La Voix De Sidi Bel Abbes

Sarkozy à Benghazi, Cameron aussi.

Révolution : changement brusque et violent dans la structure sociale et politique d’un Etat, souvent d’origine populaire.
Révolte : rébellion, soulèvement.
Émeute : soulèvement populaire.
Chahut : agitation, tapage pour gêner, protester.
(Le Larousse).

 »Un printemps arabe », c’est le titre de l’ouvrage, paru en 1974, de l’historien Jacques Benoist-Méchin, né en 1901 et mort en 1983, journaliste et homme politique, chantre vichyste de la collaboration avec Hitler, incarcéré en 1944 et condamné à mort en 194, peine commuée en travaux forcés , gracié en 1954. Après le III ème Reïch ( il a écrit une « Histoire de l’armée allemande » ), il se trouve une inclination pour le monde arabe ; il est vrai que cette armée allemande a compté une Légion Arabe qui a défilé à Berlin, que l’Emir Khaled avait « flirté » avec un « Bureau Arabe de Berlin » avant d’écrire une « lettre au Président Wilson » et que Mohammedi Saïd, le Colonel Si Nacer de l’ALN à qui on prête Mellouza était lieutenant para de la Luftwaffe, au grade égal à celui du futur chancelier Helmut Schmidt. Benoist-Méchin a également écrit «Bonaparte en Egypte». Aujourd’hui vivant, il écrirait sûrement «Sarkozy à Benghazi». A cause d’un autre printemps arabe, sans fleurs hormis celles qui jonchent les milliers de tombes arabes, de Tunis, Bahreïn, Damas, Le Caire et Tripoli…Un bain de sang arabeDes analystes estiment que la mèche tunisienne allumée pour atténuer la crise mondiale qui a déjà fait tomber en faillite la Grèce, en attendant d’autres, visait directement la Libye mais le feu récalcitrant a débordé le Nil et le Golfe de Bahreïn indisposant les Occidentaux, pour atteindre la Syrie et gêner les Russes. Si en Libye, c’est la Révolution pour les Occidentaux et les Russes même si elle arrive sur les ailes des bombardiers de l’OTAN, en Syrie c’est la Révolution pour « l’Ouest » mais un « chahut » pour les Russes qui refusent toute sanction. En Egypte, pays sans tradition d’armes ni d’organisation sécuritaire, une « émeute » du pain de Cairotes armés de pierres (que l’on a tenté de contrecarrer par une milice de chameliers et de « fantassins » pro-Moubarak armés aussi de pierres au point d’offrir , à la télé, le spectacle d’un véritable et pathétique match de tennis de pierres entre les deux camps sous l’œil neutre et affligeant de soldats immobiles juchés , au milieu d’une hauteur, tels des arbitres d’un Roland Garros), fait quelques centaines de morts, la plupart écrasée par des fourgons d’une police tout aussi maladroite. La gaucherie légendaire des services de sécurité égyptiens est illustrée par le dénouement tragique du détournement d’un avion d’Egyptair à Malte ; si la majorité des avions détournés s’en sortent généralement sans gros dégât une fois au sol, l’attaque des pirates de l’air par les services égyptiens s’est soldée par une effroyable boucherie, la centaine de passagers à bord étant décimée. Les Egyptiens devraient revoir la définition d’une « Révolution » ou étudier sereinement celles qui ont marqué leurs siècles comme la Révolution Française à la portée universelle qui avait commencé par « une révolte » des Parisiens qui pillent , le 14 Juillet 1789, les arsenaux pour prendre les armes et faire une guerre qui a couté des centaines de milliers de morts et chasser l’Ancien Régime, … celle du Premier Novembre 1954, la Révolution qui a fait un million et demi de morts ou la Révolution d’Octobre… . En Egypte, le Pouvoir «militaro-industriel» assis autour de Moubarak pendant « les émeutes » est encore en place, toujours bien assis ; seul le raïs manque à l’appel, couché, lui, sur un chariot derrière les grilles d’un tribunal douteux. Et, « ce que je crois » , comme disait le Tunisien Bachir Ben Yahmed, le patron de Jeune Afrique dans l’éditorial de son journal, ce n’est pas faire la « Révolution » pour un arabe que de s’immoler vif devant les siens tel le veau d’une croyance païenne et refuser la liberté de se battre et mourir alors en martyr. En Algérie, le peuple a déjà connu les « révoltes », « Octobre 88 » qui a fasciné les Occidentaux (le Mur de Berlin est tombé quelques mois plus tard), le « printemps berbère », la « décennie noire », les « émeutes » des pénuries… Le peuple est aujourd’hui vacciné pour tendre la main à ses bourreaux d’hier. On a déjà donné et les vampires du direct «âla el haoua» qui achètent tout peuvent regarder ailleurs, car le sang algérien «ghali bezef»!

