La Voix De Sidi Bel Abbes

Yes, we can! Chaleureuse rencontre Toulousaine Belabbésienne

Yes, we can! avait dit le président Obama lors de sa précédente campagne presidentielle. Ce slogan semble approprié etque nous avons tenu à inserer dans le titre de ce présent compte-rendu de la rencontre Toulousaine qui a vu la fidèle lectrice de notre journal, Madame Claude.B, très chaleureusement acceuillir notre ami et frère Abbès et sa soeur chez elle .Et c’est là, une descente du nord de France vers le sud-ouest comme si c’était du populeux quartier de Barrio-alto (concernat Abbés et sa gentille soeur), nord de la ville vers la rue du cimetière de la ville de Sidi Bel Abbes (concernant la fidèle  Claude.B) très adoptée (constate-t-on) par le lectorat de notre journal. Etrange similitude et symetrie d’heureux destins croisés.Voilà, sommes nous tentés de dire que nos deux fidèles lecteurs ont rendu par les actes possible, ce  nouveau rapprochement à l’instar d’autres initiés par d’autres lecteurs qu’ils soient là salués par nous tous; car ces derniers ont répondu aux differents appels de communion et d’amitié, loin de se substituer à aucune chapelle politique ou autre structure.Mme Claude.B et Abbès ont consolidé le ton amorçé par la VDSBA, et là nous vous invitons à lire le texte intégral envoyé par notre ami Abbès envoyé à la rédaction et que nous considerons comme un document majeur qui sucitera à coup sur d’autres rencontres fraternelles pour reprendre le qualificatif de notre ami qui n’arrive pas à nous joindre mais qu’il sache qu’il y a des impondérables qui nous dépassent. L’important pour nous, est ce geste mutuel de deux chèrs enfants de notre ville…

Mon cher Mohamed slm alykm,
Lors de mon séjour, la région du sud-ouest en Aquitaine je me suis permis de rendre visite à une enfant qui a vécu dans notre très belle ville et qui l’aime autant que moi natif de Sidi bel-abbès notre ancien P’tit Paris .

Donc par un dimanche après-midi, je me suis rendu chez notre amie Claude B qui m’a ouvert la porte de son humble demeure et qui m’a chaleureusement accueilli avec une humilité et une gentillesse digne de chez nous je tiens à signaler que j’étais accompagné de ma petite sœur que Claude chaleureusement accueilli sans complexité .
Les présentation additif faites nous avions discuté de notre vie actuelle ,de nos familles et illico presto les souvenirs de notre enfance et d’adolescence passés en  Algérie et plus précisément à sida bel-abbès ont ressurgi avec des photos à l’appui que m’a montré Claude et quelle joie fut cette remémoration de souvenirs de jadis autour d’un café non pas à la Turc comme du temps ancien mais à la manière d’un accueil bien de chez nous avec des petits gâteaux .
Je tiens à préciser que je ne suis pas entré les mains vides chez notre amie Claude j’avais bien pris le soin de lui faire de mes propres mains de gâteaux pour lui faire penser le Pays ,(Montécao,c’est à dire notre Gribya,Baklawa aux amandes,et les Makrouds et la Chebakia que nous appelons Griwech le tout au miel ).
La rencontre arrivant à sa fin fut immortalisé par quelques photos qui demeureront en souvenir de ce Dimanche, qui sera à jamais marqué par la rencontre d’une personne devenue Ami et que la VDSBA nous a fait rencontré de par les commentaire de certains articles et cette toile est un trait d’union pour les les enfants de sidi bel-abbès qui souhaitent se rencontrer cordialement ,amicalement  et fraternellement.


URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=19731

Posté par le Déc 3 2012. inséré dans ACT OPINIONS, ACTUALITE, BESSMA/SBA. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

105 Commentaires pour “Yes, we can! Chaleureuse rencontre Toulousaine Belabbésienne”

  1. Benhaddou Boubakar

    yes we can!!! et c’est ce qu’ a fait nos freres Bouchentouf et Un parmi d’autres,l’un a NIMES et l’autre a TOULOUSE,on est vraiment tres ravis de ces « retrouvailles » belabbesiennes qui nous enchantent a plus d’un titre,de belles photos en perspective,une rencontre somme toute memorable;bravo pour tous et bravo pour la VDSBA !

  2. Mr O.R

    merci si benhaddou moi aussi je tenais a la publication de cette rencontre qui est bien relatée

  3. Mr O.R

    le récit de un parmi tant d’autres est simple et puis le rédacteur est génial

  4. lecteur assidu

    C’est tout simplement BEAU cette rencontre de frères et soeur Bélabbésiens.Quelle élégance Mr Abbès et Mme Claude! Amitiés!

  5. Bouchentouf

    Salem Si Abbés
    Une erreur peut devenir exacte selon celui qui l’a commise s’est trompé ou non et je tiens donc à te préciser que Sidi n’est pas Sida. Si nous avions eu droit à la photo de la charmante Mme Claude B. qui fait l’unanimité pour sa gentillesse auprès de nous mais où est donc passée la deuxième invitée….. ? Bravo pour ce geste amical qui en appelle d’autres sous d’autres cieux et peut être rendez-vous ce Samedi 8 Décembre à Paris in’challah avec M Abbés Megherbi et d’autres si l’envie leur prend de venir à notre rencontre, qu’ils le fassent alors savoir par un commentaire. Amicalement

    • Christian Vezon

      Salam Bouchentouf, ya Sahbi notre ami Abbés a été beaucoup plus gaté par les circonstances que toi.La dame est « canon » comme on dit vulgairement.Toi tu n’as eu qu’un bonhomme quelconque.La prochaine j’irai à Toulouse…

      • Bouchentouf

        Salem Christian
        Ah ! Te voilà enfin camarade Vezon, ce silence sur VDSBA depuis mon passage à Nîmes m’inquiétait à tel point de penser que j’avais peut-être la scoumoune mais je constate qu’il n’en est rien, El Hamdoulillah ! On n’a pas tous les jours vingt ans l’ami, ça nous arrive une fois seulement et ce beau compliment envers Mme Claude B. me donne l’impression d’un petit regret qui me met dans l’embarras à l’encontre de ton épouse et ta belle-sœur, certes si comme tu le prétends avec ton humour de là-bas qu’elle est bien un canon de beauté djis ! Je maintiens que nos deux invitées n’étaient pas en reste pour que j’ose aussi dire maintenant : Oh, qu’elles sont jolies les filles de mon pays ! Puisque si j’ai bien compris elles sont natives d’Algérie ? Et comme tu a l’air d’envier un petit chouia notre ami Abbés d’avoir eu le privilège de côtoyer notre sympathique coreligionnaire, il ne dépend que de toi de nous concocter une rencontre avec d’autres PN, peu importe le lieu pourvu qu’il y est ….. Mme Claude B. bien sûr ! (lol) Amitiés.

