La Voix De Sidi Bel Abbes

SBA : Les Associations font tabac ce Samedi. Par Ayadoun Sidahmed

Après les différents succès des initiatives citoyennes dont celle de la «course Bel Abbesienne» « Un Bel Abbesien un arbre» ainsi que « la balade a vélo » pour ne citer que quelques unes a titre uniquement indicatif voila une nouvelle opération voire une nouvelle initiative se concrétiser ce Samedi qui correspondait au 54eme anniversaire de la fête de ANASR (19 Mars 1962) il s’agit de l’opération « Un vélo un arbre » slogan arrêté par le comité organisationnel comprenant les associations (Beni Ameur, jeunesse volontaire, NIAAMA et la ligue du cyclisme) qui fut est heureux de voir sur le terrain un répondant à sa louable initiative citoyenne. Franchement j’ai dit plus haut dans le titre « Les Associations Beni Ameur, Niaama, Jeunesse volontaire et la ligue de cyclisme à travers leur action « un vélo un arbre » font tabac ce Samedi font tabac » ceci est ma conviction et je suis fier d’appartenir à ce collectif qui bouge et qui accepte toute les propositions pour parfaire son programme d’action. Les mots chers amis lecteurs (ces) ne suffisent pas pour évoquer l’ambiance qui a prévalue soit au niveau du boulevard de la Macta ou la balade à vélo se déroula ou dans l’autre extrémité est de la ville à savoir la pépinière de Sidi Bouaza El-Gharbi concerné par la plantation d’arbre et là je me dois de cité une présence extra Sidi Bel Abbés la coordinatrice du programme des nations unis de développement en l’occurrence Madame Chahih qui est venu spécialement nous encourager et ce à l’instar des centaines de participants aux deux activités sans omettre des autorités locales à leur tête Mr Hattab M.A wali de Sidi Bel Abbés qui procéda au départ de la balade à vélo et ensuite planta avec nous un arbuste Enfin nous pouvons dire que le pari organisationnel de notre collectif a été réussi à travers l’implication citoyenne que nous amis (es) lecteurs (ces) peuvent remarquer à travers ces quelques photos que nous joignons à notre modeste résumé nous n’omettrons pas de mentionner que la balade à vélo ont vu des recommandations furent soumises aux pouvoirs publics par le biais d’un membre du collectif le président de l’association Beni Ameur notre ami Kazouz Mohamed.
10405375_582472888576133_7896208985200018909_n 10393920_582472968576125_536740308684331907_n 10153826_582473075242781_2005651628073595047_n 1891236_581631878660234_3818398592079073152_n 1794_582528395237249_5356962977439647666_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=67884

Posté par le Mar 19 2016. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

48 Commentaires pour “SBA : Les Associations font tabac ce Samedi. Par Ayadoun Sidahmed”

  1. Ayadoun Sidahmed

    Salem ;vu la publication tardive de notre présent résumé après une journée bien chargée et même avant ce samedi passé.Notre satisfaction est grande.A cet effet je me dois de préciser qu’il s’agit d’un collectif réduit des associations organisatrices de cette activité citée dans le texte a savoir Les Beni Ameurs NIAAMA Jeunesse volontaire et la ligue de wilaya de cyclisme. Certes les amis (es)lecteurs et lectrices trouveront dans l’écrit les associations porteuses de ce noble projet qui certainement appelle d’autres activités citoyennes pour le seul bien de notre wilaya et son épanouissement je remercie vivement la VDSBA qui demeure un organe sérieux et de référence qui est régulièrement consulté Pour preuve l’interactivité des commentaires qui restent une source de culture inépuisable MERCI

  2. OUERRAD

    Merci , sid ahmed ,,, mais pourquoi parler de tabac ?
    Le tabac est nocif ,,,,
    encore plus de manifestations de ce genre cela fait chaud au coeur de savoir que sa ville bouge ,,, quand on est loin .

  3. Mme CH

    La vie associative est animée par des bénévoles qui interviennent dans tous les domaines de la vie sociale, culturelle, sportive et économique du pays….!!! Comme un véritable propulseur du lien social, certaines associations participent au dynamisme local de la ville de SBA et cette nouvelle action en ait la preuve…!!! Petit à petit l’oiseau fait son nid…car, quand une vie associative est saine, le bénévolat sera une valeur en hausse, grâce aussi à l’information, le travail sur le terrain et les résultats…..!! De ce fait, des actions de soutien et d’accompagnement doivent être mise en place pour promouvoir et valoriser la vie associative à SBA…!!!

    Quant à ceux qui utilisent une association comme vitrine et tremplin, qu’ils s’abstiennent…!

    Merci à Mr Ayadoun, à vous tous et à la VDSBA qui joue bien son rôle…!!!

  4. chaibdraa tani djamel

    Trés beau geste

  5. Ayadoun Sidahmed

    Entirerement d’accord avec vous respectable Mme CH;/votre ultime phrase sur l »accompagnement de la VDSBA sur les actions qu’elle juge utiles a médiatiser:mais je ne peux passer en silence les fidéles lecteurs qui lui donnent la vitalité et ceci n’est point personnel c’est trés partagé

  6. Amirouche

    Mon ami Sidahmed,

    Tu seras récompensé doublement, et pour l’arbre et pour le vélo, ce dernier a été oublié par les belabbessiens préférant prendre leurs voitures juste pour acheter une baguette ou prendre un café à la place, alors que la bicyclette a beaucoup de bienfaits et est un moyen simple pour reprendre sa santé en main, il ne faut pas s’arrêter, bien sûr, à une seule ballade sur la petite reine.
    J’ai bien aimé l’appellation « un vélo, un arbre ». Un grand merci à toutes les associations participantes .

