La Voix De Sidi Bel Abbes

Scandale aux DOUANES : Rachid Aouine, révoqué pour avoir dénoncé une grave fraude

Selon une source journalistique d’el Watan ;un nouveau scandale eut lieu dans les Douanes Algériennes Vu que lors d’une inspection, le douanier  Rachid Aoune      dénonce des manquements dans la surveillance de l’exportation de gaz vers la Tunisie. Alors que son rapport est validé par la tutelle, il est intimidé puis révoqué.

● Vous dénoncez une fraude lors de l’exportation de gaz naturel vers la Tunisie. Comment l’avezvous découverte ?

J’étais en mission à l’usine d’El Borma, à la frontière tunisienne. C’est par là que l’Algérie exporte le gaz vers la Tunisie, via la Société tunisienne du gaz et de l’électricité. J’ai constaté des irrégularités : la Douane ne surveillait pas les exportations de cette usine. Or, selon les articles 165 à 172 de la loi des Douanes, cela fait partie de ses missions.

● Qu’avez-vous constaté exactement  ?

Les agents affectés à la surveillance se limitaient à des apparitions épisodiques, pour signer des documents qui avaient été élaborés quand ils n’étaient pas là. Les agents étaient insuffisamment formés et ne respectaient pas les normes de contrôle des hydrocarbures. Les appareils de contrôle des expéditions de gaz étaient vétustes et non homologués.

● Qu’avez-vous fait ?

J’ai envoyé un rapport à l’inspection régionale des Douanes de Hassi Messaoud pour signaler toutes ces irrégularités. C’est mon travail. Mais la direction n’a pas réagi. Au lieu de déclencher une enquête sur les problèmes constatés, les responsables m’ont fait subir des pressions et ont essayé de m’intimider à plusieurs reprises à cause de ce rapport.

● Comment se caractérisaient ces intimidations ?

Les responsables régionaux m’ont envoyé des questionnaires sur mon comportement et qui n’ont rien à voir avec l’enquête. J’ai également reçu des blâmes et des avertissements injustifiés. Ils se sont vengés de moi parce que j’ai mis le doigt sur quelque chose de grave. Toutes les intimidations provenaient de l’inspection des Douanes locale de Hassi Messaoud et de la direction régionale des Douanes de Ouargla. J’ai eu les mêmes intimidations de la part de la direction générale des Douanes, alors que le rapport n’avait pas encore été transféré à leur niveau. J’ai été convoqué par le directeur d’administration générale de la direction générale des Douanes qui m’a insulté. Il m’a accusé de vouloir créer des problèmes.

● Ces intimidations se sont-elles poursuivies ?

Plus tard, l’Inspection générale des finances (IGF) a été dépêchée à l’usine d’El Borma. Ils ont constaté la véracité de mon rapport. L’IGF a fait un rapport à son tour. Les conclusions sont identiques. J’étais soulagé, mais les problèmes ont continué. Après ce rapport, j’ai été muté abusivement à Oum El Bouagui par la direction générale. Pourtant, je suis syndicaliste, membre de la section syndicale des Douanes de Hassi Messaoud. Selon l’article 90-14, je suis protégé dans mes activités de syndicaliste. Je ne peux ni être muté, ni suspendu, ni révoqué. La loi n’a pas été respectée.

● Comment avez-vous réagi ?

J’ai déposé un recours pour la décision de mutation. En réponse, un mois plus tard, ils m’ont suspendu. On m’a dit que la seule chose à faire était de déposer un nouveau recours auprès des plus hautes autorités. C’était le 17 novembre 2011. Normalement, après deux mois et demi de suspension, l’employé doit passer devant la commission paritaire. Ce n’est pas le cas pour moi. J’ai écrit au président de la République pour expliquer que le traitement que je subissais allait à l’encontre de sa politique de combat de la corruption et que cette décision risquait de provoquer une grogne au sein des douaniers de Ouargla. Mais je n’ai eu aucune réponse à mon courrier. J’ai envoyé des courriers au Premier ministre, au ministère de la Justice, au ministère des Finances et à l’organisme de lutte contre la corruption. Et puis, à la fin du mois d’août dernier, j’ai été révoqué définitivement du corps des douaniers pour « abandon de poste », parce que je n’ai pas été à Oum El Bouagui.

● Est-ce que cette procédure est légale ?

Non. Selon la loi 90-14, je ne peux pas être muté sans comparaître devant la commission paritaire. Cette commission ne s’est jamais réunie. Je n’ai pas abandonné mon poste. Le droit de syndicalisation a été bafoué. Pour moi, tout ça est un règlement de compte, c’est la conséquence de ce que j’ai dénoncé.

● Qui est à l’origine de vos problèmes, selon vous ?

Je ne sais pas qui est derrière la décision de ne pas surveiller les exportations. La direction des Douanes doit surveiller les exportations. La surveillance doit être permanente. Les quantités de gaz exporté doivent obligatoirement être notées par des douaniers, H24. Dans cette affaire, certains agents viennent une fois par mois. Lorsque les exportations ne sont pas surveillées, beaucoup de choses peuvent se passer. Il faut craindre des cas de fraude par rapport aux quantités transportées.

