La Voix De Sidi Bel Abbes

« Si la présidence était contre moi, elle m’aurait informé..! »

  Said Bouhadja revenait  hier jeudi 4 octobre, dans une déclaration à ALG24 sur l’incroyable situation que vit l’Assemblée Nationale,  par Lyes S :

 

—–Ainsi, rien ne va plus à l’APN avec le blocage des travaux prononcé par la majorité des députés. Une décision pour le moins curieuse. D’autant qu’elle se met en porte à faux, avec le rôle d’un député qui est, quelque peu, différent de l’employé d’une épicerie ou d’une fabrique de strapontins. Ainsi, si ce dernier peut prétendre à faire grève, le député, lui, n’est pas un employé. Et donc ne peut en aucun cas paralyser les travaux d’une Assemblée Nationale parce que pas content.

—–Un précédent qui annonce une nouvelle façon de faire dans l’Assemblée Nationale. Surtout pour ce qui concerne les revendications portant sur les augmentations salariales, avantages et autres petits et grands privilèges.Évoquant cet aspect de l’option retenue par ces représentants du peuple (gel des activités), Said Bouhadja indique que les députés « ont agi en tant que militants sur des orientations et non comme des députés élus par le peuple, [et donc] soumis au règlement intérieur de l’Assemblée ».

Un règlement intérieur que les « députés grévistes » ont tout simplement ignoré, mais qui selon une source, au sein de l’Assemblée, prévoit certaines sanctions parmi lesquelles des retenues sur salaires, dans un premier temps.

Source écrite/lien:  https://www.alg24.net/said-bouhadja-deputes-peuple/

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=74257

Posté par le Oct 5 2018. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE, CONFIDENCES, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “« Si la présidence était contre moi, elle m’aurait informé..! »”

  1. MS

    Frère contre frère, bienvenu chez les pieds blancs !

  2. Mémoria

    @MS Il faudrait s’assurer de la couleur des mains sur une déclaration de biens en bonne et due forme !

  3. Amirouche

    Je disais donc, historiquement Houbel, Ellett et El 3ouza étaient, entre autres, des idoles…En ces temps, ce sont les photos qui font office d’objet d’adoration!
    Oh pardon! je ne suis pas dans le bon sujet, mon commentaire c’est pour Syphax, roi de la Numidie occidentale de Oulhaça.

  4. Mémoria

    Il a été …informé ,bien encadré,dans un café populaire d’Alger,caméra à l’appui ! Comme quoi les voies de …La Présidence sont impénétrables ! Djoumouâa makboula !

  5. b200

    due a notre speciale de colonisation nous n’avons pas une liberté totale de choisir un président de la république. il faut une personne neutre qui essaye de maintenir l’Équilibre entre algérien eux même et entre algérien russe americian français espagnole arabe turque ..nous somme pas le Maroc ou la Tunisie…peut être
    bouhaja en sortant , il fait sa compagne présidentielle..si il a de bonne qualité pourquoi pas?? ce poste sera bien occupé par une personne un jour ou l’autre.les gens dramatise trop pour rien..d’autant plus que l’Algérie est de siècle républicaine jamais elle n’acceptera une monarchie. les français ont tenté l’impossible d’instaurer une monarchie en vain… impossible..y’a rien en algerie y’a l’argent y’a Dieu ya le petrole ya le gaz ya le ciment y’a le fer tout ce qu’il faut pour etre bien

  6. Amirouche

    Je ne connais pas monsieur Said Bouhadja mais puisque Ould Abbés, Ouyahia, Zoukh et El Nahar sont tous contre lui, il est évident que, quelque soit le problème, Maître Bouhadja a raison!

Répondre