La Voix De Sidi Bel Abbes

Rabroué par un chef de daïra, un jeune de 35 ans s’immole.

C’était vraiment la panique dimanche matin à El Ménéa, lorsque le jeune Youcef Djaani, 35 ans, s’est subitement aspergé d’essence et a mis le feu à son corps, se transformant en torche humaine.

Les dizaines de personnes qui campent depuis 5 jours devant le siège de la daïra, remettant en cause la liste des bénéficiaires des 543 logements affichée mardi passé étaient horrifiées de voir l’un des leur s’auto consumer devant eux sans rien pouvoir faire pour l’aider à éteindre un feu ravivé par l’essence.

Grièvement brûlé sur pratiquement toutes les parties de son corps, le jeune homme a été admis aux urgences médicochirurgicales de l’hôpital Colonel Mohamed Châabani d’El Ménéa. Selon des sources médicales, il serait atteint de brûlures du 3ème degré et son pronostic vital est engagé.

« C’est la faute du chef de daïra qui, l’ayant reçu, et après que la victime lui aurait déclaré qu’il était prêt à mettre le feu à son corps s’il n’est pas attributaire d’un logement, lui aurait répondu : Eh bien, va te suicider. » Affirme Brahim, un jeune d’El Ménéa qui campe comme ses amis depuis bientôt une semaine sous des tentes dressées devant le siège de la daïra, exigeant la révision des listes d’attribution des 547 logements.

« Il est anormal que des gens qui ne sont pas de la région se retrouvent attributaires sur ces listes, ainsi que des célibataires des deux sexes, alors que beaucoup de pères de familles attendent des logements décents depuis plus de dix ans » dit-il. Ajoutant sur un ton rageur « nous ne bougerons pas de là et le geste de Youcef nous impose de continuer notre contestation pour une distribution équitable des logements».

Debout, stoïque devant le siège de la daïra, Kouidri Allel, un citoyen d’El Ménéa, déploie une banderole sur laquelle est écrit « où est mon dossier déposé depuis 1982 sous le N° 90 ? » Au dessous sur une large bande « j’attends depuis 42 ans un logement ». Un vent de contestation s’est levé sur la ville sitôt l’information de l’immolation par le feu du jeune Youcef connue.

Djouda Mustapha, 26 ans, ami de la victime s’est aussitôt dépêché sur les lieux avec sa motocyclette. Il s’est à son tour aspergé d’hydrocarbure et mis le feu à son corps à l’aide d’un briquet avant que les manifestants ne l’éteignent avec un drap.

Des centaines de jeunes ont convergé vers le siège de la daïra protégée par un important dispositif de forces antiémeutes qui se sont brièvement accrochés avec les jeunes. Dans la mêlée une tente a pris feu, ajoutant à la panique générale.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=46075

Posté par le Mai 4 2014. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

25 Commentaires pour “Rabroué par un chef de daïra, un jeune de 35 ans s’immole.”

  1. badsi

    Horrible et bouleversant récit

  2. hamid

    on a plus le droit de donner notre avis c est devenu pire que la r d a

  3. fouziaT

    harram c’est un grave péché impardonnable

  4. BADISSI

    ça devient insupportable ces actes de suicides , le suicide est interdit dans notre religion quelque soit la cause point final

  5. jamel

    Haram certes cherchons des solutions pour prévenir

  6. 3ouhda rab3a

    Bonjour,
    le suicide est haram certes, mais il ne faut pas juger les gens, seul le Bon Dieu est savant . il faut plutôt se poser la question : quelle sont les causes qui poussent au suicide ? comment l’être humain peut-il arriver a cette situation ? la personne qui se suicide étai-elle consciente et raisonnait normalement au moment de passer a l’acte ou était-elle dans un état de démence et de folie?
    Je pense que les réponses et les explications peuvent être apporté que par spécialistes dans ce domaine, qu’un médecin psychiatre si il en existe un dans la VDSB pourrai nous instruire et nous éclairer un peu plus sur ce sujet .
    Bonne journée !