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=8003

Posté par le Sep 17 2011. inséré dans ACT OPINIONS, ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

25 Commentaires pour “Sarkozy à Benghazi, Cameron aussi.”

  1. chaib draa tani djamel

    sarkozy et cameron à benghazy ou tripoli(point d’interrogation),

  2. Madjid D (Toulouse )

    Je réponds au Dr Reffas que je respecte beaucoup .Certes le peuple Algérien ( le vrai ) a chassé le colonisateur , lequel est sorti par la porte , mais est revenu par la fenêtre ! Comprenne qui pourra !

  3. D.Reffas

    Bonjour Madjid.
    Je respecte vivement votre avis.

  4. Amar,Parigo

    le vrai algérien fait quoi à toulouse, les portes et les fenêtres sont ouverte en algérie, alors barre toi d’ici, comprend si tu peut

    • le poulbot de paris

      bravo Amar tu vois les gens crachent dans la soupe sans aucune tolérence .Et si on venait à se rencontrer on aurait beaucoup de chose à dire sur le comportement de ceux qui rejette le pain et le social qu’ils ne pourront trouver ailleurs

  5. Marie-Ange

    à Madjid, que veut dire le retour du colonisateur par la fenêtre, de qui s’agit-il ! il faut aller au bout de vos pensées pour éviter toute ambiguïté, afin que cela soit claire pour tout le monde, j’ai besoin moi de comprendre.

  6. quelque explication du retour

    du colon .
    rien ne changera pour les pauvres algeriens victimes des colons et leurs HARKIS dans le pays .

    Car la France coloniale avec le pouvoir algérien usurpateur aidé de ses plus fidèles agents (Larbi Belkheir et Smaïn Lamari) décédés respectivement en 2010 et en 2007 soutenus par les larbins de la « françalgerie » Jack Lang, Hubert Védrine, Jean-Louis Bianco, Jacques Attali, Bernard henry Levy .
    qui étaient les bons conseillers du pouvoir de l’ombre en Algérie, autour de Larbi Belkheir ont été , à des degrés divers, les architectes de l’œuvre de cet homme qui consistait à la destruction de l’Algérie et le renvoi de son peuple dans les affres d’une colonisation pire que la colonisation.

    La preuve crève les yeux actuellement :
    La France se retrouve avec un seul interlocuteur (le DRS) qui n’est pas dans les mêmes dispositions à son égard.

    Car sous le prétexte mensonger et fallacieux du « rempart contre le terrorisme »

    Ce qui est faux et je défie quiconque du contraire !
    Car L’AQMI et le DRS sont une même organisation.

    Le maître actuel du régime actuel qui a pour façade « un cadavre politique », Toufik Mediene, préfère jouer d’autres cartes : américaine, chinoise, etc pour dilapider impunément les richesses d’Algérie.

    Le reste n’est que littérature.

    Tout comme cet article sur l’épouvantail de « le Pen » qui n’est qu’un polichinelle de second ordre pour effrayer la populace qui votera pour le maintien du complexe militaro financier maffieux mondial enrobé dans un masque de démocratie et de laïcité .

    Imaginez le pet d’une souris (nationalisme du FN )au milieu d’une meute de loups féroces et impitoyables ( puissance nucléaires : usa France ,GB et israel ) aveuglés par la cupidité et la rapine

  7. sentinelle

    Pardon mon pseudo est sentinelle etnonun fragment de mon texto coppié collé d’ailleurs pour le besoin l’article d’içi sur la libye et celui de « le pen » meme effets meme causes
    amicalement votre

  8. sentinelle

    svp arretez de noyer les vrais problemes des algériens , la libye ne nous regarde pas il faut voir se qui nous concerne
    comme par exemple cette declaration pour le retour des criminels sur la scene politique à l’approche des elections decisives genre -Farouk Ksentini :  » je ne pense pas que Bouteflika soit contre le retour des dirigeants de l’ex-FIS sur la scène politique »-

  9. Marie-Ange

    merci pour votre réponse, mais c’est trop fort pour moi qui ne fais pas de politique.
    ah la politique, on fait et on défait, et qui trinque, l’ouvrier quelque soit le pays.
    la véritable philosophie consiste à réapprendre à voir le monde.
    restons pacifistes.
    bonne journée

  10. sentinelle

    ou cette autre declaration de M. Ksentini, qui s’exprimait à l’issue d’une rencontre avec une délégation onusienne des droits de l’homme: « L’opposition en Algérie n’a pas aidé l’État à combattre le terrorisme. L’Algérie s’est retrouvée seule à lutter contre ce phénomène » qui est un gros mensonge et une chahada zor ignoble car nous savons tous que le pouvoir a déserté avec son gouvernement le pays en lancer les partriotes civils ou GLD et les appelés de l’armée combattre le fis et ses gia infiltrés ou non .

