La Voix De Sidi Bel Abbes

Quand Ouyahia fait appel aux Pieds-noirs pour aider l’Algérie Par khaled Bel – 1 juin 2018 à 12:21

           Le premier ministre Ahmed Ouyahia a cassé un tabou en Algérie. Il est le premier haut responsable à appeler clairement à des relations assumées avec les «anciens d’Algérie» ou les «pieds-noirs» dans un discours  prononcé à l’Hôtel El Aurassi à Alger, à l’occasion de la cérémonie de remise du trophée de la meilleure entreprise algérienne exportatrice hors hydrocarbures pour l`exercice 2017 « Trophée Export 2017 ».

En effet, le premier ministre algérien appelle les opérateurs économiques algériens à se tourner vers l’exportation en s’appuyant sur la communauté algérienne à l’étranger ainsi que la communauté des «pieds-noirs» ou ce qu’il a appelé «les anciens d’Algérie» qui, selon Ahmed Ouyahia, «peuvent ouvrir des portes pour approcher des marchés extérieurs ».

Le Premier ministre a, toutefois, souligné que si l’Etat invite les opérateurs économiques à avoir une approche qualitative, de plus en plus professionnelle et agressive à l’extérieur dans la conquête de nouveaux marchés, « il (Etat) commencera dans quelques années à graduer le soutien à l’exportation selon la valeur ajoutée ».

« Celui qui exporte un produit 100% algérien bénéficiera du soutien le plus important, celui qui fait de l’intégration bénéficiera d’un soutien à la hauteur de son taux d’intégration, celui qui fait du simple façonnage, aura accès a un bénéfice qui reflète le niveau de sa prévalue », a expliqué M. Ouyahia.                       Une première :    C’est la première fois qu’un haut responsable de l’Etat algérien fait appel à la communauté des pieds-noirs pour «aider l’Algérie» après près de 56 ans de leurs départs forcés.

             Les pieds-noirs d’Algérie sont des descendants des colons français venus d’Europe après la colonisation de l’Algérie en 1830. En 1962, près de 650 000 personnes quittent l’Algérie pour se replier dans leur grande majorité en France. Ils forment ce que l’on nommera désormais les rapatriés d’Algérie, qu’ils soient regroupés sous le vocable devenu si familier de pieds-noirs, de juifs d’Algérie ou de harkis.

Source: @ObservAlgerie       https://observalgerie.com/actualite-algerie/la-une/quand-ouyahia-fait-appel-aux-pieds-noires-pour-aider-lalgerie/

https://youtu.be/wnGhKef8AMA?t=253

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=72711

Posté par le Juin 2 2018. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

3 Commentaires pour “Quand Ouyahia fait appel aux Pieds-noirs pour aider l’Algérie Par khaled Bel – 1 juin 2018 à 12:21”

  1. Imène

    Salem !
    Plus qu’un tabou cassé , cela s’appelle de la provocation à la limite de l’effronterie la plus cynique ! Depuis un certain temps déjà , l’inénarrable Ouyahia collectionne les bourdes et mesures impopulaires , mais là !!!!! il pousse le bouchon un peu trop loin ! inviter les opérateurs DZ à s’acoquiner avec les anciens de l’Algérie Française pour booster l’économie : sa » kherja « est pour le moins étrange ! pour une politique qu’il veut agressive , c’en est une ! Pire il verse dans la provoc et remue le couteau dans la plaie .. Mais il est comme ça notre Ouyaya national ! Dés qu’il se rend en en France , il nous revient comme ça …comme lobotomisé ! ça lui passera , espérons .

  2. chaibdraa tani djamel dine

    Salem 3alaykoum,si OUYAHIA a fait cet appel aux étrangers (pieds noirs,fils de harkis ou autres) ce n’est que du bien pour le pays .Peut étre qu’il y aura de plus d’usines,l’agricuture prosperera dans notre pays,moins de chomage, il faut voir la vérité en face des milliers de jeunes ,la plus part diplomés universitaires, qui souffrent dans leur pays et dés fois ,ils deviennenent des harragas et dieu sait s’ils ne mourront pas en pleine mer. Mon idée à moi ,toute personne qui veut investir dans notre ALGERIE est la bienvenue.Pour les pieds noirs ,je sais qu’ils aiment l’ALGERIE mieux que là ou ils vivent.Je parle aussi des personnes de toute religion (musulmans ,juifs,chrétiens et autres ) LAKOUM DINAKOUM WA LIA DINI .Le travail pour nos jeunes ,c’est tout ce que demande tout algerien. Et SAHA FTORKOUME.

  3. Mme CH

    Salam…! C’est lui qui a dit un jour: « je suis l’homme des sales besognes »….mais ce genre de saletés a dépassé les normes et on les rejette…! Les présidentielles approchent, est-ce que le premier ministre est en train de faire du marketing politique pour plaire à FaFa..?! Après cette sortie, je ne voterai jamais pour lui si jamais il est candidat…il va vendre tout le pays et tout le peuple avec, à cause de son opportunisme mal placé..! Il est très dangereux ce bonhomme…s’il encaisse les coups c’est pour récupérer la mise après..!

    Quelle mouche a piqué le Premier ministre…j’espère qu’elle n’est pas nostalgérique ou sioniste..! Nous savons que le mot pied noir regroupe les colons et les juifs du décret Crémieux, même si certains les pieds noirs refusent cette définition, et comme nous savons aussi qui détient les clés des entreprises et des banques en France, alors Ouyaya a donné uniquement le mot de passe pour l’ouverture du Sésame..!
    Mais, on dit Non à cette approche humiliante et périlleuse pour notre pays….! C’est vrai qu’il a assisté dernièrement à la réunion organisée par macaron concernant la crise libyenne, peut être que cette mouche l’a piqué là bas…! FLY-TOX contre les mouches et les moustiques…!

    Le premier ministre devrait plutôt se tourner vers la diaspora algérienne à travers le monde, il faut les encourager et leur simplifier les conditions administratives et financières…! Les Chkaristes devraient rendre l’argent ou au moins l’investir en Algérie au lieu de les laisser dans les paradis fiscaux et dans les banques suisses..! Nous avons besoin de Houssn Ettadbir et des patriotes pas de corneilles noires, d’étoiles bleues, de Harkis et News-Harkis qui remplissent les rangs du FN et qui mènent la vie dure à nos immigrés…!

    On dit à Mr le premier ministre et le cercle qui est derrière lui, on ne veut pas de Corneilles noires ni d’étoiles bleues en Algérie, déjà qu’ils viennent pour se ressourcer et font des affaires c’est déjà beaucoup, comme par exemple, le Afflelou qui est sur la liste des 500 sionistes et néosionistes, la cimenterie Lafarge-Holcim dont la branche syrienne a versé des fonds aux groupes terroristes en Syrie avec le soutien du quai d’Orsay à l’époque de Laurent Fabius (le sioniste)…etc..etc…!! Arrêtez ce cirque…l’Algérie n’est pas à vendre bande de…..!!!

    Les loups sont déjà dans la bergerie…Hé, agneaux réveillez-vous, sinon nous allons être tous dévorés…!

Répondre