel Abbés et surtout sa grande contribution dans l’écriture de l’histoire notamment celle de Sidi Bel Abbés de 1830 à 1962 co-signé avec l’historien Redouane Ainad Tabet

Hadj Tayeb Nehari : Après le fusil, la plume.

index.jpg2

Outre cette annonce nous avons retrouvé cet article publié dans notre journal le mois de Mai 2011. Relisons  » en marge des festivités marquant le 55ème anniversaire de la guerre des étudiants du 19 mai 56, ou déjà notre source on a fait part du sacrifice des lycéens locaux. Néanmoins, l’exaltante tache de l’écriture de l’histoire a vu une infime poignée d’acteurs se consacrer, et il leur faudra rendre hommage, car ces derniers ne sont pas sorti des grandes écoles, ils ont tenu à entreprendre une action pour l’histoire et pour la postérité. comme le fut le défunt Nehari Tayeb. A cet effet nous avons entre les mains pour une parenthèse brève un article signé Amar Belkhoudja, que l’on ne présente pas, sur Hadj Tayeb Nehari (Après le fusil, la plume), et autres figures de la cause nationale. Notons que l’un des premiers ouvrages sur la ville de Sidi Bel Abbes cosigné avec Tabet Ainat Redouane, historien connu et fils de la ville, sur l’histoire de Sidi Bel Abbes, porte l’empreinte et la recherche dévouée de Hadj Tayeb Nehari ».

La guerre de libération nationale se résume- t-elle uniquement aux faits d’armes ?

Novembre1954 projetait de grands bouleversements .Car durant les 7sept ans et demi de guerre, la société algérienne renouait avec une véritable renaissance et l’on commençait à assister à la restauration de l’Etat Algérien, celui dont l’Emir Abdelkader jeta les grande bases. Le peuple algérien menait un combat multiforme. Novembre détruisait les bases colonialistes, et en même temps, entamait un processus d’émancipation de peuple algérien qui souda son unité nationale et mit au rebus les effets pernicieux d’une culture féodale sur laquelle s’appuya la domination française.

img737

Ce sont ,entre autres , des thèmes que nous avions abordé à Sidi Bel-Abbes  avec des anciens moudjahidines et officiers de l’ALN ayant servi dans la zone VI de la wilaya V ( Mascara-Saida ).Il s’agit de Tayeb Nehari  , ancien lieutenant puis capitaine chargé des relations et liaisons de la zone VI Ahmed Belkhodja ( Maoutini ) chef d’une Katiba, Benzineb Benoudha ( dit si Moulay ) et Mokhtari Meriem ( dite Thaouria ) ,tous deux membres de l’équipe sanitaire du Dr Yousef Damardji ( dit Hakim ) , tué par l’armée française le 19 aout 1958 àTafrent, dans la région de Saida. Fraternelle, émouvante, ces retrouvailles entre anciens djounoud de l’ALN .Des souvenirs de plusieurs décades reviennent à la surface. Des noms des compagnons  d’armes sont évoqués. Ils ne sont plus là. Ils sont morts pour l’Algérie, pour la liberté et la dignité du peuple algérien .Djilali Saidi (dit le pouilleux) originaire de Frenda.

img738

 Le défunt avec Boudiaf , Benbella, et Bitat

Le jeune secrétaire zonal était estimé de tous les cadres et djounoud de l’ALN de la zone VI. En octobre 1956 les européens organisent de Frenda un bal pour fêter l’arrestation de Ben Bella et ses compagnons. Djilali passe toute la nuit à pleurer. Le lendemain, le jeune commis-greffier. Dérobe une machine à écrire et rejoint le maquis. Yousef Damardji médecin chef de l’organisation sanitaire de la zone VI, Saliha Ould Kablia, jeune fille dynamique et cultivée, collaboratrice du Dr Yousef Damarji, morte elle aussi dans une embuscade de nuit vers la fin de 1959. Mejdoub  Zakaria grand guerrier, chef militaire de la zone VI, mort dans un combat héroïque au sud de Frenda. On avait évoqué longuement l’action et la personnalité du Dr Yousef Damarji, natif de Miliana, praticien à Tiaret avant de s’être engagé corps et âme dans une lutte qui l’absorba entièrement jusqu’à la mort. Damarji, un homme exceptionnel, vertueux,  intelligent. Il se consacra à plusieurs taches à la fois. Il institua un hôpital zonal et trois hôpitaux de secteurs ou les djounoud blessés recevaient des soins. Le docteur s’occupa également de la formation de plusieurs promotions d’infirmières et d’infirmiers. Outre les soins donnés aux djounoud blessés dans les batailles livrées à l’armée à française, les équipes du Dr Damaradji dispensaient des soins aux populations rurales et leur prodiguaient tous les conseils utiles en matière d’hygiène et de prévention. Les premiers services de santé publique de l’état algérien naquirent dans le feu et le sang. Signale toujours Amar Belkjhoudja, l’historien journaliste. qui connait bien le défunt qui du combat libérateur a savoir le fusil se tourna vers la plume.