    Salam

  7. OUERRAD

    bonsoir , comment ça doublement , moi je pensais qu il allait etre recompense plusieurs fois , pour l arbre , le velo , l ombre de l arbre , le fruit de l arbre , la sueur sur le velo et la cerise sur la gateau celle d ALLAH POUR AVOIR PLANTER UN ARBRE …..
    Mais , dis moi sid ahmed ,,, comment planter un arbre assis sur la selle d un velo ?Moi , l agro je n ai pas trouve la solution ,,,,
    Ah ! si l arbre vient avant le velo , c est mieux ,, on plante et on y va en velo pour l arroser et l entretenir ,,,,,
    encore bravo à toutes et tous sans oublier la VD SBA ,,, elli ghattatt el hadheth ,,,,,

  8. Benhouidga

    Salam. merci pour vos encouragements,notre association En niaama a rejoint le groupe d associations a leur tète jeunesse volontaire pour conjurer nos efforts pour simplement essayer de sensibiliser nos concitoyens sur certaines valeurs nécessaire pour vivre ensemble dans un environnement sain,propre et surtout responsable.
    A cet effet le 26 décembre dernier a mon humble avis on a réussi la 1er course Bel abbesienne sous le slogan *ville propre,ville qui bouge* qui a regroupe plus de 1530 coureurs dont 280 femmes et 60 handicapes,la réussite de cet événement etait grâce a la conjugaison de ce groupe d associations.
    Toujours dans la même dynamique associative la balade Bel abbesienne du 19 mars est venu pour d une part faire revivre le vélo et inaugurer la future foret récréative a sidi Bouazza EL Gherbi par la plantation d arbres.
    Merci a tous et a la voix de sidi bel abbes

    • Dr Reffas

      Bonjour Si Kouider.

      Toutes les actions sont à encourager lorsqu’elles sont établies autour d’un programme bien ordonné pour arriver au but espéré. Vous dites que vous » essayer de sensibiliser nos concitoyens sur certaines valeurs nécessaire pour vivre ensemble dans un environnement sain,propre et surtout responsable. » Une déclaration qui mérite notre attention sur les actions à entreprendre de votre part tout en nous indiquons les espaces sociaux ciblés à moyen et long terme et la qualité de l’équipe pluridisciplinaire dont vous disposez pour de pareilles entreprises, et le temps nécessaire pour une probable réussite.D’après vos actes sur le terrain, on a l’impression que l’idée conçue autour d’une discussion amicale est vite mise en service en lui prodiguant un slogan circonstancielle: « Un arbre, un Bélabésien », « Un vélo, un Arbre », « course bélabésienne », « Pour une ville propre », un élève, un arbre », vous conjuguez l’arbre à tous les temps. Je pense que la façon avec laquelle vous gérez votre « idée » demeure hybride. Quant à la sensibilisation de la société civile autour d’une aussi noble action est loin d’être acquise. Il existe des paramètres que vous semblez négliger. Mis à part la course Bélabésienne qui a permis aux mordus du kilomètre de se défouler par un week-end, les autres actions sont loin de faire le plein pour une adhésion conséquente. Aussi, on l’impression que vous voulez beaucoup plus plaire à l’autorité. Un mouvement engagée acquis à la protection de l’environnement possède une culture diamétralement opposé à l’autorité administrative et politique qui se plait dans la récupération. Au fait, mon ami Kouider, qu’en est-il du grandiose projet 2040? On aimerait bien avoir des informations pour le soutenir davantage. Bien sûr, s’il est perfectible. En conclusion, et en toute sincérité, je vous souhaite bonne route, à condition que l’engagement est sincère, dénué de tout intérêt. Mon ami, mon frère, l’individu de nos jours a perdu la raison au profit de ses desseins qui ne se définissent nullement dans l’intérêt général. Demain est un autre jour. Tous pour un environnement , d’abord sain d’esprit. Mon ami Kouider, pour toute réussite d’un projet, le débat contradictoire est très important. Le salut fraternel aux associations qui accompagnent ENIAAMA.

  9. Mme CH

    Je vous en prie Mr Benhouidga…un citoyen doit être concerné par tout ce qui se passe dans sa ville et son pays…et participer comme il peut au dynamisme du groupe pour une vie meilleure…..!!!! C’est pour ça qu’on aimerait bien connaître aussi votre avis sur les sujets mis en ligne par la VDSBA….

    Bon courage et à d’autres actions Inchaallah…!!!

  10. malika dubai

    بدأ حلم غابة ترفيهية يتحقق شكرا جمعية شباب متطوع

  11. BADISSI

    C est bien , on doit vous encouragée plus , mais j aimerais que ces associations , ainsi que toute la société civil se penchent sur le problème des dépôts de boissons alcoolisées
    qui salissent notre ville ,

  12. Benhammouda

    Bonjour chères lectrices, chers lecteurs de la VDSBA sont chères Dr Driss REFFAS.
    Je ne pouvais pas rester sans rien dire concernant notre ami et frère Dr BENHOUITGA Kouider. Vous connaissant à travers vos écrits, votre talent et vos diplômes, je me dis c’est de la provocation entre collègues, je laisse faire. Mais enfin moi aussi je vais provoquer un peu. En Europe en général, L’obsession des Européens c’est la réussite de leurs compatriotes, ils sont très contents que quelqu’un des leurs réussisse quelques choses dans sa vie. Ils encouragent les scientifiques, les artistes, les talentueux, les malades, les handicapés, les accidentés de la vie jusqu’à la réussite. Ils essayent de générer le moins de frustrés possible. À SBA enfin nous avons trouvé une pépite, je dis bien une pépite car un monsieur comme Dr BENHOUITGA Kouider, on ne trouve pas tout le temps ou une fois par siècle. Je ne vais rentrer dans les détails de tous ce qu’il apporte à notre ville et à notre pays.

