La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés : Des bénévoles au secours de la collecte des déchets / Par Mohamed Habchi .

La campagne de volontariat pour l’hygiène et la salubrité publique qui a ciblé, samedi, la cité de la Mekerra a, décidément, mis à nu la faiblesse du traditionnel dispositif de collecte des déchets et autres résidus.

L’opération qui a vu la participation de plusieurs comités de quartiers et des représentants du mouvement associatif local, a, en effet, permis d’évacuer d’énormes quantités de gravats et immondices qui s’étaient accumulées depuis longtemps dans divers sites de l’agglomération de Sidi Bel Abbés sans pour autant être touchées par le dispositif de ramassage. Une raison évidente qui, du reste, a rendu impérative la création d’une nouvelle entreprise de collecte dénommée «Nadif.com» dont la mise en service a coïncidé symboliquement avec le lancement de l’opération de volontariat.

Ladite entreprise qui est dotée de tous les équipements requis (bennes-tasseuses, moyens de transports, etc.) est perçue par bon nombre de citoyens comme un support déterminant qui devrait mettre fin à l’anarchie qui caractérisait jusqu’alors le dispositif de collecte des déchets. Il y a lieu de préciser que le volume des ordures ménagères généré quotidiennement dans la ville de Sidi Bel Abbés, a été quantifié à quelque 200 tonnes.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=59843

Posté par le Avr 19 2015. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

29 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés : Des bénévoles au secours de la collecte des déchets / Par Mohamed Habchi .”

  1. zaoui

    Désolé mais on gére par une collectivité quelque soit sa taille, par le’volontariat,
    Mais par la réponsabilisation des individus. Partout en Europe l’individu est tenu pour responsable..tu ma’ques de ta résponsabilité tu passes devant le juge, tu as construie une maison le troitoire soit il t’apparteint et la charge sera sur toi pour le netoyer, ou tu le laisse a la propriété de la mairie et là tu payes la mairie pour son entretiens. Donc les cités qui sont devenue des propriété privé les gens ont acheté leurs habitation il ya lieu de regler ce probléme en reunion entre la mairie et les habitants..  »qui fera l’entretient a l’avenir?qui payera a l’avenir? Tu construie une maison pour 100 millions tu la revend pour 1 milliard tu prend ton argent et tu foute le camps en laissant derriére toi un désatre . Tu as gagné de la’rgent tu passes a la caisse et les suedois le savent..l’algerien doit enfin le savoir on habite plus dans les bodinvilles et dans les tentes ? Donc la mairie doit faire tourner le moteur a la police de l’environnement et laisser le choix aux gens ou faire le menage eux meme ou ils payent la commune pour le faire….si la cité est recalcitrante la mairie dresse un procés verbal avec photo est tout le pase devant le juge, et c’est le juge qui décide il peut aller jusqu’a couper l’eau a la cité et laisser les gens patauger dans leurs saleté..

  2. Imène

    Bonsoir TLM !
    Tout à fait Zaoui …
    Les campagnes de volontariat c’est bien mais la mobilisation citoyenne pérenne et continue c’est mieux ! je voudrai avant tout saluer bien bas l’action de ces associations et comités pour cette initiative de nettoiement qui rendra à la cité – ne serait ce qu’un aprem , un jour ,( ou quelques heures seulement ??? ) un peu d’éclat , un visage propre , et sa splendeur d’antan…L’hygiène , la salubrité publique , la protection de l’environnement nécessitent un travail au quotidien ( comme dans nos maisons ) qui ne peut être fait si une partie nettoie tandis que l’autre s’ingénie à salir , à saboter sans vergogne et en toute impunité tous ces efforts ! ça ne marchera jamais !!! il ne s’agit pas non plus de mobiliser les gros moyens ( sinon rien ! ) mais d’impliquer davantage et activement les citoyens dans cette opération car il y va de leur santé et bien être en améliorant leur cadre de vie…maintenant si malgré tout ils refusent de coopérer , passé un certain délai..alors il faut verbaliser et durement : couper l’eau , prélever l’amende directement sur leur compte postale .. l’hygiène et la salubrité de la ville , de l’environnement est l’affaire de tous ! faut bien se mettre ça dans la tête ! Salem !