        • Claude.B

          Bonjour Messieurs Vezon et Bouchentouf ,
          Pouvoir à nouveau fouler le sol Algérien et rencontrer mes amis belabbésiens me ferait un plaisir immense ,en attendant ce jour béni ,nous pouvons sur le sol Français tenter de mettre sur pieds une rencontre où les enfants d’Algérie que nous sommes tous , seraient les bienvenus ,reste à en déterminer le lieu .
          Toulouse fait partie des éventualités .
          De la même façon que Abbes fut le bienvenu chez moi ,vous êtes Messieurs cordialement invités dans le cas ou vos pas vous amèneraient dans notre belle ville rose .
          Amitiés .

  6. Danielle B

    Rencontre amicale qui fait plaisir et chaud au coeur
    la porte ouverte à d’autres rencontres?????
    amitiés

  7. Mme mostefaoui SAB

    BONSOIR je suis bien contente de mettre un nom oudes noms sur des visages.Tout en réalisant que le pas fait par ABBES est importantmais surtout cet accueil de cette joviale dame trés élégante et trés aussi spontanée dans ses post.l »écrti de ABBES est trés sincére doije le remarquer.

  8. Mme mostefaoui SAB

    Excusez mes erreurs franchanment involontaires

  9. belabbésien

    Trés ravisante la dame et Abbes égal a lui meme Bonne chose pour le rapprochement

  10. Lecteur ABBASSI

    La vdsba vient encore a travers cette venue de Paris de mr UN PARMI TANT D’autres a Toulouse montrer le chemin a ces centaines de lecteurs qui se parlent sans se voir La voix de sba a tracé la voie par ces sillons belabbésiens Bravo

  11. Un parmi d'autres

    Mes chers amis ,notre Kadiri M ne me contredira pas quand je dis que je suis un fervent admirateur d’Albert Camus et de son Étranger et surtout de sa Peste .
    Pour cela sachant que je suis un grand nostalgique de tout et plus encore de mon passé Bel-Abbésien je ne vous citerai qu’une belle phrase d’Albert Camus qui avait dit :
    —« La pensée d’un homme est avant tout sa nostalgie ».

    Alors je dis ce que que tout homme raisonnable pense un jour , que parvenu au terme de sa vie malgré, que l’on soit encore jeunots et malgré le poids de l’âge , qui peut échapper à la nostalgie de son pays ,ce pays que nous avions jadis connu et aimé et dans lequel nous vivions heureux malgré l’insouciance.
    Major e longinquo révérentia ce qui veut tout simplement dire ,(l’éloignement augmente le prestige.
    Salutations.

  12. Mohammed.G..

    Bonjour tout le monde,
    Encore une preuve que le cordon ombilicale ne sera jamais coupé,après la rencontre de Bouchentouf Ghalem et Christian Vezon à Nimes,voilà que deux autres de nos amis Claude .B et Abbés viennent de concrétiser,à Toulouse ce que nos deux communautés peuvent réaliser Yes we can !!!
    C’est magnifique,je suis très heureux de cette rencontre amicale et fraternelle qui nous honore toutes et tous,tout en souhaitant voir bien d’autres!!!
    Mme Claude.B , c’est à peu près comme je l’imaginais,mes hommages Mme!
    Remercions aussi La VDSBA qui a ,aussi, sa part de réalisation !!!
    Mes amitiés à Claude.B et Abbes

  13. mellali

    allah yahfadkoum min el ain

  14. OMAR

    Ceux sont les grandes retrouvailles de deux communautés liées par l’amitié et la fraternité et dont le dénominateur commun est notre beau petit paris. Je souhaite à ce que d’autres rencontres seront concrétisées inchallah entre les citoyens des deux rives et rien n’est trop tard pour bien faire et vaut mieux commencer doucement pour arriver surement.
    Tous mes amitiés à Claude B ET Abbes.

  15. hanene

    Bonsoir mes amis de la VDSBA la rencontre de Toulouse est aussi belle par d’abord le charme méditerrannén de Madame Claude B qui est née en Algérie et aussi par le disponible ABBES ,un parmi tant d’autres.l’article est bien par des mots amicaux.Mais jai lu BESSMA,?

  16. Nasri

    Salam
    Autant dire le plaisir que Mme Claude et Si Abbes ont eu à évoquer leurs souvenirs pendant ces retrouvailles.
    Je suis très ravi de cette rencontre entre nos deux amis, rien n’est impossible dans la vie.
    Bonsoir

  17. kerroum retraité

    Nos préssentiments n’ont pas tort.La persévérance dans la spontanéité des post réguliers de cette belle dame se sont avérés juste et son geste l’honore mais Abbes autant qu »elle doivent placer au moins un mot a nous leur amis lecteurs..

  18. Un parmi d'autres

    Mr Kerroummon post de 15h22peut en témoigner sur la pensée envers les amis et lecteurs de la VDSBA et de par ce que j’nak évoqué sur la nostalgie qui ne m’a jamais quitté et encore une fois quoi de plus être gentil en évoquant ses souvenirs et les faire partager si ce n’est que la gentillesse est la noblesse de l’intelligence .
    Alors montrons-nous intelligents et agissons dans la voie de l’amitié et de la fraternité .
    Cordialement

    • parisien

      Le vieux à la barbichette à coté de la bonne dame, il me semble l’avoir vu quelque part. A moins qu’une ressemblance.

