La Voix De Sidi Bel Abbes

Santé: scandale de détournements de médicaments vers le Maroc

Plusieurs établissements publics de santé, notamment de l’ouest du pays, seront touchés bientôt par une enquête du ministère de la Santé portant sur de présumés détournements de médicaments vers des cliniques privées et vers le Maroc. « Certains établissements du secteur à l’ouest du pays feront l’objet prochainement d’inspection sur la base d’informations parvenues au ministre faisant état de détournement de médicaments vers des cliniques privées et même vers un pays voisin », a indiqué ce jeudi un responsable du ministère à l’APS.

Il y a quelques jours, les services de la police et l’administration de l’hôpital de Beni-Messous à Alger ont arrêté en flagrant délit deux employés de l’établissement, avec deux autres complices, qui tentaient de transférer une importante quantité de médicaments vers une destination extérieure, a révélé ce jeudi à Oran le ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf à l’ouverture d’une rencontre d’évaluation de la feuille de route pour l’amélioration de la gestion du secteur. Les quatre personnes ont été mises en détention, selon le ministre cité par l’APS, précisant qu’une enquête est ouverte pour élucider cette affaire et connaitre ses tenants et ses aboutissants.

La direction de l’hôpital de Beni-Messous s’est constituée partie civile dans cette affaire traduite en justice, au moment où le ministre de tutelle a pris des mesures strictes pour le suivi de la gestion et de la traçabilité des médicaments, a précisé de son côté le responsable auprès du même ministère.

La facture des importations de l’Algérie en produits pharmaceutiques a atteint, en janvier 2014, 212,3 millions de dollars (USD), contre près de 131 millions USD le même mois en 2013, enregistrant une hausse de 62%, en dépit d’un recul de près de 2% des quantités importées, selon les Douanes algériennes. Les quantités des produits pharmaceutiques importés sont passées de 2,35 tonnes en janvier 2013 à 2,30 tonnes à la même période en 2014.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=44927

Posté par le Avr 25 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

16 Commentaires pour “Santé: scandale de détournements de médicaments vers le Maroc”

  1. nory

    Le carburant les produits alimentaires et puis les médicaments c’est la saignée du pays qui se poursuit Sans pessimisme que va donner cette eniéme enquéte

  2. zerhouni abdelmalek

    Depuis belle lurette et tout le monde le sais, le carburant produit agricole tts genre médicaments traverse notre pays au su de tt .contre qqs oranges pommes et drogue bien sur plus les africains refoulées.
    Touts les barrages ne peuvent stopper cette saigner de matière première sans ……..????
    Ce n’est pas vraie de se qui se passe a notre ALGERIE et elle résiste encore

  3. zerhouni abdelmalek

    Depuis belle lurette et tout le monde le sais, le carburant produit agricole tts genre médicaments traverse notre pays au su de tt .contre qqs oranges pommes et drogue bien sur plus les africains refoulées.
    Touts les barrages ne peuvent stopper cette saigner de matière première sans ……..????
    Ce n’est pas vraie de se qui se passe a notre ALGERIE et elle résiste encore
    el Hami wa yfout el khobz farina smid

    • gamra de sidi khaled

      @zerhouni le mal est si profond les citoyens qui font ces pratiques sont des criminels;mais en face l’état est faible ;trop méme

  4. mohamed

    ca se voit qu’il n ya pas de patriotisme tt le monde ne voit que son interet,l’etat doit agir et au plus vite pour eradiquer ce fleau.Hasbia Allah Wa Niaama Alwakil pour les gens qui sont entrain de destabiliser notre pays et tous ces nouveaux harkas qui chantent en longueurs de journees la democratie .Hier j’ai vu une emission entre deputes elus du peuple ,pardon de la chkara et bien le niveau c ‘est vraiment honteux!!!

  5. tewfikhayii

    Salam,
    Contre ces salopards, il faut instaurer la peine de mort et le faire vraiment, et aussi tirer sans sommation sur celui qui traverse la frontière clandestinement. Mais là , il faut des personnes intègres aimant leur pays et craignant dieu. Malheureusement ce genre de citoyens est en voie d’extinction. Notre pays sera toujours exposé aux sangsues sans dignité, ni moralité, et cela démontre le laxisme et le laissez aller des dirigeants actuels, car cet état de faits les arrange plus qu’il les dérange, et comme d’habitude, le peuple plie l’échine. Dommage pour l’Algérie, nous ne la méritons pas.
    ALLAH IJIBE EL KHEIR
    Salam.

