La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Coup de gueule d’un lecteur…Le ver est dans le fruit.

L’honorabilité de tous les acteurs (lecteurs reconnus ou rédacteurs contributeurs…), signataires par leurs noms tous bénévoles de La Voix De Sidi Bel Abbes cela n’a pas de prix. Ceci nous l’avons écrit il y a quelques mois, car cela nous a enseigné une simple leçon que nos lecteurs(ices), et que puisqu’il s’agit en particulier d’eux sont en globalité partie prenante de notre journal et que les avis qu’ils expriment visent régulièrement la crédibilité de leur journal. Ils convergent tantôt autour de la partie commentaire tantôt en faisant des propositions de rubriques. La Rédaction a relevé que ses appels tel celui du partage de la fête du retour de l’USMBA a été très bien suivi au point où on est inondé de photos et vidéos. Nous tacherons au fur et à mesure de satisfaire nos amis expéditeurs. Et s’il est vrai qu’on ne peut encore faire l’impasse sur quelques commentaires qui sont postés de temps à autre et comprenant parfois des attaques gratuites et nuisibles et qui ont du toucher des personnes dont le mérite est d’être volontaires et bénévoles pour animer ce journal qui est le votre, surtout lorsque un lecteur sous le sceau de l’anonymat cite une personnalité par son nom, bien sur, on ne peut tolérer cela. Comme toute personne se sentant visée directement, a le droit de réagir…Et c’est par rapport, disons le globalement à ce contexte, bien qu’il n’y pas le feu à la maison, et après avoir pris langue pour confirmer avec monsieur Lekhal Benyahia, auteur de cet article que nous publions son présent écrit intitulé « Coup de gueule d’un lecteur : Le ver est dans le fruit». Le titre proposé par notre ami est maintenu. Et ce dernier, a martelé « J’assume cet écrit ». Notre journal ne prend aucunement une position donnée. Destinataire de ce courrier, notre journal le publie et publiera toutes réactions relatives à ce *Coup de gueule*. Le débat reste ouvert…

Par : La Rédaction.

Moi, « sans reproche » et quelques fois « antivirus » quand je pars en campagne, je considère que  la VDSBA est une belle fenêtre pour mieux comprendre notre ville,  ses potentialités,  ses atouts,  ses attentes,  ses difficultés et de débattre, ensemble, sur tout ce qui a trait à la vie belabesienne. Et d’évoquer son passé glorieux en convoquant la mémoire et en rendant hommage à ses enfants, vivants ou disparus qui en en construit la notoriété. Ce formidable espace de rencontres et de dialogue dont je me félicite de l’ouverture à tous, Algériens résidents ou expatriés, pieds noirs natifs de Sidi-Bel-Abbès ou d’ailleurs, a connu, dès sa mise en route en mars 2010, un succès fulgurant en raison des nobles missions que lui ont confiées ses initiateurs. La participation interactive ouverte à ses lecteurs a fait qu’ils peuvent intervenir librement et proposer leurs commentaires à la réflexion. Certains, et ils sont nombreux, en raison de leur grande compétence, de leur qualités humaines ont contribué à faire de ce journal un espace incontournable du paysage médiatique local. D’autres, par contre, se laissent aller à des invectives et des chahuts sans grande gravité au demeurant si l’on mettait cela sur le dur apprentissage de la convivialité. D’autres, enfin, l’utilisent pour distiller leur venin et leur ressentiment à l’égard de notre pays et de nos compatriotes.

Des amis chercheurs au département informatique de l’Université m’ont confié un logiciel de leur conception. Ce logiciel permet de dire si un texte qu’on lui soumet à l’analyse est inédit ou s’il a déjà été publié sur la toile. J’ai découvert que des commentaires postés sur la VDSBA avaient été puisés de certains articles déjà mis en ligne sur un autre site web. Le  » copier coller  » fonctionne bien. Le site en question se nomme  » popodoran  » et il est animé par un certain José Castano, un pied noir natif d’Ain el Turck. Je vous invite instamment à le visiter, pas d’un air dissipé, détaché, mais d’une manière appliquée et vous serez édifiés, vous serez sidérés, comme je l’ai été,  de constater combien la haine vis-à-vis de l’Algérien est toujours vivace et combien ce  » site-basura  » est proche des thèses du Front National. Je vous livre, ici, en vous demandant d’être attentifs, quelques écrits, parmi d’autres, qui y sont recensés. Un florilège que j’ai choisi pour vous :  » Nous n’évoquerons que pour mémoire les massacres épouvantables d’Européens et de Musulmans, fidèles à la France, pendant la période 1956 à 1959. Pour mémoire et au risque de me répéter : les femmes enceintes violées et éventrées avec leurs fœtus posés à leur coté, les hommes avec leurs attributs coupés, enfoncés dans la gorge, les enfants en bas age cloués sur les portes avec leurs baïonnettes, et autres atrocités de même acabit et ceci grâce au FLN et à ses sanguinaires dirigeants dont certains sont encore au pouvoir actuellement en Algérie et devant lesquels on dresse servilement le tapis rouge quand ils viennent chez nous se faire soigner et dorloter dans nos hôpitaux et nos palaces. »  Ou encore plus loin dans un autre article :  » Il faut en finir aussi avec ces subventions de la CAF (ndlr : ?), aux circoncisions des enfants musulmans, aux associations islamistes, aux casernes désaffectées transformées en mosquées. Pouvez-vous imaginer que dernièrement j’ai pu lire que les Français seraient bientôt autorisés à faire du tourisme à Marseille. » Ou encore plus loin dans un autre article : « Notre France, celle de nos héros historiques est devenue un pays de pleutres et de lâches, vivement que des Jean Moulins se réveillent et foutent ces déchets qui refusent de s’intégrer, à la mer tout comme voulait le faire avec Gaston Deferre. » Ou encore plus loin dans un autre article :  » En Algérie, en 1945, nous étions encore en situation de riposter. Protéger notre peuple partout, c’était difficile. Mais en toutes circonstances nous étions en mesure de punir les agresseurs, ceux qui osaient lyncher nos anciens et violer nos mères, nos épouses et nos filles. Par la suite, le pouvoir capitulard s’emploiera à nous priver des moyens de riposter. La dernière riposte, traduction de la vigueur de notre peuple, s’est illustrée à Philippeville (ndlr : Skikda) le 20 août 1955. Après le massacre odieux de Français sans défense la punition fut rapide, terrible et collective. « 