img736

Photo prise dans le maquis de SAIDA  1958

Nous avons estimé évoquer un petit geste de la VDSBA à  nos lecteurs lorsque le défunt fut  honoré dans le cadre de la rubrique le Samed Belabbésien (Voir Photos de Juillet2011)

DSC04730 DSC04727 DSC04739 DSC04740

Le Samedi Belabbésien ou feu NEHARI fut honoré

images

 

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58751

Posté par le Fév 23 2015. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

35 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés en deuil : Un grand pan de la révolution s’en va, Hadj Tayeb NEHARI”

  1. Ayadoun Sidahmed

    INA LILAH WA INA ILAYHI RAJIOUN AMI TAYEB c’est mon voisin, le l’estime beaucoup LAH YERHMAH

  2. Nory

    Allah yerhamah il a beaucoup fait avec son ouvrage référence cosigné avec mr Ainad

  3. HORR Abdelkader

    السلام عليكم

    الله يرحم الحاج طيب نهاري

    و ألهم ذويه الصبر و السلوام

    و أسكنه الله فسيح جنانه

    mes condoléances a la famille NEHARI (c’est un voisin de part mon activité et c’est le fils de notre grand quartier de sidi yacine)

  4. Anonyme

    HADJ TAYEB NEHARI DIT BEN M’hamed un grand homme de la cause nationale ,valeureux moudjahid, chef de zone et directeur de l’ hôpital de l’A L N dans la base arrière ouest ,fils d’une grande famille de militants et de chouchoutas pour ne citer que ces oncles maternels caïd abdelkader belarbi et son frère chikh tous deux tombes au champ d’honneur en 1956;en plus hadj tayeb était une encyclopédie vivante de l’histoire de sidi bel abbes et sa région, ainsi que la gynealogie des tribus et grandes familles de la régions ouest de l’Algérie. la disparition de hadj tayeb nehari est une grande perte , que dieu le miséricorde l’abrite dans son vaste paradis avec ses frères chouhadas .sinceres condoléances a toute la famille NEHARI parents et allies .

    • KAID HELLAL HANIFI

      Au nom de la section OUMADAA de la mouhafadha des scouts musulmans algériens de la wilaya de sidi bel abbés,je présente a la famille NEHARI tous nos condoléances .

  5. Amirouche

    Allah yarham el hadj Nehari ,que Dieu lui accorde une place dans son vaste paradis .
    Allah dis  » Dis: « La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez.” (Sourate al-Joumou3a)
    Hadj Nehari a fait son devoir ……..Avons-nous fait des « économies » pour la deuxième demeure de chacun d’entre nous ,comme l’ont fait ces Hommes?
    A toute la famille NEHARI « Que Dieu magnifie votre récompense, vous accorde bonne endurance et pardonne à votre défunt. » تعازيياتي

  6. Famille Cheniti

    Avec nos sincères condoléances à la famille Néhari .Allah yarham El Hadj Tayeb.

  7. CHAIBDRAA TANI DJAMEL

    Mes sincéres condoléances à la famille NEHARI en particulier son fils ALI INA LILAHI OUA INA ILAYHI RAJI3OUNE

  8. BENATTOU

    Allah yarham el hadj nehari ina lillah wa ina ilayhi raji3OUN . Sincères condoléances au frère Ali et à toute la famille.

  9. Mme CH

    Inna Lillah Wa Inna Ilayhi Raji3oun…!

    Je présente mes condoléances les plus attristées à la famille, aux proches et aux amis d’El Hadj Nehari Allah Yarhmou Wa Ywassa3 3lih….!!!

    A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons…!!!

  10. BADISI

    INA LILAH WA INA ILYHI RAJ3OUNE sincères condoléances a toute sa famille

  11. Karim10

    Mes condoléances les plus sincères.
    « Ina li Allah wa ina ilayhi rajioun ».