  13. Benhammouda

    Dr BENHOUIDGA essaye de promouvoir une intelligence collective. Intelligence partout distribuée, sans cesse valorisée, coordonnée en temps réel, qui aboutit à une mobilisation effective des compétences. Et enfin aboutir à une réussite de notre société bélabesienne. Ceci demande de grand sacrifice en temps et en patience.

  14. Dr Reffas

    Bonjour Monsieur Benhamouda.
    Mon cher confrère;

    J’ai tant espéré voir le docteur Benhouidga me répondre sans animosité aucune, et ce dans le seul souci d’un débat contradictoire sur un ou des projets que nous devons encourager dans la limite de leurs perceptions. Quand j’évoque le terme perception, cela veut dire tout simplement, la nature du projet et son impact socio-économique sur l’environnement. Les études faites, l’équipe pluridisciplinaire qui est en charge du suivi et les moyens financiers dégagés à moyen et long terme. Mon cher frère confrère, vous parlez d’emblée de réussite pour des initiatives qu’on ne peut valoriser qu’à travers la continuité et la persévérance dans le temps. L’épisodique n’a jamais engendré de réussite. Je ne peux applaudir pour l’éphémère. Je ne suis pas une bête à manger du foin.Aussi, vous vous lancer dans l’incomparable quand vous évoquez l’Europe à travers sa société civile. La notre est biaisée socialement, économiquement et surtout par la récupération d’ordre politique. En Europe, elle demeure autonome, consolidée aux principes fondamentaux de la libre expression et de pensée. Elle s’inscrit dans l’opposition quand il s’agit des intérêts sociaux. Ce n’est pas le cas chez nous, et vous le savez mon cher confrère. Mis à part une frange avertie de notre société civile en « wait and see », sa majorité se plait dans l’agitation pour faire valoir la récupération. Et dans « l’agitation, rien ne se fait pour rien ». Aussi, et en quête de notoriété, l’agitation est préconisée. Cher confrère, vous vivez en Europe pour côtoyer un mouvement associatif qui possède plus d’un siècle d’expérience. Mai 1968, est une preuve tangible sur son implication d’ordre sociale et politique. Personnellement, j’ai beaucoup appris en tant qu’étudiant au sein du mouvement de la jeunesse de la gauche, socialiste et communiste. Mon appréciation est tout autre quand il s’agit de l’implication de notre société civile dans le pseudo processus démocratique. C’est pour cela que je m’insurge contre l’agitation. Aussi, je vous assure mon cher confrère que ma modeste expérience au sein de la société civile Africaine à travers l’OSCA ,l’Académie Africaine de la Paix et l’ex Observatoire des droits de l’homme, m’interdit de m’aligner sur des pseudos activités ou projets qui n’ont aucune démarche qui identifie une probable réussite. Puisque vous vous autorisez mon cher confrère à vouloir provoquer tout en m’accusant de faire de la provocation, je vous prie de me donner votre avis sur ce qui va suivre. Le 19 mars, le collectif de plusieurs associations a organisé sous l’égide du Wali (habitude incontournable), une ballade à vélo sous le slogan « Un arbre , un vélo ». Un ami, médecin en retraite, sincère et discret militant de la cause juste, a pris son vélo pour y participer. Sur la ligne de départ, il a attendu avec les participants dont la majorité était constituée de gamins ( bonne initiative), l’arrivée du wali pour autoriser la ballade. Une fois arrivé à la pépinière ou il était prévu la plantation d’arbres, on lui a signifié que l’opération ne commencera que lorsque le wali procédera à la plantation du premier arbre. Après une heure d’attente, il est reparti sans concrétiser son action pour laquelle il s’est déplacé à vélo: « Un vélo, Un vélo ». Trouvez-vous cette attitude correcte, et comment pouvez-vous la qualifier?.
    Je vous prie mon cher confrère de m’excuser de la sévérité du diagnostic établi par mes soins que vous pouvez remettre en cause si l’investigation produite à votre niveau est plus conséquente. Mes amitiés dénuées de toute rancune.Quant au Dr Benhouidga, il est mon ami, et restera mon ami. Il peut mieux faire.

  15. benhouidga

    Salam Mm CH
    MERCI Pour votre intérêt a nos actions, pour ce qui est de la problématique du rôle du citoyen dans la ville, a mon avis Le citoyen actif témoigne d’une attitude positive dans la vie quotidienne et dépasse ses intérêts individuels pour favoriser l’intérêt collectif.
    Notre participation citoyenne peut se faire de plusieurs façons, mais l’intention est toujours la même : influencer et changer son milieu .En s’impliquant de la sorte et en investissant du temps, des ressources, de l’énergie, bref, en donnant de soi-même, on contribue à façonner notre Environnement. Jouer un rôle actif dans notre communauté nous permet de développer un sentiment d’appartenance à un groupe.
    L’action citoyenne peut se faire individuellement, mais elle peut également être collective. Individuelle quand, à travers nos actions personnelles quotidiennes chaqu’un dans son milieu peut entreprendre, agir pour générer directement un effet sociale positive; aussi agir collectivement lorsqu’un objectif est poursuivi ou une action est menée par un regroupement d’associations.
    pour ce qui est de notre engagement en tant qu’association il a été toujours sincère et dénué de tout calcul, notre seule intérêt est tout simplement être utile a notre société, et de par notre position accompagner les jeunes a des actions en rapport avec notre quotidien ;a savoir la propreté, l’environnement et l’activité physique.
    Notre association Enniaama existe depuis 1989, cette longévité est la preuve de notre engagement et de notre sincérité.
    La dynamique créée par le groupement de nos associations : ENNIAAMA, Jeunesse Volontaire, Béni Ameur, la culture routière, la ligue d’athlétisme et du cyclisme a été soldée par des actions citoyennes très bénéfiques s’articulant :
    – soit autour de l’environnement par la plantation durant cette saison de plus de 3000arbres, et si l’arbre est présent dans nos slogans c’est la preuve de notre engagement collective pour la préservation de notre environnement longtemps délaissé et malmené.
    -soit autour de l’activité physique, la course Bel abbesiénne a drainé un nombre considérable de citoyens, avec en parallèle une intense activité culturelle et sportive sur le long du boulevard de la MACTA ; de l’avis générale et même des professionnels de la ligue d’athlétisme jamais une course populaire en Algérie n’a réussis a mobiliser un nombre aussi important de coureurs ; nous même on s’attendait pas a cet engouement.
    Encore une Mm CH je vous remercie pour votre encouragement .