Ceci dit, cette histoire de ce « site -basura » et des thèses du Front  National est une affaire franco-française et cet égout qui charrie tant de miasmes nauséabonds ne parvient pas jusqu’à nous. Après tout, leurs problèmes ne nous concernent pas, nous en avons tant à régler chez nous. La VDSBA risque d’être victime de sa réussite. L’intrusion d’une pied noir de France dans le site, jusqu’à s’incruster, nous enjoint d’être vigilants. Le plus grave est à venir. Régine Tari, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, fut, au départ, accueillie avec bienveillance jusqu’à gagner la sympathie de l’équipe rédactionnelle et de nombre de braves et innocents lecteurs de la VDSBA, sympathie naturelle à l’endroit d’une native de Sidi-Bel-Abbès ; mais qui, ultérieurement s’est révélée pernicieuse et maléfique. Et en observant ses écrits, j’en suis arrivé à la conclusion que la dame en question est un condensé démoniaque : névrosée, acariâtre, aigrie, menteuse, manipulatrice, pied noir nostalgique, activiste et revancharde, nourrit une haine vis-à-vis de l’Algérien qu’elle toise de son allure hautaine. Le logiciel dont j’ai fait état plus haut m’a permis de repérer un commentaire posté par un pseudonyme  « Bakoucha » à la suite d’un article intitulé « Sidi -Bel- Abbés, ma ville en quête de citoyenneté » du 8 octobre. « Bakoucha » prétend que son commentaire, dans sa globalité, est inspiré d’un article d’El Watan. Ce qui est faux puisqu’il est extrait d’un article contenu dans le site scélérat évoqué plus haut et intitulé : la repentance. Le commentaire de « Bakoucha » et l’article sur la repentance débutent tous deux, de la même manière,  ainsi : « Peut être que votre professeur d’économie vous a enseigné que la pauvreté du Tiers-monde est l’héritage de la colonisation. Quel non-sens ! Le Canada a été une colonie, comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou Hong-Kong. En fait le pays le plus riche du monde, les Etats-Unis, fut jadis une colonie. Par contraste, l’Ethiopie, le Libéria, le Tibet, le Sikkim, le Népal et le Bhoutan ne furent jamais colonisés et pourtant ils abritent les populations les plus pauvres du monde. »  Cette analyse est due à Walter Williams, Africain- Américain, professeur d’économie à l’Université Georges Mason de Virginie (Etats-Unis). A la suite de cette analyse, le supposé commentaire de « Bakoucha » se poursuit par les propos fielleux du « site-basura » : « Pour le peuple algérien, les années se suivent et se ressemblent sans que l’espoir d’un « printemps » vienne en alléger le poids. L’armée et la police étant par trop inféodées au régime »  et ensuite par un extrait d’un éditorial d’El Watan daté du 11 juillet 2011 du à la plume de Tayeb Belghiche et qui commence ainsi :  » Dans son dernier classement sur l’Indice mondial de l’innovation, l’Institut européen d’administration des affaires a classé notre pays dernier dans le monde, devancé par des pays très pauvres, comme le Tchad, le Yémen ou le Soudan par exemple
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’en est, bien entendu, offusqué, à tort ou à raison, mais plus aucun Algérien n’accorde de crédit aux démentis et aux mises au point des gens du pouvoir. .
Ainsi, la série noire des mauvais classements continue. Nos universités, ces lieux de création par excellence, sont classées parmi les 3000 ème; nos industries, ou ce qu’il en reste, sont parmi les moins performantes; le climat des affaires est très malsain au point qu’il faut un courage extraordinaire à un investisseur étranger pour venir s’installer chez nous ; l’agriculture est en détresse ; notre textile est remplacé par la friperie ; le pouvoir calorifique de nos voisins marocains et tunisiens est supérieur au nôtre, etc. La liste est encore longue. Nous sommes quand même en tête de peloton, mais dans un seul domaine : la corruption. »Ouhibi Rédha, un lecteur assidu de la VDSBA dont je salue la perspicacité n’avait rien compris à ce montage acrimonieux, à cette cacophonie suspecte et à ce discours décousu et avait épinglé « Bakoucha » en s’écriant « pour un muet, vous parlez plutôt bien » ! Le même logiciel m’a permis de localiser un commentaire posté par un pseudonyme « Phébus » à la suite d’un article intitulé « Rénovation de la place Sakia Hamra » du 4 octobre. Ce même « Phébus », prétendument algérien déclare :  » Après une absence de quelques jours passés à me ressourcer auprès de cercles philosophiques et littéraires (ndlr :??!! je reviens et prends connaissance des écrits des uns et des autres. »  Et « Phébus », qui prend la défense de Régine Tari qui a essuyé une attaque en règle, de renchérir en citant un texte de Boualem Sansal puisé dans l’article sur la repentance du site pied noir de José Castano ainsi rédigé : « En un siècle à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul l’amour pouvait oser pareil défi. Quarante ans est un temps honnête, ce nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous qui sommes ses enfants. »J’en déduis que « Bakoucha » et « Phébus »,  puisqu’ils s’abreuvent au même site pied noir, sont des pseudonymes d’une seule et même personne. De surcroît, j’ai remarqué que « Phébus » et  Régine Tari sont les seuls, STRICTEMENT LES SEULS, parmi des dizaines d’intervenants sur la VDSBA à utiliser des émoticones. Surprenant ou plutôt renversant. Elémentaire, mon cher Smiley ! Donc cette dame se travestit en utilisant d’autres pseudonymes pour faire accréditer les thèses revanchardes dont elle