La Voix De Sidi Bel Abbes

« Quatre milliards de plus pour la réhabilitation du cinéma ex Versailles…

Cinéma Versailles de Sidi Bel Abbès/Archives Photos VDSBA.

                                                                                                                                                                                                                                                                    Titre : Sidi Bel Abbès
4 milliards pour la réhabilitation
de la salle de cinéma Versailles

—Une enveloppe financière, de 4 milliards de centimes, a été débloquée par la direction de l’urbanisme, l’architecture et de la construction de Sidi Bel Abbès, pour la restauration de la salle cinéma Djazaïr (ex-Versailles) du centre-ville.
Une opération débutera, prochainement, après l’achèvement de
l’étude technique pour engager une entreprise spécialisée, afin de
préserver son aspect architectural, qui date de l’ère coloniale.
Le cinéma Versailles, implanté au centre-ville, se trouve dans un piteux état et nécessite plusieurs mois pour sa remise en l’état. Il
reprendra dès son ouverture ses activités culturelles et les programmes d’animation pour enfant. Selon les responsables de la DUC,les travaux concernent la rénovation de la façade délabrée, l’étanchéité et les différents réseaux défectueux.
___La wilaya de Sidi Bel Abbès qui a bénéficié, en 2012, d’un programme de réhabilitation de ses salles de cinémas a, dans le temps, lancé les travaux des deux grandes salles Le Tessala (ex-Vox) et Amarna (ex-Olympia), qui ont connu pendant les années 1960 à la fin 1980, un engouement du public belabésien pour les films et documentaires, alors qu’aujourd’hui le 7ème art ne trouve plus sa place d’antan. Le public ne semble pas trop s’intéresser aux films programmés, en particulier la jeune génération qui n’est attirée que par l’Internet.
Par Fatima A

Lien : http://www.echodoran.com/ouest.html  (Voir version Pdf)  du 07 avril 2019

 

Précédents liens : Archives/Photo/VDSBA/2 Articles de notre ami rédacteur Kadiri M. du 2 Août 2011+  19 Novembre 2011. http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9322

Derrière le noble projet de la biennale du cinéma, un état alarmant décrié d’une de nos salles

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=77044

Posté par le Avr 7 2019. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE, CULTURE, VILLE DE SIDI BEL ABBES. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

2 Commentaires pour “« Quatre milliards de plus pour la réhabilitation du cinéma ex Versailles…”

  1. anonyme

    hamid
    4 août 2011 – 13 h 01 min
    Le mois de janvier dernier, venant de Mosta après avoir passé toute ma jeunesse, j’ai fait le »tour du propriétaire » de l’ensemble de la ville en visitant ça et là des écoles fréquentées lors de ma primaire, le lycée El Haoues ancienne collège Leclerc, les rues, les ruelles, les cimetières, l’incontournable pelerinage à la Tahtaha et pour finir ma visite le Théâtre et les cinéma. Ma dernière visite coincidait avec le Balbeek et le cinéma le Versailles qui se trouve à côté. Des jeunes qui s’affairaient devant m’ont laissé entrer. Je ne pouvais pas voir la salle à cause du manque d’éclairage. Ce qui m’a surpris c’est de voir des billards installés autour desquels des jeunes talentueux, c’était beau à voir. L’ensemble de ces jeunes n’ont probablement pas connus une salle de cinéma, en aucun ils sont responsables de ce que j’ai vu. Premièrement l’ensemble était mal entretenu et délaissé. Je me suis approché de la fameuse buvette qui ressemblait plus à un dépôt d’ordure qu’à autre chose. Le comptoir en très beau formica ciré moulé et non plaqué était brûlé par des traces de cigarettes, une plaie sur cette belle couleur corail. Autour du bar, la colonne de briques en verre était endommagé; avant d’emprunter les escaliers, j’étais estomaqué par le saccage des superbes portes en merisier, au moins deux des superbes portes étaient défoncées : la signature d’une hache est ou d’un pied de biche témoignent de cette barbarie en sortant les larmes aux yeux j’ai remarqué que la superbe mosaique portant le nom du cinéma a été ou bien retiré ou bien camouflée, la façade et les présentoires dans un état de dégradation m’ont obligé d’avaler mes larmes sans me retourner sur ce paysage hideux que je viens de découvrir. En faisant un tour sur votre site, j’ai découvert l’horreur qui m’a été épargné. Comment on a pu faire ça ! De quel droit ? Etait-il un sanctuaire de règlement de comptes entre bandes d’assassins rivales ? Qui sont les personnes qui ont géré ce splendide cinéma ? Il y a forcément des traces de baux et de responsables ayant gérés ce cinéma ? Il y a bien des responsables qui ont apposés leurs signatures lors de la signature de la gestion ou de la cessation. On ne peut pas dire, je ne sais pas, ou que sais-je renvoyé la faute sur X qu’on appréhendera jamais ou qui sera épargné comme tant de criminels qui ont géré le patrimoine national ? Moubarak a été jugé, pourquoi chez nous l’impunité court toujours ce bien est un bien national et pas uniquement belabesien. Des responsables de l’APC de SBA pour la plupart ont été mis en examen sans jamais être inquiété et les affaires classés ! Non, non, non cela ne peut durer ainsi. Je reviens au saccage systématique du cinéma le Versailles : Il faut un audit par deux cabinets contradictoires avec appui de deux huissiers contradictoires, nommés tous deux par une commission indépendante. Créer une association civile Belabbesienne pour la partie civile afin de trainer ces barbares qui ne méritent que la perpet, car cela est inqualifiable moralement civiquement culturellement et religieusement. J’ai 78 ans, je n’ai pas la force pour combattre ces charognes et je suis un peu loin de ma ville que je porte dans mon coeur jusqu’à la fin de mes jours. Pour l’amour de votre cité, ne laisser pas sombrer cette belle ville hautement ballafré, mais tant qu’il y aura des hommes,, je ne perds pas espoir. Je visite tout ce qui touche à Belabbès, j’ai vu la volonté du nouveau wali, il a l’air de s’en occuper sérieusement de la ville en commençant par l’ex place Carnot. Saha ramdankoum

  2. belabbes

    Ca arrive a toutes les civilisations, les arabes andalous en sortant de l’Espagne ont laissé des palais, qui etaient tous squattés par des bergers, heureusement chez nous le gros a été preservé, dire que les algeriens etaient des arriérés ce n’est pas vrai. Le problème du cinéma dans les années 70 etait surtout porté sur les osés, les algeriens n’etaient pas encore prêt à accepter n’importe quoi même les français a Sidi-Bel- abbes n’admettaient pas que leurs filles portent des jean a l’americaine et l’église etait obligatoire le dimanche.
    c’est une raison pour laquelle les salles de cinéma étaient mal vues, ce n’est pas notre culture ni celle des chrétiens d’algerie, même en france y’avait que quelques villes ou on pouvait se permettait quelques films. mais la situation a changé…

    Reste le cinema decouvert en 3D oui je suis d’accords réserver une salle de cinema pour le 3D ce n’est pas courant tu ne peux le voir partout ailleurs. des films documentaires scientifiques tournant en 3D…c’est une découverte pour le public avec des sensations nouvelles etc…
    Pourquoi aussi ne pas ouvrir les salles pour des enseignants pour donner gratuitement des cours de soutien pour les bacheliers ?? ça se peut se faire ce ne sont pas tous les étudiants qui peuvent se permettre des cours de soutien. Nous avons le jeudi après midi, le vendredi toute la journée et le samedi.Les étudiants peuvent y assister et l’entrée sera libre surtout la salle de l’Olympia proche du lycée El Haoues …

Répondre

*