  3. OUERRAD

    On ne gere pas une ville , avec le volontariat.De nouvelles bennes toutes neuves et puis apres , c est la gestion qui est catastrophique . C est le laisser aller des deux cotes qui nous laisse dans cette situation qui n a que trop duree .
    La gestion a la sovietique est revolue , il faut copier les pays qui ont reussi et ne pas avoir honte de dire : on ne reussit pas tous nos projets .
    L FAUT FAIRE UN BILAN .
    Il faut avoir le courage de dire toute la verite .
    IL FAUT AVOIR LE COURAGE DE SANCTIONNER
    et commencer par les siens pour l exemple .
    IL FAUT RESPECTER TOUT
    a commencer par la nature et les betes
    LA YOUGHAIROU ,,,,,,,,,,,,,, hetta youghairou ma bi anfoussihim ,,

    • Anonyme

      Azzul Squatteur , tlm !
      Exactement ! La gestion urbaine est l’affaire de TOUS , les services d’hygiène de la commune associés à la participation des citoyens ..si chacun nettoyait devant sa porte on n’aurait pas deux cent tonnes de déchets ménagers / jour sans compter les détritus dangereux ( industriels , ou ceux des hôpitaux , abattoirs …) qui necessitent un traitement spécifique..
      IL FAUT SANCTIONNER c’est le mot clé ! j’ai toujours dit que si les villes européennes sont propres , ce n’est pas parceque les hommes sont meilleurs ! mais parcequ’ils ont des lois que les autorités entendent faire respecter ! Le posting de mr . (mme ) bouterfas est trés explicite . Quand a ces bénévoles qui vont nettoyer plages , forêts , cimetières…
      vraiment yaatihoum essaha , ou djazahoum Allahou koul kheir !
      Salem khayi !

      • OUERRAD

        J ai demande des renseignements à ton bro , il est sympa il m a tout dit , on va copier PARIS et ce n est que justice , c est eux qui nous ont appelle petit PARI .
        PETIT pari est devenu GRAND , et il voit GRAND /retroussez vos manches , il faut le gagner ce PARI .
        Le bonjour a MAM ,,, cordialement .

        • Imène

          Squatteur ! j’aime pas du tout qu’on nous appelle  » petit Paris  » …
          Paris est une grande et belle capitale , la plus visitée au monde .. c’est trés bien , et tant mieux pour eux ! Il ya des milliers d’autres belles villes au monde , pourquoi la capitale de l’ex ..colonisateur ??? enfin , c’est mon point de vue , en revanche retrousser les manches pour gagner le PARI , oui alors !!
          Mam t’embrasse bien fort .

  4. bouterfas

    Imen
    Attention pas toucher au compte des gens. Le compte reste la propriéte exclusive de la personne, meme le juge n’a pas le droit de toucher. Le juge a le droit de recourire a la saisie c’est une operation bien reglementé. La verbalisation existe lorsque le montant est inferieur a, une certaine somme que l’individu peut regler sur place. En europe grillé un feu rouge par un pieton meme si la route est vide le policier dresse un proces verbal sur le champs avec l’obligation de comparaitre devant le juge..c’est le juge qui decide soit le rouer d’insulte et de coup devant tout le monde soit lui arracher la peau des os par une amande 1 millions suivie par une convocation de netoyage dans une cantine de police ou de pompiers sur 1 mois..
    C’est comme ça que les gens en europe sont reglés comme une montre..si le juge ferme les yeux l’europe deviendra une poubelle…c’est un systéme qui a été copié des musulman..en islame si le policier te trouve assis sur le trotoires c’est 50 coup de fouets….avant y’avait pas de monnaie donc on reglais la factures en coup de fouets donc l’algerien aura le choix de le regler soit en dinars soit en fouets..libre au musulman de choisir…lol

    • Imène

      Tres Clair ! Merci bouterfas…
      Ya sidi maaliche , on ne touche pas au ccp ! mais dîtes vous bien que nos compatriotes ne vont pas – ni jamais – payer ! parceque rien ne les y oblige !! ils ne sont pas habitués à obeir à aucune autorité ( ya -t-il déjà une autorité ??? ) Le citoyen DZ se  » débarrasse  » de ses ordures à l’endroit où il se trouve : sur le trottoir en marchant ( même si le bac , ou la poubelle est à portée de sa main ) par le balcon , par la vitre de la voiture , il sort le sachet quand il est plein à n’importe quel moment de la journée ou la nuit , et alors ??? c’est une KARITAHA , c’est dramatique je vous assure ! alors oui : les coups de fouets sur la place public , les travaux forcés , le cachot , oui , oui…looooool !! Quand vous avez cité l’islam , je ne vous le cache pas : j’ai eu un petit pincement au coeur …mon Dieu , Ya Allah !! Pourquoi faut -il qu’ils nous copient , qu’ils nous prennent tout ce qu’on a de meilleur , et qu’on les imite aveuglément , béatement dans tout ce qu’ils ont de pire , même leur Z ‘bel ( pardonnez -moi ) Salem Bouterfas.

