La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés :1 ère journée du Colloque national sur «la pensée nationaliste et indépendantiste chez l’Emir Abdelkader»

1 ère journée du  Colloque national sur «la pensée nationaliste et indépendantiste chez l’Emir Abdelkader»

De concert avec la faculté des sciences humaines, précisément le département d’histoire, la nouvelle composante de la section Emir Abdelkader organisent dès ce Mercredi un séminaire national sur la pensée nationaliste et indépendantiste chez l’Emir Abdelkader. Notons que cette section locale s’est déployée depuis le début de l’été passé en entreprenant tout un cycle d’activités, notamment  durant le mois sacré de RAMADHAN où ce regain de dynamisation de cette structure de wilaya de la fondation nationale Emir Abdelkader s’est ressenti, après l’exécution d’un programme et des débats forts instructifs et intéressants. Ainsi des Mercredi 23 novembre et pour une durée de deux journées et à la bibliothèque KATEB Yacine, se tiendra un important séminaire national. Il est fait part sur les lieux lors de notre passage ce mardi après-midi de la présentation de 34 communications à l’assistance présente, voire invitée de tous les coins d’Algérie. L’accueil a commencé à se faire à part de ce Mardi à t-on relevé, ou tous les volets organisationnels, matériels de prise en charge de ce conclave national ont semble être assurés. Des commissions issues de la section sont à pied d’œuvre à cheval. Notre passage a coïncidé avec l’arrivée du président de la fondation nationale  monsieur Boutaleb Mohamed, accompagné d’autres personnalités concernées par cette rencontre. Ce dernier, n’a pas manqué de dire que la section locale s’active et bénéficie du meilleur local en Algérie, n’hésitant pas de reparler du père du premier état Algérien, avant même l’existence de l’Italie ou de l’Allemagne en tant que tels. L’Emir Abdelkader fut le premier homme a posé les jalons de ce qui est appelé par « les droits de l’homme »,et surtout par sa façon de traiter les prisonniers de guerre et son équité face aux autres races qui composaient son armée. La discussion au moment ou on a pris congé des hôtes de notre wilaya continuait en présence de monsieur Benchikh Zouaoui, Reguig Khaled, Belacel Mokhtar dit Mahi, le docteur d’histoire Medjaoud Mohamed et autres. Par ailleurs, le docteur Abderrahmane Yousfate nous a fait part du programme de ces deux jours que vous pouvez lire en langue nationale.

les impondérables aspects liés a l’organisation de ce colloque national sur l’Emir Abdelkader qui se déroule dans la maison de la culture KATEB YACINE de SIDI BEL ABBES  ont été l’unique grief que l’on a retenu ce jour et ceci echappait aux organisateurs de ce conclave car il s’agissait d’officiels a leur tete le wali de sidi bel abbes a cela s’ ajoute le facteur temps  imparti aux intervenants venus des quatre coins du pays . tout ceci n’empecha pas d’assister a des communications tres interessantes avec comme auteurs DAHOU FAGHROUR ,le sympathique docteur OULD ENNEBIA KARIM ,MOUNSI HABIB ,ALI BENHOUIDGUA,respectivement de l’universté d’ORAN pour le premier les trois autres suivants sont de sidi bel abbes et le cinquieme de l’université de BECHAR  et ce pour le compte de  la premiere séance scientifique présidé par le docteur BOUIDJRA MOHAMED de l’université d’ORAN  . Apres ces intervenants devant une forte assistance ou des dizaines d’invités y figuraient ce fut le tour de la deuxieme séance scientifique présidé par monsieur MOUNSI HABIB de SIDI BEL ABBES . Les 4 premieres communications avaient un lien avec la problematique du colloque que préside le docteur MEDJAOUD MOHAMED de SIDI BEL ABBES . On insista longuement sur l’impact civilisationnel de l’idée de l’état national .Notre Emir national encourageait l’idé de l’état national c’est en substance ce qui se dégagea cette matinée ou dit on les jours du KHALIFA  dans le monde musulman etait presque finis . Pour ce qui est de la communication du docteur KARIM OULD ENNEBIA  elle se voulait etre une approche  historique sur un theme rarement evoqué dans l’histoire de l’Emir .C’est un titre clair auquel on a eu droit dans un silence olympien vu l’aisance et la maitrise du communiquant de son sujet a savoir : CACHROU : LA MEMOIRE DE L’ÉMIR ABDELKADER ET L’ORGANISATION SPÉCIALE . En étalant des documents inédits le docteur a lancé un débat nouveau sur des concepts pourtant transcrits par l’Émir lui même dans sa fameuse biographie préfacée par messieurs ABDELMADJID MEZIANE et ABOU KACEM SAAD ALLAH ,(des sommités connus) .Pour ce qui est de la deuxième séance scientifique présidée comme on vient de le citer plus haut le docteur MOUNSI .H .Ont été conviés messieurs FERKOUS SALAH (GUELMA),ADDA BEN DAHA (MASCARA)LAKHAR BOUTABA(SETIF) la TIARITIENNE  KELAKHI YAKOUTE .Toutes ces communications con-vergées sur la problématique de ce colloque fort instructif et sur les axes arretés precedemment par les organisateurs .Lors de la troisieme séance scientifique présidée par le jeune  docteur MEKAHLI MOHAMED  de SIDI BEL ABBÉS  furent conviés a la tribune messieurs ABDERAHMANE BALEGH de BECHAR pour une approche anthropologique en tentant  d’expliquer la pensée de l’Émir ABDELKADER .Le communiquant ANNABI  monsieur MANGHOUR AHMED a évoqué la relation de l’Émir avec les juifs Algériens .Pour le SETIFIEN BOUTABA LAKHDAR  il a évoqué la position de l’Émir Abdelkader avec les notables de l’est Algériens le cas des OULED MOKRANE  (MEDJANNA et BORJ BOUARIRIJ) quand a l’unique femme intervenante la TIARITIENNE KELAKHI elle a axée son intervention sur le role et le combat de l’Émir dans la région de TIARET .Pour ce qui est de l’ultime intervention du ANNABI MANGHOUR  il y’a lieu de citer la cas du juif BENDARANNE qui a beaucoup contribué dans les relations de l’Émir avec les pays étrangers .Un débat à été ouvert mais les intervenant furent priés de se limiter a intervenir selon les séances de cette journée en ne retenant qu’une question par séance au vu du facteur temps perdu la matinée . Tout cela dans une organisation remarquable et une ambiance conviviale qui dure dans la soirée ou le spectacle d’EL HALKA de notre ami LACARNE ABBES est prévu dans le programme culturel arrêté de concerts entre la fondation a sa tête monsieur FERAOUN MOHAMED et l’université locale par le biais du département histoire .Nous reviendrons sur d’autres volets de ce colloque qui appelle d’autres a SIDI BEL ABBÉS .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9363

Posté par le Nov 22 2011. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

13 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés :1 ère journée du Colloque national sur «la pensée nationaliste et indépendantiste chez l’Emir Abdelkader»”

  1. merabi:sba

    en voit que cela bouge mieux qu »avant il faut le dire car avant il y »avait les sbires du fln qui ont fait o.p.a sur sidibelaabbes au moins on revoit zouaoui reguieg des fils de belabbes nous souhaitons pleine reusste aux actes de ce colloque
    dommage le programme n’est pas traduit bonne soiree.

  2. daho:T:MASCARA

    merçi voix de belabbes de l’info.

  3. kouider gambetta

    Si merabi, tu penses que ça bouge mieux? tant mieux, ça bouge mieux avec les mêmes.J’avais envie de vomir quand j’ai vu les photos ci-dessus. Mazal el mahi wou feraoun iddourou. C’est au tour de la fondation emir pour préparer les élections, et garantir à feraoun la présidence de la cwissel ou cwissep ou je sais quoi, pour prendre quelques millions.Basta, khamou el amir tranquille, vous voulez en faire un fond de commerce. Hchouma ala had el assatidha de l’université qui marchent dans la combine.Ayb ou aar.

    • blal

      ya si kuider tu doit etre jaloux de la reussite des autres car comment justifier ta lacheté.partout ailleurs il y a des fondations et si tu voudrais a quoi cela sert tu devrais ranger ta langue.ce que font ces gens,professeurs,retraites,ex haut commis de l’etat etc c’est pour le bien de la ville et puisque l’ane ne sent pas la canelle je prie dieu pour qu’il t’assagisse

  4. slimane f sba

    c’est mechant surtout en lachete derriere un pseudo.avec les msiridis qui occupaient le batiment c mieux ou etiez vous

  5. arbi zazou sl

    cette rencontre est une activite qui doitse repeter annuellement et non episodique.

  6. sohbi 22

    kalam coach 3 ieme degre tactique ouled brahim 3 3.priviligier l’attaque et le beau jeu

  7. BD

    AH! vous êtes géniaux les mecs ! Mais il ne faut pas oublier qu’il y de meilleurs joueurs que moi à Sfisef , ne les provoquez pas , vous connaissez leur « nif » et leur capacités de réaction! Allez! Ce qui est sûr c’est que l’on joue tous pour Bel-Abbes!
    A plus mes amis!

  8. sans reproche

    Salam Kalam. Merci de votre sollicitude. Mais sans reproche n’était pas en convalescence parce que blessé par une une « ticresse enragée » (dans ticresse il y a des tiques) ou tigresse, c’est selon. Car ce n’en était pas une mais plutot une hyène, démasquée puis terrassée. Pour t’en convaincre, je t’engage à exiger, oui exiger, de l’équipe rédactionnelle de la VSBA de publier un article que j’ai commis et que je lui ai confié pour sa mise en ligne. Pourtant signé.

  9. un non sfisfi

    Tiens à Bel-Abbès il y a toujours du nouveau;après les bêtises de l’excell (université) voila que le clavier se met de la partie.

  10. hachemi

    شكرا لكم على هذه التغطية

  11. adda djeffal a

    une rencontre a sba il faut des manifestations de cegenrepas tj le rai

Répondre