La Voix De Sidi Bel Abbes

Second incendie au port d’Alger en trois mois.Des questions se posent ?

Un incendie a été déclenché hier au port d’Alger près de l’usine Safia.

Selon les services de la Protection civile, l’incendie a été déclenché vers 9h 05 dans un lot de pneumatiques usés. Ces pneus entreposés  en plein air étaient, en fait, destinés à la vente aux enchères. « Nous avons mobilisé beaucoup de moyens pour éviter toute propagation en raison de vents violents », a déclaré le lieutenant Nassim Bernaoui, chargé de la communication à la Protection civile.  Joint par téléphone, le lieutenant Bernaoui affirme que l’incendie a été maitrisé vers 10h 30, soulignant qu’aucune victime n’a été enregistrée. Il s’agit du deuxième incendie enregistré au niveau du port d’Alger en trois mois. En effet, le premier incendie a été déclenché, le 2 décembre dernier, au port d’Alger qui était à l’origine de la destruction d’une cinquantaine de bobines de papier et quelques marchandises saisies. Ces incendies répétés en quelques mois seulement, nous renvoient à nous interroger sur la sécurisation du port d’Alger contre ce genre de fléau. Il faut reconnaître que le port d’Alger connaît une importante saturation.

En dépit des dysfonctionnements récurrents, à savoir la congestion, navires en rade, les lenteurs des procédures administratives, etc., cette infra–structure portuaire d’Algérie projette, toutefois, de développer de nouvelles activités logistiques. D’où la nécessité de créer une nouvelle filiale dénommée Algerian intermodal logistic du centre (AILC). Cette co-entreprise sera contrôlée à 64 % par l’entreprise portuaire du port d’Alger (Epal) et à 36 % par une filiale de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF). La mission principale de l’AILC est d’absorber une part du trafic de marchandises transitant par le port d’Alger. Pour y parvenir, une base logistique de neuf hectares partiellement couverte verra le jour à Rouiba (25 kilomètres à l’est de la capitale), sans plus de précision ni sur le calendrier fixé ni sur le montant de l’investissement.Des questions se posent naturellement ?

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=39349

Posté par le Mar 6 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

1 Commentaire pour “Second incendie au port d’Alger en trois mois.Des questions se posent ?”

  1. gamra de sidi khaled

    La sécurisation du port est donc un dilemne Des personnes ou des lobbys en tireraient certainement un profit Je ne vais parler du préjudice éconmique

Répondre