La Voix De Sidi Bel Abbes

Quand est-ce que l’Algérie se met au travail institutionnel pour assurer une paix sociale durable et une stabilité souhaitée? Par notre ami Belamri. A

images

Aux petites heures d’un matin ordinaire ,quand je sors pour tuer le temps , dont je m’habitue à mon corps défendant ,puisque l’ Algérien subit tout le long de sa vie la gestion d’un quotidien tristounet et de surcroît quand il est retraité ,je n’arrête pas de me demander pourquoi notre jeunesse ou du moins une grande partie d’entre elle, se complaît dans cette situation qui perdure depuis déjà longtemps et notamment depuis l’introduction de l’économie de bazar qui a pervertit les comportements, autrefois plus sages et plus réfléchis vers la construction d’un avenir économique et social auquel aspire chaque citoyen selon le respect des règles et des valeurs en prenant image sur leurs aînés.

10523858_353496208165373_678202824481489454_n

Le paysage économique auquel nous sommes confrontés en permanence et qui prend des formes différentes et de l’ampleur selon le génie et la fertilité créatrice de notre jeunesse malheureusement dans le marginal,s’installe durablement et commence à s’acclimater à ce travail au noir ou plutôt à ce travail sous la lumière d’un laxisme qui ne veut pas dire son nom et qui met en danger l’équilibre économique et surtout social du pays. Les différents bouleversements politiques qu’a connu notre pays et notamment la décennie noire ,ont contribué pour beaucoup,à la faveur de l’instinct de survie de l’état ou du pouvoir pour être plus juste ,à délocaliser toute une population rurale qui a trouvé refuge dans les grandes villes et s’est adaptée ,chacun selon ses moyens ;mais les habitudes ont la peau dure et la vie citadine a fait le reste (personne ne veut revenir d’où il vient ,les lumières éphémères de la ville dénaturent la raison et effacent la culture originale ). Partout où l’on va ,l’on constate ça et là une image insoutenable d’enfants et d’adultes à la quête de clients pour leur vendre qui des bourses ,qui des chaussettes ,qui d’ustensiles de cuisine et d’autres ,enfin tout ce qui a trait au bazar d’un besoin quotidien.Les créneaux se diversifient et touche tout ce a trait au besoin du citoyen ,même le stationnement est régi par cette règle et les places sont occupées par les courtiers de tout ce qui vend et s’achète;même si tu as besoin d’un témoin rémunéré ,il est assis dans son coin auprès des institutions étatiques prêt à t’apporter sa signature contre un petit billet, sans craindre la moindre poursuite ,puisque le laxisme est généralisé.

10847910_353496191498708_4720533897878105239_n

Tu veux aller quelque part ,il suffit de lever le doigt et « n’importe » quel véhicule s’arrête pour te proposer ses services. Si je soulève ce problème socio économique ,ce n’est pas pour stigmatiser telle ou telle frange de la population qui ne fait qu’affronter son sort pour survivre mais pour montrer du doigt le laxisme de l’état à ne pas asseoir une politique économique à même d’absorber le chômage et favoriser la fixation des populations sur l’ensemble des » territoires « du pays,d’assurer une morale à la vie publique,de garantir à tous les citoyens une retraite à partir de leurs cotisations dans des emplois pérennes permettant de contribuer à la stabilité sociale, car le danger guette notre société et les délinquances de toute sorte commencent à prendre de l’ampleur qu’il serait difficile de juguler quand la rente pétrolière ( chute du prix du baril , l’accroissement de la population et leurs besoins ) ne permettrait plus de cacher nos misères. Si le pouvoir essaie de palier ses insuffisances en fermant l’œil et faire plaisir à une jeunesse non exigeante pour son avenir (le laisser ,le laisser faire ,ANSEJ etc…),il faut comprendre que le souvenir des meilleurs instants de la vie finit toujours par s’estomper ,alors que même si l’on essaie de les oublier,la mémoire retient jusqu’aux plus petits détails des frustrations cachées ou endémiques;le passage des peuples du printemps arabe d’une vie apparemment paisible à un soulèvement ,mettant en danger la stabilité de l’état ,en est la preuve.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56791

Posté par le Déc 4 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

22 Commentaires pour “Quand est-ce que l’Algérie se met au travail institutionnel pour assurer une paix sociale durable et une stabilité souhaitée? Par notre ami Belamri. A”

  1. h. bouasria

    Elle commencera quand le sel fait des fleurs

  2. Abbés

    Bonne réflexion de monsieur Belamerri.

    • Un ami de BELAMRI

      Connaissant la personne ,je connais son dévouement pour son pays mais qui a les bonnes oreilles pour écouter et surtout analyser cette réflexion ? Le mal acquit a conquis les esprits et reléguer le bien.ALLAH GHALEB YA TALEB comme nous avons pour habitude de dire.J’irais plus loin en disant que cette réflexion de si BELAMRI constitue une insulte pour certains ;ALLAH YAHDINA.

