La Voix De Sidi Bel Abbes

Salaires : Les employés de l’APN en grève. Les disparités dans le parlement sont flagrantes

Déçus par le désengagement de leur administration, les employés de l’Assemblée nationale populaire (APN) reviennent à la charge et entament depuis hier une grève illimitée pour réclamer une augmentation des salaires et le droit à la promotion et l’avancement des grades.

Réclamant un salaire digne d’un employé à l’Assemblée populaire avec une promotion selon l’expérience, les dizaines de manifestants rassemblées dans le hall de l’APN, ont exprimé leurs frustrations à l’égard de leur administration et du président de l’APN.

Selon les protestataires, le président de l’APN s’est rétracté après avoir accordé des garanties aux travailleurs le 13 janvier dernier pour mettre terme à la grève. «Il s’est dit favorable à la satisfaction de nos revendications mais aujourd’hui, il change de disque pour dire que nos revendications ne seront satisfaites qu’après les élections présidentielles», «chose qu’on refuse absolument ; on veut avoir des garanties écrites avant les élections» , a déclaré un employé proche de la retraite. Les employés de l’APN ont également critiqué leur administration, la jugeant très faible «étant donné qu’elle obéit passablement aux directives émanant de l’administration du Sénat». Selon les travailleurs, c’est le Sénat qui est derrière ce blocage. «Pour couvrir ses erreurs, l’administration du Sénat est déterminée à stopper la progression des fonctionnaires». Une employée nous explique que «les employés de l’APN sont pris en otage, suite aux erreurs commises par le Conseil de la Nation qui aurait augmenté les indemnités des sénateurs depuis janvier et qu’ils devraient les rembourser». Ils ont affirmé clairement que «c’est le président du Sénat qui est derrière ce blocage». Pourtant, poursuivent-ils, «huit vice-présidents du Parlement étaient favorables à l’augmentation des salaires, à l’exception de la vice-présidente du RND».

Ce qui irrite en outre les employés de l’APN, ce sont les grandes disparités entre le salaire des cadres et celui des simples employés. Ils expliquent que les cadres supérieurs et cadres moyens ont des salaires qui varient entre 120. 000 dinars et 250 000 dinars, alors que la cheville ouvrière «encaisse des miettes». «Certains travailleurs ont un salaire de base qui ne dépasse pas les 11.000 dinars sans parler des recrutements qui ne répondent à aucun critère alors que les enfants des employés qui nous ont quittés n’ont pas pu remplacer leurs parents». Et nos interlocuteurs de préciser : «des jeunes pistonnés sont mieux classés que ceux qui ont une vingtaine d’années d’expérience. Le dernier arrivé est le premier servi, sans aucune preuve de compétence». Déterminés, les fonctionnaires de l’APN disent qu’ils sont en grève sans interruption jusqu’aux présidentielles et ce, jusqu’à l’obtention de leurs droits : augmentation des salaires avec un rappel à partir de 2008 «sans aucun marchandage». Ils parlent d’une augmentation de 40 % suite à un cumul de promesse.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36999

Posté par le Jan 30 2014. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

13 Commentaires pour “Salaires : Les employés de l’APN en grève. Les disparités dans le parlement sont flagrantes”

  1. badsi

    honteux et inqualifiable ce qui se passe

  2. gamra de sidi khaled

    Tenez bon mes amis travailleurs!

  3. BADISSI

    gréve dans l enseignement gréve a APN il ne faut une dictature pour éradiquer ces maudit gréve et que font ces beni oui oui ces nullards il foute rien gréve ou pas gréve c’est la même chose

  4. Jamel

    pour moi ils ont raison ils voient tout

  5. Abbes

    La grève est un droit et les employés de l’APN ont raison de faire grève puisqu’ ils sont plus rentables avec cinq fois moins de salaire que certains députés qui les représentent .

  6. Jamel

    @abbes savez vous que demain ils vont démolir les palmiers du boulevard principal de la ville ils agents ont mis des croix sur les palmier les abbassis sont muets La voix peut elle bouger ou faire bouger j’ai lu des commentaires négatifs sur ce tracé du tramauy

  7. Arbi

    Malheureuse situation de ces employés ignorés qui sont au parfum de tout ce qui se trame dans le parlement qui n’est qu’une caisse de résonnance

  8. BADISSI

    @ REDACTION
    dans un site démocratique on le droit de répondre surtout a ceux qui nous insulte comme ce fethi qui change chaque fois de pseudos j ai répondue poliment vous avez censuré POURQUOI ,,?????????????????? mais celui qui change chaque fois de pseudo je le connais et si mes réponses seront censuré je vais le dévoiler même sur un autre site

    • Badissi bonsoir;
      Primo, ce n’est pas la rédaction qui s’occupe des commentaires mais l’administration, et secondo, vous êtes très loin d’avoir raison, vous allez accuser une personne (que j’ignore qui s’est) à tort, car les différents pseudos ne partagent pas la même adresse IP.
      Mr Badissi, soyez mûre SVP, car, ce que vous avez écrit : » ….je vais le dévoiler même sur un autre site…. », est loin d’être un acte d’un sage, je ne dis pas ça pour vous empêcher de le faire, mais les autres journaux (aussi), n’acceptent pas les commentaires HORS SUJET, les commentaires qui n’ont rien à voir avec l’article publié.
      Mr Badissi, depuis mars 2011, la VDSBA a gardé son espace ouvert pour les commentateurs, mais « OUVERT » ne veut pas dire « laisser aller », on essai de faire le maximum pour empêcher des débordements, tout en sachant MR BADISSI, qu’on est TOUS DES BENEVOLS, on a une vie en parallèle, une vraie.
      Mr Badissi, tout commentaire haineux ou provocateur ou hors sujet jugé à supprimer, sera éliminé, croyez moi, c’est pareil aussi chez mes confrères (les autres journaux) là ou vous voulez dévoiler votre découverte.

      Belabbesienement Votre
      Mr Brikci Salim

  9. BADISSI

    @ Administrateurs
    mes commentaires c’étais des réponses a ceux qui m’ont provoquer , pour éclairée les lecteurs des réponses avec politesse sans insulte ,
    Algérienement votre

  10. Imène

    ils ont parfaitement raison de faire grève , bonne continuation les gars !
    l’apn dz est une véritable  » mahzala », elle est censée représenter le peuple mais n’a rien de populaire ! les parlementaires n’ont qu’une motivation : s’en mettre plein plein les poches !!! déjà grassement rémunéres, cumulant indémnités, prêts, privilèges de toutes sortes ..ils en veulent toujours plus, opportunistes, et cupides ils sont en passe de devenir une petite caste oligarchique que l’immunité protège et met au dessus des lois..continuez à vous sucrer sur le dos du peuples, bande d’ignares !! bien mal acquis ne profite jamais..vous connaissez ?? je ne crois pas.
    ce qui est sûr, et nous conforte un peu, nous gens du peuple qui ont voté pour vous, et que méprisez par dessus tout..est que : aussi longue, aussi ténébreuse soit la nuit..l’aube pointe toujours.

Répondre