  16. Ayadoun Sidahmed

    @Dr Benhouidga
    SALEM, objectif de notre présent article et des plus modestes dans un journal ou les grandes plumes sont légions ou plutôt des plus nombreuses et qui demeurent constantes en tentons de tirer vers le haut le débat que génère les sujets mit en lignes. Pour ma part je n’ais fait que relater un événement concret qui se passa dans notre chère ville des plus hospitalières. Toutefois il faut dire que la vie continue et l’activité entreprise le Samedi passé fait déjà partie du passé et nécessite comme on l’a toujours fait, une évaluation sereinement. Au moment ou je me suis mis en ligne, nombreux sont nos amis des associations qui réfléchissent certainement à de futures actions pour le seul bien des citoyens (nes) Je ne peux cher ami de venir te dire ce qui suit (je tenais à vous exprimer ma profonde gratitude car vous ne ménagez ni votre peine ni votre énergie pour nous (associations) épauler bénévolement. Je vous remercie beaucoup pour ton honnêteté, pour ta disponibilité, ta ponctualité, ta franchise, ta sincérité et ton dévouement. Merci de m’avoir honoré parmi le collectif d’association organisatrice de la course Bel Abbésienne, merci d’être parmi nous aux projets à utilité public pour l’amélioration du cadre de vie de nos concitoyens « un Bel Abbésien un arbre » initiative de notre fierté le Dr Benhamouda et le 19 Mars « un vélo un arbre» Enfin mes remerciements au journal de la VDSBA qui reste une tribune libre qui permet à toute un chacun de s’exprimé en toute liberté et qui enrichit cet espace qui a vu des pionniers lui jeté des jalons qui nous permettre de continuer à échangé des points de vu et des opinions qui sont suivit dans les 4 coins de la planète. J’allais clore ce commentaire et j’ai du me rappelé qui m’appartenais de remercier Mme CH pour son constant et inalienable soutien à nous associations ainsi que les sympathiques OUERRAD et chaibdraa tani djamel et naturellement le fils du plat pays le parisien El-HADJ AMIROUCHE dont la BARAKA est des plus pourvoyeuses d’encouragements.

  17. Benhammouda

    Bonjour Mr REFFAS;
    Dans le monde, le rôle de la société civile n’a jamais été aussi important, au moment où la planète s’apprête à mettre en oeuvre le nouveau programme de développement, adopté par tous les gouvernements du monde. Cependant, pour les militants et les organisations de la société civile de nombreux pays, sur tous les continents, l’espace se réduit, voire se ferme, car certains gouvernements adoptent des mesures restrictives qui entravent la capacité des ONG à travailler.

    L’existence d’une société civile forte et libre d’agir est la marque des démocraties prospères et stables, dans lesquelles le gouvernement et la société civile travaillent de concert vers des objectifs communs visant un avenir meilleur, et où la société civile contribue à ce le gouvernement rende compte de ses actes.
    Notre devoir est de s’impliquer d’avantage, de s’unir pour être une force de proposition positif. Nous ne voulons pas de printemps arabe, nous ne voulons pas de manipulation à la BHL, Nous ne voulons pas laisser notre patrie entre les mains des assassins manipulés. Agissons intelligemment (Rassemblons toutes les bonnes volontés, encourageons les jeunes a aimer leur pays et leurs patrie, encourager les liberté sous toutes ses formes) pour faire reculer l’obscurantisme, le fanatisme et la haine entre nous. d’après mes humble connaissance il y’a au moins mille associations a SBA. Un grand nombre d’entre elle bénéficie de subvention de l’états. Nous souhaitons savoir leurs actions et leurs bilans morales et financiers. Agissons ensemble pour une société civile forte libre 100 % DZ et surtout ouverte aux monde.

  18. houari sahla

    je vais essayer de contribuer au debat .les actions menees par le groupe porteur de projet s inscrivent dans une perspective citoyenne denuees de toute forme recuperativopoliticienne. a aucun moment nous n avons crier victoire sauf pour exprimer notre joie, celle du vivre ensemble et c est ensemble que nous reussirons il faudrait que nos actions soient synergiques .certains commentaire ont pretes a equivoque mais je dirais que il y a matiere a debattre.pour cela j invite les lecteurs(rices) ane voir aucune lecture negative. le salut a tes mes amis(es) sans exception aucune

  19. Dr Reffas

    Bonjour Mr Benhamouda.

    Votre commentaire s’inscrit dans un autre contexte , qui sort complètement du débat initial. L’amour de la patrie dépasse tous les amours réunis, entre autre celui de la maman. L’amour de la patrie est incommensurable. Celui qui osera toucher à l’intégrité du pays, trouvera devant lui des hommes, dignes descendants des chouhadas et moudjahidines de la glorieuse révolution qui a ébranlé le siècle dernier. Je suis issu d’une prestigieuse école, à savoir l’école des cadets de la révolution. L’Algérie repose au profond de mon âme.
    Concernant la société civile, la nôtre, celle d’aujourd’hui manque de maturité politique. Quant aux associations, elles sont nombreuses certes, mais la majorité est absente, faute de formation et de soutien. Les seules associations qui occupent le terrain, elles militent dans le domaine de l’humanitaire, car dans cet espace la sensibilisation est citoyenne. ENIAMA est un exemple édifiant. Ces dernières ne doivent à aucun moment sortir des objectifs qui leur sont assignés, et doivent inéluctablement refuser toute personne en quête de notoriété de vouloir les embarquer dans des actions qui peuvent leur porter préjudice. D’autres se proclament porteuses de projets et font de l’agitation qui profite au discours démagogique. Ainsi, l’intérêt est identifié de part et d’autre. Sur ce point, je ne mens pas, il n’y a que la vérité qui blesse. Monsieur Benhamouda, seul le temps est l’ami des gens avertis. Laissons le temps au temps, car ce dernier est révélateur de vérités, celles qui déshabillent au grand jour les opportunistes. Merci monsieur Benhamouda pour votre participation à ce débat qui malheureusement n’a pas été apprécié par les personnes au double langage et qui s’exprime à travers des textes qui ne leur appartiennent pas. Mes amitiés.

  20. Que Dieu vous aide dans votre noble travail.

  21. akkou

    lorsqu’un chien est enragé il aboie sans cesse , cela signifie qu’il a une dent contre ses maitres il n’est jamais fatigué il dérange les maitres dresseurs. et oui la solitude est décrite comme souffrance qui provoque l’isolement c’ est une âme morte!

  22. boudjakdji mohamed

    L’occasion était trop belle pour manquer un rendez-vous aussi grand. Félicitations aux volontaires d’avoir bien voulus participer à cette manifestation unique en son genre. Voici une bonne raison de plus de nous porter volontaire pour participer à tout autre rayonnement de notre ville, bien sur le mérite revient aux organisateurs à qui on doit tout le respect et a qui nous disons bonne continuation , nous sommes tous unis derrière vous !

    • W.ROZALE

      je suis très ravie de voir une telle publication sur notre association  » jeunesse volontaire » la réussite de cette association est grâce à notre maître Sidi ahmed Ayadoun que je préfère l’appeler « l »ami intime de environnement  » c’est une personne patriotique si je pourrais dire ,une personne qui aime son pays et aime sa ville ,sidi bel abbes ,j’aime bien quand quelqu’un de nous lui dire » je vais m’adhérer en cette association pour vous aider » il nous dit « que vous allez aider et protégez votre ville, » les mots m’échappent pour le glorifier mais c’est une personne intéressante, je tiens à vous remercier chaleureusement et j’aimerai bien que votre projet réussisse à lent terme ,et j’aimerai bien que vous aillez de l’aide de la part des citoyens et surtout de la part des autorités ,et j’aimerai bien que la génération immense aie une certaine notion de civisme ou on sait comment savoir -être avec notre environnement ? et comment savoir -faire pour le mener à bien ? Mr ayadoun qu’Allah soit avec vous et vous aidera à accomplir votre mission et chapeau bas pour ce que vous faites ..

  23. w.Rozale

    je suis très ravie de voir une telle publication sur notre association  » jeunesse volontaire » la réussite de cette association est grâce à notre maître Sidi ahmed Ayadoun que je préfère l’appeler « l »ami intime de environnement  » c’est une personne patriotique si je pourrais dire ,une personne qui aime son pays et aime sa ville ,sidi bel abbes ,j’aime bien quand quelqu’un de nous lui dire » je vais m’adhérer en cette association pour vous aider » il nous dit « que vous allez aider et protégez votre ville, » les mots m’échappent pour le glorifier mais c’est une personne intéressante, je tiens à vous remercier chaleureusement et j’aimerai bien que votre projet réussisse à lent terme ,et j’aimerai bien que vous aillez de l’aide de la part des citoyens et surtout de la part des autorités ,et j’aimerai bien que la génération immense aie une certaine notion de civisme ou on sait comment savoir -être avec notre environnement ? et comment savoir -faire pour le mener à bien ? Mr ayadoun qu’Allah soit avec vous et vous aidera à accomplir votre mission et chapeau bas pour ce que vous faites ..

  24. Amel elyatim

    Salam,
    Belle journée, le soleil était lui aussi de la partie.. Très bonne initiative des organisateurs, c’était pas évident de coordonner, sur les deux sites (Macta et Sidi Bouazza)…Bravo à tous.
    Le choix du terrain à reboiser a été remarquable:Bel Abbès aura une entrée particulièrement agréable, sans parler du changement de cadre dont profiteront dans quelques années les habitants des cités avoisinnantes.
    Un grand merci à tous ceux qui ont participé au succès de cette opération, qu’Allah vous récompense!

  25. KAZOUZ MOHAMMED

    Nous, collectif d’associations sommes très fiers de toutes les actions (culturelles-sportives-environnementales-sociales) sincères que nous menons depuis longtemps devant des gens mains croisées qu’ils savent que dénigrer et apporter des constants décourageantes,ces gens qui ont perdu le terrain de l’action et de l’efficacité, je voudrai dire une chose à Mr.REFFES que notre collectif n’a jamais travaillé pour qui ce soit , ni pour le wali ou autre personne , chacun est à sa place ,et chacun sait très bien ce qui doit faire,voulez vous nous décourager , vous ne pouvez pas .nous avons mené tant d’actions et étaient toutes bénéfiques(les visites au niveau des centre des handicapés-les m’lemates-les sbaites-les campagnes de volontariat -reboisement-la course bélabésienne-la balade ) même avant que ce wali viennent à sidi bel abbes, et si le Wali se sidi bel abbes a assisté à cette balade ,pour nous c’est un honneur et une firté pour bélabbes , concernant la balade à vélo on a préféré aller planter un arbre à vélo ,ou est le problème,moi personnellement je ne vous ai jamais vu participer aux différentes actions bénévoles, vous savez que parler parler ,vous êtes des bons orateurs. Pourquoi vous n’avez jamais parlé des milliards du festival mondial des danses populaires que les vrai spécialistes de l’art folklorique ont été marginalisés et des gens loin de cette ville en profitent , et personne n’a osé dire un mot sur ca, pourquoi vous n’avez pas eu le courage de parler sur les gens qui ont pris le manège à 1centimes et sont entrain de construire des hôtels en leur faveur et personne n’en parle, et maintenant vous osez de parler d’une course ou d’une balade à vélo que des gens volontaires sacrifient tout leur temps pour en préparer .Venez et approchez nous des propositions et travaillons ensemble pour cette ville qui a besoin de ses enfants au lieu de faire toujours des constats d’echec.

    • Dr Reffas

      Bonjour monsieur Kazouz.
      Vous avez cité mon nom, automatiquement je vous répondsi. D’autres personnes n’ayant pas le courage de le faire profèrent des insultes sous l’anonymat. Monsieur Kazouz, vous êtes témoin lorsqu’il il s’agissait d’apporter un plus, je le faisais sans arrières pensées. En outre, je refuse de participer à des actions que je juge personnellement « folklorique », donc je réponds absent. Ma manière d’apprécier est liée à mes capacités intellectuelles qui différent certainement des vôtres. Cela ne veut pas dire que je pense mieux que vous. Toutefois, les indices ne sont pas les mêmes. Il est de mon devoir d’accepter votre point de vue quand il est cadré et enveloppé de respect mutuel. C’est l’ un des principes de la libre expression, et je suis militant acharné quand elle ne touche pas à l’honorabilité de la personne. Mes mains sont croisées quand il le faut, elles participent à mes réflexions quand il le faut et elles soignent quand il le faut aussi. L’essentiel, elles ne gesticulent pas pour brasser de l’air. Vous découragez!!!, je ne le pense pas monsieur Kazouz, car je connais vos capacités sur le terrain et vous aviez fait preuve de militantisme dans le domaine culturel. Vous dites que je suis un bon orateur, je vous remercie beaucoup, surtout lorsque cela vient d’un membre influent du monde culturel de notre wilaya. Un orateur est une personne éloquente qui sait parler en public.Encore une fois merci. Concernant le festival international des danses folkloriques, je vous prie monsieur Kazouz de consulter tous les sujets qui ont traité du festival en question sur VSBA et BAI, et là vous constaterez mes différentes réactions qui ont mis mal à l’aise l’ex directrice de la culture et l’actuel directeur de la culture. Cela m’a coûté une marginalisation des activités culturelles jusqu’à ce jour. Concernant les milliards versées dans ce festival qui ont profité à des personnes étrangères au détriment des compétences de la wilaya dont vous faites partie, il est de votre droit d’interpeller le premier responsable de la wilaya que vous citez dans votre commentaire. Il est le seul autorisé à vous répondre.Aussi, comme vous le précisez pour les personnes qui ont pris le manège pour un centime et qui » construisent des hôtels en leur faveur », il faut vous rapprochez du responsable que vous aviez cité pour étayez vos préoccupations. Personnellement, je ne possède aucune donnée pour répondre à vos préoccupations où accusations, et de là mener une campagne de dénonciation. Cette façon de faire n’est inscrite ni dans mon éducation ni dans ma culture citoyenne. Concernant les volontaires qui sacrifient leur temps pour planter des arbres. C tout à leur honneur. Ma réaction était inscrite non pas pour constater un échec mais tout simplement pour mettre en évidence la notion de faisabilité pour une projection saine dans le temps. En toute sincérité, combien de fois l’agitation à mis KO beaucoup de projets culturels dans notre wilaya? Monsieur Kazouz, je tiens à vous remercier pour votre honnêteté intellectuelle. C bien de planter un arbre, mais c encore mieux de le planter correctement afin que les générations futures puissent en profiter. Amicalement.

  26. Ayadoun Sidahmed

    SALEM a tous mes amis (es) je me permets de préciser une chose que ce qui a été écrit sur notre action « un vélo un arbre» est une action d’un collectif et comme je suis le débat sur le journal, je tiens à vous remercier pour tous ses encouragements qui nous vont droit au cœur et à la même occasion je tiens à remercier nos experts, qui, grâce à leurs savoir et surtout leurs valeurs humaines contribuent davantage à notre succès. Merci

  27. En premier lieu autant que fils de la ville de Sidi Bel-Abbes,et autant qu’un spécialiste en la matière ( écologiste).
    L’idée de l’action en vélo est géniale, planter un arbre est un geste noble, donc je pense que cette initiative ne devra être que encouragée pas autres choses !
    Les critiques non constructives de Mr REFFAS ne sont pas à la hauteur, s’il vous plait Docteur essayez d’aider notre ville ou notre pays au moins par la bonne parole ou carrément se taire !
    عن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال :
    من كان يؤمن بالله واليوم الآخر ، فليقل خيرا أو ليصمت » »

    • Dr Reffas

      Monsieur Saadi Mustapha.
      Bonjour.
      Vous dites ma critique est non constructive. Je l’accepte à condition que vous engagez un débat, puisque que vous prétendez être un spécialiste en écologie. Dans mes commentaires, je n’ai à aucun moment dit que j’étais contre la plantation d’un arbre. Je dis des vérités qui dépassent peut-être vos capacités d’assimilation. C facile de répondre en faisant de la morale par le biais des hadiths pour toucher la sensibilité des gens. C de la fuite en avant. Merci monsieur Saadi. Bonne journée.

