La Voix De Sidi Bel Abbes

S.B.A :Potentiel danger :Les écoles Chenoufi et Tarek ibn Ziad, engloutis par les détritus et les élèves face au danger des poteaux électriques exposés …..par notre ami BELAMRI Abdelkader

Si certains lecteurs vont s’étonner que l’article ne parle que des écoles citées plus haut, alors que la situation pourrait concerner toutes les institutions scolaires et la cité en général ,l’explication trouverait sa réponse dans la proximité immédiate de ces infrastructures scolaires avec l’Académie, qui est sensée exercer une tutelle directe sur ces écoles. Le meilleur moyen de décrire l’état environnemental de ces écoles est de jeter simplement un coup d’œil sur place pour constater la honte, si elle était mortelle et que les responsables étaient sensibles, elles les emporteraient pour les sanctionner de leur méprise et leur laisser-aller ; des herbes folles à faire fuir le plus incivique, des détritus de tout genre et en abondance jonchant le sol et agrémentant le quotidien des élèves, des maitres et des passants. Le plus grave, bien que la situation soit générale, des poteaux électriques dépourvus de leurs plaques et les fils électriques exposés à l’innocence des élèves, défient au quotidien leur attention. Parfois de simples cartons viennent suppléer les plaques, maintenus de scotchs, que les enfants s’amusent à les déchirer. La voix de SBA, a déjà évoqué ce problème en 2011, sous la plume de notre ami Nouara Yahia, sans qu’aucune solution ne soit apportée par les autorités communales, pour remédier à ce phénomène qui menace sérieusement la vie des citoyens et notamment les enfants. Les photos accompagnant ce papier sont d’actualités, elles sont prises l’après-midi du 15/09/2013,car l’on pourrait croire qu’elles proviennent des archives. Des interventions doivent être prises en urgence pour réfectionner ces poteaux, avec comme priorité les poteaux se trouvant à proximité des écoles, les plaques doivent être soudées ,à charge pour les services techniques concernées de les dessouder pour d’éventuelles interventions, car la vie d’un être humain n’a pas de prix et la responsabilité juridique et judiciaire du maire est engagée et entière, selon la loi et le droit.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=32961

Posté par le Sep 16 2013. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

33 Commentaires pour “S.B.A :Potentiel danger :Les écoles Chenoufi et Tarek ibn Ziad, engloutis par les détritus et les élèves face au danger des poteaux électriques exposés …..par notre ami BELAMRI Abdelkader”

  1. badro

    Honnêtement vous nous donnez des articles du terrain Votre mission est accomplie reste celles de la houkouma

  2. moncef

    du beau travail de proxmité

  3. azaiza

    C’est du travail qui relève de la prévention mais la réaction des responsables communaux se fera comme d’habitude après un accident mortel
    Ceux sont des cas qui sont généralisés à travers tous les quartiers de la ville et la sonelgaz ne fait qu’encaisser les factures et délaisse totalement le travail de la maintenance.Merci si Belamri pour ce beau travail d’actualité.

  4. merabi

    Ici c l’éclairage urbain et aussi l’entretien fait partie du boulot APC

  5. Un concerné

    Ne jamais s’arrêter de dénoncer ,car les responsables ont appris à dormir sur leurs lauriers,les bousculer pourrait éventuellement réveiller leurs consciences en dormance pour ce qui concerne l’intérêt des citoyens,mais jamais quand il s’agit de servir leurs intérêts mesquins.Il parait que cette situation catastrophique touche toutes les écoles et va en s’empirant ;le Directeur de l’académie est sur le point de prendre sa retraite et se soucie guère des préoccupations des établissements scolaires qui se dégradent ,malgré la bonne volonté de certains directeurs d’écoles qui par leurs connaissances font un appel improvisé ,aux services de l’apc pour y remédier,sinon aucune programmation n’est prévue par les services concernés , dans la maintenance des lieux,le nettoyage et le désherbage.

  6. Membre de la h'cira

    Quand les rues ne sont pas nettoyées ,les avaloirs bouchés,les poteaux électriques d’éclairage public ,un danger d’électrocution pour les innocents ,les nids de poule non colmatés,les regards d’égouts à l’air libre,les clôtures de certains espaces verts saccagés et restés en l’état,les peintures effectuées à la va vite, plus salissantes qu’esthétiques,le carrelage des trottoirs qui accompagne le rythme de notre démarche etc ..etc… nous sommes en droit de se demander que font nos élus,puisqu’il n’arrivent pas à régler ce qui est élémentaire.

  7. benasa39

    salam alikoum;cela fait quelque jours que je suis venus de l »étranger ,pour une 20 taines de jours ;j »ai constate que bel abbes est devenus invivable :Ils sont ou les vrais oulade blade ????alah yastour

  8. kerroum retraité

    l’article est clair les responsabilités sont situées

  9. lecteur assidu

    vous secouez le cocotier des opportunistes et des rentiers inconscients

  10. Chot Lahcène

    oui Mr Belamri vous avez raison ,on lâchera rien ,on dénoncera toujours cette infamie ….même si on est loin de notre ville ,on fera tout pour que les vrais hommes prennent leurs responsabilités à la place de ces cancres de la classe ….vive L’Algérie libre //////////ALLAH EST GRAND

  11. BADISSI

    Merci Monsieur Belamri pour ce travail ,dénoncer des anomalies est un acte de bon citoyen que vous êtes , ont voit des fils électrique sur les trottoirs quand des poteaux sont enlevées après un accident par exemple même dans le boulevard la Macta ou sont ces soit disons élues , soit ils sont aveugles ou trop occuper par des affaires louches pour remplir leur poches

  12. moncef

    oui ils sont défaillants…la mairie va leur tomber dessus les rues sont livrées a elles mêmes tout est délaissé

  13. Un parmi d'autres

    A mon ami Chot Lahcène

    Adieu Sidi Bel Abbes de ma naissance .
    Adieu p’tite ville de mes amours .
    Adieu cigalons et cigales .
    Dans les grands pins vous chantiez toujours.
    Quartiers aux douces couleurs.
    Au loin je suis parti en vous laissant mon coeur.
    Chère petite ville qu’on appelait le p’tit Paris .
    Est aujourd’hui devenu le Bel-gourbi.
    Je t’avais laissé en gage tout ce qui m’était cher .
    Ma famille ,ma mère et mon père .
    Adieu Sidi bel abbes de ma naissance.
    Adieu petite ville de mes amours.

    • BADISSI

      @ Un parmi d’autre
      un peu d optimisme cher ami comme CHOT il encourage tout le monde a trouver des solutions et croyez moi sa commence a bouger envers la Mekkera proposer des solutions , mais ont insulte jamais sa ville si ont l’aime , du GOURBI SONT SORTIE DES HÉROS ET DES SAVANT , HABITER UN GOURBI N EST PAS UNE HONTE ? LA HONTE QUAND ONT HABITE UN CHÂTEAUX CONSTRUIT AVEC DE L ARGENT SALE , mes amitiés khayi

      • Un parmi d'autres

        Badissi j’ai bien dit un bel gourbi ou est l’insulte il faut bien voir le qualificatif qui est BEL suivit du mot GOURBI qui veut dire une petite demeure sans commodité ni confort alors ou voyez-vous l’insulte .
        Et puis moi je ne parle pas de la Mékerra qui est le dernier de mes soucis .
        Il y-a d’autres anomalies et injustices sociales chez nous qu’il faut combattre .
        Quand aux solutions vous les avez devant vous .
        Constituer un comité des sages et aller voir le maire et le Wali car l’union fait la force.
        Amicalement

        • BADISSI

          @ Un parmi d’autres
          voila une bonne réponse mais je souhaite que ce comité de sage soit diriger par vous et monsieur CHOT ainsi que l’équipe de la VDSBA mes amitiés khayi

    • EL-FARADJ

      Essalamou aalaykoum,

      Dénoncer la saleté , l’insalubrité , la protection et la réhabilitation du patrimoine ou tout autre dysfonctionnement qui touche au cadre de vie du citoyen est un acte de civisme , de lutte et de bonne action . Cela dit , sans heurter la sensibilité de ceux qui y vivent at home . avec un minimum de respect.