  12. B.Rahmane ( presse)

    Une grande personnalité historique sur les plans local et national s’en va .Ses paroles sincères et ses conseils défilent encore et toujours dans mon esprit .Vraiment très attristé par cette cruelle nouvelle cependant à Dieu nous appartenons et à lui nous retournons .Dors en paix Aami Tayeb
    En cette douloureuse circonstance ,je présente mes condoléances les plus attristées à toute la famille Nehari

  13. un ami

    Je présente mes condoléances et je signale que le journal lui a consacré un Samedi belabbesien ou il fut honoré dans la bibliothèque paroles et écriture. Ce n’est pas dit alors j’ajouterai cela pour compléter. Allah yerhmou’

  14. Harmel Mehdi

    HOMME EXCEPTIONNEL .Je l’ai connu ELLAH YERHAMAH pour l’avoir reçu pour la première fois pour une visite de recours quand je m’occupait comme médecin des Moudjahidines de la wilaya de l’évolution de leurs pensions en fonction de la dégradation de leurs santés à cause de l’usure du temps ….Dès son entrée je savais qu’il ne ressemblait pas aux autres ..une gentillesse unique, un respect exemplaire et une pédagogie dans la discussion digne d’un vrai professionnel …il était évident qu’il était porteur d’un message aux futures générations …un message de loyauté aux sacrifices des chouhadas et le devoir de l’écriture de histoire de ce pays et sa sauve garde de ses ennemis internes et externes….il n’hésitait pas pour être plus convaincant de montrer sa célèbre photo en compagnie des héros de révolution…Depuis lors on a lié une vraie amitié qui était pour moi une fierté… RAHIMAK ELLAH YA HADJ TAYEB HEHARI WA ADKHALAKA FASSIHA DJINNANIHI

  15. Ali

    Une grande perte pour notre wilaya et le pays Le regrette fut dynamique surtout dans l’histoire de notre région. Reconnu comme précurseur et à son mérite. Mes condoléances.

  16. mohamed boudissa

    mes condoleances a sa famille et son fils ali

  17. Anonyme

    Tristes condoleances a la famille Nehari et leurs proches.
    Allah yarhamah.

  18. A.Dennoun

    Mes tristes et sinceres condoleances a la famille Nehari, leurs proches et amis du deces de Hadj Tayeb,Allah yarhamah.
    A.D

  19. OUERRAD

    INNA LILLAHI WA INNA ILLAYHI RAJI3OUN
    SIDI BEL ABBES a perdu en sa personne l authentique modjahid , l historien et surtout l HOMME .AH si tous les soit disant moudjahidines etaient comme si TAYEB NEHARI ? RABI YARHMOU .

  20. IMED MUSTAPHA

    Un héros de la révolution algérienne vient de nous quitter allah yarhmou.

  21. K.OUGGAD

    un authentique moudjahid. Que Dieu puisse lui ouvrir les portes du paradis

  22. Rouai amina

    Très attristée par cette douloureuse nouvelle. Si Tayeb en Nehari était le pilier des anciennes générations, il nous a toujours parlé de l’histoire du pays et des hommes qui ont fait la révolution. Il était très proche de la famille Azza et de mon feu père Rouai. Il avait toujours une oralité prodigieuse. On prenait toujours plaisir à F2-6400CL4D-4GBPKl’écouter avec beaucoup d’émotion. Je n’oublierai jamais comment il a tari d’éloges sur son compagnon fidèle Abdelkader Azza, lors du centenaire organisé au lycée. J’ai aujourd’hui une pieuse pensée également à notre cher commandant Si El Mahi qui ne le quitté jamais. Je suis doublement attristée ce soir de voir que les enfants de Sidibellabes s’en vont, les uns après les autres et à très peu de temps d’intervalle. Allah yerham tous les disparus. Affectueuses pensées et sincères condoléances à la famille du défunt, en particulier son fils qui est venu avec son feu père à la maison pour nous offrir son dictionnaire sur tous les chouhadas et les moudjahidines qui ont donnés de leur vie, de leurs temps pour que nous générations vivions libre dans notre cher pays. Ils étaient l’exemple,et il est de notre devoir d’être à la hauteur et continuer à porter le flambeau. Amina Rouai.

  23. Rouai amina

    Lire:on prenait toujours plaisir à l’écouter. Mon inexpérience a utiliser les I PAD! Désolée. Merci.

