La Voix De Sidi Bel Abbes

Régine Tari et Hadri Miloua : 2 commentaires, un seul lien…l’école.

Comme on a lancé un appel a contribution, et en attendant l’exploitation des papiers envoyés par nos lecteurs(ces) au sujet de cette journée internationale de l’enseignant, et ils sont déjà nombreux a le faire, nous avons tenu a partager avec nos fidéles lecteurs(ces) deux commentaires provenant de la partie nord ouest de la ville, il s’agit de Mr. Miloua Hadri dont l’ultime établissement qu’il eut a diriger est l’école Ibn Khaldoun (voir photo de la une a l’extrème droite). Le second commentaire est celui de Madame Régine Tari, une Bélabbesienne qui est une de nos lectrices des plus assidues. Ce choix est dicté par la spontanéité des reactions que nous nous publions sous la forme d’un papier lui aussi appelé a etre commenté. Lecteurs(ces) à vos plumes…

Edition spéciale de la journée mondiale de l’enseignant.

{Par les lecteurs(ces) et pour les lecteurs(ces)}

*En ce 5 octobre journée de l’enseignant si un hommage particulier devait etrerendu c’est bien particulierement la date du 5 octobre 1962 ouverture 1ere annee scolaire de l’ecole algerienne lors de la prise en charge par l’etat des etablissements scolaires apres la desertion du personnel enseignant français.Il fallait coute que coute prendre la releve.Ce n’etait pas une mince affaire d’autant plus que l’academie d’oran avait à sa charge toute la ligamie d’oran c.a.d. oran -sba -a.temounchent-tlemcen-saida -mascara-mostaganem-relizane.Ainsi un grand appel fut fait à tous les jeunes pour remplir les postes vacants.4 inspections primaires furent crees pour organiser cette rentree historique.C’est ainsi que cette mission fut confiée aux inspecteurs MR KOHLI et aux regrettés :MR TEKKOUK-MR BENHAMZA- et MR MAHBOUBI.

Je me souviens des premiers pionniers de l’enseignement tout au moins ceux du primaire et je citerai en premier lieu ceux qui nous ont quitté.Bendimred djillali-Bouhafs-Aberkane Abdelkader-hakem pere et fils-Allam-Affane-Benachenhou-Bouziani abdelkader-lahmar (inspecteur)Meziane-Zerhouni Benaissa-Bengrit lakhdar-latreche hamma-Zerouki-Chibane kaddour-Ouhibi abdelaziz-hadj laradji-hadj issaad-hadj merad-mme taleb-mme chami-melle louahla kheira-mr mouffok-mr belmokhtar larbi-mr benaddis-mr terbeche-mme laalam-mme guelicha mr meliani -mr derrar -mr assou et la liste est longue.
les premiers dont je me souviens qui ont composé le commondo des enseignants car il fallait prendre en charge de 2 à 3 classes pour assurer un suivi de tous les inscrits furent mm saim el hadj -abdedaim salah-attaoui abbes-benahmed habri-belarbi-ourred-benhadji-lalimi-lacarne abbes-taiati mourad-naoum benamar-les freres feddal-mme mestari-mme mankour-melle settouti-mr attouch-mr belabed djillali-mr ouhibi abdeslam-mr mami-mr bouanani-mr bouyacoub-mr soulaymane-mme hamiche-mme rebai-mme mokadem-les khiat -benchinoun hamou-debar turki-bensmain-faraoun hadj-bouguelmouna -et je m’excuse aupres de ceux que j’ai oublié vous pouvez completer par vos commentaires c’est la journée de l’enseignant.
à tous ces valeureux autodidactes qui ont rempli leurs missions avec courage et conscience malgre leurs maigres moyens je leur dedie cette pensée et cet hommage ils et elles ont ete les premiers(es) pionniers(es) de l’histoire de l’ecole algerienne .Des generations formées sont maintenant les cadres de l’algerie vous pouvez gouter à votre retraite avec la conscience du devoir accompli merci on vous doit beaucoup.*

*Photo de la cour de l’école Ibn Khaldoun, au fond les logements de fonctions de la gendarmerie nationale.

