La Voix De Sidi Bel Abbes

Pour el koursi des APC et APW. l’ex chef GIA chez Belkhadem

On a pas assez parlé des futures joutes électorales du jeudi prochain;mais le sentiment remarquable est la grande indifférence des citoyens surtout avec Hadj moussa Moussa el hadj comme tendance globale des candidats qui font le nomadisme politique avec la bénédiction des grands chefs a vie des partis politiques et ce malgré la présence de certains candidats valables dans plus d’une liste d’autres petits partis. Ainsi le koursi ;voire le siége ne laisse rien au hasard avec des alliances connues , pas forcément de contre nature Puisque Le secrétaire général du FLN (Front de libération nationale), Abdelaziz Belkhadem, vient cemardi 20 novembre de faire une tournée dans certains quartiers d’Alger dans le cadre de la campagne électorale pour les élections locales du 29 novembre prochain. Alors qu’il se trouvait dans le quartier de Baraki, dans la banlieue Est d’Alger, le secrétaire général du FLN s’est retrouvé en compagnie d’une figure locale, Abdelhak Layada, ancien fondateur du GIA (Groupe islamique armé).


Gracié en mars 2006 dans le cadre de la politique de réconciliation nationale du président Bouteflika, l’ancien émir du GIA s’est donc plaint auprès de Belkhadem de la situation sociales des anciens terroristes qui ont bénéficié comme lui de mesures de grâce ainsi que de l’interdit qui frappe les anciens islamistes privés d »activisme politique.

« Passez me voir au bureau, au siège du FLN, nous discuterons de tout cela », lui a répondu Abdelaziz Belkhadem, selon un membre de l’entourage de Layada contacté par DNA.

Ce n’est guère la première fois que le chef du FLN accepte de recevoir dans son bureau d’anciens terroristes ou de responsables de la mouvance islamiste.

Alors qu’il était encore Chef du gouvernement, M. Belkhadem y avait déjà reçu Rabah Kébir, ex-responsable du FIS et Madani Mezrag, ancien de l’AIS (Armée islamique du Salut), également gracié en janvier 2000.

• Lire →  Et vous Madani Mezrag qui vous jugera pour ce jeune militaire que vous avez tué à Jijel en 1993?

L’année dernière, Abdelaziz Belkhadem qui n’a jamais caché sa sympathie pour le courant islamiste, avait mené avec des prédicateurs des négociations pour obtenir une grâce présidentielle à plusieurs milliers de terroristes emprisonnés. Toutefois, ces discussions qui ont lieu avant juillet 2011 ont capoté.

Ancien taulier dans le quartier de Baraki, Abdelhak Layada, 53 ans, fut le fondateur en août 1992 du Groupe islamique armé. Après une année à la tête de cette organisation terroriste, Layada qui aura commandité l’assassinat de l’écrivain et journaliste Tahar Djaout, sera arrêté au Maroc avant d’être extradé en Algérie en septembre 1993.

Condamné à mort sur la base de plusieurs chefs d’inculpations, il sera gracié par le président Bouteflika en mars 2006 toujours dans le cadre de la réconciliation nationale.

Depuis, l’homme vit dans son fief, accorde des entretiens à la presse, s’exprime sur la vie politique et apporte épisodiquement son soutien aux autorités algériennes.

SOURCE DNA

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=19160

Posté par le Nov 22 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

9 Commentaires pour “Pour el koursi des APC et APW. l’ex chef GIA chez Belkhadem”

  1. hanene

    Chehras mot qui a plu a Mohamed G.Tenez je n’aima pas zrabas etc je préfére khayi j ai entedu khiouani mais de lion je suis pour khayi..et surtout que me l’on dise votez pour x ou y., pourtant mon frére trop administratif ma dit laisse une procuration on ne sait jamaisJe suis pour le changemant mais belabbes est comme la palestine comme ghaza occupée..je sais beaucoup c pourrie

  2. Rainaraykoum

    À mon cher interlocuteur ou plutôt lecteur de LA VSBA , je peux vous rassurer que vous êtes complètement à côté de la plaque . Je suis bien loin HELAS de cette localité évoqué et j’avoue n’avoir jamais mis les pieds . Par contre je connais bien oued sefioune-sur-Seine et pour parfaire votre curiosité il s’y déroule un grand festival de BLUES…………….. Mes amitiés bel abésiennes .

  3. OMAR

    Pourquoi dire les grands chefs des partis politiques et ne pas les appeler les rois des partis politiques parce qu’il y a que la mort qui les sépare d ‘ EL KOURSI. Des fois ça me fait rire lorsque je les entends parler à la télévision et donner des leçons de démocratie à leurs militants .

  4. Benhaddou Boubakar

    salam: mr Madjid B a bien precisè dans son article que belkhadem a recu ce layada en son fief! evidement pour le koursi tout est permis! ca ne changera rien avec ou sans ! mr Bricksi a fait passer son message et on a bien compris le sens,merci si Madjid!

  5. mourad

    merci mr lecteur de la vdsba tout le monde a remarque le manege tu as vu qui tete de liste fln apw je croi de ras el ma pourqoi nos cadres ont ete mis a l ecart ce pour ca qu ils ont optes pour d autres partis et je crois qu il reussiront car ce des travailleurs et ont peut leur faire confiance a l image de notre cher maitre abdedaim et aussi djebbar tahar de la rue du cimetiere es ce que tu aq constate que des anciens deputes et un ancien responsable de l ugta qui es responsable depis 1962 ne lachent rien

  6. mourad

    pourqoi mon message n est pas passe

  7. mourad

    j avais tenu a remercier mr le lecteur de vdsba pour les verites qu il a exprimes et que a bel abbes tout le monde a remarque ce tjr les memes qui ce presentent aux elections j avait dit que le siege de p apw est tres important et l experience et le diplomes universitaire sont exiges surtout que nous sommes a bel abbes 5eme ville d algerie

  8. OMAR

    Ain trid -Ras el ma- Msirda Nedroma – C’est le triangle des bermudes ou le bateau est toujours piloté par les cerveaux de Ras el ma et meme sans boussole ils peuvent arriver à destination.

  9. mourad

    mon frere je crois que l bateau a couler

Répondre