La Voix De Sidi Bel Abbes

SBA La 2ème Circonscription du cycle de français honorera 9 professeurs retraités

images1

Selon notre ami et collègue Boualèm qui dirige la deuxième circonscription du cycle de la langue Française de la wilaya de Sidi Bel Abbés, neuf professeurs sortis en retraite,seront honorés ce Mardi 28 après-midi au CEM Djilali Liabés. L’initiative largement partagée par leurs collègues est naturellement louable vis à vis ces serviteurs du savoir qui ont bien rempli leurs mission dans une discrétion totale témoignent nos sources. Les neuf enseignants sont Mme Rahmani (ex cem Aissat Idir), Mme Benkreda  ( CEM Malek Hadda ), Mme Bessejad (CEM Bouamam Amara) , Mme Berrahou , Mme Benali Djamila(CEM El kahina). Mr Megachou Mustapha( CEM Bensaad Djilali),Mr Bounouara Mohamed (CEM Mustapha BenBrahim), Mr Meziane Ali (cem Tenira)Mr Adèl Mohamed (cem Sidi Brahim)

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36847

Posté par le Jan 27 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

15 Commentaires pour “SBA La 2ème Circonscription du cycle de français honorera 9 professeurs retraités”

  1. houssine

    Un hommage est toujours bon

  2. madjid

    généraliser ces rites ne coûte pas beaucoup Un merci aux organisateurs

  3. BENHADDOU B

    c’est de la sègrègation! et les retraitès de la 1 ière circonscription? notre ami Rahmane Bouziane qui ètait au dessus du lot ,ne mèrite pas cet honneur? c’est absurde!

  4. Djamel

    Les commentaires sont fermés . Ils font ce qu’ils veulent.
    Kil foug kil taht.

  5. ANA 22 MAHBOUL ALA USMBA

    et qu’en est il les profs de lycee azza aek belhossini mme taleb cem azza mr attaoui le doyen des prof en francais mr chiheb el arbi mr bouchenak prof de francais egalement au cem azza y’avait pas assezdes prof en langues.mr kadiri devrait les connaitre.c juste un rappel, en leur rendant hommage et c grace a eux qu’on est devenus el hamdoulilah cadres,.ca m’ecoeure quand je vois mes ex enseignants retraités aujourdhui demunis de voitures le minimunm des commodités d’aujourdhui.c vraiment desastreux que leurs mensualités ne peut subvenir a leurs besoins personnels.c bien dommage , ils meritent plus que l’argent .mes respects mon hommage et je me plie devant mes ex enseignants .mes sinceres salutations.

    • mohamed

      khiwani ANNA 22 c’est un groupe et leur inspecteur territorialement compétent qui a fait cette initiative Rien ne peur arrêter les autres de faire aussi

  6. Mohammed Ghalouni

    Louable initiative , honorer et rendre hommage aux professeurs partis en retraite est une action digne d’estime et de récompense , ces serviteurs de l’éducation et du savoir méritent tous les honneurs et les éloges , un repos bien mérité et légitimé après avoir passé de longues années dans le milieu scolaire et pédagogique à travers des moments inoubliables d’autres mouvementés , voici donc venu le temps de réaliser leurs rêves et de consacrer leur temps aux personnes et aux activités qui leur sont chères , fini les corrections , fini les préparations de cours , fini les grèves…place aux souvenirs et surtout un soulagement de partir en bonne santé , je leur souhaite tout le bonheur du monde .
    Cependant on aurait bien aimé voir la tutelle récompenser tous ses enseignants au départ à leur retraite puis élargir à tous les paliers en évitant la sourde oreille quand il s’agit d’autres enseignants à l’instar de notre ami Rahmane Bouziane , ancien professeur de Français récemment partit en retraite , actuellement journaliste et poète , c’était un enseignant modèle hors pair doué d’une grande intégrité et de grandes qualités . Très dévoué à sa profession , Rahmane B. a été Lauréat du Prix international de la francophonie décroché il y a à peine quelques mois en France dans le cadre de l’Euro-Poésie , il a un recueil de 40 poèmes inédits à son actif qui sera édité bientôt dans une maison en France . Rahmane .B est désormais une élite Bel-Abbésienne supplémentaire en littérature , sur 500 participants il s’est imposé avec brio au cœur même du pays de la langue de Molière qui a reconnu sa valeur en lui décernant ce Prix hautement mérité , malheureusement il passe inaperçu dans son propre pays victime du silence de ses siens .

  7. Abbes Missouri

    Louable initiative et c’est à l’honneur des initiateurs ! Honorer d’humbles enseignantes et enseignants est une marque de reconnaissance et de respect. Bravo !

  8. Abbes

    Tout le monde est pour cette louable initiative sauf Benhadou qui se croit en Afrique du sud

  9. B.Rahmane ( Presse)

    Merci frères Galouni et Benhaddou pour vos compliments .Ce geste m’est allé droit au cœur et qui vaut toutes les récompenses du monde .Tous les amis ne cessent de m’encourager par les mots qui restent chose de valeur inestimable .Quant à moi , sur initiative d’un groupe de collègues- enseignants avec la collaboration de l’inspecteur M.Lamari , j’étais honoré symboliquement à IBN Zaidoun au même titre qu’une dizaine de professeurs de français partis en retraite . Seulement , aucun geste , aucune considération de la part de la tutelle comme si mes trente trois d’années de service n’ont servi à rien . A savoir ,Le départ d’un enseignant n’a nullement de valeur par rapport à celui de quelques administrateurs plus chanceux car la donne change en matière d’hommage et de récompense .Cependant , nous avons toujours travailler en bonne âme et conscience sans attendre une contrepartie quoi que matérielle soit -elle seulement du fait que je venais de décrocher un titre honorifique international de la francophonie ( seulement 2 lauréats algériens en 2013 ) sur une participation d’environ 5OO poètes ) dans le cadre de l’EURO-POESIE avec à la clé un ouvrage de recueil de poèmes qui sera incessamment édité en France,et d’autres ouvrages en voie de finalisation , j’ai toujours pensé que j’ai honoré mon milieu naturel , l’enseignement sur le plan local ( wilaya de Sidi Belabbes ) et national ( Algérie ) toutefois je suis persuadé que le produit local reste le dernier souci de nos décideurs .Et j’en suis convaincu que je ne suis pas le premier et non pas le dernier sans doute .Dommage
    Sans omettre de signaler que l’étais honoré par les initiateurs de la VDSBA et récemment par l’association de ‘ Bessma ‘ des arts plastiques dirigée par DAZ Farid par le biais de mon frère et ami Docteur et écrivain de talent Reffas qui m’ a lancé dans le bain de la lecture de mes poèmes

  10. B.Rahmane ( Presse)

    N.B
    lire ( nous avons toujours travaillé )

Répondre