La Voix De Sidi Bel Abbes

Reportage. Marche des supporters de la JSK à Tizi-Ouzou : “Les sanctions de la honte”

Des centaines de supporters de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) ont battu le pavé, mardi après-midi, pour crier leur colère contre les sanctions sévères dont fait l’objet leur club.

Photo-215

Aux environs de 13 h, des dizaines de jeunes supporters commencent à affluer devant le portail du stade du 1er novembre de Tizi Ouzou. Les fans de la JSK sont venus des quatre coins de la Kabylie. Nombreux sont les admirateurs des Canaris qui ont fait le déplacement depuis les wilayas de Bejaia, de Bouira, de Boumerdès et d’Alger. L’arrivée sur les lieux de Nna Nouara, une vieille et inconditionnelle supportrice de la JSK, est accueillie avec une salve d’applaudissements. “Les décisions de la Ligue de football professionnel (LFP) sont d’une injustice flagrante. Ils veulent casser notre club, un club qui fait pourtant la fierté du football algérien”, dénonce-t-elle devant une foule aussitôt galvanisée. Arborant des drapeaux aux couleurs de leur club, les fans de la JSK, investissent ensuite la rue. La circulation automobile est vite arrêtée par les policiers, pour permettre aux centaines de marcheurs d’entamer leur manifestation. Des banderoles sur lesquelles ont peut lire, “Ne touchez pas à la JSK. Les sanctions de la honte “, “La violence n’est pas de nos habitudes”, “La mort d’Ebossé, l’arbre qui cache la forêt “, ou encore “Qui a tué Ebossé ? ” sont brandies par les manifestants. Sous une chaleur étouffante, les manifestants crient des slogans hostiles au pouvoir et aux responsables du football national – “Raouraoua assassin”, “Kerbadj el khabith”

Les décisions de la LFP “faussent les règles du football”

Photo-211-1024x764

Des dizaines d’autres citoyens se joignent aux marcheurs pour crier au scandale. “C’est une atteinte aux droits de l’homme que d’empêcher des supporters d’un club de football d’accéder au stade dans une autre wilaya d’Algérie. Quand la JSK joue à l’extérieur, les supporteurs du club adverse peuvent rentrer au stade, alors que nous, on nous interdit de rentrer. C’est vraiment grossier et inacceptable. Comment pouvons nous accepter une telle injustice ? C’est une décision unique en son genre dans le monde du football. C’est une méprise énorme contre les supporters de la JSK. Les responsables du football algérien veulent diviser les Algériens à travers cette décision”, tempête un vieux supporter du club. “La JSK est une victime de ce drame. Elle ne peut pas être en même temps coupable. Les décisions de la LFP visent à casser la JSK. Au lieu de sévir contre la violence dans les stades, la LFP sévit contre la JSK. Ces décisions arbitraires faussent complètement les règles du football. Permettre aux supporters de l’équipe adverse de supporter leur équipe, et interdire à ceux de la JSK d’accéder aux gradins, c’est complètement ridicule. C’est du jamais vu dans l’histoire de football”, ajoute Nassim.

L’ombre d’Albert Ebossé plane encore sur Tizi

Arrivés devant l’ex-hôtel de ville, les supporters de la JSK observent une minute de silence à la mémoire d’Albert Ebossé. La tristesse est encore vivace dans l’esprit des centaines de fans de ce brillant joueur. Des dizaines de supporteurs portent le maillot numéro 9, celui que portait Ebossé. Un silence total marque cet instant de recueillement.

Décidés à aller jusqu’au bout

Photo-192-764x1024

Encadrés par quelques membres du comité des supporters, la foule se dirige ensuite vers le siège de la wilaya. La procession humaine s’arrête devant le deuxième portail du siège de la wilaya de Tizi Ouzou. Le wali de Tizi Ouzou accepte de recevoir une délégation composée de cinq personnes. Celles-ci remettent une lettre adressée au représentant de l’administration, dans laquelle les supporters de la JSK demandent l’allégement des sanctions infligées à leur club. Les membres du comité des supporters nous confirment, à la fin de leur entrevue avec le premier magistrat de la wilaya, que celui-ci leur a promis de transmettre leurs doléances au plus haut niveau. Mais les fans de la JSK ne sont pas pour autant satisfaits. Ils nous affirment que, si leurs revendications ne sont pas entendues, ils envisageront d’autres actions de protestation plus soutenues.

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54536

Posté par le Sep 17 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

7 Commentaires pour “Reportage. Marche des supporters de la JSK à Tizi-Ouzou : “Les sanctions de la honte””

  1. ZIDANE

    OUI NE TOUCHEZ PAS A MA J.S.K TOUJOURS AVEC LA J.S.K POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE

  2. Abbes

    C’est une démonstration d’intimidation il ya

  3. Abbes

    Ebossy est mort dans un stade :les sanctions sont logiques!

  4. fethi

    il faut sévir contre la violence

  5. OUERRAD

    POURQUOI LE MINISTRE NE DEMISSIONNE PAS .
    POURQUOI RAOURAOUA EST TOUJOURS LA .
    C EST UN CAS GRAVE DE NEGLIGENCE .MAIS QUI SONT LES RESPONSABLES .C EST VRAI ? IL FALLAIT UN KEBCH EL BABOR ET ON L ATROUVE C EST LE CLUB ET LES SUPPORTEURS . C EST MESQUIN COMME SANCTIONS .
    LA VIOLENCE N EST PAS SEULEMENT DANS LE STADE . IL FAUT AUSSI SANCTIONNER LE DIRECTEUR DE L ECOLE DONT UNE ENSEIGNANTE A ETE AGRESSEE AU PAS SA PORTE . LOGIQUE NON ?
    MEME HANACHI DEVRAIT DEMISSIONNER POUR N AVOIR PAS SU DEFENDRE SON CLUB LES GENS DE TIZI OUZOU DEVRAIT DEMANDER SON DEPART .QU EST CE QUE JE RACONTE CES GENS LA SONT INAMOVIBLES .LA CHKARA SEVIT DANS CE BLED RIEN VA PLUS ….

  6. h. bouasria

    si n y avait pas violence n y aura jamais crime invalidation blessure souffrance lorsque un fait est fait et si on veut corriger éduquer il faut punir sanctionner les punitions les sanctions ça diffèrent au degrés du fait aujourd’hui c’est trop tard il faut supporter les conséquences et ne faut plus recommencer si y aura la bonne correction et éducation pour que ça ne se répète plus a ce moment là il faut faire gaffe pour ne pas arriver ou vous etes arrivée se tenir correctement c ‘est vrai comme vous dites tout le monde on fait n y a pas que vous mais tout le monde n’a pas fait crime

  7. Mohand

    Maintenant c la CAF qui est entrain de malmener nos clubs, ESS jouera contre mazembie sans spectateurs et la CAF n’a pas cessé de changer l’horaire du match ainsi que les arbitres. La faute à qq spectateurs inconscients.
    Lors du match dernier El eulma contre ESS, il y avait le feu partout dans les gradins!

Répondre