La Voix De Sidi Bel Abbes

Présidentielle 2014 : Il-aurait-rencontre-bouteflika -Ouyahia-candidat-surprise

Ahmed Ouyahia, le discret ancien Premier ministre, aurait rencontré le président de la République recemment. Si la source de cette information paraît digne de foi, quoiqu’elle ait souhaité garder son anonymat, rien d’autre n’a pu filtrer de cet entretien qui aurait duré environ deux heures dans les salons d’El-Mouradia.

Mais que peut signifier ce rapprochement entre le président sortant et son ex-Premier ministre à la veille de l’échéance d’avril 2014 ? Plusieurs interprétations s’entrechoquent et suggèrent un remueménage décisif au sommet du pouvoir au moment où plus personne n’est en mesure d’anticiper le schéma de la présidentielle à venir ou de la succession de Bouteflika.

Ouyahia conseiller ?

Fuite trompeuse ou fuite organisée, on aurait aperçu Ahmed Ouyahia dans un salon de la Présidence jeudi dernier, en milieu d’après-midi. Malheureusement, impossible de contacter le concerné pour vérifier le scoop, mais notre source est formelle : «Cette rencontre a été reportée une première fois en raison de l’agenda du président qui devait recevoir un émissaire étranger.

Mais comme c’était à la demande d’Abdelaziz Bouteflika, Ouyahia n’a pas hésité à se présenter au deuxième rendez- vous fixé. Je crois qu’il avait lui aussi beaucoup de choses à dire au président…» Le commentaire vaut son pesant d’or.

Celui qu’on croyait «écarté du pouvoir» et réduit au silence demeure un interlocuteur privilégié d’Abdelaziz Bouteflika qui limite ses contacts officiellement annoncés au vice-ministre de la Défense, à l’actuel Premier ministre Gaïd Salah ainsi qu’à quelques visiteurs venus de l’étranger.

Mais pour quelle raison le président sortant a-t-il tenu à s’entretenir avec son dauphin d’hier qu’on a dit être tombé en disgrâce ?

S’il est difficile d’imaginer que Bouteflika demande l’avis d’Ouyahia sur sa propre candidature à un quatrième mandat, on peut concevoir en revanche que le commis fidèle de l’Etat soit consulté à propos d’une éventuelle feuille de route qui puisse assurer une alternance sans risque ni pour la stabilité du pays ni pour les tenants actuels du pouvoir. Le terrible enfant d’Iboudrarene recelant plus d’une expérience dans le domaine de la gestion des crises politiques.

On raconte, d’ailleurs, au sein de certains cercles politiques de la capitale, que le vent favorable à l’ex-SG qui a soufflé sur le dernier congrès du RND aurait suscité un retour du clan présidentiel vers un homme pas si impopulaire qu’on le pensait. Mais si Bouteflika n’envisage pas de quatrième mandat, peut-il considérer son ex-bras droit comme un simple conseiller quand ce dernier aurait tous les attributs d’un digne successeur ?

Ouyahia candidat ?

«Je ne me présenterai jamais face à Si Abdelaziz Bouteflika», a maintes fois affirmé le loyal Ouyahia lorsqu’on l’a interrogé sur ses intentions éventuelles de briguer la magistrature suprême. Mais le fin orateur n’a jamais écarté la possibilité de se lancer dans la course dans le cas où il «rencontrerait son destin».

Aujourd’hui, tandis que la probabilité d’un quatrième mandat se fait de plus en plus faible, rien n’empêche l’énarque «mal aimé ?!» de se projeter parmi les concurrents en avril prochain. Surtout que son nom circule dans les discussions comme un candidat potentiel du système en dépit de la réserve absolue qu’il s’est imposé depuis qu’il a quitté l’exécutif.

Face à la candidature d’une autre grosse pointure nommée Ali Benflis, considéré comme un adversaire du clan présidentiel suite aux péripéties des élections de 2004, il se pourrait qu’on ait conseillé à Bouteflika de miser sur le coursier Ouyahia.

Ouyahia

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36479

Posté par le Jan 13 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

37 Commentaires pour “Présidentielle 2014 : Il-aurait-rencontre-bouteflika -Ouyahia-candidat-surprise”

  1. mohamed

    au moins lui est jeune

  2. N.Mohamed

    Non seulement il est jeune mais Mr Ouyahia est bien cultivé et posséde une grande exepérience tant diplomatique que politique .Il est stricte et HAIE (hair) la DEMAGOGIE. C’est l’homme des « Grands Dossiers  » qui convient à ce Monde d’aujourd’hui en pleine Ebullition.