      Cette situation déplorable a été imposée par des incultes et incompétents qui ignorent totalement ce qu’est une gestion municipale , sinon comment expliquer le désastre tous azimuts , dont sont victimes cette belle ville et ses habitants , ces derniers n’ont pas choisi de vivre sous un climat malsain.

      Le citoyen, en colère et écœuré , continue d’exprimer son ras-le-bol d’une situation qui n’a que trop duré , ce libertinage et cette compression mènent à l’explosion . Que celui qui se trouve dans l’incapacité d’assumer ses fonctions , jette l’éponge , un élu , par exemple , est une personne à qui on a placé sa confiance .

      Ce qui est choquant , comment peut-on rester indifférent devant des imperfections et des lacunes pour ne pas dire graves problèmes , ces responsables vivent bien dans cette ville….leurs progénitures vont bien à l’école…et ces fils électrique dénudés pourraient être à l’origine d’un éventuel accident auquel il serait trop tard d’y remédier et par conséquent s’en mordre les doigts (si conscience existe) !!

      D’autre part , le citoyen a aussi une part du devoir , il est impératif qu’il contribue à l’assainissement et renoncer à jeter ses déchets n’importe où , la nuit reste favorable pour ne pas être vu ou reconnu , pour se débarrasser de ses résidus.

      oua Allah oualiyou ettoufik , oua essalamou alaykoum !!

  14. Hakim

    Vue la dangerosité de ces poteaux, sommes-nous si ingnards à ce point? où sont ses fameux techniciens ? tout va à vau-l’eau y’a pas une chose qui va selon les règles de l’art c’est toujours du a peu-prés tout péréclite et ça va de pire en pie.Feu John fidzerald Kennedy ancien président des U.S.A avait dit en 1963 à Berlin qu’est-ce que vous apportez à votre pays ? quand à nous c’est toujours l’état qui fournit avec toutes les conséquences qui résalte.Une société hybride,on ne fait rien comme le reste du monde ça ne va pas tarder ou il n’y aura plus d’hidrocarbures et à ce moment la en s’entrebouffera,la loi du Talion oeil pour oeil, on a eu un passé lourd les années 1990 et le Big Bang est en cours de route,la morale denl’histoire qund on veut, on peut il suffit de bonne volonté de part et d’autre peut-être qu’on verra la lumière.

    • Un parmi d'autres

      Tout le monde se plaind mais personne n’ose se révolter et aller vers ce maire ou ce Wali pour manifester son mécontentement et on va tous les voir le jour des élections avec leurs applaudissements , leurs You-You et là ils sortirons tous leurs voitures avec femmes et enfants et bonjour Mlouka avec la fiesta dans rues encombrées.
      Non messieurs en allant voter pour ces j’menfoutistes de maires et de députés vous les encourragez à vous ignorer réveillez – vous et prenez votre ville en mains et ne la laissez pas à ces indigeste qui ne rëvent que de s’enrichir sur mes deniers publics.
      Voyez comment notre belle ville est devenue depuis De très longues années .

  15. Un parmi d'autres

    Lire :–( de s’enrichir avec les deniers public et avec les abus de biens sociaux et non avec mes deniers public.