  28. Amroun.B

    Salama Alikoum

    L’argumentaire de Mr Reffas ne souffre pas d’ambiguïtés. Parlons de « Focus 2040 » initié par l’association « Jeunesse Volontaire » présidée par monsieur Ayadoun. J’ai suivi les différentes étapes d’explication. Un Méga-Projet qui ne s’accorde pas avec les ambitions d’une petite association. Alors, soyons sérieux. Pour les petites actions des jours fériés, wwek-end, fêtes nationales, planter un arbre quelque part c’est encourageant. Je pose une question à monsieur Ayadoun: Que vient faire l’entreprise Chiali dans votre projet de Pépinière? On sait qu’en plus des tuyaux, il produit du miel et de l’huile d’olive. Il a besoin de beaucoup d’arbres.

  29. Ayadoun Sidahmed

    @Amroun.B SALEM cette honorable famille les Amroun dont certainement vous faites partie honore bien la région de Sfisef et bien sur Sidi Bel Abbés, j’ai bien lu votre commentaire qui s’adressait à moi mai sachez Monsieur qu’il existe un modérateur en la personne de notre ami l’administrateur qui selon mes petites connaissances n’est pas toujours disponible pour recadrer le débat lui qui est toujours volontaire et qui cherche le bonheur des fidèles lecteurs (ces) de la VDSBA et comme je dois faire preuve de solidarité avec notre journal pour lui empêcher des errements. Sachez monsieur Amroun.B qu’ici sur ce résumé il est fait part d’une activité et en aucun cas il a été question de « focus 2040 » et là je m’excuse je ne peux me laisser d’être conduit à débattre d’un thème qui ne figure pas sur le présent écrit si non je vous redonderai. Dommage vous dites que vous nous suiviez alors pourquoi pas ne l’avoir pas fait sitôt ou bien au moment voulu ? Et pourquoi donc avoir attendu si longtemps pour venir poser des questions qui ne collent pas avec le sujet et c’est dommage car c’est le résumé de l’action de toute un collectif dont la composante est majeure et vaccinée et qui suit elle aussi la partie commentaire. D’autre part sachez monsieur ça nous honore que les gens parfois qu’on ne connait même pas suit nos activités, ça prouve qu’on existe  » to be or not to be that’s the question  » tout de même et sans vouloir me dérober car le respect du thème en ligne ma conduit à vous répondre ainsi et sachez puisque vous suivez « jeunesse volontaire » prochainement nous allons établir un état d’avancement de « SBA focus 2040 »
    Et là je vous dis MARHABA pour toutes vos questions.

  30. Mohamed Boukhalfa

    Jeunesse Volontaire, une association dynamique et active, dès sa fondation , la vie associative ou le travail associatif est entièrement bouleversé au positif. je parle comme un ancien adhérant sur terrain et active momentanément de loin , j’y étais étudiant et j viens de Skikda , Jeunesse Volontaire était ma deuxième lieu où j trouve toute ma passion avec une équipe jeunes et motivés au volontariat pour l’environnement. avec cette action jeunesse volontaire avec partenariat d’autres associations , la ville prend une nouvelle âme et un nouveau rythme au développement du travail associatif qui vise au développement de la ville toute entière avec le temps.
    un grand grand merci pour tous les participant , et chapeau bas pour les encadreur de cette action , surtout Il Capo Mr Ayadoun Sidahmed ,

  31. Mohamed Boukhalfa

    bonjour à tous !
    Selon les participants et le staff d’organisateurs et monsieur le wali , l’image est tres claire. alors là je remercie et respect pour toutes les associations participantes à cette action !
    ciao et j espere etre un participant un jour avec vou ,
    a une autre occasion
    salam

  32. SADOUNI.K

    Ce qui ressort en synthèse de ce débat, c’est son conteste, l’apport déterminant du mouvement dans le développement humain. Pour la simple raison que le mouvement associatif , de par sa vocation , transcende les contradictions qui travaillent la société. Seulement, s’il fait l’objet de récupération politique, idéologique et surtout bureaucratique, il facilite plus la caporalisation de la société au lieu de participation à son émancipation et son bien être. Et là demeure notre crainte. Dans le cas précis de Sidi Bel Abbès, justement.

    • Driss REFFAS

      Bonjour monsieur SADOUNI.K

      Concis et précis, votre commentaire met en valeur la toile de fond de ce débat. Sur ce, je m’impose le silence. En toute évidence, le silence est une EXPRESSION, surtout lorsqu’il n’y a plus rien à se dire.