  3. tahtaha

    Ouyahia ne sera jamais président de l’Algérie . pour la ra ison que vous savez et surtout parce qu’il est trop impopulaire. On l’a trop utilisé pour les sales besognes . Si bouteflika l’a rencontré , c’est pour en faire , éventuellement le candidat du clan . Sella, l aux yeux du clan commence à paraitre non-crédible devant benflis qui va déclarer sa candidature le 19/01 . Et il n’est pas trop chaud pour y aller . Le clan commence à paniquer , car les « décideurs » n’ont pas permis à Bouteflika d’amender la constitution ( pour allonger la durée du mandat à 7 ans et instituer un poste de vice-président , qui aurait géré en lieu et place de Bouteflika , en cas d’mpechement de ce dernier . Donc , Bouteflika étant malade et ne pouvant briguer un 4eme mandat , son clan se trouve dépourvu et essaye de trouver un plan B , pour sauvegarder ses interets . Mais moi , je pense que les choses ont changé en algerie et vont encore changer . Le Bouteflka politique c’est fini , on lui souhaite un bon rétablissement .

  4. Omar

    Ce n’est pas les « chacals » qui manque chez nous c’est à celui qui mets des bâtons dans les roues pour la chaise suprême n’est-ce pas,une fois acquit, on mets son entourage pour bien museler la troupe, et rebelote une fois les bourses pleines on laissera des broutilles pour le reste.Ce n’est pas en changeant de gouvernements que ça va changer la donne,(ki issa ki Moussa) en fin pour clôturer le tout pendant ce temps là, misère,corruptions,délations,dénonciations,malveillances, et tutti cchuantti, tout le monde est aux taquets, et que le plus corrompu gagne.

  5. citoyen

    qui a dit : جوع الكلب يتبعك

  6. Smail

    on espere bien q’un jour ouyahia devient président (il sera le sauveur eternel de l’algerie

  7. N.Mohamed

    C;est bien dit Mr Smail !!!! De nos jours on n.exclut les hommes « Honnétes » les »Bosseurs » et les vrais « Nationalistes » imprégnés d’une grande Culture.

  8. Abbassi

    Malgré tous ce qu’on dit de lui et malgré la grande betise qu’il a commise dans les années 90 en enlevant 03 jours de salaires à tous les Algériens ( du jamais vu ) il reste le meilleur candidat . Il a l’allure , la compétence , l’intelligence et une grande diplomatie . On ne voit pas vraiment quelqu’un d’autre .

  9. CHOT Lahcène

    le meilleur candidat aurait été sans contexte CHOT LAHCENE….mais bon personne n’en veut ….maaalich… ALLAH SERA TOUJOURS GRAND

  10. sami l

    Benflis président inchAllah

  11. khayi

    c est POUTINE de l ALGERIE un liberal qui vient de la gauche .

  12. saoudi a

    Souvenez-vous de ce que je vais vous dire : hak rabbi ila le prochain président de l’Algérie , c’est Benflis inchAllah . Tout a été réglé par les « décideurs » en coulisses . Bouteflika a déja négocié son départ au mois d’Octobre dernier. Il n y aura pas de 4eme mandat . Il n y aura d’amendement de la constitution Le clan de Bouteflika ne sera pas poursuivi . Les « décideurs » veulent un changement , mais en douceur . Ils en ont eu marre de Bouteflika et de son frère Said . Ils lui ont fait comprendre cela.
    Benflis a beaucoup de soutiens ; les déçus de Bouteflika , une grand partie des officiers supérieurs , les islamistes , les kabyles , Zeroual l’ancien président , les enfants de chouhada, les intellectuels , les algériens de l’étranger ,,,,

