La Voix De Sidi Bel Abbes

Prés de 560.000 candidats passeront les épreuves du BEM à partir de mardi

Prés de 560.000 candidats concourront, à partir de mardi, aux épreuves du brevet d’enseignement moyen (BEM) 2015-2016 à travers tout le territoire national.

La ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit sera mardi matin à d’El Oued pour donner le coup d’envoi des épreuves du matin et à Annaba pour les séances d’examen d’après-midi.

Cet examen de trois jours est encadré par plus de 98.000 agents et enseignants.

Selon les chiffres de l’office national des examens et concours (ONEC), 559.926 candidats (271.856 garçons et 288.070 filles) sont concernés par les épreuves de fin de cycle moyen et seront encadrés par 98.500 enseignants, directeurs et inspecteurs.

Parmi les candidats, 551.532 sont scolarisés et 8394 sont issus des catégories aux besoins spécifiques et de malades hospitalisés.

Selon la même source, 2192 centres d’examen, 18 autres pour le regroupement et le codage, 60 centres de correction et 3 centres de regroupement pour l’annonce des résultats ont été mobilisés pour la session présente.

Sur le plan de l’organisation, le directeur de l’enseignement fondamental Mohamed Mourad a déclaré à l’APS que tous les moyens matériels et humains ont été mis en place pour le bon déroulement de cet examen notamment dans les wilaya du sud où les structures ont été dotées d’appareils de climatisation et où la restauration est assurée pour les candidats et les encadreurs.

Selon le calendrier des épreuves, les candidats concourront pendant trois jours dans neuf matières outre la langue amazighe.

Le premier jour, mardi en matinée, les candidats passeront les épreuves de langue arabe suivies de celles des sciences physiques et de technologie.

En séance d’après midi, ils subiront les épreuves d’éducation islamique et d’éducation civique.

Les épreuves de mathématiques et d’Anglais sont programmées pour le deuxième jour, mercredi, au matin tandis que les examens d’histoire et de géographie auront lieu dans l’après midi.

Pour jeudi, troisième et dernier jour, les candidat passeront, le matin, les épreuves de Français et de sciences naturelles. les postulants concernés par la langue amazighe subiront l’épreuve dans l’après midi.

La correction des épreuves commencera quatre jours après la fin de l’examen et les résultats seront annoncés en juin, a encore fait savoir le responsable.

Par ailleurs, 7066 détenus passeront les épreuves dans 41 établissements pénitentiaires agrées par le ministère de l’éducation comme centres d’examen.

Le coup d’envoi de ces épreuves, supervisées par l’ONEC et encadrées par les personnels du ministère de l’éducation en vertu d’une convention liant les ministères de la Justice et de l’Education, sera donné à l’établissement de rééducation de Koléa.

Sont admis d’office en première année secondaire les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 au BEM. Pour les postulants ayant obtenu moins de 10/20 au BEM, leur note d’admission au lycée sera comptée sur la somme de la moyenne annuelle de la quatrième année et celle obtenue au BEM divisée par deux.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68285

Posté par le Mai 23 2016. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

12 Commentaires pour “Prés de 560.000 candidats passeront les épreuves du BEM à partir de mardi”

  1. Cheniti Gh.

    Bonjour,
    Bonne chance et bon courage à nos jeunes candidats et candidates au B.E.M ! Une pensée spéciale aux parents qui doivent soutenir moralement leurs enfants dans cet examen qui sera le début -Inchaallah- d’un grand avenir plein de réussite dans leurs études.
    Bonne journée à tous !

    • ABBES2

      Bonjour Mr Cheniti.
      Merci de souhaiter bonne chance à nos enfants.Je vois les sentiments d’un père et surtout d’un chef de centre.Vous n’avez pas pu oublier votre métier de proviseur, père de tout les élèves.
      J’ai deux enfants qui vont passé les épreuves du BEM ils se sont levé très tôt aujourd’hui avant salat el fadjr pour réviser et se préparer.
      Je souhaite à mon tour bonne chance à tout les candidats d’Algérie.

    • Mme CH

      Salam Dear Brother…!!! How do you do…? Je voudrais bien avoir votre avis sur cette épreuve du BEM qui est devenue une simple formalité, donc un gaspillage de temps et d’argent…!!! Mon point de vue: il faut soit supprimer les 2 examens de 5ème et du BEM, soit leur redonner l’importance qu’ils avaient avant…!!! Ainsi, il y aura une vraie sélection des élèves aptes à continuer, sinon, on continuera à faire de la BOULITIC…!!!!!

      Quant à la Triche…………!!! « Men Ghachana Falayssa Minna »

      Bon courage et bonne chance à tous les élèves studieux et honnêtes…!

      Good Night

      • Cheniti Gh.

