La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Adaptation des enseignants d’EPS aux mutations en cours.

En ce mardi 13 décembre, les professeurs d’EPS du cycle secondaire se sont retrouvés dans l’accueillant lycée En Nadjah à Sidi Bel Abbes à sa tête monsieur Cheniti Ghalem, un enfant de l’USMBA que notre journal avait honoré il y a quelques jours.

En effet, l’établissement devait abrité deux journées pédagogiques, dont la 1ère se déroula dans ce même établissement alors que la 2ème journée aura lieu demain au lycée El Haouès. Ils étaient plus de 60 enseignants à suivre ce stage de recyclage en présence des 2 inspecteurs de la matière. Après la Fatiha et l’hymne national, c’était au tour de Mr Ghalem Cheniti proviseur du lycée En Nadjah d’ouvrir les débats et de souhaiter par la même occasion le bon séjour à la délégation, en présence de Mr AOUF Mohamed Zine El Abidine inspecteur de l’éducation nationale en éducation physique et sportive dans le cycle secondaire et de Mr Rezini Miloud inspecteur de l’éducation nationale du cycle moyen.

La séance de travail s’est déroulée dans un 1er temps dans la cours du lycée pour suivre une activité relative à la vitesse, conduite par Mr HAMAK Baghdad. La seconde activité a concerné le saut en longueur et a eu lieu sur le 2ème terrain abritant la fosse de la longueur. Ils passeront ensuite en salle couverte pour une dernière séance en sport collectif(volley-ball). Cette démarche touchera uniquement les classes de terminales qui auront à subir les examens du baccalauréat sportif, et servira à toucher les 4 activités relatives aux sports individuels d’une manière régulière et alternée de façon à permettre aux élèves de rester au contact avec les épreuves du BAC. Quant à la dernière séance de cette 1ère journée a été réservée à un sport collectif (volley-ball ). La journée du mercredi aura pour cadre le lycée El Haouès et comportera 2 séances en Basket-ball, l’une pour le niveau de 1ère année et la 2ème adaptée à une classe de 2ème année secondaire, tout en rappelant que les séances de la veille concernaient le niveau de terminal. Parmi les enseignants, on pouvait reconnaître facilement les anciens qui ont roulé leurs bosses dans ce domaine, je cirerai en exemple mrs Rateni jawad, Bensenouci Habib, Bakhtaoui Smain,Touileb Kaddour,Senouci Hasni , Amar Mohamed, Bedjaoui Noré, Gana Mohamed, Kerarfi Zouaoui, Mohammedi Mohamed, Benseghir Ahmed, Kreniche Adda, Bennabi Ghaouti, Mansour Lakhdar ainsi que les 2 dames : Rezini et Messal Djamila.Cette opération vise essentiellement les classes de terminales, elle comporte beaucoup d’avantages car elle permet à l’élève de rester branché sur les disciplines retenues à l’examen final. Elle vise aussi à l’amélioration des données psychomotrices et à l’éveil intellectuel en passant par 2 solutions possibles :

1- la nécessité du travail par atelier(temps court et obligation de faire participer tous les élèves.
2- en recherchant la situation problème dans la partie principale.