      • Un parmi d'autres

        Oh parisisien quel vulgarité de s’adresser à quelqu’un que l’on ne connait pas et quel bassesse car le vieux à la barbichette est un homme jeune d’esprit et de caractère que beaucoup ne peuvent pas avoir car ce luxe de noblesse et de l’intelligence n’est que la gentillesse qui vous échappe et puis si vous voulez me connaitre appelez-moi je vous donne mon No et on pourra discuter et vous connaitrez ce vielliard qui n’en est pas un montrez-vous digne d’un vrai bel-abbésien ne faites pas marche arrière 0682088294 je prend la VDSBA à témoin .J’attend votre coup de fil .

        • Benhaddou Boubakar

          bonsoir grand frere,malheureusement,ces gens là n’ont que la marche arriere dans leur boite à vitesse! ils ne peuvent avancer de peu que pour emerder les gens comme vous ! votre reponse est claire et nette khayi

        • Mr ouhibi reda

          Ne vous en faites pas monsieur ;ceci est une question de respect et de bonne éducation la vie ou le mode est ainsi fait Vous avez pu réaliser cette rencontre et ceci est formidable il faut voir que cela a fait plaisir aux gens.

      • Claude.B

        @ parisien ,
        J’ai eu le plaisir de faire la connaissance d’un monsieur aimable ,jeune d’esprit ,dynamique et d’une parfaite éducation ,ce qui n’est pas donné à tout le monde !
        Depuis cette rencontre à Toulouse ,nous sommes en contacts téléphoniques très fréquents ,nous parlons de notre vie au quotidien ,de nos familles ,nous évoquons des souvenirs ……;et croyez moi j’ai eu le loisir depuis de mesurer à quel point l’amitié ,pour lui ,n’est pas un mot vide de sens .L’amitié est au coeur de sa vie ,il est sincère ,et ne mérite pas que l’on parle de lui avec irrespect .

        • Un parmi d'autres

          Bonjour Claude ,je dirai pour commencer que le temps est brumeux et maussade tant au naturel que sur la toile.
          Et pour cette belle rencontre que nous avions vécu ,pardonnez-de citer une très belle phrase de Friedrich bon Shiller qui avait dit je le cite:
          —(un invité maussade n’a pas sa place dans un mariage) .
          Quand à mon défunt papa qu’ il repose en paix , me disait toujours :—( Mon fils , la politesse n’est pas permise à tout le monde) .

          L’âme est une conscience et un respect avant tout , la conscience de l’être et le respect de l’être avec ses composants .
          Mais bon on ne peut pas dire que tout le monde possède tout cela et il ne faut pas leur en vouloir s’il veulent rester et stagner à une intelligence rétrograde .
          Bonne journée malgrè le manque de soleil .

        • Mr ouhibi reda

          On dit en Arabe chez nous mra fehla une Femme a la poigne. merci chére ClaudeB.

  19. Claude .B

    Bonsoir à tous ,
    Je suis ravie que le témoignage et les photos de notre rencontre vous fasse plaisir .Cette rencontre décidée en quelques jours ,sans préparation ,fut chargée d’émotion à l’évocation de nos souvenirs respectifs .Le dialogue était aisé comme si nous nous connaissions depuis longtemps ,la simplicité ,la chaleur ,l’amitié régnèrent ce dimanche après midi .Le ciel gris de Toulouse ce jour là tranchait avec la douceur de vivre et la lumière qui éclairait mon appartement ,car je recevais mes amis belabbesiens .Les émotions ressenties étaient palpables ,et nous tenions à les partager avec vous tous .C’est pourquoi ,nous avons immortalisé ce moment par quelques photos ,et je puis vous dire que j’ai du me faire violence car je n’aime pas du tout être prise en photo ,Abbes pourra en témoigner .Mais je savais que mes amis lecteurs et lectrices attendaient ce petit reportage ,alors …..
    J’aurais aimé vous réunir tous autour de cette table pour boire un bon café ,ou thé ,accompagné de gâteaux ,vous n’étiez physiquemment pas là ,mais avec nous cependant ,car dans nos coeurs .
    La vie réserve toujours de belles surprises ,peut être aurons nous un jour l’occasion de nous connaitre ,soit à Toulouse ,soit à SBA ?
    Amitiés à tous .

    • Lecteur ABBASSI

      Mais ce sera un des souhaits que tout un premier contact génére La voix de sba gagne des pari par la bonté de ses membres et je vois cela dansBESSMA

  20. Benhaddou Boubakar

    evidement chere Claude B, cette rencontre nous a tous fait rever qu’un jour il y’aura une grande rencontre ou a toulouse ou a sidi belabbes! soyez la bienvenue a ta ville natale et nous serons tres heureux de t’acceuillir! ton visage pur reflete parfaitement tes bons commentaires! bonne soirèe

  21. a.Dennoun.

    EXCELLENTE IDEE DE SE RENCONTRER ET CONNAITRE EN LIVE LES LECTEURS DE LA VDSBA. ESPERANT QUE D’AUTRES SUIVRONT.
    MERCI ABBES ET CLAUDE.
    JOLIES PHOTOS.
    A.D

  22. OMAR

    Salam si Veson Sans demander la nationalité, votre récent commentaire plein d’humour et adressé à si Bouchentouf prouve déja que vous etes un Algérien
    Amicalement

  23. Abdeddaim Abdelhamid

    A l’attention de Madame Claude B………………Il se trouve que moi aussi je sois né à la rue du cimetière précisément au numéro 22 à l’angle de ladite rue et la rue d’Aquitaine (entre les deux cimetières :chrétien et israélite ) au dessus de ce fût une boulangerie traditionnelle. Eu égard à ce qui semble être votre âge et le mien nous avons dû certainement nous croiser dans notre enfance , je suis heureux de cette surprise et vous sais gré de me faire part de plus amples informations vous concernant pour mieux vous situer ,je vous en remercie par avance avec le plaisir de vous lire impatiemment

  24. Belabbesienne

    Bonjour à tous,
    Née en 50 à SBA de la rue du chemin de fer après un premier voyage en 2010 avec un groupe de 14 Belabbésiens nous sommes en train de préparer un second pour les 8 et 10 mai 2013 car basés sur Oran nous avons que 2 jours sur SBA dans notre programme.
    Nous avons mangé le premier jour dans un restaurant à 50 mètres des 4 horloges et le deuxième jour au grand hotel plus bas que les halles.
    Une rencontre serait un grand plaisir.