  5. OUERRAD

    Lettre a mon ami @MIROUCHE .
    J ai longtemps hesite avant de t ecrire ces quelques lignes pour te faire savoir que je vais bien .Mais c est surtout pour te demander si à PARIS vous faites comme nous des campagnes , je sais que PARIS c est la grande ville , mais le petit pari aussi ;mais quand on fait des campagnes de volontariat . Oui , je dis bien volontariat , quoi ? oui BOUMEDIENE EST MORT ? MAIS ON CONTINUE DE FAIRE COMME IL A FAIT LUI .
    AH! c est vrai que chez vous , la mairie , c est la commune et elle a des conseillers , elle n est pas assemblee populaire . Donc c est pour cela , juste des conseillers pour donner des conseils a delanoe et lui il gere . Chez notre noe de la stampa ne fait rien il bouffe le budget et il appelle les zghabas pour balayer.
    Le plus grave , c est que ceux generalement ceux qui ne jettent pas n importe ou qui font cette campagne . C esr des gens qui ne fument meme pas , doc ne jettent meme pas un megot .
    Alors , j attends tes explications , je suis degoute de voir des gens salir et aux autres de faire le menage .Pendant que le budget alloue a cette tache est bouffe avant la fin de l exercice .Des campagnes dans le petit pari qui est une VILLE ? incroyable mais vrai alors que le socialisme a disparu depuis belle lurette .
    SAHBI , si tu veux pas me repondre , c est pas grave mais tu m invites pour voir comment fait delanoe ; je veux copier pour que au moins on garde notre patrimoine : PETIT PARI qui deviendra GRAND .

    • Amirouche

      OUERRAD

      Mon cher ami

      Moi aussi je suis concerné par ce problème d’insalubrité de ma ville Sidi Bel Abbès.Tu as raison sahbi , je te comprends , je pense que toutes ces campagnes de volontariat ne sont qu’ une preuve du ras le bol des belabéssiens , c’est une façon de dire ASSEZ ! à la municipalité qui ne fait pas son travail .
      Bien sûr qu’on ne peut pas comparer Paris à notre ville , mais le constat est que (me semble t-il) que les élus ne font pas leur travail ,sinon pourquoi ils ne réagissent pas à l’appel de ces volontaires de la propreté .
      En réponse à ta question ,je suis ,justement , entrain de faire des travaux chez moi , je dois donc voir comment faire pour me débarrasser de mes objets encombrants ,jeter un grand plan de travail usé ,quelques gravats, bidons de peinture vides , anciens objets……etc .Pour se faire j’ai 3 solutions (puisque la collectivité a l’obligation de collecter et d’éliminer les déchets des ménages )
      1/Enlèvement gratuit devant le domicile par le service de la propreté (réservé aux particuliers) ;Le service de la propreté de l’arrondissement propose un enlèvement gratuit, à l’exclusion des gravats (débris provenant de travaux, de bricolage).
      Le demandeur doit signaler qu’il a des objets encombrants à faire enlever, directement en ligne sur paris.fr, ou en appelant le centre d’appel 39 75
      2/Dépôt en Centre de Valorisation et d’Apport des Encombrants
      On peut apporter gratuitement nos encombrants (mobilier, électroménager, matériel informatique et cartouche d’imprimante, ferrailles, métaux, bois…)
      3/Appel à une société privée pour louer un caisson et faire évacuer ces objets encombrants (ce service est payant)
      Pour les gravats ,je suis obligé de les déposer à la déchèterie ………
      Mon ami , à titre d’info , Delanoé est remplacé par madame Hidalgo , mais rien n’a changé ………Plus de 2 900 km de trottoirs sont balayés chaque jour et 30 000 corbeilles à papier, réparties sur la voie publique, sont vidées de 1 à 3 fois par jour.
      Je pense que Sidibelabbès qui est de la taille d’un arrondissement à Paris ne mérite pas ce sort …….pourtant il suffit d’acheter une dizaine de balayeuses de voirie et une vingtaine de bennes à ordures ( qui ne coutent pas cher) et tous les quartiers seraient propres ………
      Pour l’invitation , voici mon adresse de ma maison secondaire : Monsieur Amirouche
      Maison de la tromperie, Avenue des perdus au coin de la rue de L’oubli
      Ville : WAÎ WAÏ Errihe ……..Ma maison est à coté d’un feu rouge ……Ya marhaba ya marhaba (rires)
      Sallam sahbi