  6. A.Dennoun

    Meme la nourriture pour les patients dans les hopitaux est detournee.
    Je prie les gens sur place de faire un tour a l’hopital de SBA et voir le menu affiche sur le mur de la cuisine qui consiste de viande,poissons etc.. et ce qui est servit aux malades.
    Sur information de cet etat de fait,je me suis rendu a l’hopital pour voir de moi meme.
    J’aimerais bien lire les interventions de nos amis Docteurs et lecteurs de la VDSBA sur ce sujet.
    A.D

  7. bouaricha yamina

    C est honteux deja nous on est a plat en plus ils détourne la nourriture et les medicaments pour les marocains il pensent a nos malades les pauvres ils au marokis nos malades ont besoins de tout arrêter punaize fermer bien la frontiere entre le Maroc les chiens marokis laisser les grever des faims

  8. Ghosne

    Des medicaments en rupture pour les malades chroniques et des medicaments inexistants que pour le traitement de la tumeur de la vessie le B.C.G (oncotice) les malades le ramenent de Belgique et d’allemagne ! Ce n’est pas normal. J’ai 7 médecins autour de moi et j’entends tous les jours……….

  9. K/faraoun

    Transférer illégalement les médicaments subventionnés par l’état pour soigner les malades marocains et en contre partie ramener de la drogue pour détériorer la santé de notre jeunesse. Pour ce genre de situation il s’agit plus de civisme des citoyens que l’intervention de l’état qui ne peut pas etre partout mais l’erreur provient aussi de l’état qui devrait changer ses lois pour punir et sanctionner encore sévèrement les contrebandiers Pour répondre à si Denoun je lui dirai que les malades de l’hopital mangent bien que lorsqu’il y a une visite de responsable. Les malades préfèrent les cliniques privées non pas pour la nourriture qui est la meme que celle de l’hopital mais pour une question de sérieux , de rendez vous, de propreté et d’hygiène.

    • Ghosne

      Si K/faraoun c’est vrai que se faire Soigner dans une clinique c’est plus rassurant et avantageux lorsqu ‘il y a des conventions avec la CNAS, on se fait opérer par un professeur ou un maître assistant et le paramédical fait son travail donc on a des chances de guérir vite sans choper une multitude de virus…. Bonne apres midi .

  10. Imène

    entièrement ok avec Tewfikhayii ! il faut flinguer cette racaille ! mieux encore la pendaison sur la place publique..le crime économique fait des ravages ! même traitement pour ceux impliqués dans le trafic des carburants, ou les pédophiles, et assassins d’enfants..trop d’impunité, trop de laisser-aller , trop c trop..

  11. tewfikhayii

    Salam,
    Je sais qu’il va y avoir une levée de boucliers de la part de certains de nos khayii.
    Pour mon avis personnel, tout en Algérie est du pareil au même. Les prestations médicales sont médiocres à tel point que certains malades sont mieux soignés dans des hôpitaux publics que dans les cliniques privées – moi, je les désignerais de commerces lucratifs -. Les exemples sont légion, et même dans ma famille, il y a eu des malades qui se faits soigné dans des cliniques privées et ont souffert le martyr, jusqu’à leur décès. La médiocrité a atteint des sommets inimaginables, et quand dans un pays, la santé et la justice laissent à désirer, cela signifie que le pays part à la dérive, et c’est le cas en Algérie. L’enseignement est médiocre, l’encadrement paramédical l’est autant, l’injustice et la corruption sont devenues les deux mammelles de notre pays. En principe, l’hôpital public est le lieu où se soignent les pauvres et la classe moyenne, tandis que les nantis se soignent dans les cliniques huppées ou à l’étranger. Dans notre pays, c’est le contraire, les riches trouvent leur bonheur dans l’hôpital
    public, avec des moyens de traitement inimaginable, et le pauvre va se faire saigner chez le privé, et pour couronner le tout, ;les agents indélicats des hôpitaux publics, se permettent de détourner les dotations des hôpitaux – médoc et ordinaire – pour aller les monnayer extra-frontière. Moi, à mon avis, il faut flinguer ces fils de p… ou alors les condamner à perpétuité. Si l’état ne met pas un frein à cela, les hôpitaux publics, n,auraient plus de raison d’être.
    ALLAH IJIBE EL KHEIR.
    Salam.

  12. bouaricha yamina

    Salem tewfikkhayii je suis tout à fait d accort avec vous tout ce qui se passe chez nous c est horible ils faut vraiment les punir lourdement pour moi c est du vol laisser nos malades comme ça ils les vendre au marokiis c est pas normale c’est enfoires ya un Dieu qui s occupe deux

    • Mme CH

      Mme Bouaricha Yamina, comment allez vous jeune grand mère…ainsi que vos petits enfants, surtout le dernier Zakaria je suppose ??? Je vous ai adressé un post dans la rubrique relative à la fête des grands mères après votre coucou, mais je pense que vous ne l’avez pas vu….!!!

      Portez vous bien chère Madame, mes amitiés.

      • bouaricha yamina

        Mme ch jamais je ne vous oublie vous ete très simpa je vous remercie pour la fete des grand mere pour yacoub zakaria bientot deux ans le 12/06portez vousbien aussi

Répondre