  33. Ayadoun Sidahmed

    @SADOUNI.K
    SALEM , franchement j’ai hésité pour répondre pour la simple raison que j’ai eu à intervenir déjà. Sachez monsieur que le moment de la synthèse est prématuré par contre vous vous dites ce qui ressort !!! Et puis vous conditionnez tout le travail du mouvement associatif par un mot que les lecteurs (ces) ont déjà lu celui de (la récupération). A ce sujet de récupération politique etc. un ami qui suit bien le journal ma dit que c’est un mot d’ordre visant à semer le doute j’espère que vous êtes loin de cette petite vague qui ne peut nuire à l’océan de notre collectif, qui le jour des échéances politiques locales ou nationales (scrutin) saura comment se comporter individuellement derrière l’isoloir. Alors de grâce @SADOUNI.K Évitons ce sentier sinueux des doutes et des craintes gratuites, je vous remercie quand même et j’espère vous lire sur les autres articles en ligne. J’ajouterai que nous (collectif d’association) la peur, la crainte ne sont pas inscrites comme vocables dans notre ABCEDAIRE

  34. Smiley

    Salam Si Siahmed

    Je saisis l’occasion de saluer votre action à travers deux symboles forts: l’arbre et le vélo.
    Et comme vous êtes aussi un lecteur avisé, permettez moi de vous offrir cette saillie de Derrida:
     » Le don comme don ne devrait pas apparaître comme don ni au donataire, ni au donateur »
    Donner de son temps, donner son sang et vive le vélo, objet se mouvant de notre seule énergie et symbole de l’autonomisation.
    Bonne continuation!

  35. mohamedDD

    Si SENDINI, votre comment. est d’une logique paralysante, c’est dur de voir ces jeunes et moins jeunes s’en donner à cœur joie et faire profiter la ville. Vous êtes le représentant de ???? , et vous avez entièrement ‘raison’ d’avoir peur vous et nous autres !!! c’est tétanisant, le corps et l’esprit sont paralysés et nous ne reste que la langue.
    Nous, les hypocrites n’aimons pas le bénévolat, …les belles choses publics, on a tout fait pour l’existence d’une légitimité sibylline pour que négligence soit notre priorité, comme ça on est les représentants par défaut.
    T’nifik est payant et ce, au dépens de la masse. Continuez, peut être vous obtiendrez un oscar et $$$$$$ (l’auteur a été trop gentil)
    Bonne soirée

  36. Ayadoun Sidahmed

    J’aime partager avec vous ses commentaires qui nous encourages pour faire mieux INCHA ALLAH
    1-Omar Amar No comment.bravo
    2-Bouras Faouzi bravo pour la ville de sidi bel abbés
    3-Wael El Zerey félicitations
    4-Abbes Fertous magnifique journée avec ces jeunes qui ont ramené leurs vélos pour planter des arbres,
    5-Zouaoui Iadni que dieu te donne la santé et la force pour réaliser tout ce que tu entreprends dans tes projets monsieur sid ahmed bel abbés est fière d’avoir un homme avec un grand H tel que toi mon frère

  37. Sayah Mohamed Amine

    Autant que membre actif de l’association « jeunesse volontaire » très content de voir notre rêve exaucé sur terrain et surtout avec l’adhésion presque de toute la population Bel Abbésienne qui manque d’espace vert et de sites de détentes pour les familles. Hier j’ai été très ému de voir les docteurs qui font notre fierté en France venir au site de la future forêt récréative planté des arbres pour le bien de notre ville, je pense que c’est un exemple à méditer. Merci

  38. iadni zouaoui

    franck piccard à dit :la réussite apparient à tous le monde , c’est au travail d’équipe qu’en revient le mérite. et s’il y’a un exemple à citer dans ce contexte et qui colle parfaitement à ce proverbe il n’y’a pas mieux que l’association : jeunesse volontaire qui fait la fiérté de toute une wilaya sans minimiser au passage les efforts fournis par les autres associations bien sur .et afin de rendre à césar ce qui appartient à césar ce groupe de jeunes mérite tous les éloges car ils ont eu le bon réflexe de s’occuper du domaine de l’environnement qui devient par la force des choses un sujet préoccupant et inquiétant ce qui les à inciter humainement à relever tous les défis et surmonter tous les obstacles sans abdiquer avec ou sans moyens ils sont toujours présents avec une grande génèrosité afin de sensibiliser les citoyens d’apprendre et à mieux comprendre les maux dont souffre notre milieu écologique et inculquer à nos enfants les bonnes habitudes et la meilleure manière de préserver le nature , il suffit tout simplement de les voire à l’oeuvre sur le terrain pour mieux assimiler leur dévouement et leurs sacrifices dans le but d’embellir ce qui à été dénaturé par les ordures et les déchets et la nonchalance de l’humain envers son milieu biologique c’est ainsi qu’ils ont pu en un temps recordà mettre tous le monde d’accord sur l’importance de la sauvegarde impérative de notre mére nature ce qui explique clairement la présence de monsieur le wali ,les hauts résponsables ,les autorités locales ,les industriels connus et les grands professeurs en médecine qui répondent toujours présents pour donner de la crédibilité à leurs initiatives et participer sans protocoles aux différents volontariats et aux journées de sensibilisation , alors disons bravo et tirons chapeau à cette jeunesse trés volontaire et particulièrement à son président sidahmed ayadoun , comme nous prions tous les belabbesiens à les aider et à les soutenir pour faire face à tous qui doutent en leur bonne foie et à leur bonne intention.

  39. Ayadoun Sidahmed

    Je suis très ému mon ami et frère Mr Iadni Zouaoui enseignant de la langue arabe et qui maîtrise la langue de Molliere. Merci pour ce témoignage et je t’assure que sans associé les hommes et les autres associations on pourra jamais réussir et avoir un impacte important. Avec nos amis et frères Mr Kazouz asso/ Beni Ameur qui nous a honoré sur la saine internationale, le Dr Benhouidga avec Dr Sahla asso/ Niaama et Mr Fertous président de ligue du cyclisme, le résultat est assurer d’avance, avec eux j’ai beaucoup appris et j’invite tout le monde à y adhérer pour le bien de notre ville

Répondre