s’imprègne sur ce site scélérat. Exécutant les directives de son gourou José Castano ! Régine Tari est, tour à tour, « Bakoucha » puis « Phébus » puis Marie Ange Lopez (un protagoniste de son invention) et même « Ould Caid M. ». Elle présume que la voix de ce personnage de son affabulation,  sera entendue et ses commentaires respectés pour la double raison qu’il serait Algérien et, cerise sur le gâteau, cousin d’un candidat malheureux aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle française de 2012 (rien que cela). Ce  « Ould Caid M. » glisse un commentaire à la suite d’un article intitulé : « Le docteur Karim Ouldennebia : un invité d’honneur de notre journal  » du 23 août. Si cette personnalité existait, elle gagnerait à se la boucler en raison du passé peu glorieux de ses ancêtres. (voir dans wikipédia – Arnaud Montebourg – notes et références n° 3 – Bérbéritude républicaine) C’est que Régine Tari prend pour modèle le mode opératoire du site pied noir qui consiste à citer des personnes à la voix autorisée, comme des universitaires (Boualem Sansal), des journalistes (Tayeb Belghiche) qui sont dans leur rôle d’Algériens critiquant le pouvoir en place. Ce qui n’est pas permis à des étrangers malfaisants et manipulateurs. De plus, elle n’a jamais condamné le fait colonial et les atrocités que les siens ont fait subir aux miens, ou alors du bout des lèvres dans une langue de bois alambiquée, malgré nombre d’invites auxquelles je l’ai soumise. Dans un commentaire publié à la suite d’un article intitulé « Poésie : Sidi -Bel -Abbés reste malgré tout un lieu séducteur », elle trouve normale l’institution pendant l’occupation d’un deuxième collège électoral ; elle trouve normal que nos mères et nos sœurs ne furent que des fatmas au service des colons :  » il n’y a pas de sot métier », dit elle ;  elle ne commente pas, puisque gênée, la discrimination qui était faite à l’égard de notre religion ; elle trouve seulement « farfelue » , au lieu d’immonde, abjecte, voire criminelle la ségrégation qui était faite à la langue arabe. Dans un commentaire publié à la suite d’un article intitulé « Une pied noir parle aux pieds blancs » daté du 1er octobre, elle s’indigne quand un lecteur prétend que les pieds noirs et les harkis complotent contre l’Algérie. Elle appelle au soulèvement des Algériens dans un commentaire signé à la suite d’un article intitulé « Sidi-Bel-Abbès, écoles, collèges, lycées paralysés ce jour » du 10 octobre, je la cite : « personnellement je dirais JEUNES ET PARENTS D’ELEVES LEVEZ VOUS ! INDIGNEZ VOUS !  » Une première fois démasquée, elle feint de quitter le site et nous dit comme dans un adieu pathétique, mais un tantinet raciste : « il est temps pour moi de vous laisser entre arabes », dans un commentaire signé à la suite d’un article intitulé « Rentrée universitaire 2011-2012 : près de 1.300.000 étudiants rejoindront les établissements universitaires » du 11 octobre. A la suite du même article, elle prend à partie les Arabes (encore) du Golfe en leur suggérant « de vendre une de  leurs voitures  luxueuses et cela suffirait à renflouer [nos] caisses». Sarcasme sordide. Et la liste est longue ! On aura tout compris de la personnalité de Régine Tari quand, à la consultation de sa page facebook, l’on apprendra que sa littérature préférée sont les romans d’Agatha Christie, les scénarios des films d’Alfred Hitchcock, Thelma et Louise et les « petits meurtres entre amis » (!). J’ai, de plus, relevé qu’elle postait ses commentaires à toutes heures de la journée, même indues. J’en déduis qu’elle n’a d’autre amour que celui de son clavier. Elle n’a pas de petit mari dont elle s’occuperait– il a du la répudier depuis longtemps–, pas d’enfants à soigner, pas de travaux domestiques ; et je l’imagine vivant seule et recluse dans un pavillon ou un appartement sombre (Ah, le soleil d’Algérie !), froid et humide. Vêtue d’un peignoir tout rapiécé, les charentaises et les bigoudis. Elle devrait avoir pour lui tenir compagnie une tortue, deux canaris, une chatte et une couleuvre (emprunté librement à C. Aznavour –Comme ils disent –1971). La chatte, chacun aura compris, c’est pour accompagner la monotonie de sa vie de son ronron, la couleuvre pour s’approvisionner quotidiennement de son venin dont elle nous gratifie généreusement ; mais la tortue et les canaris, je ne vois pas à quelle corvée elle destine ces bestioles. La vache folle ! Je souhaite que vous puissiez tout comprendre de ma démarche qui consiste à prémunir notre site qui est contrôlé par un autre  » site-basura  » proche des thèses du Front National, une sorte de « troisième colonne » et faire déguerpir de notre environnement une dangereuse manipulatrice. Et protéger nombre de mes jeunes compatriotes qui n’ont rien connu de la présence et de l’occupation françaises en Algérie et les autres plus âgés, mais faux-culs, qui s’extasient de la présence d’une  » gawria « , la povre déracinée. Après, vous direz avec moi :  » l’Algérie est ouverte, mais pas jambes ouvertes « . Pardonnez moi si j’ai été bavard, la rigueur de la démonstration le demandait et la gravité de la situation l’exigeait. Pardonnez moi si j’ai été quelque peu grossier, c’est que la littérature propre à ce site pied noir voyou que j’ai du aller voir, une pince à linge me bouchant les narines pour ne pas suffoquer de ses odeurs pestilentielles, a déteint sur moi. Ce site, à qui j’ai offert une publicité que je n’ai pas désirée. Je vous promets de ne plus refaire ça.