        Salam dear sister Mme CH,
        Thanks so much , i ‘m fine . Hope you are doing well !
        Voilà , mon avis sur la suppression des examens de fin de cycle nécessite une ‘ thèse ‘ (rires) mais je vais quand même me… » jeter à l’eau  » et je compte sur vous ma soeur pour me lancer une bouée de sauvetage au cas où le démon des ondes sifflerait très fort
        Il faut supprimer l’examen de 5ème sans trop attendre car les dégâts sont déjà ‘ visibles à l’oeil nue et une seule question suffirait à nous convaincre de l’inutilité de cet examen ( qui coûte des milliards!!!) :Que PEUT -on et que VEUT-on déceler – pédagogiquement parlant – chez un enfant de 10 ou 11 ans ? La réponse est RIEN sinon brusquer et frustrer un enfant , un innocent qui n’est pas prêt de faire face à des épreuves en présence de personnes étrangères alors qu’il est déjà habitué ,pendant cinq années, à ne
        passer ses épreuves qu’ en présence de son instituteur ou institutrice !!!!!! Pour un choc
        dévastateur et non-palpable , je vous laisse le soin d’imaginer les séquelles non -apparentes qui marqueront cet enfant et qui … réapparaîtront un jour sans que personne ne peut ni déterminer ni prévoir aujourd’hui ! Combien de fois ai-je entendu des parents se plaindre par des.. » pourtant mon enfant était brillant , il (elle) avait toujours de très bonnes notes …mais maintenant je ne comprends plus rien ….il (elle)est comme « bloqué »  » et voilà le mot est prononcé tel une décharge électrique qui foudroie les plus ‘forts’ et.. bonjour les dégâts émotionnels ( inhibition ,peur , stress, angoisse,anxiété, phobie, irritabilité, colère,etc…) sans parler d’un probable isolement social presque impossible à guérir!!!!
        Le B.E.M peut être laissé comme examen d’ obtention d’un diplôme mais qui ne doit en aucun cas influer sur le passage en 1ère année secondaire . Ce même passage en classe supérieure doit être le résultat de la note moyenne obtenue pendant les quatre ans passés au CEM .L’élève est ainsi débarrassé du stress lié à l’examen et à la tentation de tricher et aussi ne plus classer les établissements par ordre de « mérite « et de résultats ( ceci reste une autre zone obscure de notre école)!
        Voilà très brièvement mon avis ,chère soeur , qui ne reste bien sûr qu’un modeste avis . Bonne soirée , with my warmest regards to you and your family .

        • Mme CH

          Salam Dear Brother…!! Hé bien voilà, nous sommes sur la même longueur d’onde et venant de quelqu’un du domaine c’est encore plus crédible…!!! La seule petite différence, c’est que moi je préfère qu’on redore le blason du BEM qui seul doit compter pour le passage au lycée (comme le bac), une façon de faire une sélection avant d’envoyer tout le monde au lycée….!! On ne doit plus penser à la quantité mais à la qualité..!! Ceux qui échouent seront orientés vers la formation professionnelle..etc..!!

          Sinon, je suis entièrement d’accord avec vous…..et ce sont là que de modestes avis, comme vous dites, mais qui doivent être pris en considération par ceux qui sont en train de mener la barque…à quel port…??? That’s the question..!? Tous les indices ne sont pas visibles et tous ceux qui sont visibles ne sont pas bons….!!! Allah yjib El Khir, car d’autres générations sont en jeu…après celles que l’ex ministre a sinistré et laissé pour compte….!!!

          Thanks so much and kisses to my niece Safa…!! Enjoy the rest of the evening…!

          • ABBES2

            Bonjour Mme CH.
            Vous avez préféré – dans votre commentaire- qu’on doit redorer le blason du BEM,et c’est ça que les enseignants demandaient depuis ex temps.Le BEM n’était qu’un diplôme qui bichonnait la bibliothèque de la maison, sauf pour les élèves qui étaient orienté vers la vie professionnelle. L’enseignement chez nous est passé par plusieurs étapes.Nos pauvres enfants étaient des cobayes et ils le sont toujours.Je me rappelle très bien des années 80 ou nos pauvres élèves de 4AM passait par une période catastrophique qu’aucun esprit ne peut l’accepté. L’admission des élèves de 4eme année dépendait des lycée qui vont les accueillir.
            Si les places en1AS sont disponibles alors il y aura beaucoup d’admis sinon le contraire.(je ne sais pas si Mr cheniti que je salue se rappelle de cette farce ou non).
            Avant la fin de chaque année chaque CEM reçoit le pourcentage qu’il doit respecter pour le passage des élèves de 4AM. Le pourcentage balançait entre 40ou45 et 50% et plus.Alors on voyait des élèves de 11 de moyenne qui ont eu leurs BEM mais qui n’ont pas pu passer en seconde,alors qu’à d’autres CEM les élèves sont admis avec 09 de moyenne.Les pauvres parents n’ont rien compris. Comment mon fils n’est pas admis avec 11 de moyenne, alors que le voisin est accepté avec 09!!!!!!!!!Mais c’est de l’anarchie!!!!!!!!Savez vous pourquoi?Les établissements sont divisé par zone.comme aujourd’hui les élèves des CEM …… iront au lycée x, les élèves des CEM …… iront au lycée Y. …etc…
            Savez vous ce que faisait quelques parents intelligents??Quant il voyait leurs enfants basculaient entre 9 et 10 de moyenne ils leurs changent l’établissements ils les emmènent là ou le niveau est médiocre est comme ça ils assurent la réussite de leurs enfants.Après cette catastrophe le pourcentage de réussite est limité a 50% mais le même problème est resté. Après cette expérience ratées,on a redoré le blason du BEM. Comment ça?
            La moyenne obtenu au BEM ,coefficient 3 Plus la moyenne de l’année scolaire, le tout divisé par 4.Mais cette nouvelle expérience a diminué le taux de réussite.