  24. h.bouasria

    que Dieu le prendra dans son vaste paradis ina li Allah wa ileihi raji3oune

  25. nehari hamida

    فقدت عائلة نهاري احدى اعمدتها نهاري الطيب هو جدي وسيدي الله يرحمك يارب

  26. eddine

    Allah yarham ammi NEHARI

  27. Mohamed 2231

    assalam 3alikoum khaoutis, mes cincères condoléances à la famille Nehari , allah yarham abouna Tayeb wa iwassa3 3alih

  28. Shahrazed

    Aucun mot ne peut exprimer notre tristesse, la grandeur du vide que tu nous laisses, toi notre grand-père , notre ami, notre référence, notre fierté. Que Dieu t’accueille dans son vaste paradis. Allah yerhmek ya jaddi ya habibi…

  29. REGUIEG

    allah yarhmah ami tayeb ainsi que tous les HOMMES de sidi bel abbes

  30. comment se fait il qu’on ne voit jamais de photos de feu docteur damardji youcef à tiaret ou dans le maquis? celle de votre « thaouriya » mokhtari est partout!!! expliquez moi. et puis cessez de faire passer le sanguinaire mejdoub pour un grand guerrier. pour la population de Tiaret et ses patriotes ce n’était ni plus ni moins qu’un sanguinaire, qui en liquidant les meilleurs enfants de la région- 500 ames-( tiaret-mascara- saida) se voyait déjà à alger avec les autres criminels des frontières et de l’interieur( ex amirouche). que lui et ses semblables aillent en enfer. bravo au commando Georges.

    • Hassan

      Celui qui dit »Bravo au commando George » ne peut être algérien. C’est tout ce qu’on veut mais pas algérien. Posez à n’importe quel habitant de Saida, El Bayed, Mascara etc.. ils vous répondront que les membres de ce maudit commando ont fait de malheur dans nos douars et villes. C’était un ramassis de  »retournés » traîtres à leur Patrie. Nos glorieux moudjahidines ont donné une belle leçon de bravoure et de l’amour de notre peuple dans les batailles de  »Géryville’ et celle qui s’est déroulée non loin de Boualem.
      On peut ne pas être d’accord avec la politique de notre gouvernement , mais de grâce ne touchez pas à nos martyres. C’est grâce à eux qu’un chenapan ingrat de surplus, peut actuellement lire et écrire des âneries.

  31. Mme CH

    Ce sont les propos d’un somnolent et non pas d’un éveillé surtout lorsqu’il parle du Commando Georges, le commando de chasse des harkis, vendus, renégats et lèche-bottes de FaFa qui devait détecter et traquer les unités de l’ALN depuis 1959 lorsqu’il fût créé par le criminel Georges Grillot assisté des criminels A. Bénésis de Rotrou et Youssef Ben Brahim..!!! Un bon somnifère est tout indiqué…!!!.

    Chaque temps a ses traîtres…!!!

  32. Amirouche

    Au pseudo éveillé !

    Vous, vous dites Bravo aux vôtres, et nous, nous disons Allah yarham El Chouhadas…C’est toute la grande différence. Je pense qu’il serait mieux que vous raconteriez vos bobards de Georges et son copain Youcef Ben Brahim dans le journal de Yamina Chalabi.
    Par ailleurs, pourquoi vous citez le Chahid Youcef Damardji, puis vous dites Bravo aux criminels?

  33. Mémoria

    «  » » » » » »…………Au début de l’année 1962 dans la région de Saida,
    un groupe (faoudj) de l’ALN aidé par des
    moussebilines de l’OCFLN (organisation civile du
    FLN) capture plusieurs harkis du tristement célèbre
    Commando Georges°5,unité levée par l’état-major de
    Bigeard et composée de plusieurs centaines de
    supplétifs musulmans volontaires pour combattre
    auprès de l’armée française. Ils sont aussitôt mis à
    mort devant la population locale et l’un d’eux le sera
    par un légionnaire déserteur dénommé « Metzger »…
    à la baïonnette.
    Quelques semaines plus tard, le même groupe, une
    dizaine d’hommes portant barbes hirsutes, les yeux
    rougis par la fatigue et l’alerte perpétuelle, attend tapi
    derrière des fourrés rocailleux de touffes alfatières……….. » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

    °5 Commando Georges : unité de harkis levée par le capitaine
    George Grillot de l’état-major de Bigeard dans la région de Saida

Répondre