Smiley, mon ami, je suis sorti du bois et c’est de ta faute. Allez khouya, ya Allah, sonne le hallali pour la curée !

Notons que La Voix De Sidi Bel Abbes a soufflé sa première bougie, il y 2 mois, est demeure à notre humble avis, un acquis qu’il faut préserver, et ce par la conjugaison des efforts de tous, tout en demeurant très attachés aux espaces d’expressions libres (Partie Commentaires) que l’ont doit de protéger par une interactivité fructueuse, ou le respect des idées des uns et des autres doit être le dénominateur commun de toutes les parties.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=12941

Posté par le Mai 1 2012. inséré dans ACT OPINIONS, ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

51 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Coup de gueule d’un lecteur…Le ver est dans le fruit.”

  1. kaddour

    ______Régine Tari, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, fut, au départ, accueillie avec bienveillance jusqu’à gagner la sympathie de l’équipe rédactionnelle et de nombre de braves et innocents lecteurs de la VDSBA, sympathie naturelle à l’endroit d’une native de Sidi-Bel-Abbès ; mais qui, ultérieurement s’est révélée pernicieuse et maléfique. Et en observant ses écrits, j’en suis arrivé à la conclusion que la dame en question est un condensé démoniaque : névrosée, acariâtre, aigrie, menteuse, manipulatrice, pied noir nostalgique, activiste et revancharde, nourrit une haine vis-à-vis de l’Algérien qu’elle toise de son allure hautaine.______

    eh ben tu a mis dt temps pour comprendre , il a suffit qu’on te formate un peu avec un logicile de pacotille !
    les vrais bledards l’ont décelée au premier com et la majorité les ont raillés ou méprisés . enfin ! l’un d’eux se reveille et cé bien .
    vivement la VDSBA !

    • sans reproche

      Non, monsieur Kaddour, vous vous trompez dans votre appréciation des faits: cette dame a été démasquée depuis très longtemps. Pour preuve cet article a été rédigé dès le mois d’octobre 2011, c’est à dire 6 mois après la création de notre journal. Il a été momentanément « mis au frigo », c’est à dire sa publication différée. Nous espérions qu’elle reviendrait à de meilleurs sentiments après avoir essuyé des attaques en règle de la part de nombre d’intervenants qui ont compris ses visées. Elle s’est effectivement éclipsée pendant quelques temps et voila qu’elle revient, plus assassine que jamais en avril 2012 et, dans un commentaire récent, elle se laisse aller jusqu’à offenser le Prophète de l’Islam (salawat Allah aleihi): un « petit futé » (!), dit elle.. Ce qui a justifié la publication de cet article. Outre la répulsion que peut inspirer chez nous son brulot, son écrit est un délit au sens des dispositions de l’article 144 bis 2 du code pénal algérien ainsi conçues:  » Est puni d’un emprisonnement de 3 ans à 5 ans et d’une amende de 50.000 à 100.000 da, ou de l’une de ces deux peines seulement, quiconque offense le Prophète (paix et salut soient sur lui) et les envoyés de Dieu ou dénigre le dogme ou les précèptes de l’Islam, que ce soit par voie d’écrit ou de dessin, de déclaration ou tout autre moyen. Les poursuites pénales sont engagées d’office par le ministère public ». C’est que nous sommes en terre d’Islam et …au diable la laicité qu’ « ils » nous mettent en avant pour stigmatiser les notres et leurs croyances. Et par conséquent, elle a définitivement compromis ses chances de revenir en Algérie pour se ressourcer, car elle sera coffrée dès le premier poste frontière. Autre chose: je remarque que vous tutoyez une personne que vous ne connaissez pas. Ah si vous saviez la place qu’elle occupe dans le tissu social de notre ville ! Je remarque aussi et déplore que son écrit scélérat ait échappé à la vigilance de l’ « aumonier du site » et à celui de permanence au « confessionnal du site » d’habitude si prompts à distribuer des…..
      Allez, sans rancune.!

      • MOI

        Sans reproche,
        C’est un réveil de votre part certes, mais un réveil tardif quand même.
        Nous étions toutefois peu nombreux , Maître Mellali, « Un lecteur de la VDSBA », et moi-même sous le pseudo « un lecteur » à avoir dénoncé les écrits sulfureux de la R.TARI , dès leur parution le O9 Août 2011 ( cf. article « Sidi bel abbes : Monplaisir, des travaux à l’arrêt dans une ville abandonnée), lorsqu’elle s’était invitée dans ces colonnes au sujet d’un problème d’assainissement à Monplaisir.
        Nous avions traqué cette dame, par ces chaudes nuits d’été de Ramadan, pour ses propos fielleux à notre égard et nauséabonds sur les  » bienfaits de la colonisation » qui nous tant révulsés et révoltés par leur racisme primaire. Malheureusement, la plupart de nos réactions pertinentes et nos de nos propos justes ont été consciencieusement et méticuleusement effacés des archives de ce forum par une administration du site, empressée et soucieuse vraisemblablement de ne pas choquer les susceptibilités de « certains amis », si l’on en croit les commentaires d’un certain Mr Warin François qui s’interrogeait sur la nature et la qualité des « relations » entre les deux communautés ( voir article du 22 Aout 2011 : mariage princier d’une franco-algérienne à Montpellier).
        Dans les plus de 270 commentaires ( un record dans ce journal ?) qu’avaient suscité les propos de cette dame, les lecteurs pourront y relire les déclarations de certains bien- pensants, déclarations qui ressemblent plus à une  » danse du ventre intellectuelle » prodiguée à d’anciens colons qui nous veulent encore que du bien, ces mêmes personnes qui s’insurgent aujourd’hui des dépassements de cette personne aveuglée par sa « nostalgérie ».
        Allons Messieurs, un peu de retenue, et surtout, « il ne faut pas réveiller le chat qui dort », comme dit le proverbe, si vous persistez à ne pas vouloir regarder dans toute son horreur et sa dimension abjecte la réalité du passé colonial.

        • sans reproche

          MOI,
          Réveil tardif, dites-vous ? Pour vous convaincre du contraire, je vous invite à relire les commentaires, tous les commentaires, postés à la suite de l’article intitulé: « Sidi bel abbes, malgré tout …. reste un lieu séducteur » du 29 juillet 2011. C’est que donc, je suis « monté » au front très tot. Très souvent seul, à contrecourant des idées reçues de nombre de mes compatriotes qui voyaient en moi l’empécheur de tourner en rond.
          Autre chose: j’ai été souvent « sans reproche », parfois « antivurus », des fois « citoyen lambda » ou « premier novembre ». J’ai meme pris pour pseudonyme, allez je vais vous le dire puisque nous sommes entre nous et si vous me faites la promesse de ne pas le répéter, oui, j’ai été « Lucia Jimenez de Jaen ». Commentant en espagnol les incartades de la Tari qui lui répondait dans le meme langue. Croustillant, n’est-ce-pas ? Tout cela pourquoi ? Et à mon age ?!! Pour faire barrage à la nostalgérie pernicieuse et maléfique. Sentiments fraternels.

