La Voix De Sidi Bel Abbes

S.B.A : Demain la rentrée scolaire..De la plume d’antan aux claviers et tablettes par notre ami DOUAR H Benamar

C’est demain la rentrée scolaire en Algérie et naturellement a Sidi Bel Abbes Notre ami Douar n’aborde pas le rituel de statistique Voyons ce qu’il évoque « si aujourd’hui les écoliers ne connaissent rien de la plume à encre et ignorent quasiment son utilisation, les grisonnants (que nous sommes ) se souviennent parfaitement de cet outil synonyme de l’écriture, la plume ,à la simple évocation de ce mot , beaucoup de souvenirs ressurgissent chez eux, d’autres mots évoquent aussi des souvenirs heureux de leurs premières années de l’école: l’encrier en porcelaine, placé dans un trou sur la table, contenant une encre violette qui tachait souvent les doigts et les vêtements ,et ce papier rude ,le buvard qui était incontestablement présent dans les cahiers en absorbant le surplus de l’encre laissé sur la feuille ….ces outils à coté de la craie, l’ardoise,un petit cahier et un chiffon en tissu procuré par les mamans, formaient le complet de leurs affaires scolaires dont l’ensemble fut rangé dans un petit cartable super léger faisant souvent défaut chez le petit indigent ,cet indigent qui n’avait à sa possession qu’un sac en plastique en guise de cartable , a appris bel et bien comment calligraphier des lettres et des voyelles en maculant ses petits doigts.
Depuis l’apparition du stylo à bille connu sous le nom du stylo Bic ,la plume a disparu carrément et son utilisation aujourd’hui n’est quasiment réservée qu’aux passionnés de la calligraphie ,sachant que le stylo à plume est devenu un objet de prestige ,réservé uniquement aux signatures des chèques chez les fortunés ou des documents protocolaires chez les politiciens.
Aujourd’hui , le stylo à son tour est destitué progressivement de sa charge par une conquête imprévisible de ces outils magiques comme le clavier ou la tablette.Contrairement à la plume qui a été détrônée ,le Calame taillé à partir d’un roseau reste depuis longtemps et éternellement l’instrument d’écriture irremplaçable avec l’encre et la planche (louha) dans nos écoles coraniques .Le Calame qui signifie en langue arabe n’importe quel outil d’écriture ;crayon , stylo , plume…. Ce Calame a été créé par Dieu en premier et lié étroitement à la lecture et à l’acquisition de toutes les sciences. (Lis et ton Seigneur Le Très-généreux — Qui a enseigné avec la plume (Calame)— A enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas) Sourate El Alak ou Adhérence « .Ecole2

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=32611

Posté par le Sep 7 2013. inséré dans ACTUALITE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

14 Commentaires pour “S.B.A : Demain la rentrée scolaire..De la plume d’antan aux claviers et tablettes par notre ami DOUAR H Benamar”

  1. BADISSI

    le souvenir de la plume de l’encre qui étais en sachez sous forme de poudre , l’instituteur nous demande de ramener de l’eau afin de mélangez cette poudre pour qu’elle deviennent l’encre , avec la plume ont avait une écriture plus correct que le stylo a bille , enfin tout change , ont souhaite surtout que les cartables soient plus léger pour préserver la santé des élèves , Merci VDSBA pour ces photos ou j’ai retrouver mes cousins Tahar ,et le martyr Chaib que je vois son visage pour la première fois , sans oublier Belkacem ALLAH YERHAMHOUME WA YARHAME KOL EL MOUSLIMINE

  2. Belahouel fouad

    Je ne savais qu’il y avait une école pour garçons indigènes! Est ce que
    Cela s’appliquait aussi pour les filles?
    Rabi yarham ceux qui sont morts.

  3. Mohammed.G..

    Effectivement , mon ami Douar , il s’agit de la célèbre et incontournable plume Sergent-Major comportant un talon qu’on glissait sur un porte-plume et c’est grâce à cette plume que nous avions appris à connaître l’art de l’écriture qui a passionné nos beaux jours d’écoliers . Malheureusement , bientôt l’écriture à la main disparaîtra à jamais , c’est inéluctable vu que nos enfants écrivent de moins en moins , avec l’introduction de l’ordinateur qu’ils utilisent de plus en plus pour avancer dans leur scolarité et leur vie professionnelle , ils tapent sur le clavier sans même le regarder .
    Quant à nous ‘ les grisonnants ‘ il ne nous reste plus que nos beaux souvenirs du tendre-petit-écolier que nous fûmes !!
    Merci Docteur , un récit nostalgique…. bonne rentrée à nos enfants et bon courage à nos enseignants !!!