  13. khayi

    Contrairement à ce que vient d’annoncer l’APS, l’agence d’information gouvernementale, Abdelaziz Bouteflika ne se trouve pas depuis lundi à Paris à l’hôpital Val-de-Grâce pour effectuer un simple “contrôle médical de routine”, affirment des sources diplomatiques algériennes contactées par nos soins.
    D’après nos sources, ce séjour hospitalier est décisif pour l’avenir “présidentiel” de Bouteflika. A Paris, Abdelaziz Bouteflika et ses proches attendent avec impatiemment le diagnostic des médecins spécialisés français qui devront leur dire si oui ou non le Président Algérien a réellement les capacités minimales d’entamer une campagne électorale en prévision de l’élection présidentielle d’avril prochain. C’est à la lumière de ce diagnostic final qu’Abdelaziz Bouteflika prendra sa décision finale concernant son engagement pour un éventuel 4e mandat.
    Les médecins français ont été, d’ailleurs, priés par la Présidence Algérienne de fournir un bilan complet et des prévisions détaillées sur l’évolution de la maladie du Président Abdelaziz Bouteflika. Les médecins du Val-de-Grâce préparent ainsi tout un rapport médical méticuleux et précis qui renseignera Bouteflika et son entourage sur les risques qu’il prend s’il décide de dire oui à un 4e mandat. Nos sources indiquent également que cette visite n’était pas prévue depuis le mois de juin comme le raconte la Présidence de la République dans son communiqué. Mais c’est la détérioration de l’état de santé d’Abdelaziz Bouteflika à la suite de la signature de la Loi de Finances le 30 décembre dernier qui a amené Bouteflika et son staff à envisager ce nouvel séjour hospitalier pour se péraprer à tous les scénarios possibles et imaginables.
    D’ailleurs, l’onde de choc que la photo “pathétique” de Boutflika, diffusée par l’ENTV, a provoqué au sein de l’opinion publique algérienne a nourri les inquiétudes du cercle présidentiel lequel appréhende les réactions des Algériens si Bouteflika annonce sa candidature pour un autre mandat alors que son incapacité à prononcer le moindre discours est devenu criarde et “immortalisée” par une image.
    Enfin, nos sources révèlent aussi que les autorités françaises qui ont fortement suggéré à la Présidence Algérienne de transférer Bouteflika à Paris à la veille de la convocation du corps électoral pour un ultime contrôle médical. Un contrôle qui fournira une réponse définitive sur le destin politique d’Abdelaziz Bouteflika. Reste à savoir si ce dernier prendra réellement en considération les consignes de ses médecins français. Va-t-il les appliquer à la lettre si, par malheur, ces consignes lui recommandent de se retirer de cette élection présidentielle déterminante pour l’avenir de l’Algérie ? Les prochains jours nous fourniront la réponse.
    – algerie focus

  14. Abbes

    Si Benflis était un homme propre , alors qui a rendu Moumen Khalifa milliardaire avec ses banques à travers le territoire national ?
    Qui a autorisé les entreprises étatiques à verser leur argent dans sa banque privée?
    Qui a rendu sa compagnie aérienne plus puissante que celle d’Air Algérie?
    Qui a gaspillé des millions d’euros avec les cinéastes et les célébrités françaises?
    Noel mamère le député des verts était le seul homme qui a refusé de lui toucher la main et ce geste est resté gravé dans ma mémoire et je me suis dis qu’il est plus intéressant d’etre pauvre que d’etre riche et on ne profite jamais de l’argent mal acquit et la preuve c’est que Moumen est en prison.Quelle honte!
    Benflis ne sera jamais président parce qu’il était le grand complice de moumen khalifa

  15. saoudi a

    C’est ça l’Algérie !

  16. tahtaha

    Je réponds à Faty ; pourquoi en 1999 , tu as voté pour Bouteflika sachant qu’il était poursuivi en 1981 par la Cour des Comptes pour détournement ? Et tu as revoté pour lui en 2008 sachant qu’il était responsable du scandale Khalifa ? Tu peux me répondre chere Faty ?

  17. Abbassi

    Bravo Abbes . Benflis ce n’est pas le president des algériens .Mon frere Saoudi je ne sais pas d’ou tu as rapporté ces informations .

  18. Farouk

    Quel que soit le président , Abbes ould Barialto restera toujours dans la misère ….

  19. saoudi a

    Je réponds à Farouk : qui vivra verra . Moi , je te dis que la partie est déja jouée . Le président Algérien n’a jamaisi été choisi par les urnes . Ce n ‘est pas demain qu’on va donner la parole au peuple pour choisir le président . C’est une affaire trop grave et trop importante pour qu’on la laisse au « petit » peuple Je dis et je redis que le prochain président de l’Algérie , c’est Ali Benflis . Le choix a été fait . point barre !
    Il y a eu un deal , au mois d’Octobre 2013 entre le clan de Bouteflika et les « décideurs » . Il n y aura pas de 4eme mandat . Il n ‘ y aura pas de révision de la constitution . Bouteflika et son clan partiront , mais avec des garanties qu’ils ont eues ( ils ne seront pas poursuivis et on ne leur demandera pas de comptes . Voilà c’est l’Algérie qu’on le veuille ou non. ceux qui ne croient pas à mes paroles je leurs dis ceci: rendez-vous le 17 Avril inchAllah pour voir celui qui disait vrai et celui qui disait faux . Je vous dis pourquoi Benflis : parceque c’est le seul parmi les candidats en lice , qui a une bonne partie des officiers supérieurs de l’armée derrière lui .Ces mêmes officiers ont lâché Ouyahia ( sinon il n’aurait pas été écarté du RND) , Sellal ( car trop ridicule à leurs yeux ) et Hamrouche ( car trop dangereux pour leurs intérêts ) . Voilà mes chers amis . Rendez-vous le 17 Avril inchAllah pour la formalisaion de l’élection de Ali Benflis . .