    • Bouchentouf

      Salem Bessma.net
      Voilà une occasion de consolider les liens et d’agrandir le cercle des Bélabbésiens, j’espère que vous n’allez pas la rater pour contacter cette Belabbesienne de ma génération. Un bon reportage d’amitié en perspective avant que Tewfik/Adda que je salue au passage ne se mette sur les rangs (rires)!

      • Benhaddou Boubakar

        salam si Bouchentouf:ce n’est pas Bessma net pour cette rencontre,c’est un Samedi belabbesien! inchallah! cordialement

      • elhadj abdelhamid

        Salam, Bouchentouf
        Pour déroger aux lapidaires salamalecs d’usage, voici un petit texte dédié au cousin du Nord.

         » Le château de ma mère  »

        « Qu’elle était verte ma vallée » du jardin des perdrix romaine.Au pied de la colline à une trottée de Ténira ,gisent les vestiges de la maison où j’ai crié présent à l’appel de la vie.
        Aujourd’hui seule une austère plaque sur le fronton d’ une caserne érigée en pleine décennie noire trace les lieux, Dar El Caïd
        Par un printemps éclatant survenu il y a quelques saisons, j’entrepris d’y emmener, balade sédative de son âme en peine, ma mère pour un voyage sur ses terres d’origine.
        Fière elle ne voulut rien entendre lorsque , au milieu des murs rabougris et des pierre nonchalantes qui semblaient dater de César je lui lançais, non sans un pompeux lyrisme qui l’amusa quand même un peu:
        -C’est ma terre natale et le pays de ton enfance!
        Elle refusa de reconnaître les lieux et clama, indignée, que c’était plutôt la ferme aux murs blancs debout, derrière les ruines, qui était la maison qui l’a vue grandir.
        Je connaissais les propriétaires de cette ferme voisine et je suis allé frapper à leur porte pour convaincre ma mère .L’homme qui en sortit me reconnut, me souhaita la bienvenue et à la vue de ma mère qui m’accompagnait, courut chercher la sienne.
        Après palabres courtois et précisions de la maîtresse de la maison qui finirent par convaincre ma mère de sa méprise, cette dernière expliqua à ses hôtes:
        – C’est ici qu’est né mon fils qui me ramène aujourd’hui pour le . souvenir. Je me rappelle de la bonne femme qui lui a  » coupé  » le cordon . C’était une certaine Hlima Cherbia.
        – Soubhane Allah! s’étonna la voisine inconnue de ma mère, Hlima Cherbia, c’est ma mère Allah yarhamha.
        La discussion réservée se déguinda alors et le café est servi dans une bruyante joie. Pour amuser tout le monde, je dis à ma mère:
        – Moi, j’ai au moins gagné quelque chose aujourd’hui. J’ai appris le nom de ma  » sage-femme » !

        Orgueil bu et raison revenue , ma mère consentit à me suivre vers les ruines parentales pour le tour de la maison reniée.
        Finalement, archéologues d’un jour, on retrouva toutes les pièces, du moins ce qu’il en restait, du  » château de ma mère « . Un grand arbre, pin semblant éternel, face à l’emplacement du portail, facilita l’orientation de nos recherches. C’est à l’ombre de cette  » snaoubra, me dit ma mère, qu’enfants, avec mes frères et soeurs nous attendions toujours le retour de mon père, à bord de sa voiture !
        On s’appliqua à localiser la cuisine repérée grâce à un angle de mur encore couvert de suie et aux indications de ma mère qui me dit :
        – C’est à cette place que tu es venu au monde; je ne sais pas pourquoi mais j’avais froid et j’ai demandé que l’on allumât le feu dans la cheminée.
        Je suis né un 27 Mai, presque l’été et ce détail m’assombrit un peu la pensée mais peut-être que mon métier m’avait déformé en songeant que ma mère avait pu avoir une sérieuse faiblesse qui risquait d’être fatale surtout qu’un antécédent familial existait. Une soeur aînée, la mère de Si Diaf Abdelkader, mon cousin le professeur, avait tristement perdu la vie après la naissance de son enfant à Dar El Caïd. On alla chercher, à la ville, une sage-femme qui se chargea d’évacuer en urgence la patiente mais il était déjà trop tard. C’est dans le petit cimetière oublié du marabout Sid ElHadj, non loin de Dar El Caïd, que repose pour toujours celle qui fut happée par la mort le jour où elle donna la vie.
        Sur le chemin du retour, j’avais remarqué que ma mère resta longtemps le regard tourné vers l’arbre de son enfance avant de se ressaisir:
        – Il faudra que l’on revienne ici avec tes enfants pour toute une belle journée, inchalla. On prendra le repas sous le grand arbre, en souvenir des  » jours qui sont passés » !

      • Mohammed.G..

        Salem si Bouchentouf,
        Que la Bel-Abbésienne soit la bienvenue,quand elle le voudra,et je saisi cette occasion pour réitérer mon invitation à Mme Claude.B ,qui par son commentaire du haut, démontre son aptitude hospitalière en invitant chez elle nos amis bel-abbésiens, et sans oublier que l’hospitalité est une spécialité Algérienne et particulièrement Bel-Abbésienne !!!
        Bonne soirée Si Ghalem !!

    • Benhaddou Boubakar

      soyez la bienvenue « belabbesienne »,

  25. nabila t sba

    La dame est ravissante; elle nous toujours respecté en tant que lecteurs et ses écrites sont bien réfléchis Elle mérite ces égards

  26. Benhaddou Boubakar

    mon grand frere Abbes est aussi èlègant,un »ABBASSI » VRAI ,un homme de bonne intention tout comme « elbelda » si Bouchentouf!