            • ABBES2

              Mais cette nouvelle expérience a diminué le pourcentage de réussite, jusqu’à ce qu’un parent (si vous vous souvenez) s’est plainer au président bouteflika de l’échec de son fils qui avait eu une bonne moyenne durant l’année scolaire mais il a doublé sa classe.C’est ici que le président a ordonné la nouvelle méthode qu’on a appelé la moyenne du président.La moyenne obtenue durant l’année scolaire+la moyenne du BEM = par 2
              Djoumou3a Moubaraka

  2. BENHADDOU BOUBAKAR

    salam:bon courage à tous nos enfants ,j’ai passè toute la journèe à travailler au sècrètariat dans un centre d’éxamen ,soit de 7H à 18H ! les sujets de la première journèe ètaient abordables pour la majoritè des candidats selon les èchos! souhaitant leur une bonne continuation !

  3. ABBES2

    Bonjour tout le monde.
    Je me demande comment y pensent quelques parents!!
    Tellement qu’il aiment leurs enfants ils agissent d’une façon inacceptable.
    Pensez vous que quelques parents et mainte fois enseignants mettent les mains et les pieds pour aider leurs pauvres gausses à tricher?pour vu qu’ils seront admis en classe supérieur?
    Que dites vous des parents qui demandent à leurs amis,voisins ou collègues enseignants de gonfler les notes de leurs enfants?Es ce genre de parents sont dignes d’être père ou mère ou enseignant?comment voulez vous que cet enfant qui voit son papa ou sa maman faire ce genre d’actes pourra devenir citoyen model au service de sa patrie?
    Allez voir les notes de ces pauvres enfants victimes,innocents durant l’année;et les notes obtenus pendant les épreuves d’examens que ce soit 5eme ou B.E.M
    Que dites vous chers lecteurs (ices) des élèves qui obtiennent 8 de moyenne durant l’année, puis (2) de moyenne en examen de 5eme? Alors (8) et (2) font (10) divisés par 2 ça donne (5).L’élève est admis en classe de 1ere année moyenne,les youyous éclatent,les voisins et la famille se déplacent avec leurs cadeaux pour présenter leurs félicitations et attention à ceux qui ne rendent pas visite.La même chose pour l’élève de 4eme A.M. une très bonne moyenne annuelle(15) mais(08) de moyenne en examen de B.E.M (15) et (08) font (23) divisés par 2 ça donne (11.5) Mabrouk 1ere année secondaire.Je n’ai rien à ajouter que لا حــول ولا قـــوة إلاّ باللــه
    Bonne journée

  4. Cheniti Gh.

    Salam si Abbès,
    J’ai lu votre constat qui est très amer hélas! Mais je crois que nous devons nous poser deux questions: Devrions-nous nous suffire seulement de constater les dégâts que vous énumérez avec justesse et véracité ou bien devrions -nous pousser un peu plus loin le raisonnement et analyser ce phénomène qui semble bien parti pour durer longtemps dans nos  » nouvelles us et coutumes  » contemporaines ?
    Bonne fin de journée ! Je suis sûr que vos deux enfants ont bien travaillé pendant ces deux premiers jours ! Allah yahfadhoum ! et je pense que la réponse à l’une des questions citée ci-dessus réside dans le fait que vos enfants se sont levés le premier jour à l’aube pour réviser leurs leçons après avoir accompli Sallat el fadjr. C’est tout simplement merveilleux pour eux mais aussi pour le parent que vous êtes !

  5. naimi

    Salam
    Avant de rebondir sur le sujet en question il est primordial de diagnostiquer l »école surtout après l’ère benbouzid qui fut dévastatrice sur tous les plans pour notre progéniture ,des cours très denses moins de recreativite ,sport et autres activités mm l’enseignement par compétences n’ était pas bien inititie pur former les encadreurs nonobstant la désignation de responsable dans un tel secteur qui nécessitent autant de niveau dans le domaine et d »éclectisme si on mesure la gravite de la chose et d’éviter de telles bourdes qui ne font s’enliser la fosse qui nous séparent au moins de nos voisins NS commettons chaque les mmerreures et sacrifions par la mm des générations sur l »autel de la médiocrité .une questionne se pose jusqu’à quand allons arrêter le massacre?

  6. naimi

    Je m’ excuse des fautes qui se sont glissées malencontreusement en ayant envoyé le commentaire sans le corriger au préalable.merci

Répondre