La Voix De Sidi Bel Abbes

Sebaiyétes: Acte 4 :Comme si vous étiez avec nous.par Hachemi L

 

Les Sbaïâtes, soirées culturelles organisées chaque Ramadhan à Sidi Bel Abbès, dont c’est la cinquième édition ont encore changée de décor cette année.et c’est dans la maison de la culture Kateb Yacine de Sidi djillali qu’eureut lieu hier soir ces heureuses retrouvailles initiées par le dynamique professeur KAZOUZMOHAMED .Les Sbaiâtes se veulent itinérante et compte s’approprier divers espaces culturels de la ville de Sidi Bel Abbès, «au lieu de se contenter de la seule place de la Tahtaha, comme c’était le cas depuis 2009», expliquait M. Kazouz, président de l’association Beni Ameur. l’an dernier ,Revenons  un peu a la première soirée de ces Sbaiâtes (soirées hebdomadaires) qui s’était déroulée au musée Ghandja de Sidi Djilali, un haut lieu de la marionnette conçu et dirigé avec brio par le comédien et marionnettiste, Kada Bensmicha. Le musée, une cave d’immeuble aménagée par Bensmicha pour perpétuer l’art de la marionnette, a été ouvert au public en octobre 2000. Le musée Ghandja constitue depuis un lieu de rencontres culturelles, alternant soirées poétiques et spectacles pour enfants.
Des activités culturelles, en direction surtout des enfants, qu’organise périodiquement la coopérative théâtrale Edik, dirigée par les Bensmicha, père et fils.Dédiée à la mémoire du comédien Djeloul Djeddi, décédé en juin 2012, cette soirée avait vu la participation des musiciens, Assou Omar, Mahmoudi Ghani, chef du groupe «Casiopé» et de Abbes Lacarne, comédien et auteur du spectacle L’ultime Halqa.A leurs côtés, plusieurs artistes de la ville, à l’instar de cheb Naâm, cheb Mohamed Abassi, Allam, Sahli, les poètes Gater Mohieddine et Harmel Abdelkader, ainsi que le chanteur compositeur, Hanitet Mokhtar, qui ont apporté chacun sa touche personnelle, en interprétant des chansons, raï, classique, blues et country.

Retour sur l’époque d’Essadimia
Puis ce fut chez notre ami Lahcene HACHEMI à la bibliothèque municipale Naïmi Abdelkader,toujours l’an passé où le parcours de la troupe musicale Essadimia (1960-1970) a été évoqué en présence des Amir Ghaouti, Drici, Faïz, Ghanimi et tant d’autres. C’était aussi l’occasion de rappeler le parcours artistique de deux figures marquantes d’Essadimia, à savoir le regretté Benaoum Azzedine et Assou Nacer. En guise d’hommage, Assou Omar, Kada Benbraouat et Drici Mokhtar ont repris quelques chansons du répertoire d’Ahmed Wahby, en présence du maâlem Youcef Mazouzi et de son groupe gnawi Noudjoum Ediwane.
Et la nous le rappelerons. Le clou de la soirée aura été la prestation des danseurs de la troupe Beni Amer, dirigée par Kazouz Mohamed, qui avait séduit les présents avec ses danses allaoui au rythme de la gasba et du guellal. Un spectacle haut en couleur rehaussé par un combat de matreg exécuté sous la houlette de M. Bouziane, l’un des maîtres de cette discipline. Pour celle d’ hier soir de nombreuses personnalités ont rehaussé de leur présence cette agréable rencontre a commencer par la forte présence des lecteurs et acteurs de la V D S B A  leur tète  monsieur Kadiri m.Megherbi abbes ;Ourad hamid Cheniti  ghalem;,votre serviteur H Lahcéne notre ami l’ ex vice président APC mais ancien du mouvement culturel local avant tout Hadri Miloua  le jovial djamel Chaib Dra..qui ont su cela par notre journal qui avait annoncé ces retrouvailles chaleureuses.faite de poésie de chants type ghiwan…Mais du plaisir a revoir les artistes locaux tels les Bensmicha bensaid. Drici M des ptt; Mohamed Abbassii Belbraouet K Assou omar Douila Hanitet..Lacarne abbes le poéte Harmel ; Mahmoudi de l’ex Sadimia et des dizaines de citoyens venus de partout comme Mr Ourad mohamed ;partager ces bons et délicieux moments de convivialité.. Non loin de lui ses voisins les enfants du mythique quartier de gambetta ; Mendil ;Hellal  H assis dans la belle khaima dressée sur les lieux..A dire vrai LES SBAIATES ont  grandi par le hommes qui l’ont pensé qui l’aurait cru…et ce attendant l’anniversaire de la création de la grand troupe historique des BENI AMEURS  bardée de prix et de distinctions nationales et internationales qui se fera en octobre…Notre journal est partie prenante de ces préparatifs annoncés hier..Hier encore le spectacle fut très beau haut en couleurs et chargé de joie d’amitié Belabbésienne.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=30404