  11. sentinelle

    erratum : lire
    laisser les patriotes
    à la place de :
    lancer les partriotes
    ps: le site me plait et je remercie la redaction de nous permettre d’y apporter nos commentaires qui j’espere seront à la hauteur de la confiance et la tolerance de l’adminstrateur dont je remercie aussi pour son hospitalité .

    • Christian Vezon

      Le site me plait aussi,mais j’apporterai un bémol.Pourquoi ,malgré la réouverture des commentaires,le seul sujet sur Lilly Labbassi reste fermé et ne peut on pas commenter un écrit d’un certain « SALAH » qui était très « original » ??A moins que ce soit cet avis qui ait provoqué la fermeture des commentaires??
      Cordialement
      C Vezon

      • Kheireddine VDSBA

        Bonsoir Mr.Christian Vezon. La fermeture des commentaires a fait objet d’un petit communiqué qui avait expliqué a tout nos amis lecteurs(ces) les considérations qui ont dicté a la prise de cette décision provisoire et ce n’est qu’un hasard que l’article sur Lily Labbassi a fait partie du lot des commentaires désactivés. Tout ceci reprendra son cour normal ce soir, car déjà débuté hier et tout le plaisir de lire nos amis(es) lecteurs(ces) est réitéré. Amicalement.

        • Christian Vezon

          Merci pour cette réponse Kheireddine,
          Amitiés

        • Mr HOUSSINE Mourad Salim

          La fermeture des commentaires depuis le 15 septembre 2011 à ce jour sur la thèmatique culturelle « Lilly Elabassi » nous interpelle en tant qu’intellectuels,et cela malgré les assurances de Si Kheireddine de VDSBA.Doit-on comprendre,sous réserve plus d’une autocensure que de données sécuritaires qui nous échappent,que la VDSBA serait en train de perdre de son autonomie éditoriale après avoir eu des problèmes de rédaction au niveau de certains(pas tous) membres de son équipe ?
          Un contributeur !
          HMS ,auteur du livre »Le sanglier d’Hippone »,janvier 2011,éditions Edilivre/Aparis.

          • mekki b vdsba

            les commentaires etaient certes fermes et les raisons donnees par un papier publie en ce sens.mais cela n’a pas dure et on a pu revoir les commentaires en ligne meme celui sur lily el abbassi.a ma connaissance aucun probleme n'(existe au sein du collectif de la redaction qui n’a rien perdu de son autonomie. fraternellement.

  12. Mourad d'Aïn El Turck,

    Comme toujours Dr Elhadj Abdelhamid reste un analyste des épiphénomènes qui font la socièté jusqu’à se demander s’il n’a pas une prédilection pour la « micro chirurgie » sociale..
    Il reste aussi un écrivain reconnu et « annoncé cet été » par la parution hier en France de son livre «  »Dar Schlomo,un été 62 » aux éditions Edilivre,et cela reste la confirmation d’un talent et d’un vécu de chroniqueur libre dans la presse algérienne !
    Félicitations ami,frère et camarade de combat !

  13. kaddous cv

    vous aussi si mourad vous nous epate.

  14. opposition

    LES COMMENTAIRES ETAIENT DEACTIVE SUR ORDRE par crainte des reseaux sociaux genre 17 setembre 2011

  15. laribi farid

    l algerie ce n est pas la france elle ne saurat jamais la france mais la france a besoin de lalgerie et l algerie a besoins de la france

    • Massilia

      Si Farid , je vous conseille ainsi qu’aux lecteurs qui veulent sortir de la désinformation de certains lobbies qui veulent aveugler le peuple algérien de lire le livre « Les Accords d’Evian » du regretté Benyoucef Ben Khedda,copublié par Publisud/Paris et OPU/Ben Aknoun mars 1986.

  16. Kechfe el Bezga

    Appelons un chat, un chat et un Ibn Saoud un traite des libertés arabes.
    Le vrai ennemi des musulmans est l’Arabie Saoudite.
    Ce pays manipule tous les désordres chez ses voisins( Yemen et Bahrein) et brandit la menace terroriste pour faire implanter des bases américaines plus vite que des champignons sous la pluie.
    Arcquebouté sur la rente religieuse, il n’entend pas se rendre à la contagion démocratique.
    Dans le même temps les figurants de la nénuleuse sont activement à la recherche d’étranger blanc à kidnapper et à monnayer , démontrant par celà mêm que la vie d’un Kafir vaut des millions de fois plus que celle d’un musulman.
    Pour celui-ci ils ont simplement le projet de le pulvériser dans un attentat suicide et c’est son nombre qui donnera crédit à leur actions qui ont la bénédiction de l’oncle Sam et du roi David.

Répondre