La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : de nouveau sans directeur de wilaya de la jeunesse et sport.

Une fois de plus, Sidi Bel Abbes se trouve confrontée à un vide au niveau de la direction de la jeunesse et des sports, après l’ère Hadjar, qui est resté plus d’une décennie avec le bilan que l’on sait, il a été remplacé après plusieurs mois par un nouveau promu, un ex chef de bureau d’Ain Temouchent. Hélas, ce dernier, vient de partir, et aucune raison de ce départ n’a été donnée. L’intérim est assuré par Mr Horri Fouad, sous directeur.  Ce dernier était présent cet après midi au cabinet dans une séance de travail avec le wali de Sidi Bel Abbes et autres parties concernée. Il est a rappelé que son prédécesseur était parmi les rares commis de l’état, a passé une grande période sur les bords d’une région foncièrement sportive. Le constat est amer, il suffit de voir et de constater tout un laxisme ambiant qui n’a que trop duré pour ce segment vital de notre société dans notre wilaya et cela en comparaison avec les wilayas limitrophes où plusieurs projets relatifs aux infrastructures de la jeunesse notamment les stades, étaient la priorité des responsables locaux. Outre cela, leur direction activait dans tous les domaines touchant une jeunesse désœuvrée en ciblant toutes les associations sportives sans distinction aucune. Des piscines qui fonctionnent à merveille ailleurs, alors que celles de la wilaya de Sidi Bel-Abbes bâties avec l’argent du contribuable notamment celles au sud demeurent sans eau donc impraticables pour n’en citer que ceux la.Des petites localités dit wilayas avoisinantes possèdent des stades en gazon naturel alors qu’à Sidi Bel-Abbes , l’OPOW du 24 février, un projet qui a fait saigner les caisses de l’état pendant des décennies se trouve sans piscine ni pelouse en gazon naturel , enlevé pour être remplacé par du synthétique, ce n’est pas tout la liste est longue, et le dépit est sur les langues, alors voila encore que le nouveau partir. Pour le moment on se contentera de ce départ, et il est fort possible que l’on fournira d’autres informations, si la rétention ne sera pas encore au rendez-vous.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4259

Posté par le Mai 15 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

7 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : de nouveau sans directeur de wilaya de la jeunesse et sport.”

  1. amino

    le sport en general est malade il n’y a pas que le directeur de la jeunesse et sport qui crée le vide dans notre wilaya.le secretaire general des sports scolaires a plus de 35 ans a sa tete et bien qu’il soit en retraite reste toujours au poste.C’est pas etrange ca?

  2. younes/f

    lorsque la politique trébuche , seuls deux éléments majeurs peuvent garder à flot tout un peuple , il s’agit du sport et de la culture hors ses deux secteurs névralgiques représentent le dernier souci de nos décideurs , la preuve l’argent existe dans les caisses de ces deux secteurs mais hélas très mal utilisé , on fait beaucoup plus dans l’agitation au détriment d’une politique seine .
    seul la vulgarisation du sport et de la culture peut donner au citoyen un sentiment de quiétude interne .

  3. Youssef

    si pas grave on a l’abitude raha kalia alors khaliha tekhla,et la paye assuré

  4. houcinej ai

    j ai envi de vomir de ce sujet

  5. abbes

    il faut dabord etre un algerien pour penser d’algerie

  6. omar

    le probleme de sport et de jeunesse à sidi belabbes ce n’est pas uniquement hajar c’est tout un groupe de travail

  7. sidahmed

    hadjar n’est QUE LE PRODUIT d’un travail de groupe de mafia au niveau de la djs le mal vient des gens qui pretendent etre bel abesiens
    et qui n’ont jamais servit le sport par contre ils se sont servit a travers le sport la disparition de plusieurs clubs de la ville , notament certaines ligues, IRMBA et JSBA et autres je vous cite l’association afane fatima fondé dans le but de domicilier de l’argent a titre personnel et c’est le meme cas pour la ligue de ping pông la disparition de deux véhicule ( boxeur)et de materiel pedagogique jeunesse et sport pour ne cité que ceci pour ce qui est de hadjar ce n’est qu’un coureur de jupon de plus le probleme demeur tjrs dans les gens qui pretendent etre belabesiens plus de treiz ans aun niveau du service sport ses gens ont detruit le sport et qu’il est temps d’ouvrire une enquete.

Répondre