      • OUERRAD

        MERCI ,
        KHAYI , @mirouche , j avais peur que ma lettre ne passe pas , car le facteur se fait rare chez nous faut il aussi des volontaires pour distribuer le courrier .
        Ton adrtesse est tres explicite , ici chez nous c est toujours
        Hai 250logements el ayoun ORAN .
        ALORS qu il y a 1500000chahids , et tous n ont pas eu leur cota de hai , rue , ruelles etc
        Et si demain ils enlevent le feu rouge comment je vais faire pour me retrouver ?
        Ah !chez vous ils enlevent pas , alors c est pas comme chez nous,,,
        sallemou ALLAHI 3alayk

      • Imène

        3mirouche !
        Je suis restée quelques secondes pantoise à la lecture et ( relecture ) des solutions envisageables pour évacuer les objets encombrants (suite aux travaux d’intérieur ) ya yemma 3zizen !!! et dire qu’on les appelle les kouffars , ces gens là ….
        eh bien je vais te dire : chez nous c’est bcp plus simple : si tu étais à SBa , ou Alger ou ailleurs , tu sors TOUT le bazar , tu les entasse sur le trottoir , et tu rentres chez toi , la tête haute ..Ouallah ghir c’est comme ça , et personne ne trouvera à redire : hasbouna Allah wa ni3ma el wakil ….Allez , bon courage pour tes travaux ; Salem Khayi .
        Squatteur : Anonyme c’est moi !

        • oulhissane

          Imene, salam, aux lecteurs de LVSBA.

          Cette façon de procéder est inspirée – paraît-il- par ce qu’on appelait jadis  » la mentalité de la zriba », et dont l’aire se situerait à la dernière limite de ce qui est privé, voire intime.
          Certains immeubles offrent ce contraste au visiteur : alors que l’intérieur des appartements est d’une propreté exemplaire, des fois, excentrique, maladive, on trouve , juste à l’entrée de cet appartement chichement décoré, de la poussière, des papiers, des liquides séchés, des senteurs, des grafitis…
          La mentalité de Zriba sort de son logis chaque matin et retourne le soir après une dure journée de labeur. Elle marche comme vous et moi, va jusqu’à l’aéoroport mais ne monte pas dans l’avion.
          Elle fait partie de notre patrimoine et se réjouit de l’absence de sociologues ; ses pires ennemis.
          Au fait, on sait ce qu’est une zriba ?
          Bonne journée à tout le monde.

          • Imène

            Ah oui ! Les contrastes …mais avant : bonsoir Oulhissane , tlm !
            Merci de m’avoir rappelé cet aspect fondamental de notre mentalité , -qui nous a fait -et qui nous fait indubitablement bcp de tort ( pour ne pas dire le principal facteur de notre décadence ) : les contrastes , les contradictions que nous cultivons avec zèle et assiduité ! notamment cette fracture béante entre les actes cultuels ( el 3ibadat , pratiqués le plus souvent de façon étriquée , bcp plus ostentatoire ) et les usages et comportements en société ( el mou3amalat ) ces derniers se trouvent , hélas , aux antipodes des enseignements de notre religion . Oui c’est vrai ! si nos cités , nos villes , nos rues , nos hôpitaux…etc .. sont sales , insalubres , nos intérieurs ( maisons ) sont reluisantes de propreté ! Allez comprendre ! Les femmes DZ ( en général ) sont d’excellentes ménagères , de véritables fées du logis , même que parfois elles n’ont pas toutes les commodités ( pas de lave -vaisselle , ni aspirateur ..ou que l’eau arrive à manquer ) qu’importe tout est nickel ! mais la propreté de l’extérieur , la notion de l’environnement : wallou ! pourtant tous , toutes savent que  » ennadhafa mina el imen  » – l’hygiène est un acte ( une condition ) de la foi  » On peut comme ça citer une infinité de contrastes qui minent notre société et freinent son épanouissement ..mais basta ! en revanche mon cher Oulhissane , je n’ai pas bien saisi la  » mentalité de la zriba  » si vous voulez bien me donner des exemples . Salem !