  3. El madani

    Le pourrissement de la vie sociale où les traditions millénaires ont laissé place à une modernité débridée et en complète contradiction avec nos valeurs arabo-musulmanes nous conduisent inéluctablement vers notre perte.Le pouvoir en place depuis plus de 50 ans ,une performance qu’aucune dictature pure et dure n’a atteinte,a contraint la population à se soumettre à son sort dans une assistance maîtrisée et contrôlée au bénéfice un système pervers qui n’obéit qu’aux seuls principes qui pérennisent son existence quitte à agir en contre sens de la logique économique.Quelqu’un n’a-t-il pas dit que nous sommes au bord d’un précipice et que nous allons faire un pas en avant ? nous allons droit au but.

  4. MESSAFEUR

    Ce qui nous arrive ,nous le méritons et notre comportement n’est pas étranger à cela .Il suffit d’ouvrir les yeux et de voir ce qui nous entoure ,tout va de travers.MAKANCH KHAOUF ALLAH.Nos rues sont pleines à craquer sept jours sur sept et les gens ne soucient guère de l’avenir de leurs enfants et leur déscendance comme si l’ALGERIE a une durée limitée ,AHIENI LIOUM WA KTOULNI GHADWA. Une inconscience généralisée qui sied au pouvoir en place,ce dernier ne peut survivre que dans le marasme économique et social.
    Nass bekri aykoulou : li darbatah aideh ma taouj3AH.

  5. Moulay ahmed

    Que d’encre n’a pas coulé et que de pages noircies pour soulever le mal qui ronge notre pays à petit feu car ,à ce rythme ,il va droit à la dérive.Quand on lit les statistiques du pouvoir ,on croirait que tout va bien en matière d’emploi alors qu’en réalité les emplois dont il est question sont fictifs ou non productifs et donc non créatifs de richesse.Bien au contraire ,les emplois créés sont de nature à parasiter l’appareil productif.Combien de patrons n’arrivent pas à trouver une main d’oeuvre pour répondre aux besoins de son usine ou de ses ateliers.Tous les jeunes veulent un travail dans le bureau ou gardien pour s’arranger à aller exercer un emploi dans l’économie souterraine ou parasitaire.Les seuls qui donnent l’impression de travailler sont ceux là même qui exercent en marge du circuit légal ;tous les autres se trouvent dans les cafés ou vaquent à leurs occupations personnelles.Que faire devant le laxisme de l’état qui laisse faire pourvu d’avoir la paix sociale ? QUESTION FONDAMENTALE.

  6. Hanane2

    Le malaise n,’est pas aussi généralisé que nous le pensons. C’est clair: il ya ceux qui se rendent compte et ceux qui trouvent leur compte. Tout le monde dans notre beau pays n’a pas la mème conception de la société dans laquelle il avance ou recule. La cause principale de tout ce carnage est l’éducation. Qu’on le veuille ou pas, qu’on appartienne à telle ou telle institution, les principes et règles de comportement doivent ètre omniprésentes et ce n’est, malheureusement, pas le cas. Seules les personnes sensées et étant passées par les bonnes écoles, de l’instruction à celle de la vie, réagissent à cette instabilité sociale. Le role de l’éducation familiale s’affaiblit face à cette soif irrationnelle de matérialisme.

  7. Boudjemaa Med

    Là où je me trouve ,il y a la paix éternelle :rejoignez moi vite et vous serez heureux sans avoir à subir la médiocrité d’un pouvoir pourri ,d’un peuple qui va le devenir à force de ne regarder que son nombril.Un berger illettré qui devient millionnaire en euros ,des batisseurs d’immeubles qui ne connaissent rien au batiment,des travailleurs qui revendiquent des augmentations sans travailler,des élus qui ne savent pas ce qu’est un code communal ou de wilaya ,des députés qui ne sont pas au courant des lois votées tête en l’air etc etc etc

    • Imène

      La paix eternelle ???? Seigneur , maître des mondes , un revenant ! Boualem s’il vous plaît , où êtes vous donc ? Arrêtez ! vous me faîtes trés peur !! ouallah..

      • Mme CH

        Salam Chère Imène….!!!! Merci Cygnus de vous inquiéter pour moi….!!! Mon amie, il faut dire que j’étais très occupée ces derniers temps…..!!!! Disons que j’avais d’autres « chats à fouetter », mais ne le dites surtout pas à Brigitte Bardot sinon elle va m’intenter un procès et même le premier Ministre Sellal ne pourra rien faire et vous savez pourquoi….!!!!???? Lune de miel oblige….!!!!

        Mais de quoi avez-vous peur Cygnus….???

        Mes amitiés et bisous à Mam….!!!!

