La Voix De Sidi Bel Abbes

« Premier objectif atteint pour Belmadi

« Equipe nationale: Premier objectif atteint pour Belmadi », par Kamel Mohamed

Djamel Belmadi,à droite !

—–C’est un Belmadi serein, libéré et soulagé qui avait animé la conférence de presse après le match Togo-Algérie, soldé par la victoire des Algériens à Lomé sur le score de 4-1. Cette victoire permet au sélectionneur national d’atteindre son premier objectif en sélection, à savoir la qualification à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, prévue en juin 2019.

L’autre objectif de Belmadi, c’est d’avoir permis à l’équipe nationale de gagner hors de ses bases, 29 mois après sa dernière victoire hors d’Algérie. Toutefois, le sélectionneur national a tenu à préciser que «la victoire a été très difficile à concrétiser, malgré le résultat de 4-1», et que «le plus difficile, c’était de préserver cet acquis en deuxième mi-temps dans un stade plein à craquer et entièrement acquis aux Togolais». En effet, l’équipe nationale avait terminé la première mi-temps avec un avantage de trois buts mais, compte tenu des conditions générales qui régnaient au Togo, notamment la pression du public et les conditions climatiques, marquées par un temps chaud et un taux d’humidité très élevé, il était difficile pour les Algériens de résister. Belmadi a rappelé que «l’équipe nationale s’était déplacée au Togo pour gagner». En effet, le sélectionneur national a tiré les enseignements des matches disputés en déplacement contre la Gambie (1-1) et le Bénin (défaite de l’Algérie 1-0), au cours desquels l’Algérie était passée à côté de la victoire.

—-Les enseignements de ces deux rencontres ont permis à Belmadi de rectifier les erreurs commises auparavant et d’arracher les trois points de la victoire. «Nous avons opté pour la prudence», a expliqué Belmadi, qui n’a pas joué avec naïveté, comme cela fut le cas contre le Bénin et la Gambie. En ce sens, Belmadi a gagné en expérience et commence à mieux connaitre l’Afrique avec ses aléas.

L’autre «satisfaction» de Belmadi réside dans les changements qu’il a apportés à l’effectif en incorporant des joueurs qui ne faisaient pas partie de la sélection auparavant. C’est le cas des Belamri, Belaili ou encore Chita et Abdelaoui, sans oublier Bounedjah, qui a explosé sous la houlette de Belmadi. Les changements opérés sont la touche de Belmadi qui aura entamé sa «révolution» en sélection.

La victoire contre le Togo aura aussi donné raison à Belmadi qui a écarté de l’équipe des joueurs jouissant du statut de cadres et de titulaires indiscutables. Aussi, le discours développé par Belmadi et les choix qu’il a opérés auront été payants dans la mesure où Mahrez et Feghouli ont repris de plus belle, alors que les joueurs nouvellement sélectionnés ont donné entière satisfaction.

Cependant, Belmadi a refusé de s’enflammer, estimant qu’il ne faut pas tomber dans l’autosatisfaction, car il reste encore du travail à accomplir au sein de la sélection.

La qualification de l’équipe nationale offrira ainsi à Belmadi l’opportunité d’apporter d’autres changements à l’effectif à l’occasion du prochain match officiel contre la Gambie (mars 2019) et des deux matches amicaux contre le Qatar et la Chine en décembre prochain.

Source écrite/lien:   http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5269392

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=75042

Posté par le Nov 20 2018. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

Répondre