Ce nouveau système qui se différencie du système classique par sa forme et son contenu vise une meilleure disposition dans le temps et dans l’espace et d’une meilleure approche technique générale des disciplines. Mais, en contre partie, décèle quelques inconvénients que nos collègues inspecteurs ont retenu, la progression cyclique va prendre un sérieux coup dans la mesure où entre 2 cours d’une même discipline, les élèves auront à attendre 2 autres semaines et entre ces 2, il y aura forcement une cassure au niveau de la progression cyclique. Le 2ème inconvénient c’est le facteur temps car il sera désormais nécessaire de présenter 2 disciplines en sport individuel et une autre en sport collectif en 2 heures sans oublier de soustraire le temps pour se mettre en tenue et pour le rhabillage, ce qui nous donne moyennement 1h 40 de travail plein temps. La question que l’on se pose, l’enseignant pourra-t-il réussir dans son entreprise à savoir inculquer les bons gestes techniques tout en éliminant les lacunes non pas d’un groupe mais des individualités. La seule solution envisageable dans ce contexte très riche présenté par nos deux inspecteurs en l’occurrence Mrs AOUF et REZINI c’est la nécessité absolue d’ajouter dans le programme des terminales une autre séance d’une heure au minimum (3 à 4 h/semaine). Cette journée pédagogique nous a donné un aperçu sur le travail qui attend nos éducateurs et nos enfants car il répond à des besoins pédagogiques à savoir leur inculquer le maximum de connaissances, à trouver eux-mêmes la situation du problème posé. Le but recherché, diront les encadreurs, c’est de développer les qualités principales à travers les 4 activités sportives pour permettre une meilleure approche de leurs qualités mais aussi de leurs faiblesses. (je suis faible en demi fond,donc je dois persévérer dans ce domaine et dans un 2ème temps, essayer de progresser dans un autre domaine où je me défend mieux). En conclusion, les enseignants, dans leur majorité ont semble-t-il compris le message et en guise de clôture, ils réservèrent à leur collègue de travail parti en retraite à savoir Mr BENOUTI Okacha une cérémonie digne d’un grand ami. Les meilleurs sont presque tous partis mais les jeunots qui suivent sont encore plus dynamiques avec leur bas age.2 belles journées en perspective en attendant d’autres.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9859

Posté par le Déc 13 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

11 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Adaptation des enseignants d’EPS aux mutations en cours.”

  1. amino

    ya hasrah mine kanet la fass 3la dinedaneha.les entreneur vené nous voire joué pour nous séléctioné dans leur equipe.ou et la fass ? le mardi les stade son vide.cet bien les prof continué.

  2. kouider gambetta

    Dans la salle, en plus des deux inspecteurs , il n’y avait personne qui était en tenue de sport.C du khorti. Les enseignants de cette matière en algérie, ce sont les seuls au monde qui encaissent une mensualité pour ne rien faire. Barkana melfesti.Ils sont tout le temps dehors entrain de faire du buisness.

  3. Tayeb T (Sba)

    C’est du pipeau !
    Le sport scolaire en Algérie est mort .

  4. Bahi

    Je découvre la photo d’ensemble amusé surtout quand je vois celui qui est à l’extrême droite de la photo est-il vraiment un sportif je me le demande? Je peux certes me tromper car l’habit ne fait pas le moine mais dans le cas de cette réunion pédagogique la tenue sportive de rigueur par respect de la discipline aurait été plus que souhaitable et aurait peut être rendue l’ambiance moins solennelle qu’elle ne parait. Allons Messieurs Dames un peu d’effort n’ayez pas honte de votre métier, à moins que………

  5. mekki b de vdsba

    Au lieu de discuter le contenu on est reste critique sur la forme bravo yahia pour ce que vous avez fait.a

  6. mekki b de vdsba

    notre ami a entrepris un compte rendu il est souhaitable de voir les elements debattus dans ces deux journees.ce .que je dis la est personnel.

  7. amino

    mr bahi tu te trompe l’home de la droite eté un bon entrener avec sidi yacoube et il et dans la ligue de fotballe.un ami ma dis qu’il est a lice amarna a cayasone.

  8. ammou

    les enseignants de sport en reunion de formation c’est nessesaire pour le recyclage .les temps ont change.les methodes auss.i

  9. abbassi

    je demande a mr le dec de sidi bel abbes de faire une enquete au niveau de la ligue de sports scolaire et faire sortir a la retraite la 2eme et de laisser les jeunes pauvre sport scolaire a sba mr benssafi soyer sport sorte avant d entrer en prison

  10. bob

    rzini lah yehdik dakhelha ri kedbe

Répondre