            • Amirouche

              Mentalité de la zriba
              dort là où on elle mange la chourba
              Sans verres elle boit d’une guerba
              elle est partout à belabès ou a El Kouba
              à la place de son cerveau on trouve une courba
              ou même haba touba
              la mentalité zriba a rendu la société en mastaba
              mais cherchons sur qui la faute incomba ?
              jadis , la zriba m’exacerba
              et pendant longtemps me perturba
              désormais,je suis habitué à la mentalité de zriba
              quand je la vois ma tsseleke ghir el harba

              • OUERRAD

                Bravo , bravo, bravo !
                Voilà l@MI ROUCHE que j affectionne ; SAHBI rak en forme ce matin , portes toi bien .

              • Amirouche

                La mentalité de la zriba
                vit partout de Maghnia à Annaba
                exception faite pour ahl al mahiba
                we les lecteurs VDSBA où le Mamelon surplombât
                et sahbi Ouerrad toujours qui en célibat
                choufoulahe 3la wahda tousoutrahe we tkoune boumba
                J’adore lire tes posts et débats
                ah! twahachte l’air de bladi wel graba
                même el bolgha wal djellaba
                ya si OUERRAD pour combattre la mentalité de la zriba
                crois moi , il faut un long combat ……….

                rani mayette bel dahke , behrette li , essarfe de « ba » kmeli

              • Imène

                3mirouche : m’ssei el lkheir , tlm !
                Reçu 5 /5 … On ne peut plus clair ! une définition de bonne facture fignolée en prouesses poétiques..oulaaalaaa , bravo bro !
                A qui la faute ? a Tous ..nous subissons de plein fouet le contrecoup de l’effondrement des valeurs sociales , morales , la dégradation permanente du cadre de vie…A quand le redressement salutaire ?? Salem khayi .

                Squatteur ! je te jure ça m’embête un peu de t’appeler ainsi alors que tu portes le plus beau prénom sur terre : Mohammed ! et un trés joli Nom OUERRAD ( qui évoque el ward , les roses ! ) mais ce sera comme ça  » hatten t’habess définitivement essquattage  » yek ? afhamha kima bghit khayi ! Salem .

                • OUERRAD

                  Decidement , tu es formidable ma soeur c es promis ce week end je n ai pas squatter la preuve je signe OUERRAD , mais le week end prochain ma nedham nekch ,,,
                  Et tout cela est la faute de ton frere @MIROUCHE ? qui en plus de m avoir grille chez FARAOUN ,,,, ne m a pas encore deniche l oiseau rare ,,, alors , alors je suis oblige de bourlinguer entre aion el turck et SIDI BEL ABBES pour ne ps m ennuyer les week end ,,,,, merci pour mon joli nom ,, et en plus OUERRAD ,, c est celui qui donne a boire aux gens ,,,alors roses et eau ,,
                  bonjour a MAM et joumou3a moubaraka à toutes et tous .

        • OUERRAD

          Soeur Imene , tes azul et le fait de m appeller par mon prenom squatteur , suffisent pour te demasquer .JE savais que c etait toi et bien toi ,,,,,
          LE BONJOUR A TOUS

  6. zaoui

    Dans la vraie culture du capitalisme que nous l’avions avant 62. Si tu achétes et tu construie quelques choses c’est bien c’est ta propriéte tu reçois tres vite le Titre de propriété. C’est ta maison, ta voiture, ton commerce, tu peux revendres aux prix que tu demandes ou laisser les gens de faire si ton bien n’existe que chez toi…Mais le systéme capitaliste en t’offrant la garantie de la proriété privé il te colle la propriété du lieu. Le trotoire devant ta maison est ton trotoire, la surface du jardin qui entoure ta villa c’est ton jardin, au canada m’attent raporter, le service de la mairie passe devant chez toi avec un baton gradué…l’employé l’enface dans le gazon, si l’herbe depasse certaine hauteur donc tu ne l’a pas tondu..donc une pénalité sur le champs avec un ordre de le tondre..la neige devant ta maison c’est pareil, tu dois la dégagér pour les passants…
    Chez nous nos frére oranais sont redevenus de vrai capitaliste..il vient avec une courda fait un carré dans la PLAGE et dit je suis investisseur…avez vous vu un pays capitaliste lancer les investisseur placer des cordes dans les plages? Ça se fait a Oran..et qui a fait la volonfariat pour netoyer les plages? Surement ce n’est pas l’investisseur le future neo petit et jeune capitaliste oranais pour ne pas dire algeriens car je ne crois pas qu’a tlemcen alger ou constantine on a cet etat esprit..nous sommes un peu tordu mais a ce point de lever elmatrague et dire cette rue est la mienne je suis investisseur donner moi l’argent…lol

