La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés : Des malades mentaux (des mendiants…) en quête de prise en charge. Par K. Ourrad

10801819_774287912612637_4249482901028470507_n 1546183_774288079279287_8875958449970676872_n 10802014_774288249279270_986948977849846872_n 10649765_774288425945919_1621421309265682289_n

A Sidi bel Abbés à chaque détour on rencontre des malades souffrant de troubles mentaux, des mendiants eux aussi  toujours de plus en plus nombreux omniprésents dans toute les artères de la ville; pour certains ils sont acheminés de wilayas limitrophes .Le plus important dans notre interpellation aux pouvoirs publics concernés est que ces malades comme ces mendiants sont en quête de prise en charge mis à part avouons le ;ceux des mendiants qui ont font de cette pratique un métier rentable. Pour ce qui est des malades  mentaux et a défaut de données locales d’une autre source je citerai ceci :  » Aux moins de 6% des Algériens sont atteints de troubles psychiques ou mentaux, soit près de 2 millions citoyens, révèle un chef de service de l’hôpital psychiatrique Drid Hocine à Alger, cité 29 octobre 2014dernier par le quotidien arabophone Echorouk. Le nombre de personnes atteintes de troubles psychologiques en Algérie continuerait à augmenter, selon la même source hospitalière, en raison des difficultés sociales, en l’occurrence le bas niveau de vie engendré par le chômage, la crise de logement et la violence.Le même responsable affirme que les personnes atteintes de maladies chroniques et sournoises sont également exposées aux troubles psychiques, notamment celles souffrantes d’un cancer et ne bénéficiant d’aucune prise en charge psychologique et psychiatrique. Il déplore par ailleurs le manque de structures sanitaires et de spécialistes dans le domaine de la psychiatrie, en dépit de l’augmentation du nombre d’Algériens atteints de problèmes mentaux.Évoquant le programme de prise en charge des personnes atteintes durant la décennie noire, le professeur à l’hôpital psychiatrique Drid Hocine souligne l’échec du gouvernement dans cette entreprise, en l’absence de technologies et de compétences adéquates « . conclut la même source.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                NB Nous souhaitons que les âmes charitables puissent assister ce qui est entrepris en termes de résolution de ce fléau.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56045

Posté par le Nov 3 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

23 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés : Des malades mentaux (des mendiants…) en quête de prise en charge. Par K. Ourrad”

  1. madjid

    touchant agissons c’est mieux!

  2. Claude.B

    Bonjour ,

    Que les hommes politiques ou agents de l’état se servent des deniers publics comme de leur argent propre pour des festivités ,serait moins choquant s’ils s’attachaient à utiliser la majeur partie de cette richesse pour le bonheur et bien être du peuple .
    Laisser ces pauvres gens malades livrés à eux mêmes est profondément inhumain .
    Sont ils à ce point coupés des réalités pour ne pas voir la souffrance ?
    L’indifférence tue partout dans le monde !
    Cordialement

    • Omar

      Sommes nous pas musulmans ? j’ai cru qu’en tant que musulmans aidez nous les uns les autres n’est-ce pas ? Quel hypocrisie,je vois que chacun pour soi et le diable pour tous.Le comble jamais j’aurai cru qu’ils y auraient des institutions pour les personnes âgées abandonnées par leurs familles. de mon temps nos aïeux où nos parents finissaient jusqu’à ce que je me souvienne leur vie toujours chez le fils aîné ou la fille aînée,beaucoup de Mosquées tout le monde presque vont aux Mosquées faire leur devoir envers Allah et malgré ça il y a de la misère des sans abris des clochards des schizophrènes des malades mentaux comment est-ce possible ? Ils sont où ses responsables ? elle est où cette miséricorde ? qu’Allah reconnait les siens,actuellement quand je vois des hommes des femmes se pavaner avec leur abaya et le reste de leur accoutrements ça me donne le tournis.L’intention veut le fait,l’intention compte comme si elle avait été mise à exécution.

  3. Abbes

    Dans les cars venant de Tlemcen.Des pauvres malades sont dirigés vers nous et leur place ticket est payé exprès. Je dénonce ce mal

  4. Hamid

    Oh merci Madame pour votre réaction Oui c’est touchant de voir ces êtres ainsi. Merci bonne dame.

  5. OMRANI

    Un fou peut-il savoir qu’il est fou ? médicalement et juridiquement non; heureusement car il se serait passé d’écrire un texte de cette qualité sur un journal qui se veut être un leader de l’information électronique locale. On nous a appris à l’école que cela s’appelle du charabia et je suis complaisant encore.

    • Claude.B

      @omrani ,
      Le plus important n’est il pas d’alerter les pouvoirs publics ,de sensibiliser les citoyens sur de telles situations de détresse ?
      Critiquer la forme d’un article au lieu de s’attacher au fond est ce bien raisonnable sur de tels sujets ,et ne vaudrait il pas mieux déployer son énergie à trouver des solutions à ces drames humains ?

    • Story-board

      Je viens de relire le texte. Il y a une seule phrase qui pose problème (« qui ont font de cette pratique »).
      Mais il suffit d’une formule mal lunée pour mettre à mal une page de Flaubert…

  6. lecteur assidu.

    Mr expliquez vous.

  7. lecteur assidu.

    Je m’adressais à ce omrani

  8. HBF

    Le message via photos est significatif. Le texte est simple. L’essentiel est dit’

  9. VDSBA

    Des perturbations internet ont fait que le texte fut certes légèrement écourté Or ceci n’autorise pas un seul et même lecteur d’intervenir de la sorte telle que certains lecteurs (es) ont lu ses posts . A notre niveau il n’a jamais été question d ‘être leader de quoi ce soit ; sommes bien obligé de le mentionner Cordialement

  10. OMRANI

    Je veux tout simplement dire que tous les belabesiens doivent etre pris en charge car ce sont tous des aliénés mentaux

    • OMRANI

      Ce dernier commentaire n’est pas du premier OMRANI, les pseudos commencent à foisonner et nous ne savons pas qui dit quoi…

      • Baltimorien

        @ Omrani (ou pseudo Omrani)
        Très drôle. ça rappelle une fameuse nouvelle de Dino Buzzati, « Grève des téléphones » (extraite du recueil « Les sept messagers », 1966).
        « Lors d’une grève de la compagnie des téléphones en Italie, de surprenants problèmes interviennent durant les conversations téléphoniques. Notamment, plusieurs conversations se mêlent, et des interlocuteurs inconnus échangent sur des points variés. Jusqu’au moment où certains de ses inconnus se reconnaissent. Jusqu’au moment où une espèce de devin déballe les secrets de chacun des participants. »

  11. Mehdi

    Méchanceté gratuite de la part d’une personne qui est surement en mal de reconnaissance ..

  12. gherbi sba

    Mr ourrad le problème est grave c’est l’état qui solutionne cela.

  13. mohamed benz

    ou sont les responsables , certes ils sont malades , mais ils sont avant tt , des Algériens , ils ont droit à leur traitement , ou sont les responsables des hôpitaux psychiatriques , même choses à Blida , et comme dans toutes les grandes villes , une calamité de la part des pseudo responsables .

  14. houssine

    Mr khaled O Un bon réflexe de secouer tous les concernés.

  15. kamel de marseille

    salut et bon courage au journal vsds je suis nouveau lecteur et je vois bien ce Mr oumrani critique beaucoup votre journal un jaloux ou un saboteur alors Mr soit un homme et l aisse ce journal tranquille et merci

Les commentaires sont fermés