          • s belabbes retraite

            A vous de valoriser le débat par des sorties dignes de grand interet

          • MOI

            Mea culpa, Sans reproche.
            Je n’étais pas remonté si haut dans les archives de la VDSBA, n’ayant, moi, tardivement, découvert ce site qu’en Août 2011, du fait de mon abonnement à l’ADSL à cette date. Vous voyez, je ne suis pas si Geek que ça (je suis encore familiarisé à toute cette technologie qui n’est pas de ma génération !).
            Mais bravo 3alik ! Vous démontrez ainsi le vieil adage qui dit : « Bon sang ne saurait mentir » . Restons vigilants tout de même.
            Bonne journée. Cordialement, avec mes salutations belabbésiennes.

  2. A.DENNOUN

    Bravo Messieurs de la redaction. Bon travail d’investigation.
    A.D

    • Marie-Ange avenue Fallières

      à M; Dennoun, vous vous rappelez ces lignes :
      chers amis [es],
      Je trouve pas les mots pour exprimer ma deception sur ce qu’est devenue notre belle ville.Ces photos sont la reflection de notre system politic qui nous ettoufe.J’ai pas pu reconnaitre ses rues,ce n’est plus le Monplaisr que j’ai connu.
      C’est inacceptable ,meme pas des plaques de signalisation de danger.
      L’Algerie aurait due negocier avec les pieds noirs sur l’avenir du pays et de sa diversite polulaire.
      Le parfait exemple c’est l’Afrique du Sud,coupe monde apres quelques annees d’independance,
      Merci Madjid,
      Amities

      donc je reviens sur le commentaire coup de gueule, et je précise que je ne suis pas R.TARI,
      si chacun sur le site laisse un commentaire tel que celui-ci désigné plus haut, il est interprété différemment si il est signé M.A
      Je ne suis non plus ni névrosée, ni menteuse, et lorsque je suis intervenue sur ce site c’était uniquement pour renouer avec les personnes que j’avais connus jadis,
      j’apprécie le partage, mais pas les insultes.
      et que mes ancêtres reposent en paix.

      • un parmis d'autres

        Mme marie ange demain si dieu le veut notre ami Abdallah sera en transit par l’hexagone et je vais le rencontrer inch-allah samedi donc ,ne serait-il pas judicieux pour vous de le rencontrer lui un enfant des quartiers Est de la ville et plus encore du Mamelon.
        Aller soyez fier d’être bel-abbésienne et ne vous en faites pas on est là pour raconter et non pour prouver .Amicalement et salutations bien bel-abbésiennes

        • Marie-Ange avenue Fallières

          mais je suis entièrement d’accord, et si M. A. DENNOUN passe dans le loiret pourquoi pas le rencontrer puisque nous avons le même âge et qu’il a connu mon frère pour avoir été dans la même classe.
          et je suis et resterait toujours belabésienne.
          salutations

          • G.Mohamed ..

            Mais c’est magnifique !! Et envoyez-nous des photos!!

          • A.DENNOUN

            Marie Ange avenue Fallieres,
            J’aimerais bien rencontrer Albert et en meme temps vous connaitre,malheureusement je cours contre la montre.Pas assez de temps de rejoindre le Loiret.
            Merci tout de meme.Possible dans une periode favorable pour faire un tour au Loiret.
            Merci,
            A.D

        • A.DENNOUN

          Salam Un parmis d’autres,
          Effectivement je quitte la maison dans quelques heures pour prendre le vol sur Paris.J’arrive le Jeudi vers midi [decalage horaire]. je te telephonerais Vendredi soir pour fixer l’heure de rendez vous a Barbes chez Sohbi et Michel les coiffeurs de la rue de Chartres.
          A bientot mon ami.
          A.D

      • sans reproche

        Marie Ange avenue Fallières.
        L’article ci-haut n’a jamais affirmé que vous étiez R. Tari ni que vous ayez un quelconque lien avec cette personne. L’article tente, simplement, de recencer tous les pseudonymes qu’elle a utilisé pour leurrer le lectorat de la VSBA et mieux accréditer ses délires. Il en est un -Marie Ange Lopez- que j’ai dit etre « un protagoniste de son invention ». Si vous etes Marie Ange Lopez et que donc vous existez réellement, alors, je vous présente mes excuses. J’ai, pour moi, de grosses circonstances atténuantes: le caractère virtuel des échanges sur ce site, faisant que l’on ne sait pas à qui l’on s’adresse, et surtout la grande dextérité que la Tari affiche dans la manipulation. Cela dit, avec mes regrets pour ce que cette méprise ait pu vous occasionner comme désagrément, je me félicite de ce que vous vous etes démarquée des propos condamnables de cette dame. Nous savons séparer le bon grain de l’ivraie.
        Bonne journée.

  3. benhaddou boubakar

    vous n’etiez ni trop bavard ni grossier mon cher lakhal,vous avez tout simplement devoilè et soulevè un petit probleme qui concerne l’intervention de certains lecteurs saluès par des commentateurs soit disons intelectuels et calès enh idees venimeuses et ensorceleuses;dieu merci on a ceux qui veillent au grain pour le bien de notre voix de sba! il faut rester vigilants et solidaires pour preserver notre precieux tresor qui fait couler la salive de beaucoup de jaloux!

  4. yahia

    Tout simplement BRAVO,il a mis du temps à sortir mais quant il est sorti c’est le BOOM. Merci hadji et merci à l’administration pour sa compréhension.