  27. Benhaddou Boubakar

    mr l’administrateur salam: il faut ecrire correctement en arabe le verset du coran:comme cela: « انا لله و انا اليه راجعون » merci et exuse; a l’occasion,je presente mes sinceres condoleances au « maitre » OTHMANI MOHAMMED pour le decès de son père Allah yrhmah

  28. hamidi

    Puis je savoir quand vous ferez la BESSMA NET? Mr benhaddou et votre compére mohammed G puisque c »est interressant de rendre heureux et mieux connu celui a qui vous rendez visite Je dis que cette rencontre a son particularisme et je trouve les deux personnages bien sympa

    • Benhaddou Boubakar

      salam si Hamidi,pour le BESSMA NET,c’est un groupe qui rend visite a des gens mis a l’oubli et qui ont laissè leur empreinte ou trace durand leur vie a Sidi belabbes (toute la wilaya bien sur),seulement on attend nos amis Rahmane et Mellali pour nous organiser des visites aux villages de la wilaya, ca prend du temps mon cher! et croismoi si Hamidi qu’une grande ambiance regne durand les visites! avec des cadeaux a presenter aux gens qu’on rend visite,chaque membre du groupe vide un peu ses poches,a leur tete mr kadiri! cordialement

    • Mohammed.G..

      C’est pour bientôt ,Khayi Hamidi, et merci beaucoup pour l’intérêt que vous portez à notre club,tout en souhaitant que le sourire demeure partout et pour tous !!
      Encore, merci, mon frère !!!

  29. DOUAR

    cher Benhaddou ne m’oublie pas tu as mon no de tel

  30. hamidi

    Bientot c ‘est optimiste Mr mohammed G, mais ceci est fait hebdomadairement vois je ? Ou bien cela dépend d’autres paramétres.

    • Benhaddou Boubakar

      si HAMIDI ca depend du temps khayi;des fois on est pris pour des raisons professionnelles;a l’instant meme,a cotè du micro je corrige un peu! et bien sur il y’a d’autres parametres!

    • Mohammed.G..

      Si Hamidi,quand vous serez de passage à Bel-Abbés,faites-moi signe ,on prendra un bon thé avec du sfenj à la Tahtaha et on discutera mieux comme de vrais ‘abbabsa’ ,et si vous êtes tout prêt ,je vous invite maintenant à un véritable ‘ bercoukès’ chez moi !!!

  31. Benhaddou Boubakar

    salam si Mohamed G; le mot « bery » me rappele une maladie qu’on enseigne aux èleves: le BERI BERI !!!

  32. Un parmi d'autres

    Avis à tous ceux qui souhaitent nouer des liens d’amitié et de mieux se connaitre .
    Une rencontre entre bel-Abbésiens va avoir lieu à Paris le samedi 8 Décembre j’aurai souhaité avoir à mes coté et aux cotés de mon ami Bouchentouf G ,je veux parler de mon vieil ami du lycée et du Scoutisme groupe El -Amal patrouille des Panthère Megherbi Bel-abbès qui était de passage ce Week-end et qu’il a écourter son séjour parisien pour repartir sur Marseille cette après-midi .
    Nous nous sommes parlé au Tél et il s’est excusé de ne pouvoir rester plus à Paris et croyez-moi cela me peine énormément.
    Donc pour ceux qui seraient interressés par cette rencontre qu’ils le fassent savoir je donnerai plus tard le lieu exact du Rdv .
    Et si les bel-Abbésiens de la dernière rencontre de paris souhaitent renouveler le Samedi bel-Abbésiens je serai heureux de les revoir.
    Sincères salutations

  33. Benhaddou Boubakar

    eh grand frere :tu vas te trouver seul avec mr BOUCHENTOUF!!!

  34. Un parmi d'autres

    Slm alykm et une bonne journée à toi , ce n’est pas grave p’tit frère je suis habitué à être seul depuis 45 ans et crois que je me porte à merveille comme tu as pu le constater sur les photos .
    Mon ami Bouchentouf G fera le déplacement ainsi que notre ami Chérifi Nori qui viendra de Lille et même s’il ne peuvent faire le dèplacement ,c’est moi qui irai à leur recontre.
    Comme je te l’ai dit au Tél ce matin et en voyant la réaction de certains avec leurs palabres,bientôt je serai à SBA et je ne m’attend pas à être entouré de bel-Abbésiens ou du moins ceux qui vous ignorent .
    Enfin ce n’est qu’une toile qui réunit les bel-Abbésiens mais en réalitéce n’est point le cas.Alors faisons comme si rien n’y était.
    C’est idem pour les membres de BESSMA ormis Mr Mohamed G et Toi Boubakar qui portez une dévotion à l’être humain .
    Je vous salue bien bas comme un chevalier devant la Cour .

  35. OMAR

    UN PARMI D’AUTRES BONJOUR
    IL me semble pas que vous etes ignoré et je vois que la majorité des lecteurs ont été satisfaits de votre rencontre avec C CLAUDE l’omniprésente de notre journal . Je vous souhaite aussi un agréable moment avec Si Bouchentouf lequel va vous remonter le moral afin de dépasser cette légère amertume .
    Je souhaite à ce que votre petite déception soit passagère .
    Amicalement

    • Un parmi d'autres

      Mr Omar bonjour , ce que vous dites est vrai sauf que mon morale reste le même et croyez-moi il est bien comme il est depuis des décénies et comme vous pouvez le constater je ne me porte pas plus mal.
      Ceci dit je n’est fait que soulever cette petite parenthèse pour dire que les notre n’ont pas uniquement un complexe d’inférioritémais je me plait à dire ce qui n’exige dans aucun l’exige en ironisant que les nôtre on beaucoup plus un complexe de supériorité chose impossible et inadmissible dans le langage grammatical .
      Alors qu’en résultez-vous en cette constatation .
      Et je vous fais savoir que ce n’est pas la 1ère fois que je lance des appels de BA (Bonnes Actions ) et personne ne se manifeste est-ce celais solidarité ,ou dois-je comprendre que les gens d’aujourd’hui se contre-fiche de cette solidarité que nous avions jadis connu et quune minorité continu à vivre de par leur bonne éducation.je conclue en disant que « la gentillesse est la noblesse de l’intelligence .
      Cordialement.