● Quelle est votre situation aujourd’hui ?

Je suis au chômage. Je voudrais que le président de la République et les autorités me réintègrent dans les Douanes. Je demande qu’une enquête soit ouverte sur ces exportations de gaz. Je veux être réhabilité dans mes droits. Ceux qui m’ont suspendu doivent être sanctionnés dans le cadre de la loi sur la répression des fraudes. Pendant ma suspension, j’ai perdu mon salaire. Je veux être dédommagé.

● Comment ont réagi vos collègues  ?

Après ma suspension, beaucoup de douaniers ont peur de dénoncer des irrégularités.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=16499

Posté par le Sep 21 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

22 Commentaires pour “Scandale aux DOUANES : Rachid Aouine, révoqué pour avoir dénoncé une grave fraude”

  1. a.Dennoun.

    triste sort d’un citoyen honnete. Un cas parmis des milliers.
    Comment ne pas se revolter en lisant des choses pareilles.
    Si Dieu hesite a ne pas aider le peuple algerien, c’est qu’il y a une raison. AIDE TOI,DIEU T’AIDE.
    A.D

  2. Christian Vezon

    Un jour j’ai voulu dénoncer dans mon service une situation très grave et signaler mon capitaine-adjoint .Mal m’en a pris j’ai été pris pour cible par la hiérarchie pendant des années et le Capitaine est passé Commandant …donc ça existe partout..

  3. tewfikhayii

    Salam,
    Les fils de l’Algérie sont ses pires ennemis. Je crois que nous sommes le seul pays au monde,où le citoyen s’en fout royalement du baylek, et de la propriété collective. En principe, le douanier est le premier défenseur, et le glaive de la république. Dans notre cas, c’est lui le premier prédateur de cette pauvre victime sans défense.Ce pauvre douanier est l’exception qui confirme la règle,il le paye de sa personne et toute sa famille, subit à cause de lui. Ce monsieur doit avoir in pito des regrets d’avoir agi honnêtement pour l’intérêt du pays et de son peuple, mais ses responsables (que ce soit de la our les douane ou d’ailleurs) vont faire de lui un exemple pour les autres
    et gare à celui qui veut faire de l’excès de zèle, il le payera cher et deviendra un apria que tout le monde évitera. C’est la triste vérité de ce qui se passe en Algérie, tellement la corruption a atteint un sommet inimaginable et Dieu a promis dans son noble Coran, que le peuple où la corruption et le fassède se généraliseront, sera puni du plus terrible des châtiments. Puisse Dieu tout puissant nous en épargner. Normalement, le président
    de la république doit intervenir dans cette affaire, et ordonner une enquête approfondie pour connaitre les tenants et les aboutissants de cette affaire et délimiter les responsabilités de tout un chacun dans cette affaire scabreuse. Il y va de l’intégrité du guvernement SELLAL. La balle est dans son camp, S’il veut gagner la sympathie et surtout le peu de confiance du peuple s’il en reste. J’espère que l’exécutif bougera et fera ce qui doit être fait dans cette affaire. YA AAJABA YA RABI, tous les peuples sont jaloux de leurs pays en le sauvegardant de la dilapidation, à part le peuple Algérien, qui lui par contre le dilapide à qui mieux mieux, comme s’il dilapidait les richesses salam.du voisin. ELLAH YAHDINA OULA YADINA GAÂ.

  4. tewfikhayii

    P.S: gare à celui qui veut faire de l’excès de zèle, il le payera cher et deviendra un paria que tout le monde évitera

  5. yacin bekhalled

    tellement que les douaniers en general sont des fermes yeux et des corrompus (voir qu est ce qu on subit dans les ports les aeropors et aucn douanier fier et algerien noble n a le courage de dire ces immigres sont algeriens comme nous comment veux tu croire a ce que tu raconts merci

  6. ghedhban

    zaema..zaema..!zaema..
    ou est le syndicat!…
    et si on parle de sonatrach..! euh..qui osera..parler de sonatrach..yek c’est l’orgnisme concerné..en premier lieu..apres la douane..ya adjaba..wech dekhel la douane..posez la question a chakib..si non voir dictchenney..yek sonatrach..wediwani wech dekhleh…zaema..zeama..win kanou.avant..had diwana..yek affaire sonatrach..wela rana ghaltine..allah yehdi sonatrach..amchi diwana.

  7. fserhan

    asmae!..matzidch tetkelem ala siyadek..la compagnie and coo..chouf tzid tehedr al chakib wela sonatrach.ijou yerefdouk..la cia..aib.ehchemou chwya..wech men diwana..euch dekhelha had diwana..ellaeb end sonatrach ya rebek…balakoum…!.

  8. nedman

    samhouni ana gheltane..nedman.hayran zaefan…!
    politiser en temp voulu..dramatiser en temp opportun..faire des faux debats…le guerre des tarnchés..la lutte des capms..ki dennonce ki ki dennonce koi..! qui maitrise ki qui maitrise koi.ki detiens les chiffres et statistisues..! l’affiare nest pas du douanier ni du pafiste ..je pense qu il faurt reformuler la question..et avant tout c’est le grand magreb..les tunisiens sont nos freres..zitna fi dguigna. mieu ke ce gaz ou petrole va a izrael ou dicktcynéy…!