  5. lecteur assidu

    Merci monsieur Lakehal pour cet article!je ne pense pas que cela soit un coup de gueule mais bien un cri de coeur d’un citoyen exemplaire qui nous conseille à tous d’être vigilants .Je ne pourrai jamais pensé que cet Algérie qui a enfanté des Elamir Abdelkader,Ibn Badis,Cheikh Bouamama,El Mokrani,El kahina,Abbane Ramdane,Boudiaf,Benbella et d’autres illustres héros nationaux…, puisse ne pas réussir et/ou combattre tous ceux qui jalousent nos valeurs et notre patrie.Oui nous avons d’énormes problèmes dans tous les domaines mais qu’on nous laisse un peu en paix .Les stratèges semblent oublier que le nif algérien a été la cause de tous nos déboires(multiples colonisations) à travers les àges.Nos voisins proches et’ lointains’ ont toujours appris par coeur la récitation du: »le chêne et le roseau' » .Que voulez-vous c’est ,je crois,notre sang et gênes qui aiment le chêne(même si on sait qu’il plie et qu’il rompt).Rappellez-vous le dernier évènement sportif au Soudan à OUM DORMAN le 18 novembre 2009 oû L’Algérie entière s’est soulevée!!!!!Cher ami L.B.Il est temps que l ‘Algérie se remette au travail et reconstruisons(chacun à son niveau)ce qui à été détruit par les différents oppresseurs qui ont envahi notre terre depuis des siècles.Au fait sommes-nous réellement fautifs si nous n’avons appris que détruire des ponts ,des postes Sas,des garnisons des occupants pour s’affranchir ……..et devenir enfin en 1962 libres et indépendants et seulement après 50 ans on nous demande de faire des miracles…….De grâce laissez-nous réapprendre à reconstruire ce que vous les Régines Tari(es),Phebus et vos ancêtres ont détruit impunément.

  6. khamis

    yaatik assaha bravo

  7. Hamid T (Paris)

    Un très bon article , très instructif et sans langue de bois . On en redemande ! Qui l’a écrit ?

  8. lecteur assidu

    Je tenais à vous remercier et à vous féliciter pour ce bel article Sieur Lakehal Benyahia….en attendant la levée de censure « temporaire » de mon petit commentaire!!! admin : Commentaire en question publié.

  9. Nasri

    Toutes mes félicitations pour ce travail de professionnel Mr Lakehal
    ah j’aimerai bien avoir l’avis de Mr CH sur cette enquête.

  10. Nasri

    MME CH au lieu et place Mr CH

    • anti langue de bois

      les deux veulent être des big brother ou pour être plus précis big father qu’il soit Mr CH ou Mme CH

      • Mme CH

        Mr Nasri Salam! Ce coup de gueule de ce grand Mr Lekhal Yahia, ne m’a pas laissée indifférente, pourtant j’avais bien décidé de ne plus participer à la VDSBA, et vous savez tous pourquoi !!!.Huuuuuuum; cet article est venu presque à temps pour me faire changer d’avis pour le moment, et je connais au moins une personne qui va être très contente, non pas pour moi, mais c’est surtout pour elle.
        Je reviens parce que, ceux qui ont voulu me donner un coup de pied, parce que le ver allait presque « dévorer » tout le fruit, semblent avoir peut être, compris, ce que ces pieds noirs concoctaient depuis le début, en jouant sur les cordes sensibles des Algériens en profitant de leur gentillesse et de leur hospitalité et en comptant sur la naïveté et la débilité de certaines personnes. Sans oublier que ces ex- colons qui se pointent à la VDSBA comme des Néo-colons, connaissent bien l’histoire et la sociologie de l’Algérie, ils savent que si la France d’antan a bien réussi à recruter des collabos, des traîtres, des Caïds et des harkis, pourquoi eux, ils ne réussiraient pas à le faire. Profitant ainsi du marasme des Algériens de leurs responsables et de ce qu’est devenue leur vie au quotidien, pour enfoncer davantage le clou dans la plaie. D’ailleurs ils ont bien réussi avec certains lecteurs(rices), on a qu’à voir leurs messages, ceux là, sont cuits car ils ont soit subi un lavage de cerveau, soit ils sont simples d’esprit, mais le cas le plus grave reste pour ceux qui sont prédisposés à la connivence comme certains de leurs descendants ou ascendants, et croyez-moi, ils sont partout.
        Même certains catholiques ont donné raison à cette R.Tari qui s’est affichée comme une athée, cette indulgence avait pour origine la crainte irrationnelle de lecteurs(rices) qui parlait souvent des concepts de l’Islam, alors tout est permis pour barrer la voie à la voix de ceux-ci, d’ailleurs ils se sont bien réjouis de leur absence. Mais là où le bas blesse, je crois qu’ils n’auront jamais réussi sans l’aide de certains membres du journal qui ont préféré cette espèce à leurs compatriotes; s/c bien sûr qu’une certaine était, peut être, un homme parce qu’elle envoyait ces commentaires du même poste qu’un certain Mr et qu’elle attaquait certains(es) lecteurs(rices) comme R.Tari par exemple. Pour revenir aux bons catholiques, je dirai qu’eux aussi ne sont pas très « CLEAN », ils prêchent la bonne parole, l’amitié, la solidarité etc…. pour attirer ou plutôt arracher la sympathie des seuls dupes car les non débiles connaissent bien leurs stratégies et leurs manèges.
        Je voudrai dire une fois pour toute, que je suis une vraie dame, pas comme les autres peut être, et si vous ne me croyez pas alors tant pis, d’ailleurs je ne vois pas qu’est ce que cela va changer, puisque le plus important ce sont les commentaires; à ce que je sache la VDSBA n’est pas une agence matrimoniale ??? NON…
        Quant à l’offense du prophète (SAWS) je viens de le savoir à partir du commentaire d’un lecteur et je suis tout à fait sidérée par l’audace de cette Tarée qui n’aurait jamais osé le faire sans…..???? Et où étaient les valets de chambre pour défendre leurs prophètes………jusqu’à ce point… ?????

        « Avec une cuillère on ne tarit pas la rivière »

        Je remercie encore une fois ce grand Mr..

        Salam Amical !!!

        • Mémoria,

          Personnellement,je me serais culpabiliser si vous n’étiez pas revenue et j’ai fait en sorte que vous reveniez,du moins vous me concéderez cela ! Très content oui je le suis ,je le reconnais pour moi-même comme vous le dites ….Car j’ai toujours été un esprit curieux et vous m’intéressez à ce jour objectivement et subjectivement.J’ai toujours été beau joueur et je m’incline devant un adversaire qui peut me convaincre par la persuasion.Personne n’est infaillible et seul Dieu détient la vérité absolue.Allah Yaâlem!
          Et à ce jour ou plutôt à cette nuit,vous n’êtes pas arrivée à me convaincre.Mais je devine que nous avons un dénominateur commun:nos intentions sont bonnes dans ce débat contradictoire .Nos méthodes diffèrent pour un projet de société que nous croyons crédible et pérenne pour l’Algérie de demain.
          Votre retour vous crédibilise à mes yeux encore plus car je crois savoir qui vous êtes maintenant….
          Bonne soirée !