Posté par le Juil 20 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

20 Commentaires pour “Sebaiyétes: Acte 4 :Comme si vous étiez avec nous.par Hachemi L”

  1. gherbi sba

    bravo Kazouz et tous les membres de Beni Ameurs

  2. samia

    Personnellement j ‘ai exprimé mon idée sur ces sbaiyétes je constate que c’est un peu sombre mais l’essentiel est la bonne ambiance

  3. benali

    bravo pour avoir réunie elabbbabisas

  4. HakemAbderrahmane

    La culture et le sport permet de réunir du beau monde et créer l’amitié entre tous les belabésiens !Merci à nos kaids Kazouz Bensemicha lacarne abbes hanitet mokhtar helal bensaid enfin il me semble que tous sont de notre grande école qu’est le scoutisme!

    • HakemAbderrahmane

      Je voudrais signaler que beaucoup de nos concitoyens qui vivent à l’étranger et avec qui j’entretiens des relations amicales s’intéressent plutôt à ce genre d’activités et de ce qui se passe à Sidi bel abbes en général ils veulent être au courant de tous les événements liés à leur ville leur quartier et leurs amis etc!

  5. BELABBESt

    Tu as raté kaid une belle soirée

  6. HakemAbderrahmane

    Tu peux le dire,mon ami, moi qui ne rate pratiquement rien!

  7. benali

    Tout cela est beau a voir dommage on a raté

  8. abbes

    belle soirés et une ambiance des plus fraternelle la sebaia va se développer avec des grandes perspectives parce que les animateurs sont capables

  9. Arbi

    bravo mohamed kazouz et aux prochaines sbaiyétes

  10. kazouz

    nous sommes très contents de ces encouragements.Merci pour tous ces commentaires

  11. belabbésien

    Parce que khayi kazouzle journal la voix est vraiment un organe de ouled belabbes connaisseurs et je vois qu’ils t’aiment vraiment en appréciant ton dévouement Prépares la future sbaiya et aussi l’anniversaire de benimameurs associe les journalistes hommes de culture

  12. benali

    kazouz tant que tu bouges tu trouveras des fils de bonne famille dérriére vous

  13. chaibdraa tani djamel

    Trés belle soirée

  14. kazouz

    Chère Samia ,qu’est tu veux dire par sombre,notre sbaia est sombre?si c’est ce que tu penses ,je ne vois pas réunir des artistes et des amis qui ont marqué l’histoire de sidi bel abbés,est une chose sombre,c’est facile de ramasser de l’argent ,des livres,des habits,mais il est très difficile de réunir ces artistes,dommage si tu as été présente parmi nous peut être tu nous ajoutais cette lumière manquante,on t’invitera pour la prochaine édition le vendredi 26 juillet à la place Fida « TAHTAHA » à partie de 22H 30MN.Merci de ton commentaire Samia.

  15. chaibdraa tani djamel

    Trés belle soirée

  16. tewfikhayii

    Salam,
    Si kazouz,je crois que vous avez mal compris Madame Samia, je pense qu’elle parlait des photos qui sont réellement sombres, à cause du mauvais réglag e de l,appareil, alors relax mon frère. Ce que vous faites est bien, et vous êtes un rayon de lumière dans un océan de ténèbres; c’est ça,ce qu’est devenue la culture (ou plutot l’inculture dans lequel végète notre ville et pays)
    Bonne continuation et ramadhan Karim.
    Salam.

  17. benali

    Bjr j’ai relu il s’agit peu étre de lumiére puisque c’est en plein air qui aurait géné la bonne prise de photos sinon le commentaire n’avait pas de mal au contraire il encourage le brave enfant de mon plaisir kazouz allez a la prochaine dans la graba tahtaha

  18. NORE BARAKA

    vraiment c’est une soirée typiquement Bel-Abbesienne moi j’aime ca mr Kazzouz je vous encourage bcp car SBA a besoin de vous .BON RAMADHAN A TOUS.

  19. benali

    Abassia je doute Barrania oui le venin vous aveugle allez y voir ailleurs

Répondre