    • BADISSI

      la première solution au suicide est l éducation basée sur la religion , un vrais musulman ne se suicide jamais , INA BAAD EL OUSR YOUSR

    • Danielle B

      BONJOUR A TOUS
      pour en avoir déjà discuté sur ce forum
      bien que le suicide soit un pêché et ce quelle que soit la religion
      un peu de compassion svp pour ces victimes qui ne voient là que la solution à leurs problèmes dramatiques, que ferions-nous si nous étions confrontés à un grand malheur où nous ne voyons pas d’issue possible sauf celle de disparaitre pour ne plus souffrir, pour ne plus subir, qu’en était-il de la situation de ce jeune pour qu’il ait voulu mourir à 35 ans
      je crois que ceux qui sont si catégoriques n’ont jamais été malheureux et désespérés au point d’envisager de vouloir mourir
      La religion est une chose, mais tendre la main et vouloir comprendre son prochain est quand même IMPORTANT non??? sans solidarité, sans amour, sans amitié, sans pardon, vous appelez ça vivre vous??? hé bien moi NON
      cordialement à tous
      bonne journée

      • Claude.B

        Bonjour ,
        Je rejoins Danielle et j’ai du mal à comprendre que la seule réponse devant de tels drames soit pour certains :c’est un pêché ,point final !!
        Que fait on de la souffrance ,du malheur ,de la détresse des hommes qui ne sont arrivés à trouver d’autres solutions à leur désespoir que la mort .
        Moi je trouve cela terrible de pouvoir en arriver là ,mais il faut être un peu charitable et essayer de comprendre au lieu de juger de façon péremptoire .
        Nous savons que ceux qui sont entourés sont moins susceptibles de recourir à des solutions radicales quand ils sont confrontés à l’adversité ,répétée ,que ceux qui sont seuls et auxquels personne ne tend une main salvatrice .
        Posons nous la question avant de porter des jugements sévères et définitifs sur ces malheureux :faisons nous tout ce qu’il faut si nous croisons une personne en difficulté ,est ce que nous lui proposons notre aide ,est ce que nous l’assistons vraiment ??
        Aimer son prochain ne serait ce pas cela ,l’aider avant qu’il ne soit trop tard ,et ne pas le juger ,ni avant ,ni après si malheureusement il a commis l’irréparable .
        Amour et tolérance vont de paire ,et contribuent à faire de ce monde quelque chose de vivable ,ou d’insupportable quand ils font défaut .
        Cordialement .

  7. mohammed d'aix

    Il faut faire une enquête ,si sur la liste d’attribution il y a des noms de personnes qui ne mériteraient dans ce cas là le responsable en la personne du chef de daira doit être mis au feu car il est responsable de cette situation .

  8. Amirouche

    Bonjour
    Je pense que le meurtrier est celui qui pousse l’autre au suicide. le comportement suicidaire est un appel au secours de la personne devenue très fragile face à des problèmes, comme ce jeune désespéré qui se présente devant ce responsable qui lui rétorque « va te suicider » pour moi c’est ce chef de daïra qui est l’assassin .

    • Claude.B

      Mr Amirouche ,bonjour ,
      Ce chef de daïra est un fieffé imbécile (pour rester correcte ) pour tenir de tels propos ,il n’est vraiment pas à la hauteur des fonctions qu’il occupe ,j’espère qu’on va lui demander de rendre compte de cet abus de pouvoir et de langage ayant entraîné la mort d’un pauvre jeune homme .
      Cordialement .

      • Amirouche

        @Claude.B
        Bonjour Claude
        Tout à fait d’accord avec vous ,
        @TOUS
        Tout suicide a une cause et ce jeune s’est donné la mort à cause de la perte de l’espoir et l’envie de vivre, certains disent que c’est un péché !!! et si ce jeune a eu une maladie psychiatrique , suite à ses problèmes ,selon l’article il était dépressif donc « pas dans sa tête »,s’il est devenu fou( majnoun) !! Est -ce un péché ?! il va falloir voir un Imam si ce jeune a t-il fait une transgression volontaire de la loi divine.Et si vous continuez à penser de la sorte ,attendez-vous à des dizaines et des dizaines de suicides.
        Selon EL KHABAR , 45 tentatives d’immolation par le feu qui se sont soldées par 43 décès ont par exemple été enregistrées en 2011 rien qu’au CHU d’Oran(une ville) , Imaginez quel serait le nombre en 2014 !!!!!!! « Nous sommes lents à croire ce qui fait mal à croire.  » !