  36. Claude.B

    Bonjour,
    Mon activité professionnelle ne me permet pas d’avoir toute la latitude dont je souhaiterais disposer ,ce qui m’empêche d’être samedi à Paris .Pourtant ,j’aurais été ravie de faire la connaissance de Mr Bouchentouf , ce n’est que partie remise ,Abbes le sait bien ,puisque nous sommes régulièrement en contact téléphonique ,Cela ne me pose aucun problème de venir à Paris , quand nous aurons décidé d’une autre rencontre ,mais pour moi ce sera le train ou l’avion ,car pour un week end le trajet Toulouse /Paris en voiture est trop long .
    Mais il y aura d’autres occasions de se rencontrer ,si nous le voulons vraiment ,et c’est ça l’essentiel .
    Cordialement .

    • Mr ouhibi reda

      Bonsoir amis lecteurs,ils sont quelques lecteurs qui souvent réagissaient a tort lorsque je mettais des posts mais aprés une journée ils ont accouru et je les encourage a saluer nos deux amis et ou est le mal si on trouve une bele créature que Dieu ait fait et on se lie d’amitié juste cela.

  37. Benhaddou Boubakar

    salam: nos freres ABBES,BOUCHENTOUF,cherifi et peut etre NEHARI VONT SE REVOIR CE SAMEDI 8 DEC inchallah,sorte de petit samedi belabbesien pour èvoquer le petit paris; bons moments les amis « BSAHATKOUM »

  38. EL GUELLETI

    @ Mr Vezon & Danielle B & Claude B et les autres bledards oubliés , Je vous
    souhaite un joyeux Noel et une bonne année. .

    Ps Mr VEZON ,attention la mangeaille et le picrate !!!!!

    Amicalement.

  39. FRIC

    on est immigrés en France ;on a pas attendu l’arrivée ,et la rencontre fort amicale de quelques personnes ,pour nous entendre dire « rencontre entre communautés ,raprochements ,reconciliations etc….etc……la réalité est tout autre ,chacun individu represente sa propre personne …..il y a des sympathies et des anthypathies…..chacun ses idées ,un belabessien pn ,qui est au front national ,parti minoritaire ,raciste ,anti arabe et anti musulman ,restera un facho raciste anti arabe musulman ,meme s’il est belabbessien….

  40. Un parmi d'autres

    Mr FRIC bsr , vous dites on est des immigrés qui On ,et puis vous dites que vous n’avez pas attendu l’arrivée de cette rencontre ce qui veut dire que vous rencontrez des bel-Abbésiens des 2 communautés et que vous échangez vos souvenirs tous les jours ,je suis ravie pour vous alors expliquez-moi comment se fait-il qu il n’y -apersonne qui se manifeste lors des rencontres comme celle du 1er SBA de Paris , celui de Nîmes et même lorsque j’avais annoncé que j’allais rendre visite à mon amie Claude B pourtant à. Nîmes il y a de Abbabssas,et à Toulouse aussiou peut-être qu’ils ont eu honte de se faire connaitre . Pour ma part je ne me suis jamais considéré comme un Immigré mais en tant qu’un citoyen algéro-français à part entière depuis que je suis en France je me suis imposé et à la Grace de dieu j’ai réussi ma vie professionnelle et sociale .donc un immigré c’est comme un cigogne c’est quelqu’un qui va cherché fortune pour tenir vivre aisément dans son pays natal et puis je n’avais pas besoins de m’intégré dans la société française alors que je n’avais que 18 ans lorsque j’ai débarqué en France sans aucune famille à part mon frère ainé qu’il repose en paix .et je dis que si l’on veut réussir il faut s’imposer et ne pas vivre dansles guettos communautaire sous prétexte qu’on se sent à l’aise et se croire au bled .
    Bon nombre de mes amis que j’ai laissé derrière moi et qui ont très bien réussi leur vie en Algérie connaissent mon parcour et ont bien vu ma vie puisqu’ils sont venus ici chez moi .
    J’ai fait des recherches et j’ai retrouvé des amis d’enfance du maçonnais et de l’ave Klébert ( lt Kheladi )Et du centre ville .
    Comme quoi quand on veut on peut .
    Bonne soirée .

  41. FRIC

    C’est vrai « on »c’est un peu vague ,mais de la à nous faire croire qu’il y a deux communautés ,c’est un vain mot ….je dis que chaque individu represente ses idées ….j’ai habité à Paris de longues années ,des bel abbessiens il n’y pas une grande foule ….mon ami intime est Chadli l’acteur . on se voyait régulièrement ,on faisait un tour à Barbés ,on rencontraient quelques belabbesiens ici ou la ….ce qui me désole c’est de nous faire croire ,qu’il y a une grande rencontre entre 2 communautés belabbessiennes et que on a établit un dialogue de reconciliation avec les pieds noirs …..etc …etc..c’est de la boulitique ,je dis des rencontres entre personnes ,ne representent aucunement une communauté. quand aux belabbessiens pn ,je rencontre souvent ,chacun est différent de l’autre et a ses idées ……quand je rencontre un pn ,adhérent au fn parti raciste anti arabe et musulman ….il reste que c’est un belabessien raciste anti arabe et musulman…..c’est tout
    cordialement

    • Bouchentouf

      Salem Mr FRIC
      Il n’y a pas deux communautés, il n’y a que des gens d’origine Belabbésienne qui cherchent à se retrouver ne serai-ce qu’une fois l’an pour faire connaissance et ne pas se sentir trop seul, apparemment vous ne vous sentez pas concerner par cette démarche, je respecte votre choix, mais laissez nous tranquille avec nos Pieds Noirs, les racistes il y en a même chez nous aussi et si l’on ne discute pas, si l’on ne va pas l’un vers l’autre comment voulez-vous changer les mentalités ? Personne n’est obligé d’adhérer à cette idée humaine qui sait-on jamais aboutira par une association caritative parachevée par des actions socioculturelles auprès des notre ville, tel est mon souhait, je connais des natifs d’autres villes d’Algérie le font pourquoi pas nous ? En tous cas pour ce qui me concerne je ferais fi de vos commentaires à ce sujet et avec notre ami D.Bedrani que je salue au passage, nous préparons une rencontre début Juin in’challah à l’occasion de l’Armada de Rouen et bienvenu aussi à nos amis PN si dorénavant ils seraient dans le coin, on en reparlera au moment opportun. Cordialement

      • gherbi sba

        Le débat est riche ;on apprend mais ce qui est fait par les lecteurs assidus est un signe salvateur sans poléméque stérile Le SBA est une bone chose la ou il est fait les photos pérennes sont en ligne.