  4. safi

    non l’écriture a la main ne disparaitra pas

  5. merabi

    un utile rappel les temps ont évolué bonne rentrée pour notre marmaille

  6. Lahcène Chot

    Les Adeptes de l’Emir Abd El-Kader
    Es-tu déjà rentrer dans une bibliothèque ?
    Connais tu L’Odeur Exaltante des livres ?
    Connais tu la sensation du papier sous tes doigts ?
    Et cette Odeur d’un bon livre neuf ?
    Si tu étais conscient de la richesse qui est entre tes mains, tu ne demanderais rien de plus !
    Les livres mes chères frères c’est comme les fleurs !
    Chaque fleur a son parfum et chacun de nous a sa force de sentir
    Celui qui nie que la fleur exhale une odeur ,serait plus sage de
    reconnaître que c’est lui qui n’a pas d’odorat !de même pour les livres .
    Nos aieux Musulmans accordaient une très grande importance au livres ou un effort systématique a été entrepris par le calife al-Hakam II pour constituer une bibliothèque contenant tous les ouvrages capitaux, anciens et récents connus à l’époque. Un réseau de dépisteurs, de collecteurs, de copistes, étendu à l’ensemble du monde islamique, a acheminé vers Cordoue une fabuleuse collection d’ouvrages, égale en importance à celle des califes abbassides. On cite le chiffre de 400 000
    volumes, À Cordoue même une armée de scribes et de relieurs veillait à l’entretien de ces trésors.

    À méditer !

  7. Lahcène Chot

    Les Adeptes de l’Emir Abd El-Kader
    À toi de prendre le relais ! J’ai fait épanouir Notre civilisation durant 15 siècle ,le mot  » Si je pouvais  » n’existe pas dans Notre livre car Notre livre appelle a la science et au savoir et la première Sourate inspirée au Messager d’Allah le prophète Mohamed « que le salut soit sur lui  » était la Sourat du savoir, de la science: » ( Lis ), au Nom de ton Seigneur, qui a créé- Il a créé l’homme d’un caillot de sang – Lis, car ton Seigneur est le Très-Généreux – Qui a instruit au moyen du qalam ( plume ); – Il a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait ».
    L’Islam est une Religion du savoir, de la connaissance, de la culture, de l’éducation, de la science, de l’instruction et de la morale ,et si tu n’as pas compris alors relie ton livre afin de saisir le sens des mots et n’oublie pas que la clé de la réussite est ( Lis )

    Salam !

  8. Lahcène Chot

     » L’écriture est supérieur au signe et à la parole et plus utile;car la plume quoiqu’elle ne parle pas ,se fait entendre des habitants de l’Orient et de l’Occident ,sans elle il ne s’établirait parmi les hommes ni religion ni société  »

    L’Emir Abd El-Kader

  9. Belamri Abdelkader

    Si on l’on venait à analyser le recul actuel , observé par nos enfants dans la lecture et l’écriture ,par rapport à notre système éducatif du temps de l’école Française et le début de l’indépendance,l’on déduit que cela découle de choses simples,décrites par notre ami Douar,perdues par la turpitude de quelques illuminés qui ont chamboulé un système efficace au profit d’une idéologie qui a amené le pays vers sa perte.Jamais une école au monde n’a connu autant de bouleversements dans ses programmes ,comme un laboratoire où les novices s’essayaient à des formules abrutissantes pour l’élève ,qui se retrouve en fin de cycles,désarmé pour affronter la vie difficile et cruelle de la réalité économique ,sociale ,politique et culturelle.L’apprentissage de l’écriture ,de la lecture,de la préparation de l’encre ,du rangement des livres et cahiers de classe à la fin des cours,de se lever à la vue d’une personne étrangère qui pénètre en classe,d’accepter sans rechigner de reproduire 100,200 voire plus un mot ,une phrase ou une multiplication non maîtrisée en cours ,a forgé le caractère et la personnalité de l’élève pour affronter les défis qui se posaient à lui,pour, enfin ,lui servir dans la vie familiale et professionnelle,c’est à dire un bon citoyen.

  10. gherbi sba'

    Cel se remarque votre expérience si kader belameri en portant ce commentaire

  11. Chot Lahcène

    C’est pourquoi je comprends que la mekerra est ce quelle est , la ville dans l’état que vous connaissez ..l’école doit servir à former un bon citoyen …en 2000 j(ai vu à mon ancienne école molière l(instituteur faisant rentrer les élèves ,par la grande porte ,et les détritus juste à quelques centimètres de la ..et l(instit avec un jean entre le propre et le sombre …bizarrz bizarre …mais il faut de tout pour un faire un monde …vivement la vraie indépendance …ALLAH YAHDINA

  12. kerroucha

    la plume est raffinée le clavier fait partie du modernisme sans grand attrait Pour ce beau texte je salue l’ingéniosité du docteur Douar

Répondre