        • Jamel

          @Amirouche On s’émeut peu des chiffres et cela continue aiinsi mais parfois il ya des simillations pour faire pression ou décrocher un prise en charge de son probléme voire un moyen de s’attirer les regards comme ceux qui bloquent la route ;allument un ou deux pneux Et cela rapporte pour les téméraires qui font cela Les autres attendent Que pensez vous yal omrani

          • Amirouche

            @Jamel
            Sallam khayi
            quand un jeune arrive jusque point de se suicider ,c’est qu’il n’a aucun espoir de vie alors il fait cet acte contre lui-même ,ce qui est très grave , ….etc
            Quant aux gens qui font des simulations ,ils ne pourront jamais passer à l’acte.
            si Jamel baghi thabalni !! JIBLI COURDA BAGHI NASSWISSIDI

      • Albarracin de Sidi Bel abbes

        @Tous
        Suicide! Mon intervention est aussi un témognage , pour avoir reçu une fin d’aprés midi , la confession d’un ami qui se prédestinait à la prêtrise. M’inforamant des doutes qui l’habitaient et du poids de la tradition familiale qui n’ aurait pas compris son renoncement!
        Il se suicida le lendemain de notre entretien!
        Aprés l’effroi de l’émotion que suscite le suicide d’une personne jeune, qui brusquement tourne le dos définitivement à la vie, notre attitude se doit être interrogative. Pourquoi? Comment ? La cause doit nous interpeller infiniment plus que le constat! Car chaque comportement humain s’organise en relation avec celles des autres! Quand notre propre vie parait menacé par la maladie , le chomage, l’abandon affective, des lors notre réflexion positive se trouve fortement diminué. Le sentiment d’impuissance l’emporte et l’acte fatal se présente comme la seule issue!
        Les manifestations d’anxiétés sont perceptibles par l’entourage. Mais chacun est le produit d’une histoire personnelle! La culpabilisation présente dans certains s dogmes religieux vis à vis du suicide est sans effet majeur sur le risque du passage à l’acte . Le sentiment d’abandon s’est souvent nourri d’une désillution , y compris vis à vis des préceptes religieux! Pis encore, qand ces préceptes , par leurs rigueurs , confèrent à la rigidité , ils conduisent parfois au renoncemnet de vivre!

  9. bouaricha yamina

    IBonjour c’est haram que dites tous mai les gens sont vraiment dégouté c est normale tout le monde attend leurs logements depuis des années led gens qui travaille à la mairie ou quelques part ils se croive quil s à la ministere il respecte personne les gens vivent comme des chiens les pauvres au niveau de logement on dirait quil sont pas chez eux allez faites un tours dans les mairies dans les daira

  10. Salah

    Arrêter de culpabiliser les gens s’il vous plait lorsqu’il s’agit de mort d’homme, Le chef de Daira en question a indiqué selon une source de l’APS avoir reçu ce jeune dans son bureau pour lui faire savoir que son nom ne figurait pas dans la liste des attributaires des 300 bénéficiaires sur les 700 demandes de logements étudiées . Et qu’il a le droit de faire un recours auprès de la commission de Daira., et que le choix des bénéficiaires de logement obéit à des critères avec la participation de la société civile.
    Je ne vois pas ou est la responsabilité du chef de Daira dans cette affaire, une certaine presse amplifie les choses pour créer la zizanie et la fitna au sein du peuple.
    Ce jeune aurait dû prendre son mal en patience et verra son tour arrivé, vaut mieux tard que jamais
    Allah yerhmah.

  11. fethi

    MR SALAH Quels sont les indices de cette ICHARET SA3A ?On la répéte souvent

  12. Salah

    @ Mr Fethi
    La parole la plus véridique est le livre d’ALLAH, et la meilleur guidée est la guidée de Mohammed (slwsl), les pires choses sont celles qui sont inventées ( dans la religion), chaque chose inventée dans la religion est hérésie , et chaque hérésie est un égarement , et chaque égarement est dans l’enfer.
    Et accrochez vous au groupe des musulmans car la main d’ALLAH est avec le groupe.
    Courtoisement

  13. Abbes

    @mr Salah Sans trop vous demander je suis curieux de savoir ces signes avant coureurs de cette icharate essa3a

  14. 3ouhda rab3a devient Zabana

    Bien qu’il y est plusieurs cas de suicides, il y a aussi des signes avant-coureurs d’une dépression et de la douleur psychologique, comme la dévalorisation de sois-même, le changement du comportement, la consommation excessive de psychotropes …etc qu’ on ne voit pas ou que on évite tout simplement la personne concernée par desinterret a la personne ou par pur égoïsme.
    Je suis donc du même avis que Claude, Danielle et Amirouche car parfois l’entourage ou la société en général, a une part de responsabilité, et ne fait rien pour éviter le pire et justement Dieu (‘pour ceux qui mettent en avant la religion) insiste sur l’importance et la nécessité des bons rapports entres les êtres humains.
    On aura tous des comptes a rendre devant le bon Dieu !

Répondre