La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Au marché, les prix s’allument… de quoi s’immoler

Ce premier jour de ramadan et comme il fallait si attendre, les prix affichés étaient hors de portée des consommateurs, une nette augmentation toucha la totalité des produits : fruits, légumes, viandes, boissons gazeuses….etc, ce qui souleva la colère des consommateurs et des ménagères en général, qui ont été résignées a acheter, malgré cette hausse et toute cette spéculation d’une mafia bien organisée, qui profite de toutes les occasions, pour «sucer» leur prochains musulmans. Et dans toute cette spirale de colère légitime, une association se revendiquant des consommateurs, s’adressa à la radio locale, pour dénoncer ces pratiques suscitées plus haut. Juste une dénonciation et un appel  aux consommateurs de se limiter à l’achat de ce qui est nécessaire. Ainsi a-t-on relevé, que dans tous les marchés, c’était le même mot d’ordre en matière de prix, qui se sont  »allumés », de quoi s’immoler, rétorque un jeune chômeur et là j’ai du vite penser à une caricature sur Liberté du célèbre Dilem.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=6755

Posté par le Août 1 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Au marché, les prix s’allument… de quoi s’immoler”

  1. Nathalie

    Cette situation est triste,ne devrions nous pas surtout en cette période de Ramadan s’entraider? Y’a de quoi pleurer,,,,,

  2. un lecteur

    si je comprend bien ,quand les prix s’allument le citoyen sera bien éclairé,comme ça il ne sera pas dans l’obscurité ,et il n’aura pas besoin de Marché à taton

  3. ghosne elbane

    Nous sommes fatigués, chaque année c’est la même chanson! KARCHE BIN EL AININE pour certains, EL MAKLA FEN MECHI HAFEN! les citoyens étaient comme des fous la veille du ramadan AHRAM ! investir dans les livres et les études des enfants c’est mieux que les couffins et les chiffons! je vous assure.

  4. émi

    Wallah @ ghosne elbane c’est toujours la même chose, je suis sortie deux jours avant le ramadhan juste pour voir à quoi ressemble les préparatifs du Ramadhan (même si que je savais trés bien ce que j’allais voir) bén on dirait que c’est la fin du monde !!! les gens courraient dans tous les sens , des couffins, des sachets partout… pfff c’est du n’importe quoi, on dirait que le mois de ramadhan c’est que de la nourriture,,, mais pour investir dans les livres awwah je ne penserai jamais que cela peut arriver!! mais bon c’est comme ça et pas autrement …

  5. miliani H

    Les prix flambent et nous promettent un mois infernal.
    La valse des prix nous donne le vertige.
    C’est une véritable agression, un cas de non assistance à peuple en danger.
    Je propose des sermons contre les spéculateurs, une fetwa nationale contre les requins

Répondre