  42. Un parmi d'autres

    Il ne se manifestera jamais il est comme la majorité de ceux qui vous promette le soleil et vous apporte les ténèbres et moi j ‘ai mis mon phone alors que si un coup de fil coûte cher pour appeler ,mieux vaux s’abstenir et pour en finir je dirai que les gens font et agissent dans l’anonymat comme ça ils se sente très fort surtout lorsqu’ils habitent une même contré.alors puisque vous souhaitez connaitre la suite afin de savoir si l’on a affaire à un vrai Abbassi de Paris réveillez-le et booster-le pour qu’il soit un homme digne d’être un enfant de Sidi bel-Abbes .
    J’ai comme l’impression que chacun se revendique d’être de Paris sauf qu’il fantasme sur cette belle ville .
    Je me marre d’entendre ( nous autres ,on est accueillant , serviable , solidaire ,on sait recevoir je dirai que tout ça n’est pas claire et net mais plutôt CLARINETTE et pipeau de la piplette .
    Et des promesse j’en ai entendu . J’attend toujours un autre coup de télé phone d’une autre personne . Et croyez-moi que je n’attend pas d’être reçu le moment venu quand je débarquerai à SBA heureusement que j’ai un très grand toit.
    Rien à ajouter.

  43. Claude.B

    @FRIC ,
    Lorsque je vous lis ,je me dis que nous ne vivons pas dans le même monde ,et j’en suis ravie car les gens que vous côtoyez ne sont guère intéressants ,et surtout ne sauraient représenter à eux seuls toute la communauté PN .C’est pourquoi , je souhaiterais mettre un bémol à vos propos ,qui n’engagent que vous et sont loin de refléter la réalité ,dans la mesure ou moi aussi je vis en France ,entourée de français ,d’algériens et ne dresse absolument pas le même constat que le votre .
    Je n’ai aucune envie de polémiquer ,mais devant des contre vérités assénées aussi régulièrement ,je suis tenue de donner mon analyse ,car me taire pourrait vous faire croire que vous avez raison (qui ne dit mot consent ) ,et bien ,non je ne consens pas !

  44. Dekkiche de Paris

    ARRETEZ MONSIEUR de dire ces propos trés généraux vous ne pouvez parler de nous tous Et le journal que vous lisez ne peut encourager ces attitudes néfastes

  45. FRIC

    «  » » »Ses compétences il devrait les développer en Algérie!…..des propros pleins de sous entendus bien sur .. » » » » » »

    «  » » » »Lorsque je vous lis ,je me dis que nous ne vivons pas dans le même monde ,et j’en suis ravie car les gens que vous côtoyez ne sont guère intéressants ,et surtout ne sauraient représenter à eux seuls toute la communauté PN . » » » » » »

    je partage entierement cette analyse ,il y a autant de pn que d’idées …
    sur le terrain ,et vous me contredirez pas sur ce point la ,un exemple simple .
    a Toulouse ,il y a les pn francais ,et les arabes francais ,ils se croisent mais ne communiquent pas ,comme dirait Bel abbessien ,deux mondes parrallèlles ,chacun ds sa bulle ….à part quelques cas particuliers qui sont considérés comme des extra terrestres….ce que je voulais dire ,et vous me comprendrez les uns et les autres ;qui sont sensiblisés par leurs émotions ,je fais une analyse scientifique ,sur le terrain ,pour que justement le raprochement se fassent en France par le biais des associations pn ,et d’autres associations d’algériens et se mettrent d’accord sur les idées ;progressistes ou reactionnaires .;;;;Le débat est ouvert

    • Bouchentouf

      @FRIC
      Je ne vous suis plus M Fric, il me semble que vous êtes partout en France sauf en Algérie, depuis 45 ans que vous résidez apparemment dans ce beau pays qui nous a accueilli et qui continue de le faire contre vents et marées, vous nous parlez encore d’Arabes Français là où je ne vois que des Franco-Algériens comme moi et comme vous peut être, cela ne m’étonnerai pas. Bien sur nous ne sommes pas dupes les uns et les autres que la réconciliation des deux peuples ne peut se faire que politiquement, mais ce n’est pas parce que nos politiciens sont de frileux hypocrites que cela va nous empêché à titre personnel de dialoguer, de discuter, de comprendre ce qui est arrivé à notre histoire commune pour tourner la page tranquillement sans la déchirer pour autant. Et autant j’accepte volontiers la critique de nos concitoyens Algériens restés au bled, autant je crois que vous et moi à cheval entre les deux pays sur ce point, nous ne serions que de piètres avocats. Ceci dit par l’intermédiaire de ce journal de Bel abbés, nous nous entretenons qu’avec les PN de Bel abbés qui aimablement ont la gentillesse de participer à sa promotion régionale ; et même si parfois nous avons des divergences sur les sujets traités c’est quand même une preuve de liberté que nous envient pas mal de dictatures arabes ! Salutations

    • Claude.B

      @ FRIC ,
      Le débat étant ouvert comme vous avez la sagesse de le rappeler ,je reviens vers vous pour 2 petites précisions :
      1)Lorsque j’interviens je ne me laisse jamais dominer par mes émotions .
      2)Puisque vous parlez de Toulouse ,ou vous vivez peut être ,sachez qu’il existe des associations dont peuvent faire partie TOUS CEUX qui sont nés en Afrique du nord .L’une d’entre elles s’appelle « Le cercle Algérianiste  » ,s’y retrouvent pour des conférences ,des repas ,des rencontres autour de café ou thé et petits gâteaux ,TOUS les toulousains d’adoption .Si vous assistiez à ce genre de rencontres vous ne pourriez plus dire ce que vous avez affirmé .Tous ces gens se parlent ,en français ou en arabe ,sont heureux de se retrouver au moins 1 fois par semaine pour parler « du pays » ,et de tous les sujets qui les préoccupent ou les amuse .Car il y a de la joie et de la bonne humeur et surtout beaucoup d’amitié ,de fraternité ,et de sincérité :un vrai plaisir d’être ensemble .Même les plus âgés ,et je dirais surtout eux , ne manqueraient ces moments pour rien au monde ,ma mère (88 ans ) même fatiguée se rendra tous les mercredis au cercle algérianiste ,et je suis heureuse pour elle qu’elle puisse continuer à « vivre « un jour par semaine en algérie par le biais de ces contacts .
      Alors ,si vous voulez vérifier mes dires ,je vous engage à vous y rendre ,il est situé au centre ville ,vous aurez peut être le plaisir de discuter avec des gens souriants et généreux ,loin de toute rancoeur ,ignorant la haine .