          • Mémoria,

            Corrigez Mme Ch: Personnellement,je me serais culpabilisé…à 23.41

          • Mme CH

            Merci grand frère Mémoria pour votre gentillesse. Je suis pour que « La gentillesse soit la noblesse de l’intelligence. » mais contre « La gentillesse est la forme la plus aboutie et la plus efficace de la malice » car « Je peux me défendre contre la méchanceté mais je ne peux pas me défendre contre la gentillesse. »
            Au fait vous avez toujours été un beau ou un bon joueur??? hahah !!
            Vous parlez tout le temps de votre fameux projet avec Mr Vezon, alors de quoi s’agit-il au juste?? je parle surtout pour les dessous et les non-dits de ce projet. J’espère qu’il n’y a pas de clauses secrètes comme dans le compromis d’Evian !!!! hhhhh!!!!
            Je vais être franche avec vous (comme toujours d’ailleurs); j’ai eu toujours horreur des soi-disant ONG et associations qui luttent en surface pour une cause donnée et en dessous pour une autre cause ??? Voyez ce qui s’est passé en Egypte avec certaines ONG financées par des pays de l’OTAN (ils essayent de faire la même chose en Algérie). Donc j’ai une certaine allergie envers tout ces manèges. Ceci dit, je ne peux pas parler pour vous, puisque que je n’ai pas toutes les données sous les yeux.
            j’adhère entièrement avec votre phrase qui dit: « Mais je devine que nous avons un dénominateur commun:nos intentions sont bonnes dans ce débat contradictoire .Nos méthodes diffèrent pour un projet de société que nous croyons crédible et pérenne pour l’Algérie de demain. » La seule question qui s’impose est : Est ce que nous partageons la même vision du projet de société en Algérie ????
            Je vous concède que vous êtes un bon et un remarquable joueur, très habile, très gentil, très bien cultivé, très intelligent et très expérimenté, chevronné même, c’est qui est tout à fait à votre honneur…..!
            Alors continuons dans ce débat contradictoire, ce qui ne veut pas dire que nos cordes ne peuvent pas s’accorder sur d’autres sujets……!!!!
            salam Amicalo-fraternello-ennemicalo-refraternel !!!!!!! c’est une lourde équation je l’avoue !!!

          • Claude .B

            Monsieur Mémoria ,bonjour ,
            Je vous avoue que je ne comprends pas ,il semblerait que lorsque le climat redevient plus serein vous éprouviez de l’ennui ,au point de faire revenir le loup dans la bergerie .Je suis certainement incapable de saisir votre startégie ,et pour tout dire ces petits jeux ne sont pas à mon gout ,je devrai donc en tirer les conclusions à titre personnel .
            Cordialement .

            • Nathalie

              Bonjour Mme Claude,
              A ce que je vois,le climat est toujours aussi calme alors faudrait éviter les commentaires qui pourrait attiser la flamme,,, donc si possible s en tenir aux commentaires sur les articles,si vous désirez émettre des commentaires qui n’ont aucun rapport aux articles je vous invite a visiter la page « espace détente » ,bonne soirée

              • Claude .B

                Bonjour madame Nathalie ,
                Les commentaires qui débordent du cadre de l’article sont fréquents et je n’ai pas remarqué qu’ils aient fait l’objet de telles remarques .Je ne cherche pas à attiser la flamme le moins du monde ,je faisait part de mon étonnement .Maintenant si tout doit être encadré ,à ce point ,si nous ne pouvons plus rien dire ,et être infantilisés ,alors !
                Désolée d’avoir dérangé .
                Bonne soirée .

            • le soldat inconnu

              Le loup dans la bergerie,le ver dans le fruit,………………….laissons Mémoria l’éclaireur averti nous guider dans cette jungle de l’incompréhension.Il doit avoir les clefs de l’équation nord africaine.

            • Mémoria,

              Vous m’excuserez d’avoir « survolé » votre court commentaire que j’aurais préféré plus analytique dans le cadre du diagnostic du territoire et logique d’acteur(s) censés être représentatifs des besoins de votre présence communautaire dans cet espace mediatico-associatif qu’est en train de devenir la VDSBA…
              Je n’éprouve aucun ennui pour verser dans le ludique.Premièrement mes jours sont comptés et je ne suis pas encore retraité à plein temps pour me saouler de virtuel…Le computeur est un outil de travail et d’information.C’est vrai que vous utilisez des expressions qui restent…Brebis galeuse…pour qualifier un commentateur…çà me dérange personnellement venant d’une personne qui était censée au début -du moins je le pensais-être conciliatrice et médiatrice représentatrice de votre communauté!
              Personnellement du point de vue stratégie ,je ne puis que me rapporter à tout ce qui se fait mondialement dans le montage de projet.Un diagnostic du (des) territoire(s) est nécessaire avec sa logique d’acteurs représentatifs et participatifs…La VDSBA y pallie mais les acteurs sont-ils présents,identifiés,représentatifs de leur communautés(groupes ciblés) tant de votre côté que du nôtre? Les objectifs généraux et spécifiques sont-ils clairement formulés ? Existe t-il un cadre logique pour finaliser l’opération du rapprochement et de la réconciliation entre nos communautés ?
              Vous voyez que la marge de manoeuvre du technicien est réduite mais existante…Stratégie il y a certainement,tactiques aussi,mais la participation(Logique participative) est essentielle et conditionne la suite du processus de rapprochement.
              Mr Cristian Vezon,que je respecte, a le mérite d’être un élément opportun et important de votre communauté mais il ne peut être l’exclusive puisqu’il faut le formuler aujourd’hui dans cette tribune VDSBA,il n’y a pas moins d’une dizaine de français Belabbésiens qui participent de temps en tant même sous pseudonyme et c’est mon estimation sans les chiffres de l’administration qui est souveraine dans le respect de la charte du Site.
              Chiffre encore insuffisant pour la finalisation d’une stratégie pour le moment !
              J’espère sincèrement aussi que vous êtes à la hauteur des besoins de communication de la VDSBA du point de vue communautaire.La parité n’est pas encore là et le déficit vient du côté des Bélabbésiens français qui ne se sont pas réellement exprimés dans la VDSBA.
              La faute ou la volonté réelle vous incombe-elle?
              Cette sous représentativité des français de Bel-Abbès est-elle due à d’autres facteurs ou d’autres sites pieds noirs qui ne veulent pas l’ouverture ? Avez-vous assez sensibilisé les gens de votre communauté en évitant de vous occuper des nôtres que nous assumons d’une façon ou d’une autre ! Jacques Roseau est-il mort pour rien à Montpellier en 1993 et un hommage doit lui être rendu ?

