La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés : Commémoration du 19 Mars 1962 la bibliothèque Naimi Abdelkader lance son 3 eme site électronique …

A sidi bel abbés ;la jour née historique du 19 mars 1962 a vu un programme varié qui a débuté par un passage des officiels (autorités locales) de la wilaya au cimetiere des Chouhadas sis dans la Rocade sud plusieurs points ont figuré dans le dit programme pour sa part la bibliotheque communale Naimi Abdelkader que dirige notre ami Hachemi Lahcen ceux sont les adhérents qui s’ illustrèrent par un programme local ou une riche exposition de photos ponctuée par l’ inauguration d’ un site consacré exclusivement au MARTYRS  et Moudjahidines de la wilaya de Sidi Bel Abbes sous le lien de http://lavoixdesmartyrs.wordpress.com/ .Ceci etant une première pour pérenniser la totalité de ces hommes et femmes qui se sacrifièrent pour la patrie .En parallèle a cela les eleves de notre ami le professeur Mehaoudi de l’ecole primaire mitoyenne Cheikh Ould Mrabet ;ils prirent l’initiative tous seuls de présenter des exposés concernant cette journée sous l’oeil et l’ orientation de notre ami Mehaoudi .

Pour sa part et dans un contexte national nous avons pu relever la sortie de notre président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a affirmé que le 19 mars 1962 était « une halte charnière dans l’histoire de l’Algérie qui renferme en soi, un sens profond et un patrimoine précieux de leçons et enseignements dont devra inlassablement s’abreuver la nouvelle génération ». »En ce jour exceptionnel, la Nation a réalisé un objectif longtemps poursuivi qui n’a d’égal que le degré de souffrances subies et de sacrifices consentis conformément au plan tracé par la guerre de libération quant à l’unité du territoire national, à l’indépendance qui englobe une souveraineté totale de l’Etat algérien », a indiqué le président Bouteflika dans un message adressé aux participants au séminaire national organisé à Tébessa sur « L’évolution de l’Armée de libération nationale (ALN) durant la Révolution du 1er novembre 1954″ à l’occasion de la célébration du 51e anniversaire de la fête de la Victoire lu, en son nom, par Mohamed Ali Boughazi, conseiller à la présidence de la République. »

La victoire mémorable dont nous célébrons aujourd’hui l’anniversaire n’était autre que le prélude d’un nouveau processus historique, en l’occurrence le combat pour la construction du pays qui puisera l’intégralité de son essence dans cet esprit qui a marqué le processus de recouvrement de la souveraineté nationale pour soustraire le pays de l’occupation étrangère », a précisé le chef de l’Etat.Le président de la République a souligné en outre que « cet esprit a prouvé son importance lorsqu’il a préservé cette victoire de toute tentative de se l’accaparer. Il a été plus qu’essentiel pour la réalisation des objectifs qui tendaient à éliminer les séquelles du colonialisme. Une autre mission tout aussi cruciale que la lutte pour la libération ». »La sauvegarde de cet esprit en maintenant vive son essence est désormais, tout comme par le passé, une nécessité impérieuse, et la nature de l’effort national en cours de réalisation impose un sens élevé de nationalisme, sachant que la préservation de l’intérêt du pays n’est nullement un slogan de consommation mais un impératif vital et décisif », a poursuivi le président Bouteflika.Et d’ajouter « toute Algérienne et tout Algérien a le droit de choisir la voie qui lui permet de s’affirmer. Il incombe, par ailleurs, à l’Etat de le protéger et de lui garantir la liberté d’appartenance et le droit d’expression de ses convictions profondes ». »Mais, a-t-il dit, dès lors qu’il est question de la patrie, de son devenir, de sa sécurité, de sa sacralité et de sa souveraineté, nous sommes alors tous appelés à adopter une seule et même position. Une position qui ne va pas à l’encontre du renouveau ni de la réforme ».Le chef de l’Etat a estimé, d’autre part, que « s’il est du droit des citoyens de travailler et de se différencier comme bon leur semble, il est cependant, un seuil que nul ne peut surpasser. Il s’agit bien évidemment de la patrie à laquelle nous devons tous une allégeance inconditionnelle ».Le président de la République a rappelé que « par le passé, l’ampleur de la victoire réalisée au prix de lourds sacrifices et grâce à un sens patriotique généreux nous a aidés à surmonter les difficultés et tourments y compris ceux rencontrés durant la décennie de la haine et de la destruction ». »Ce même patrimoine béni est parvenu à transformer l’absence d’équilibre en une énergie forte qui a permis au pays de retrouver la voie qui mène vers l’oasis de la quiétude, de la réconciliation, de la cohésion et de l’unité pour enfin renouer avec le processus de développement et de relance », a conclu le président Bouteflika.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=24552

Posté par le Mar 19 2013. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

3 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés : Commémoration du 19 Mars 1962 la bibliothèque Naimi Abdelkader lance son 3 eme site électronique …”

  1. lecteur assidu

    des encouragements ne coutent rien avancez

  2. miloua

    MR HACHEMI
    je tiens vraiment à te feliciter pour ce que tu entreprends au niveau de ta bibliotheque je crois que quelque part tu as compris la mission qui se doit d’etre dévolue à une structure culturelle.Car de nos jours certains directeurs se contentent de « diriger » sans prendre des initiatives aupres de leur environnement et c’est là que tu as su exploiter la proximité de l’ecole pour investir sur tes activites.Tu me rappelles mon experience losque « j’animais et dirigeais » la coupole et la briquetterie.La matiere premiere est là c’est la jeunesse et en particulier l’ecolier qui est porteur et vehiculaire de tout ce qui touche la vie communautaire.Il est le relais avec la cellule familliale et c’est le plus important messager.Que de campagnes nationales sur l’histoire-le civisme-la santé -l’hygiene-l’environnement-la violence-les dangers sur la circulation et le chauffage à gaz ont ete voués à l’echec jusqu’à ce que les gens aient compris que le meilleur porteur etait l’enfant tout ce qui se fait à l’ecole ou dans un atelier culturel l’enfant en est fier et il s’empresse à en parler dans son entourage famillial et voisinage.Tu es sur la bonne voie Hachemi

  3. fethi

    BONNE INITIATIVE

Répondre