        • jamel

          Heureux retour sans jeu de mots pour éviter dérapages collatéraux. Leilasayida

          • Mme CH

            « L’Algérie est un pays qui n’a pas de chance – Ses enfants se jalousent, manquent d’esprit de discipline et de sacrifice. Ils se plaisent dans l’intrigue. Ils oublient l’essentiel pour le futile. L’avenir me parait incertain. Les imposteurs, les malins risquent d’imposer leur loi – Quelle légalité, quelle liberté pouvons-nous attendre de telles mœurs ? La liberté se gagne sur les champs de bataille. C’est entendu. Mais elle se gagne aussi lorsque le citoyen domine ses mauvais instincts et ses mauvais penchants. Et surtout lorsqu’il respecte la loi. » (Ferhat Abbas. Autopsie d’une guerre.)

            La question qui se pose, qui fait la loi..qui engendre des hors la loi…..?????!!!! Et Pourquoi….????

        • Imène

          Olaaaaa , bonsoir !!! je suis vraiment contente de vous retrouver ! je me disais aussi que vous aviez d’autres chats à fouetter , et rassurez vous B.B ne saura rien ..notre ami Boudjemaa m’a causé une grosse frayeur ( lool ) il a évoqué un endroit où règne la paix eternelle .mieux encore .il nous invite à le rejoindre ! sachant que la paix – encore moins eternelle – n’est pas de ce monde ..j’ai tout de suite pensé à un revenant de l’autre ..brrrr, il m’a flanqué une ces trouilles ! ( relooool ) welcome beau cygne blanc ..bon courage pour votre job , merci pou mam , elle te dit Allah yahfdek , ya rabbi ! salem ma soeur .

          • Mme CH

            Azul Cygnus…..!!! Ah! Oui je vois…..!!!! C’est vrai, il y a de quoi avoir peur quand on apprend de telles ??? La paix éternelle…..??? il doit venir d’une autre planète….!!! Et qui a dit qu’il n’y avait d’extraterrestres sur terre….??? Reste à trouver où ils cachent leurs soucoupes volantes…!!!!

            Allah Yahafdek…!!!!

        • Com sa c est moi

          rires ;;; on retrouve notre soeur , fallait nous faire signe , et celui est tres bien @MIROUCHE va surement aime , BON COURAGE revenez vite , la VD SBA est desertique sans CH va falloir un second barrage VERT …..

        • Com sa c est moi

          rires ;;; on retrouve notre soeur , fallait nous faire signe , et celui CI est tres bien @MIROUCHE va surement aime , BON COURAGE revenez vite , la VD SBA est desertique sans CH va falloir un second barrage VERT …..

  8. Albatros

    Je déploie mes ailes et je vois les contours d’une Algérie qui se rétrécissent menacée par les dangers extérieurs et minée de l’intérieur par ses propres fils,capables de la céder à l’EURO symbolique ;eux qui ne croient qu’à ce qui brille ,broyés par l’illusion d’une sérénité perpétuelle et drogués à l’idée que la fête va être interminable ,jusqu’au réveil amer d’un rêve éphémère d’une réalité insurmontable qui mettra nos habitudes à l’épreuve de la disette et nos responsabilités inexistantes devant la véritable vie ,devant laquelle ,nous serons désarmés car ayant cru à l’illusoire.

  9. Lecteur

    Pourquoi cette peur. Ce tableau trop noir. Des remèdes SVP

    • Imène

      Aux grands maux , les grands remèdes cher Lecteur ! notre pays est sur le fil du rasoir ..ses principaux ennemis sont ses enfants ( entièrement ok avec les propos de Ferhat abbes , rapportés par Mme Ch plus haut ) L’Algérie mérite mieux que ça ! il faut changer le genre humain DZ ( ou zellat liman 3assa ) une refondation totale de la société ! les petites gens intègres, les travailleurs honnêtes ( elli mazel fihoum enniya ) oui , il en existe encore – el hamdoullah – ne pourront plus – ds un avenir trés proche – se contenter de  » reformettes  » sans substances qui relèvent bcp plus de l’effet d’annonce..quand d’autres pillent , rapinent sans vergogne et au grand jour ! la coupe est pleine!
      Non vraiment , nous ne méritons pas ce beau pays , et ça me fait mal au coeur..n’ta3 essah !

  10. Com sa c est moi

    Tous les remedes proposes par nos respectables responsables se sont averes NULS et nous conduisent droit au precipice .BOUM avec ses trois revolutions , a tue la seule REVOLUTION dont le peuple continue de se revendiquer .CHADLI ? a donne le feuvert pour tout effacer et tout recommencer .Les barbus ont mis le PAYS a feu et a sang ?Ceux qui sont apparus durant cette TRAGEDIE fomentee pour faire peur au peuple , ont eu l occasion de s enrichir en meme temps que leurs sbires du djebels , une fois revenus a la vie civile ?Le grand timonier , appele au secours ,fait tout pour y asseoir une MONARCHIE ? RABI WAKILHOUM FI WLIDETNA .

Répondre