La Voix De Sidi Bel Abbes

SIDI BEL-ABBES: A la cité Mimoun cet imam qui tarde a être affecté

Les revendications citoyennes ne sont décidément pas que matérielles du fait que l’on s’intéresse aux sujets religieux et tout ce qui a trait aux affaires de l’esprit et du culte, a-t-on relevé chez des dizaines de fidèles qui ont sollicité la presse pour des revendications un peu hors du commun. On ne peut faire sa prière dans une mosquée que si l’on est prédisposé à accomplir ce devoir divin dans des conditions favorables, a-t-on argumenté, en pointant du doigt les responsables de la direction des affaires religieuses. Le cas de la mosquée «Saïd Ibnou Zaïd» du quartier Houari Boumediene (ex-cité Mimoun) en est édifiant dans la mesure où les fidèles évoquent le sujet d’un renforcement du poste d’imam et affrontent un mutisme inexpliqué de la direction des affaires religieuses. Dans une pétition signée par plusieurs dizaines de fidèles, on affirme clairement que la direction des wakfs a été saisie officiellement par les citoyens de ce quartier pour l’affectation d’un imam supplémentaire pour redresser la situation et améliorer la qualité des prêches et autres conseils religieux dans ce lieu de culte très fréquenté.

Depuis plus de quatre mois, on ne parle que de promesses de la part de la tutelle qui, jusqu’à présent, n’a pas daigné délivrer les habitués de cette mosquée en leur affectant un second imam, pourtant, a-t-on déploré, la majorité des mosquées de la ville sont dotées de deux imams prêcheurs, notamment des jeunes diplômés des instituts religieux. L’attente demeure toujours et la balle se trouve dans le camp de la direction de wilaya des affaires religieuses. Faut-il saisir le ministre pour une revendication aussi banale, a-t-on ironiquement commenté. Nous avons sollicité la direction des affaires religieuses par le biais de sa cellule de communication pour des explications à ce sujet. Aucune suite ne nous a été réservée.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=22372

Posté par le Jan 26 2013. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “SIDI BEL-ABBES: A la cité Mimoun cet imam qui tarde a être affecté”

  1. saim

    La direction des affaires religieuses est ciblée a elle de réagir

  2. SAIM

    Aux citoyens de désigner un volontaire

  3. Meradi

    les mosquées mal entretenues par la mairie et les immams des agents de l’etat qui font un minimum.

  4. MOHAMED

    L’INGERENCE EST PARTOUT MEME DANS LES MOSQUEES
    POURQUOI DEMANDER UN IMAM ALORS QU’ON PEUT FAIRE LA PRIERE DANS UNE MOSQUEE VOISINE

  5. abbassi mdegouti

    Les dorosses ou les préches des grands oulémas sont chez vous ( chaines satelitaires) arretez de jouer ce jeu de demander des imams alors que pendant les priéres d’EL SOBH ou EL ICHA on ne voit que 2 ou 3 rangées(essofofes)

Répondre