      • Claude.B

        @FRIC ,suite :
        J’ai oublié ceci :Si vous aimez le foot ,vous aurez peut être le loisir d’y rencontrer un ancien joueur ,installé à Toulouse depuis 50 ans ,Just Fontaine , à bientôt 80 ans , il n’a rien perdu de son dynamisme .

    • Mémoria,

      Monsieur fric,

      Je devine que vous avez pris comme échantillon de recherche (non représentatif) l’association nationale des pieds noirs progressistes et leurs amis » fondée le 08 novembre 2008…

      Le débat est-il ouvert ?

  46. FRIC

    merci Madame ,
    je n’habite pas toulouse ,mais j’ai voyagé à travers la France , c’est vrai ce que vous dites ces cercles d’algériens du pays ont la fraternité et l’amour du prochain ,et pour les avoir frequenté je sais ce qu’ils ressentent .,malgré leurs nationalités francaise ,sont ,,,,j’arrive pas à trouver le mot juste ,je me jette à l’eau ,je dirais méprisé par les autochtones….qui les considérent comme ds colons alors la réalité est tout autre …..et quand ils rencontrent «  » » » »un arabe «  » » »la joie s’exprime sur leurs visages ,car ils savent au fond de meme ,qu’ils n’y aucune animosité…..et que nous sommes leurs fréres et ils peuvent compter sur notre soutien….
    Ceci dit ,il y a la politique qui rentre en jeu ,et les manipulations ….il est clair que la pensée ,qui veut faire admettre le bienfait de la colonisation ,sous couvert d’un neo colonialisme ,paternaliste ,orientaliste ,occidenttaliste ,nous laisse perplexe et trés vigilant à cette forme insidieuse de pensée qui nuit aux relations des deux pays ….Quand à mon cousin Bouchentouf ,je pense qu’il a bien comprit la Teneur de mes propos ….
    cordialement
    LE FRIC c’est chic //////humour :::::

  47. FRIC

    Cest bien beau de retirer des phrases de leurs contexte ,pour déformer ma pensée….

  48. Mémoria,

    ….le jeune étudiant…a mûri et se présente aujourd’hui à la table des négociations…Les traumatismes se diluent a

  49. Mémoria,

    ….le jeune étudiant…a mûri et se présente aujourd’hui à la table des négociations…Les traumatismes se diluent avec le temps de part et d’autre.Y aurait-il volonté de la part du Cercle algérianiste de se réformer de ses caciques et de s’adapter au nouveau paysage politique existant entre l’Algérie indépendante et la France post coloniale ?Pourquoi pas ? Nous osons l’espèrer s’il y a une volonté réelle de reconnaître des méfaits de la colonisation ainsi que les .dommages collatéraux qu’ont subis des familles PN en Algérie en 1962…

    Bonne soirée !

  50. Mémoria,

    De là……toute la problématique du respect et de l’application des

    Accords d’Evian…..

  51. Mémoria,

    Quelques phrases*1 et une poignée de main avec Yacef Saadi (ZAA/FLN) avaient eu raison de tout le parcours de Jacques Roseau « exécuté » par ses frères PN anciens commandos de l’OAS,le 05 mars 1993 à Montpellier.L’ancien porte parole du « Recours » des rapatriés avait amorcé un début de réconciliation avec « ses anciens ennemis algériens » pour une meilleure circulation socio-culturelle au pays qui les avait vu naître mais les escadrons de la mort veillaient au grain…
    La mort de Jacques Roseau a crée un clivage important dans cette communauté PN qui avait été leurrée par le négationnisme de l’OAS et beaucoup n’ont pas pardonné à cette nébuleuse de les avoir précipité dans les ports après cette politique de terre brûlée qu’ils avaient laissée aux arabes…
    Mais les Accords OAS/FLN à Alger,entre Susini(résidant aujourd’hui à Paris) et Mostéphaï (décédé) avait délaissé Oran et sa région où l’OAS ,désorganisée et meutrière,avait lancé ses commandos contre la populations musulmane au summum de la terreur génocidaire.Les chefs se retrouvaient au café de Tassou(Café Riche),melting pot de commandos goys,gitans et juifs d’Azoulay.Leurs exactions, en plein boulevard, et pleine adolescence à visage découvert sur la population musulmane restent dans la mémoire oranaise à ce jour.Les bilans sont éloquents et fournis par la police française…Les officiers du deuxième Bureau ,gardes mobiles de l’armée seront ciblés et tirés comme des lapins…
    Le général Katz donnera ordre(de Paris?) à l’armée française de ne pas intervenir le 05 juillet 1962 lorsque les manifestants algériens descendant à la Place d’Armes seront tirés eux aussi comme des lièvres..
    . » »Que l’OAS protège ses sympathisants…Ils ont tué mes meilleurs officiers ! » aurait-il proféré le 05 juillet 1962.

    Aux historiens de pallier à notre déficit en documentation…

    *1″La masse des français d’Algérie n’a jamais brillé pour avoir une conscience politique…! »
    -« La jeunesse algérienne qui aspirait à plus de liberté,de spécificité,peut être pas autant à l’Indépendance…!
    -« C’est vrai qu’il n’y a pas eu de la part de ces leaders(pn) d’initiatives,d’engagement politique prenant en compte le fait nationaliste…! »

    Bonne journée !

  52. Mémoria,

    Y a t-il matière à débat et que pouvez-vous y apporter comme hypothèses de travail et/ou opportunités de rapprochement au niveau associatif monsieur Fric ?

    Que la nuit nous porte conseil !

Répondre