La Voix De Sidi Bel Abbes

S.B.A : Tentative de suicide d’un indu occupant de logements à 16h .

La ville de sidibelabbes était agitée ce jour. Quatre endroits étaient sous tension. Le premier à la rocade sud ou un récent bidonville a été rasé ce début de matinée…Les autres des logements neufs ont été squattés et ont du cette journée être vidés de leurs indus occupants et cela dans trois coins de la ville  à la cité Adda Boudjellal au nord Ouest dans le lieu dit, travers Boukhanéfis et Hai Boumelik voire cité nouvelle de la police. Toutefois, un citoyen indu occupant a voulu se suicider en escaladant dans le deuxiéme étage. Fort heureusement le chef de sureté de wilaya qui supervisait cette délicate opération arriva a stopper cette tentative dans une atmosphére tendue indiquent nos sources sur les lieux.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=10618

Posté par le Jan 15 2012. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

10 Commentaires pour “S.B.A : Tentative de suicide d’un indu occupant de logements à 16h .”

  1. kaddous cv sba

    Moi je salue les forces de l’ordre car les taudis prés de l’hotel beni tala sont une honte et ce commissaire central a usé du dialogue en sauvant ce désespére homme.Quique le probléme est la mauvaise gestion du logements et la corruption qui gangréne la suretéest de nouveau ausecours des politiques .

  2. hammi

    bravo pour cegets salutaire

  3. akildar

    Nous constatons malheureusement,et celà à longueur d’année au quartier de sidi djilali les pertes d’au et quelle perte qui pourrait alimenter tout un village de 5000 habitants.l’Algérienne des eaux existe-elle vraiment si ce n’est que pour récupérer l’argent de la consommation.Je souhaite que mr.le wali de notre ville ainsi que les autorités puissent intervenir (allez sur les lieux le soir et vous verrez de visu cette catastrophe).

  4. messafer

    C »est bonde signaler et ausi il faut tirer chapeau aux agents de la police pour finir avec les taudis de la rocade.

  5. kaddour

    pourquoi ne pas donner les terres à ces gens qui ont investi la ville ou il ne savent pas se conduire afin qu’il puissent la travailler et faire manger leurs famille ,au lieu de les laisser nous empoisonner l’existence car bel-abbès est devenu le BEL-GOURBI,avec eau courante et électricité et gaz.
    La place carnot n’est pas labourable ,mr le wali et le p’tit vichy n’est pas un puits irrigable donc agissez en votre âme et conscience et rendez-nous la ville propre comme elle devrait l’être,sinon elle deviendra le Kaboul algérien

  6. kaddour

    puit(nom masculin singulier) et non puis(coordination)

  7. farida ot belabbes

    je felicite la police pour débarasser ces habitations.je ne suis pas contente de voir ces baraquesmeme envile. cest la honte.

  8. Algérien 2

    Eh oui malheureusement, il y a des gens qui veulent laisser cette gangrène, car j’ai laissé des commentaires et il y a Mr Mellali qui n’a pas voulu pour eux. Tu as vu Mr Mellali les vrais Bellabesiens ont en marre, marre, marre. On en peux plus vivre comme ça.

  9. gharib

    Je fais semblant !
    De ne pas comprendre, de ne rien voir ni prévoir, tout est coule, serein, presque parfaits. Les choses avancent comme il faut, mes programmes sont précis, mes échéances sont respectés tout est appliqué à la lettre ma machine est bien huilée pas un grain de sable à l’horizon.
    Pourtant le ciel est nuageux, le silence est assourdissant. Mais je fais semblant De ne rien entendre , mon bureau est vaste et chic bien climatisé, je dispose de 2 secrétariats avec des filles et des garçons présentables adorables même, des toilettes personnelles et d’une chambre de veille , j’ai projeté un vrai parcours de combattant pour que le citoyen arrive à moi : quel horreur le citoyen il est laid mal habillé et il sent mauvais ; mon salon de cuire se détériorerait rien qu’à le voir arriver, le dos courbé les mains derrières le dos à quémander à demander quel horreur mon dieu ces instructions d’en haut qui nous conseillent de s’approcher de lui, à essayer de le comprendre et à résoudre ses problèmes moi qui suit nommé par décret présidentiel diplômé de l’ENA, un cadre de la nation un enfant du gouvernement perdre mon temps et mon savoir faire à écouter le citoyen alors ça je ne l’accepterais jamais je suis un administrateur je suis né pour servir la bureaucratie mon plaisir est d’établir la liste des dossier, de créer des barrières à non plus finir , les S12 , les pièces biométriques, un cadeau du ciel ! J’en raffole… j’irais faire des enquêtes auprès du diable pour m’assurer de votre identité et je ne m’en lasserais jamais ! Quel bonheur de tenir les reines et de ne rien laisser avancer : Je suis le bureaucrate ! Pas celui qui végète entre quatre murs et qui attend la retraite, mais le vrai rond-de- cuire, qui prend du plaisir à rester assis quand il se lève, c’est sa manière de servir la nation.
    Gharib d

Répondre