  9. soltan

    awakh..awakh..awakh.ayb alikum ya ness hydra.
    adaba asidi..ech me gaz..yak erd allah..maghadnich chi hadja madia..koulou zeyel..erfaeu rassek aba..a! dguigna fi zitna..wela zitna fi dgugna.tema le problem..machi di mouchkil.ediwany.wehdeh ela assidi.ella..lekhbar ijibuh etwala..!meziane abhel hel.yak ehna khawa! alala meghnia.hada chi mouahal.iheyer le bal..ki guel elmedjdoub.edenya bedal awesswyey dala..ou rejelha rehala..abhal hal..finek achayeb..finek alebib alehbib abelehbib..abouderbala..la la la lala.

  10. Frère

    Salam
    Ce que les Algériens ignorent dans cette affaire, ce sont bel et bien les importantes quantités de gaz exportées en Tunisie en l’absence d’agents douaniers pendant 6 mois durant. C’est ce qu’a d’ailleurs révélé l’enquête diligentée par la direction générale des finances et ce qu’a été même noté dans la correspondance du DG des douanes du 7 septembre 2011 sous le numéro 1563, en affirmant ainsi l’invalidité des appareils de mesure de gaz et leur non-conformité à la norme internationale ainsi que l’absence des contrôleurs douaniers chargés de vérifier ces quantités destinées à l’exportation.
    lI s’agit d’un problème interne à la douane.

  11. merabi

    Un sujet franc dénonciateur ,j’approuve la démarche courageuse de ce douanier ,il est a soutenir

  12. OULD HAMA

    IL existe des douaniers ouled el hallal et des douaniers ouled el haram et on peut les juger que par leurs biens

  13. Senhadji de TLEMCEN

    Je suis trés reconnaisant car beaucoup de gens censés militer se taisent étrangérement Un bon soutien de la voix de sba a ce jeune douanier

    • benhaddou boubakar

      mr senhadji salam;on va organiser un samedi belabbesien a oran dans quelques jours;j’aimerais bien que tu seras parmi nous si c’est possible! cordialement!

  14. benhaddou boubakar

    des scandales et encore des scandales: alkhalifa;sonatrach;douanes;etc…. les scandales se poursuivent en silence: chut ! on fait notre boulot discretement!!!

  15. hami de sba

    Franchement ; un bon geste de solidarité ;l’affaire a fait du bruit.

  16. MIMOUN

    Si Benhadou bonjour
    il faut rajouter les scandales des postes; des banques , air algerie et en dernier le dépot de fabrication des billets qui a brulé à Alger ou on a refusé les pompiers d’intervenir vite et de faire convenablement leur travail.On entend parler des scandales mais pas de leurs jugements On nous fait montrer que les débuts des films mais pas leurs fins
    Salutations amicales

  17. oussama M

    slm,yawedi chaykadek t3ad bezef wbezef et personne n’ose parler ou dire quoique se soit.ELLAH wkilhoum,hed elbled welet bled ELMAFIA elcappone wa jma3teh.

  18. benhaddou boubakar

    le dernier commentaire pour si mimoun èmanant de benhaddou;exuse!

  19. MIMOUN

    Dénoncer une fraude résulte de l’honneteté et devant cette action il doit etre encouragé par une prime ou quelque chose d’autre mais puisque les responsables ne sont pas honnetes alors on l’écarte parce qu’il devient gènant pour eux.Ce n’est pas le premier et ne sera pas le dernier cas mais pour juger bien il faut entendre les deux parties.

  20. kalifa

    c est le sort reserve aux gens honnetes dans une patrie habite majoritairement d indelicats de malfrats d opportunistes de malfaiteurs d egoistes de malhonnetes ennemis de la nation . allah seul les accueillera en heros ces citoyens qui ont accompli leur devoir convenablement. quand au autres lascars ces hypocrites mecreants ingrats leur sort est connu . assister a leur fin de vie et vous constateriez par vous meme ronge par des maladies rares souffrant le martyre absorbant des medicaments sans relache implorant dieu pour que l ame se desintegre de leurs corps pour ne plus avoir mal . une population d un comportement indigne irrespectueux sans foi ni loi qui ne croit qu a la matiere sans aucune tendance religieuse mosquees pleines coeur vide. peine perdue quelle patrie et quel peuple et l ere des barbares et vandales et la piratrie tribalisme gue guerre au moyen d epees cran d arret . vous vous egorgez vous vous entretuez vous detourniez les biens et deniers publics moi je vous connais je suis un algerien comme vous je ne vous ferai jamais confiance et dont la plupart dentre vous ont vendu leur dignite au diable vous aviez travaille avec loi et vous n aviez jamais percu votre salaire a la sueur de votre front meme pas 5 mn en 8h de travail vous etes des brosseurs a des responsables de votre trempe. je vous hais jusqu a la fin de mes jours.

Répondre