  7. chaibdraa tani djamel

    Ce n’est pas aux imams de nous lancer l’appel de l’APC pour nous sensibiliser d’une journée de volontariat .Il faut que la propreté de la ville soit quotidienne, mais hélas ce qu’on voit c’est honteux ,le peuple algerien n’est plus celui qui était avant ,il est devenu « je m’en foutiste » comme on dit » ENARE GUDETTE FI DOUARKOUM ,TAKHTI DARI OUA TFOUTE »,nul ne s’intéresse à la ville ,c’est fini,ni élu communal,ni député,ni sénateur ,a part quelques uns parmis ces élus qui ont KHAOUFE ALLAH comme par exemple SALAH ABDEDAIM (allah yarhamah), mais les autres « JIBI- JIBI »

    • oulhissane

      Si Jamal, salam,

      Galleh rahi fi darkoum, galleh takhti rassi we tfout !
      Le volontariat ne profite qu’à ceux qui ne font pas le travail pour lequel ils sont payés.
      Ce n’est pas à eux qu’il s’adresse.

  8. YATIM

    Salem,

    Nous n’avons pas la FOI car la propreté fait parti de la FOI (NADAFA MINE EL IMANE), le jour où nos rues serons propre comme le sont nos appartements ce jours on pourra dire que nous sommes musulmans, de ceux qui suivent la sunna de notre messager Mohamed (SAAWS)
    Salem

  9. Chot lahcene

    Chot stop secours mekerra propre ….fin

  10. OUERRAD

    Coreens stop avoir entendu cri du coeur stop du frere chott stop nous venir stop nettoyer mekerra stop contre 2000000000000000da stop si ok stop repondre par le meme canal stop et fin
    salutations coreennes a frere chott ,,,,

  11. badia

    Yatim a tout dit
    Merci

  12. oulhissane

    Bjr tt le monde
    Imène, à vous aussi.
    La zriba est l’enclos où les bergers parquaient autrefois le troupeau.
    Elle est élevée en forme de cercle, 360· en vrac. Il n’y a pas de coin pour faire l’ombre. Un sorte de clôture où tous les ingrédients s’y retrouvent : pieux, branchages, ronces, fils de fer, morceaux de cartons, plastique, tôle… tout pour décourager les chacals de s’attaquer aux bêtes.
    Aussi, on n’arrête jamais d’ajouter tout ce qui tombe entre les mains pour renforcer la sécurité à l’intérieur de la zriba.
    Une zriba est une aire pleine de crottins, de senteurs, une déchetterie pour animaux
    qui se tient juste en face de l’habitation.
    La propreté des lieux incombe au vent. Les campagnes de volontariat sont rares.
    Bergers et bêtes vivent la même atmosphère. Insupportable ! Surtout quand il fait nuit en plein jour… ça vous étouffe… ça vous fait pleurer à grosses gouttes… ça vous donne une forte envie de quitter les lieux sur le champ, si ce n’est la peur de rencontrer les chacals, en traversant la forêt que traverse « loto-foute », qui vous retient.
    Une mentalité de zriba est une mentalité qui regroupe tout ça : de la saleté et des odeurs qu’on vend à coup de fourches aux maraîchers venu de loin. Il semble même qu’on entend des cris de bêtes.
    Vous ne les aviez jamais entendues ? Vérifiez bien ! Choufi t choufi ?

  13. Imène

    Oulhissane !
    Vous avez tout dit ..avec brio !
    Oui j’entends d’ici le cri des bêtes ..et ces odeurs pestilentielles..vive le vent d’hiver !
    Saleem !

Répondre