              Les loups dans la bergerie….me rappelle un livre de jeunesse « Entre chiens et loups » dont j’ai oublié l’auteur.

              « Déterminez-vous avec une représentativité conséquente au label de Sidi-Bel-Abbès qui vous appartient aussi,nous sommes opérationnels pour une parité associative ! » ».

              Mes Amitiés !

            • Mémoria,

              La logique d’acteurs dans tout montage de projets suppose que les paries prenantes soient identifiées dans le diagnostic du territoire.
              Représentez-vous qualitativement et quantitativement votre communauté(pieds noirs de SBA) où la parité n’est-elle pas encore respectée?
              Vous comprendrez que toute stratégie participative a ses conditions !
              Espèra !

        • sans reproche

          Mme CH.
          Le lecteur qui a exhumé le commentaire contenant offense au Prophète (SAWS) et aux dogmes et précèptes de l’Islam est « sans reproche ». C’est à dire Benyahia Lakhal, l’auteur de l’article « coup de gueule ».
          Le commentaire est commis dans le sillage de ceux postés à la suite d’un article intitulé: « Débat: les Algériens parleront-ils français malgré l’arabisation massive » daté du 17 avril. En réponse, pourtant, à une de vos contributions magistrales sur les Enseignements de notre religion.
          Autre chose: merci pour les superlatifs à mon endroit, mais ce n’est pas trop mon truc. Bonne journée.

          • Mme CH

            Merci Mr sans reproche pour cette précision qui m’avait vraiment échappée, je vous l’assure.
            Quant aux superlatifs, je respecte votre point de vue là dessus, mais, même si ce n’est pas votre truc, ne m’en voulez pas si je ne peux m’empêcher à utiliser ces trucs pour des personnes qui à mon sens,le méritent. ça, c’est aussi mon truc , qui est loin d’être truqué, mais très sincère.
            salam amical !!!!

  11. ABBASSI22

    Salam
    La famille Lakehal dont j’ai connu quelqes uns dans les annees 70 80 possede des genies En voila un qui vient de le prouver .
    Grand Bravo et grand Merci pour cet article et votre enquete diligente pour demasquer ces intrus sans vergogne
    Bonne continuite

  12. Claude.B

    Bonjour ,
    J’ai été absente quelques jours et je découvre cet article qui me sidère :quel peuvent être les motivations de cette personne pour se livrer à de tels comportements abjectes ? J’ai rejoins ce journal il y a peu de temps ,et n’ai donc pas assez de recul pour percevoir le côté nuisible de personnes dont j’ai lu trop peu de commentaires .Bravo d’avoir démasqué la malveillance et merci pour nous qui souhaitons nous exprimer dans la transparence et le respect .
    Cordialement .

  13. hamidi

    MADAME CLAUDE B franchement vous nous devez une justification d »absence je plaisante je pense que rien ne vaut la sérénité et l’apaisement des coeurs das ces contacts meme si ils sont virtuels.

    • Claude.B

      Monsieur hamidi ,
      Et je vais encore m’éloigner du journal en fin de semaine pour 15 jours afin de retrouver la grande bleue si chère à mon coeur :la côte languedoc roussillon que j’affectionne particulièrement ,certains paysages me rappellent l’Algérie ,et lorsque je suis sur la plage à Narbonne ,j’ai l’impression d’être à Arzew.
      Cordialement .

  14. mr bennabi

    je vois qu’il ya unfin a touit et la décantationest invitable les gens ne s ressemblent pas les doigts d »une main aussi merci si benyahia

  15. kerroucha

    Aprés le sérieux constat du ver je m ‘attends de votre part a un sujet important qui nous interesse on vous voudra cela

  16. El guelliti

    ce n’est pas une « nouvelle » si un homme se fait mordre par un chien.
    la  » nouvelle  » est , quand un chien se fait mordre par un homme . .
    Je ne vois ou est la polémique ? On a une idée jusqu’a preuve du contraire…… c’est tout .

  17. Mme CH

    « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » mais il faut surtout savoir que « Quand la lune est pleine, elle commence à décliner » et j’entends quelqu’un me souffler à l’oreille  » Pourquoi vouloir décrocher la lune quand on a les étoiles » comme Mr Lekhal yahia, même si vous n’écrivez rien d’autre, cet article suffirait pour que je vous cite pour la « Palme d’Or » de la VDSBA !!!
    « Ne soyez pas arrogant. Le cercle parfait de la lune ne dure qu’une nuit. » et  » En voulant sauter jusqu’à la lune, vous pourriez tomber dans la boue. »
    A bon entendeur salut!!!

  18. Mémoria,

    Petite soeur,j’essaie de vous envoyer un message d’avant minuit.Rien ne passe ! Donc bonne nuit !

  19. Nouré

    Cet article est une gesticulation verbale sans véritable objet. Aligner des lettres n’est pas s’expimer et encore moins communiquer. C’est du n’importe quoi.
    Nouré

  20. kaddous cv sba

    je voudrai avor une idée sur la non tenue de la réunion des anciens du lycée azza abdelkader et a quandest reportée cette rencontre annuelle des anciens éllevesdu vieux lycée.belabbésien

  21. hamidi

    je voulais poser moi également cela a ce monsieur on souhaite lire.vite.

Répondre