Voila ce qu’a publié comme commentaire Mr. Miloua Hadri pour sa part, notre lectrice Madame Régine Tari a réagit à la suite de la contribution de Mr. Bachir Belhamza sur l’ex école Indigéne, elle qui fut scolarisée à l’école Sévigné de l’ex avenue Kleber (lieutenant Khelladi) et qui porte le nom : Ecole Soraya Bendimred. Cet établissement est situé dans l’ex faubourg Périn (Aujoud’hui Hai Doha). Voici sa réaction :

*Merci à Bachir Belhamza pour son très beau texte, qui « nous parle d’un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître »… Emotion de l’élève, conscient de sa chance et de la valeur de l’enseignement qui lui est prodigué, respect pour le maître, toujours présent et travaillant pour et avec l’élève et enfin, fierté du père qui n’hésite pas, malgré sa modeste condition, a acheter tout ce qu’il faut pour son fils… Tout cela traduit bien ce que pouvait être la vie d’un petit indigène à Sidi-Bel-Abbès durant la période coloniale.
Il est intéressant de lire dans le texte intégrale de Bachir Belhamza sur le site pied-noir Mékerra, que « La liberté de conscience des élèves indigènes est formellement garantie ; ils ne peuvent être astreints à aucune pratique incompatible avec leur religion. (décret du 18 octobre 1892 art. 15.) Le décret du 18 octobre 1892 a provoqué une rénovation de l’enseignement aux indigènes de l’Algérie, et a facilité les progrès considérables accomplis. »
Bachir Belhamza termine en rendant hommage à l’école Avicenne puisqu’il écrit : »J’ai tout naturellement dédié ma réussite en premier, à cette pittoresque petite école indigène ».*

*Photo de la cour de l’ex école Sévigné, aujourd’hui Soraya Bendimred.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=8454

Posté par le Oct 5 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

21 Commentaires pour “Régine Tari et Hadri Miloua : 2 commentaires, un seul lien…l’école.”

  1. Christian Vezon

    Le Prophète (loué soit son nom)n’a t il pas dit:
    « L’encre de l’écolier est plus sacrée que le sang du Martyr  » , nous avons connu l’encrier à remplir tous les matins après avoir confectionné l’encre en mélangeant la poudre et l’eau,et s’en être mis plein les doigts.La classe comportait plus de Hocine,BenKouider,Mechiche,Maïzza …que de Vezon,Perrier ou Sarraf.Ils ont appris dans ces petites écoles ,et aujourd’hui s’expriment dans ce site,souvent dans un français meilleur que le notre.Tous grace au sacrifice de leurs parents,modestes,mais si fiers que leur enfant puisse aller à l’école qu’ils n’avaient pas eu la chance de fréquenter. Pour eux,lire et écrire était la chose la plus importante du monde.Les recettes du bonheur étaient simples ,à l’époque.

  2. kebdani

    hommage fort a tous nos maitres et valeureux educateurs.

  3. mekki b

    je pense que madame regine tari reconnaitra sa vieille ecole sevigne

    • mekki b de vdsba

      oui des fleurs existent je me souviens lors d’un passage recent quant a la nature je ne dirai pas plus .je mentionerai que les collectifs des ecoles generalement viellent a ces aspect des photos peuvent etre transmis au journal qui vous les fournira. a la prochaine.

  4. dekar sidi djillali

    les deux commentaires different dans leur contenu et le point supplementaire commun est sidibelabbes plus que le lien de l’ecole.

  5. mehtougui

    un beau sujet qui marque un evenement que je ne connaissais pas.les ecrits ou les commentaires parlent d(une epoque ou le respect a l’enseignant etait un sacre. bravo voix de belabbes

  6. ami lakhdar

    alerte à vdsba il y a un travesti parmi nous un homme tellement courageux qu’il utilise le pseudo d’une gamine il fait un complexe de sexe il doit certainement se mettre du rouge aux levres

    • ami lasfar

      le pseudonyme que vous vous etes octroyé « ami lakhdar » correspond à un homme plein de bon sens mais les mots que vous avez utilisés dévoile en vous un homme vulgaire et qui a le mal de vivre. puisque vous voyez des travestis partout essayez de ne plus visionner des vidéos X ça vous aidera à prendre la vie du bon coté.