  20. Abbes

    Saoudi vos propos ne sont pas fondés et ne reposent sur aucune vérité mais je crois que vous avez fait un reve juste à votre mesure pour prédire l’avenir et annoncer ce qui devrait se produire Est-ce que la prédiction est votre métier pour avancer de tels propos et dire que c’est Benflis le nouveau président . Donc pour vous, Benflis va venir en héros pour faire sortir de prison Moumen Khalifa Vous croyez au père Noel !

  21. Abbassi

    Excuses -moi Mr Saoudi mais tu es completement loin . Tu reves trop mon frere . On verra bien .

  22. Abbassi

    Mr Saooudi , est ce que c’est ton souhait de voir Benflis ? . On veut bien ton avis ou ta préférence .

  23. saoudi a

    Je réponds à Abbassi . Oui je souhaiterais bien que Benflis soit président , et pourquoi pas ? Qu’est ce qu’il a de plus mauvais que les autres candidats ? Qui est meilleur que lui ? Sellal « fakakir ‘ un guignol à la solde du clan de Bouteflika ! Ou Ouyahia , impopulaire , démagogue et machiavélique ! Rappelez-vous qu’iil a insulté le peuple Algérien en 2008 ( la vidéo est disponible sur youtube ) . Ou bien Saddani , « el guelaili  » qui a détourné 300 milliards de l’argent du PNDA pour le Sahara( voir el khabar du 22/09/2009 ) . Ou bien Belkhadem , l’obscurantiste , celui qui a détruit le FLN en y introduisant les ‘beggara et s’hab chkara » .

  24. BADISSI

    moi je préfère un président qui ne porte pas dans son cœur deux pays la france et le maroc un pure chaoui je rêve

  25. saoudi a

    Je réponds à Abbes : qui vivra verra inchAllah . Le 17 Avril n’est pas loin , mon ami .

  26. ould graba

    L’heure de la revanche a sonné pour Benflis et ses fidèles .  » msakine , ghabnouhoum en 2004″  » el ayb mechi m’lih »

  27. smahi m

    Eh oui cher ami Ould graba . On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid

  28. Abbes

    Ceux qui soutiennent Benflis sont les memes que ceux du FLN et impossible de comparer des médiocrités pareilles. il vaut mieux remettre le chateau à la culture que de le laisser entre les mains des idiots

  29. MOUHA

    LES BÉNI OUI OUI EN boulitique SONT CEUX QUI SE PERPÉTUENT DANS LA MÉDIOCRITÉ ET VONT A COUP SUR CHANGER DE MAILLOT,LE ROI EST MORT VIVE LE ROI

  30. HAW HAW

    Je suis persuadé que Mr OUYAHIA de par son’itinéraire politique reste l’homme qui a le plus de statut pour briguer un mandat de président étant donné qu’il est l’enfant du sérail et confère trop d’intérêt à l’état algérien sur tous les plans et plus particulièrement au volet economique

  31. tahtaha

    Ouyahia ne sera jamais président . Il n’a pas l’allure , ni le charisme pour la fonction.
    Ouyahia est impopulaire . Il a été « détruit » par ceux qui l’ont utilisé pour accomplir les sales besognes de l’Algérie . Ceux qui croient à un retour de Ouyahia doivent préparer leurs mouchoirs !!!!

  32. mohammed

    AZZI bentabet wajad rouhak khayi tarrad alina les lebid et consorts et n’oublie pas aussi al mdarma

  33. mohammed

    j’ai oublie khayi azzi c’est signe spiznou

  34. Samir

    Je suis pour la candidature de ouyahia

  35. TIRMAN

    Mr AZZI BENTABET est le seul qui s’enrôle avec des principes inébranlables et il n’a jamais été versatile dans ses positions,je le conseille de se méfier des fripouilles qui l’entourent à savoir ceux qui ont mangé dans tous les râteliers et ont manigancé avec un ex directeur de wilaya chassé de bel abbes pour destituer un honnête cadre de son poste à TELAGH MAIS CE QU’IL FAUT RETENIR ciel pommelé et femme fardée ne sont pas de longue durée

Répondre