  16. miloua

    @Belamri
    Tu viens de jeter un pavé dans la mare en dénonçant ce laisser aller de l’entretien des ecoles et celui des poteaux electriques.
    Ce serait de la pure hypocrisie en tant qu’ancien élu si je venais à te dire que c’est vrai et que c’est dù à la négligence de l’apc et par ricochet celle des élus.
    Pour avoir vécu la realité sur le terrain et non pas celui de lui tourner le dos j’ai amerement fait un constat d’échec quant à la gestion de certains services de l’apc, dont les moyens humains et materiels sont carrement déficitaires devant le volume de taches à accomplir
    J’ai eté l’un des premiers pendant mes mandats à faire constater et de déclarer notre mea culpa devant l’immensité du patrimoine communal donc de la difficulté voire l’impossibilité de le gerer
    En prenant comme exemple 30 ecoles etaient recencées en 1962 à ce jour nous sommes à plus de 75.
    Le circuit de l’eclairage public comptait 5000 points lumineux il en compte plus de 30000 les 2 rocades font à elles seules plus de 20 km de double eclairage.
    Plus d’une centaine de poteaux d’eclairages enlevés victimes d’accident de la circulation et encore non remplaçes à ce jour avec des fils qui debordent sur les trottoires,plus du tiers des poteaux d’eclairage n’ont pas de caches ceux çi ont ete remplacés mais ont ete voles pour etre vendus comme metaux ferreux au meme titre que les bouches d’egouts et d’avaloirs.
    Ajouter à celà un service d’eclairage public au personnel limité par le nombre et par la qualification(on remplace un professionnel en retraite par un filet soçial novice en la matiere)
    Sur ces memes colonnes de ce site j’ai crié pendant mon mandat et aussi bien apres alors que je ne suis plus élu mais je compatis aux problemes que vivent les actuels élus ,j’ai crié donc que le systeme de gestions se doit d’etre revu,que les régies communales saignees par des departs ne peuvent plus faire face à leurs missions comme d’antan (savez vous que pendant les annees 70 à 90 les regies ont construit plus de la moitie des ecoles ?)
    Ajoutez à celà le veritable service qui assurait l’hygiene,la propreté,le gardiennage des sites publics et les marches,le controle du commerce enfin l’ordre d’une maniere general a ete dissous je parle de la police communale
    Nous avons suggéré ,malgré l’opposition de certains qui demeurent encore non convaincus,que la solution demeure dans la creation des epics hélas nous avons ete non seulement décriés mais encore vilipendés alors que notre seul désir est d’etre partenaire et partie prenante dans tout ce qui peut ameliorer l’environnement et les attentes des citoyens comme l’a demandé et esperé Mr le Wali lors de sa derniere rencontre avec la societé civile.
    Je ne sais si je suis moi meme sur la bonne voie ou j’ai tort mais l’actualité et le temps ont fait chaque jour que les faits sont là et me donnent raison que rien n’a changé puisque chaque jour un article sur deux souléve ces eternels problemes et que chaque jour le décor malheureux que nous voyons dans nos rues,nos espaces verts,devant nos marches,nos ecoles nous accusent et nous interpellent d’avoir encore rien fait voire par notre retour au silence avoir abandonne notre cité si chérie.
    Je retourne hélas dans ma solitude en reprenant l’ecriture de mes memoires sur mon journal confidentiel que je titrerai une fois fini « SI BELABBES M.ETAIT CONTE »

  17. Karim

    Pourqoui ces ex députés se placent ils dans l’opposition une fois qu’ils sont en retrait? Je les ai vu souriants, contents, jouant le jeu du système , et puis hop le switch.
    Lorsque on ne peut rien faire face un système compacte, on dénonce et on se retire.و دلك اضعف الايمان

  18. Un parmi d'autres

    J’entends souvent dire l’assemblée de la wilaya s’est réunie en présence de la société civile ailleurs j’entends dire que l’APC s’est elle aussi réunie en présence de la société civile alors je ne comprend rien de se qui se dit sur cette société civile et quelle est sont rôle au sein de la vrai société .
    À moins que les réunions ne se dressent que pour la prèparation des Hergmates et du partage du gros Gâteaux ( partage des marchés à Gros Sous)
    Laissant la vraie société qui est le( chaab) livré à lui même et démuni de tous pouvoirs.
    Jen lisant des récueils de Jean Jacques Rousseau , voici ce que j’ai lu sur ce qu’il a dit:

    —« Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire : ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d’horreurs n’eut point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables : Gardez-vous d’écouter cet imposteur ; vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n’est à personne !»

    Quand à Denis Diderot voici ce qu’il dit sur la société civile:

    « Société civile s’entend du corps politique que les hommes d’une même nation, d’un même État, d’une même ville ou autre lieu, forment ensemble, et les liens politiques qui les attachent les uns aux autres ; c’est le commerce civil du monde, les liaisons que les hommes ont ensemble, comme sujets aux mêmes lois, et participent aux droits et privilèges qui sont communs à tous ceux qui composent cette même société.»

    Donc lorsqu’on voit l’état de vétusté dans lequel baigne le citoyen on peut se poser la question existe-t-elle verdoiement cette Socité civile.

  19. Un parmi d'autres

    Erratum :lire existe-t-elle réellement cette socité civile.

  20. azaiza

    je suis d’accord avec vous si Karim les ex élus n’ont jamais été dans l’opposition et une fois leur mie à l’écart ils deviennent des opposants ou bien durant leur gestion tout marcher bien et lorsqu’ils sont en retrait ils commencent à voir la saleté partout et tout ça parce durant leur mandat ils étaient préoccupés que par leurs interets personnels et les affaires . Quand à la société civile celle ci n’a pas pu etre représenté par le moyen des élections donc elle trouve un autre moyen pour se rapprocher spécialement des responsables mais dans le but de satisfaire uniquement des interets .
    DANS L’OPPOSITION IL Y A LE PRINCIPE QUI PRIME MAIS PAS L’INTERET

    • Belamri abdelkader

      Je vous réponds à vous et à Karim ,puisque je fus élus à l’APW de Dec.84 à Dec.89 et vous convenez qu’en ce temps,Sidi BEl Abbes était primée dans le cadre du concours des plus belles villes d’Algérie,comme ville propre et fleurie.Même la Mekerra si chère à notre ami Chot avait bénéficié d’un programme où l’APW avait engagé des crédits pour se doter d’une dragline que nous avons importée des USA et qui a commencé le travail de nettoyage de la Mekerra et les Belabesiens se rappellent bien de cette opération.Malheureusement ,en Algérie,il y a un problème de continuité et de suivi et donc ,ni les travaux ne furent poursuivis et la dragline fut affectée à une entreprise,soi-disant spécialisée dans le curage des oueds, et après ,nous n’avons plus entendu parler de cet engin qui a subi le sort de milliers d’engins constituant un cimetière à ciel ouvert.Je vous dis cela ,juste pour me permettre,sans complexe, un combat de conscience citoyenne.

  21. kerroucha

    Ne placez pas le débat en personnalisant le sujet est inquiétant merci déjà pour cela

  22. Belamri abdelkader

    Je suis passé à coté de ces écoles ,juste pour savoir s’il y a une réaction d’amour propre de la part des responsables,pour intervenir et régler ce problème urgent ,rien ,nada que dalle..Comme quoi ,ce que pensent les citoyens de ces élus « Taiwan » est crédible.La dernière cartouche reste entre les mains de l’administration de la voix qui doit faire un tirage des sujets chauds qu’elle présente à ses lecteurs,avec leurs commentaires ,et les envoyer à qui de droit pour faire bouger les choses.

  23. lecteur assidu

    Non c’est un peu trop exiger du journal Votre conscience est indemne en étalant ce danger Pour moi il faut que les parents et les riverains bougent en allant chez ces responsables pour les sermonner

  24. hakim

    c’est peine perdue mon ami belamri rien ne se fera c’est leur dernier souci

  25. kerroucha

    non il ya des situations pire que cela et cela a changé

Répondre