    • safi

      les analyses relatifs au commentaire de ami lakhdar ont révélé que c’est un pédophile. il faut le dénoncer et l’inculper.

  7. attou alg

    lequel des miloua celui qui ensaignait ou de l’abc.

  8. De passage

    Miloua est un bon gars , lui au moins il aime sa ville contrairement à d’autres …
    Je sais ce que je dit, ce n’est même pas la peine de me contredire !

    • à niveau

      alors là c’est le vrai cirque et les clowns tapissent la toile j’opte pour le pseudo (( à niveau ))puisqu’il existe le ((De passage ))
      disons plutôt «  »–De passage à niveau–«  »du côté de sidi Amar le train fait des ravage comme sur cette toile .
      Sinon «  »– De passage à niveau –«  »plus élevé intellectuellement .
      A vous de choisir car la régression culturelle et intellectuelle commence à ronger les les neurones

  9. lakhdar lasfar tous a cote

    voila mon pseudo elevvez votre niveau c’est tout tapez sur vous memes les sujets enligne sont une matiere intarissable laissons nous continuer d »apprecier le site avec ses sujets varies ou bien vous etes la pour nuire.

  10. Toufik

    Mes deux commentaires ont été supprimés je me demandes pourquoi!!?

  11. blal

    cher frere hadri miloua.ton eclipse momentanee me fait reagir en te demandant d’etre comme le rosier et non pas comme le chene.j’espere que tu m’auras compris car nous avons besoin d’une ville ou l’on n’a pas peur d’etre un HOMME.

    • caid louahla

      cher ami blal nous avons un ami commun en la personne de notre caid miloua puisque nous avons eu l’honneur de representer l’algerie au jambohree internationnal scout au caire(alexandrie)en 1964.Depuis comme nous sommes toujours voisin et que je suis l’evolution de VDSBA il m’arrive de croiser notre ami commun.Nous discutons de tout et de rien surtout en ce qui concerne notre ville et j’ai compris à travers ces interventions sur vdsba où il tente malgre sa position d’elu où il ne peut pas faire l’unanimité de repondre aux preoccupations des citoyens et d’affronter les nombreux problemes tout en apportant dans ce site des temoignages vivants en tant que ould bled .Il me paraissait dernierement un peu déçu d’etre décrié par certains lecteurs.Et c’est en lisant ton appel et ces commentaires que j’ai fait le rapprochement de son silence ces jours çi.Alors comme tu disais hier c’etait hasnaoui qui etait insulté et aujourd’hui on attaque d’autres belabésiens où va-t-on alors que ce lien se veut d’etre un lien de communion respectons nous nous oeuvrons dans un sens « belabbes oua
      ouladha »

      • blal

        cher frere louahla,c’est avec grand plaisir que j’ai lu ton ecrit.hadri de par son integrité,son honneteté,son charisme,derange trop de personnes au sein meme de l’apc.ainsi il est pris a partie par des gens avec qui il refusent de se compromettre.les chiens aboient et la caravane passe.pour hadri je dirais faire et laisser braire

  12. badrou

    javais pas de connection cet semaine passé
    je dis à mes fréres que Mr Miloua il à la parole.
    on n’avais plusieurs probléme dans notre cartier filaj abbou
    il m’a donné la parole qu’il aurai des changement
    et oui c’est vrai il y a les travaux,mais il nous manque toujours l’éclairage,c le meme probléme qu’avant

  13. badrou

    khalouna m nta golt w lakhor gal
    laisse nous voir le bon pour notre ville
    c’est un journal,pas hawch jwarine

  14. krimo ex r.ds maures

    il y’a toujours les bons et les mauvais sur cette terre c’est comme le vent qui apporta la violence

  15. miloua sabrina

    hhhhhhhhhhhhh hada jedi

Répondre