La Voix De Sidi Bel Abbes

S.B.A: Le PDG de l’E.N.I.E ; hôte du forum de la presse demain a 14 heures

 

Annoncé par le nouveau wali monsieur Hattab mohamed el amine lors de sa première rencontre avec la presse au courant du mois de ramadhan passé,la nuit du 27 jour pour être précis ;un nouveau centre de presse  a été inauguré il ya quelque temps par son initiateur  en l’occurrence le wali qui symboliquement remis les clefs a un des doyens des journalistes présents et qui ont apprécié cette nouvelle acquisition qui s’ajoute a sa devancière a savoir la maison de la presse docteur Amir Mohamed Benaissa Des espaces composent ce nouveau centre sis au rez de chaussée et qui a vu la presque totalité des journalistes locaux y compris ceux de la presse électronique dans les deux langues.dont bien sur la voix de Sidi bel abbes avec six journalistes y assister en présence d’autres autorités de la wilaya le dit centre se veut un plus des plus pratiques vu la disponibilité des lieux en plein centre ville et « qui fait de cette acquisition un lien entre les pouvoirs publics et la presse en général » devait signaler monsieur Hattab mohamed amine.le centre comporte une salle  et un bureau tous équipés a t’on constaté sur les lieux ou nos confrères profitèrent  de cette opportunité pour établir des projections tels un forum.Voila.donc notre ami Ryad du journal El WATAN nous faire part de l’invitation lancée au  PDG de l’entreprise ENIE qui sera l’hôte demain l’hôte du dit forum en présence de tous les confrères tenait il a insister Notre.source  nous indiquera que le modérateur sera notre ami Hadj B.Fekih journaliste a la chaine trois.A demain dans le nouveau centre de presse appelé a rayonner en multipliant les bonnes initiatives.

Et puis que c’est le PDG de l’ENIE qui est invité une revue de presse s’impose suivons ce que relate Mr Mammeri Ryad d’El Watan »L’arrêt de travail observé depuis lundi à l’unité d’ENIE par 300 employés, qui revendiquent une augmentation de salaire et la revalorisation de la prime de rendement collective (PRC), «risque de paralyser tout le complexe dans les prochains jours», a indiqué hier le PDG de l’entreprise, Djamel Bekarra.

Tout en reconnaissant le caractère légitime des revendications soulevées par les travailleurs, M. Bekarra a toutefois jugé que ce débrayage est «illégal» du fait qu’aucun préavis de grève n’a été déposé par les protestataires.
«La question salariale a été soulevée à maintes reprises par les travailleurs et leurs représentants, mais il faut savoir qu’elle ne relève pas des prérogatives directes de la direction», a-t-il expliqué, ajoutant que «cela doit faire l’objet de négociations entre la fédération et la tutelle dans le cadre de la convention de branche».

Pour le premier responsable de l’ENIE, le moment est «mal choisi» pour envisager des augmentations salariales ; il préconise une consolidation de l’outil de production à travers le parachèvement des projets de développement lancés depuis 2011 et la nécessité de préserver la paix sociale au sein de l’entreprise.
«Ce débrayage va à l’encontre des intérêts de l’entreprise qui vient de consentir d’importants efforts en matière de mise à niveau technique et technologique avec la formation d’une quarantaine d’ingénieurs en Chine et aux Etats-Unis et qui, de surcroît, s’apprête à signer deux gros contrats avec des firmes américaine et chinoise», a estimé le responsable de l’ENIE.

Il a rappelé, à ce propos, qu’un ambitieux plan de développement a été mis en place pour porter la part de marché de la filière publique électronique de 16% à 21% à l’horizon 2015 à travers la réalisation de nouveaux projets. L’ENIE a annoncé récemment son intention de développer de nouvelles lignes de métiers, notamment la fabrication de panneaux photovoltaïques, de cartes électroniques et de nouveaux équipements audio-vidéo. Un accord-cadre a été, ainsi, signé avec une entreprise chinoise portant sur l’activité de l’intégration électronique pour la fabrication de matériel audio-vidéo et le développement de produits LED ainsi que les produits associés à cette technologie.

Pour le développement de l’activité «intégration électronique», notamment la fabrication de cartes électroniques, considérées comme le cerveau de chaque produit électronique ou machine, les équipements viennent d’être réceptionnés, a-t-il fait savoir également.
L’installation de la ligne de production et la réhabilitation du bâtiment qui abritera ces équipements au complexe industriel de Sidi Bel Abbès sont en cours, selon le même responsable.
L’avis d’appel d’offres pour la fabrication de panneaux photovoltaïques solaires d’une capacité de production de 6 mégawatts a été lancé et une entreprise américaine a été déjà sélectionnée pour la fourniture des équipements. Le contrat devrait être signé dans les «prochains jours». 

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=34491

Posté par le Nov 2 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre