La Voix De Sidi Bel Abbes

Portrait du nouveau président de la Tunisie, Essebsi, un vétéran élu à 88 ans

Beji_Caid_el_Sebsi_at_the_37th_G8_Summit_in_Deauville_006Béji Caïd Essebsi, élu à 88 ans à la tête de la Tunisie, a servi aussi bien les présidents Bourguiba que Ben Ali avant de
s’imposer comme le poids lourd de la Tunisie post-révolutionnaire face aux islamistes.
Net vainqueur face au président sortant Moncef Marzouki, l’octogénaire avait axé toute sa campagne sur le retour à l’ordre après quatre années d’une transition parfois chaotique, se référant encore et toujours à Habib Bourguiba, le père de l’indépendance tunisienne, dont il fut un proche collaborateur.
Mais, contrairement à son mentor, il peut se targuer d’être le premier chef d’Etat élu librement dans l’histoire de son pays.
Avocat de formation, M. Caïd Essebsi est revenu sur le devant de la scène à la faveur de la révolution qui a renversé le président Zine El Abidine Ben Ali en janvier 2011.
Nommé Premier ministre provisoire en février 2011, il a à son crédit d’avoir mené le pays vers les premières élections libres de son histoire en octobre 2011, remportées par les islamistes d’Ennahda.
Mais ce ministre de l’Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères sous Bourguiba, puis président du Parlement en 1990-1991 sous Ben Ali, a été accusé par M. Marzouki d’être un produit du système déchu cherchant à reproduire l’ancien régime. Si durant l’essentiel des années 1990 et 2000, il s’est effacé, M. Caïd Essebsi ne s’est jamais opposé à Ben Ali. Nombre de membres de l’ancien parti hégémonique, le RCD, sont d’ailleurs désormais dans sa formation, Nidaa Tounès.
En 2012, une plainte le citant avait été déposée par des représentants d’un mouvement d’opposition à Bourguiba, les Youssefistes, torturés à l’époque où M.Caïd Essebsi était ministre de l’Intérieur.
Lui balaye ces critiques et jure de travailler dans le strict cadre de la Constitution adoptée en janvier et qui limite les prérogatives présidentielles afin d’éviter un retour à la dictature.
« La Constitution nous gouverne tous. L’homme devant vous n’est pas prêt à sortir des prérogatives que la Constitution lui accorde », a-t-il assuré.
Ce père de quatre enfants, né dans une famille bourgeoise tunisoise en 1926, se réclame de la pensée de Bourguiba qu’il qualifie de « visionnaire » et « fondateur de l’Etat moderne », bien qu’il ait instauré un régime autoritaire ne tolérant aucune critique.
Face aux attaques sur son âge, peu représentatif d’une révolution portée par la jeunesse, il répète sans cesse que « la jeunesse n’est pas un état civil mais un état d’esprit », tout en se disant encore et toujours « en bonne santé ». Il a cependant refusé un débat avec son adversaire ainsi que sa demande defournir un certificat médical.

Formation hétéroclite
Son parti Nidaa Tounès (« L’Appel de la Tunisie ») est une formation hétéroclite qui a attiré des hommes d’affaires, des intellectuels, des
syndicalistes et des militants de gauche, mais aussi des proches de l’ancien régime unis par leur opposition aux islamistes.
Les anciens membres du RCD « restent des citoyens qui (…) ont le droit de participer à la vie politique de notre pays. Autrement, c’est comme si on leur avait enlevé leur nationalité », a dit en novembre M. Caïd Essebsi à l’AFP.
Créé il y a seulement deux ans et demi, Nidaa Tounès s’est rapidement imposé sur la scène politique comme le principal adversaire d’Ennahda et a remporté les législatives d’octobre 2014.
« Nous voulons un Etat du 21ème siècle, un Etat de progrès. Ce qui nous sépare de ces gens-là, ce sont 14 siècles », aime répéter sous forme de boutade mais non sans dédain M. Caïd Essebsi.
Il se dit néanmoins prêt à une collaboration de circonstance avec les islamistes après les élections, admettant qu’Ennahda fait « partie intégrante de la vie politique ».
Parsemant ses discours de versets du Coran et de vieux proverbes tunisiens, il tient à répéter que les islamistes n’ont pas le
monopole de l’islam en Tunisie.
Pour la présidentielle, l’ex-Premier ministre s’est fait le chantre du « prestige de l’Etat », ruiné selon lui par M. Marzouki qu’il présente comme un « extrémiste » soutenu notamment par des « salafistes jihadistes ». Mais dès dimanche soir, après le scrutin, il a appelé les partisans du président sortant à travailler avec lui.(Afp)

BN18371BCE1014

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57199

Posté par le Déc 22 2014. inséré dans ACTUALITE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

47 Commentaires pour “Portrait du nouveau président de la Tunisie, Essebsi, un vétéran élu à 88 ans”

  1. Mohand

    A QUAND LA PLACE AUX JEUNES!
    le comble d’une révolution, terminer sa course avec un très vieux cheval.
    un message d’espoir pour les dilatés de l’Afrique.

  2. BADISI

    retour a la case de départ un vieux dinosaure de l ancien système une révolution pour rien , un élève de l ennemi d ALLAH Bourguiba , l année des si sebsi sissi ,

  3. BADISI

    bien dit moul el kourssi (rires)

  4. Mustapha T

    Pauvres Tunisiens ! Apparemment , ils ne sont bons que pour faire la « zalabia » !

  5. lecteur de la VDSBA

    Eux au moins sont bons pour faire que la « Zalabia » , mais par contre nous nous sommes fort que pour la tchach kayi lol

  6. Ghosne

    La » zalabia » a son histoire Zeryeb lors de son passage en tunisie a fait connaitre cette sucrerie et la façon de faire aux tunisiens …. Les Tunisiens sont conscients et ils savent ce qu’ils veulent ,quand ils parlent avec vous vous ne savez jamais ce qu’ils pensent réellement !!! (ils sont espiegles° Et c’est un signe d’intelligence !!! avec les temps qui courrent cuba et consorts !! il vaut mieux etre un DIB qu’un DBA3 (rires) bravo pour le nouveau president , le Pays a son histoire ,son passé Zeitouna ils sont bien assis et leur futur est prometteur ils n’ont pas de pétrole ils ont de la jujote….

  7. abbassi

    88ans et alors , ou est le probleme . vous trouvez toujours a redire . IL faut respecter le choix des urnes , le choix des electeurs , pourvu qu il y a une stabilite dans le pays .

  8. Salah

    Bonjour,

    Je souhaite bonne santé et longue vie au nouveau président de la Tunisie. Néanmoins je ne le crois pas capable de mener le pays à un renouveau.
    Il a été de tous les bords.
    Il est trop vieux pour donner de l’espoir aux jeunes générations, majoritaires dans ce pays.
    Il faudrait beaucoup d’énergie pour redonner à la Tunisie un élan. A 88 ans j’en doute.
    Qui va gouverner réellement ??????
    Élire un homme de cet age, c’est faire preuve de candeur ou d’un optimisme à toute épreuve.
    Les facultés cognitives et de discernement baissent à cet age, d’autant plus vite que le stress lié au pouvoir ne rendent pas la tache facile.
    On souhaite à nos frères Tunisiens que du Bonheur.

  9. B52

    En perte de repère, on n’a pas besoin de
    Carte pour aller droit au mur.fièvre ou frisson, on
    Est une nation malade.
    Nous respectons le choix des tunisiens, mais les radicaux ne vont
    Pas se taire.
    Misere et stabilité, médiocrité et stabilité, pauvreté e liberté, enfin on est
    Perdu.

  10. B52

    Au moins la transition tunisienne à été la moins douloureuse.

  11. Menouar

    vieux pour un pays jeune!

  12. Imène

    88 piges ..et il était tour à tour au service de Bourguiba et Ben ali / Trabelsi !
    Allah , Allah ya baba ..sidi el Beji ya baba ! Que du bonheur aux Tunisiens …

    • ghosne

      @Imene, salam, 88 piges comme vous dites mais lc’est dans les vieilles marmites que l’ont fait de la bonne soupe.Ne vous en faites pas il va s’entourer de conseillers et de gens a la hauteur . Moi je chanterais plutot ya Rais el bhar ….belle chanson tunisienne, Gallek Darba bel fes khir men 3achra (10)bel gadoum la binette…un joyeux yannayer a vous et a Mam

      • Imène

        Quelle pêche mon cher Ghosne !! ma chaAllah ..
        j’aimerai tellement avoir votre optimisme et ne voir toujours que le côté illuminé de la lune ! c merveilleux ..en final , il faut va respecter le choix du peuple Tunisien ..Vous savez Ghosne la chanson rais el bhar est un louange dédié à un grand marabout nommé …el Béji ( oullah !! looool )
        Joyeux yennaer à vous aussi , à tous ceux qui le fêtent . Merci pour mam , je transmettrai . Salem

  13. Un vieux

    Bonsoir Imène,
    88 ans comme vous dites ! Est-ce à dire que les vieux sont bons pour mourir ?

    • Amirouche

      Il fallait voter pour deux présidents de 44 ans à la tête de la Tunisie ou de quatre de 22 ans (rires) …..Les six chefs du FLN , Bitat,Ben Boulaïd, Didouche, Boudiaf, Belkacem et Ben M’Hidi avaient tous entre 27 et 35 ans …N’est ce pas?

      Eya Sallam

    • Imène

      @ Un vieux : Bonsoir , tlm !
      Ooooh..Pourquoi vous le prenez comme ça ? je suis vraiment navrée ..d’abord la mort n’est pas l’apanage des vieux seulement , la grande faucheuse rôde tout près de nous petits et grands sans distinction , et quand l’heure sonne ..on tire sa révérence .. ensuite j’ai trop de respect , d’affection pour nos aînés que je souhaite les voir vivre longtemps , heureux et en bonne santé .
      Pour l’élection de mr .Essebsi ..à l’orée de ses 90 ans je trouve qu’il est inapte à gouverner ! il ya un âge à tout ..la Tunisie est un pays jeune , sa révolution a été menée par des jeunes , ils ont des attentes , des besoins , que ce monsieur – fusse t-il un vieux routard de la politique – ne peut assimiler pleinement , il appartient à une autre génération ..bien sûr il peut tjrs rester aux commandes , ( à l’arrière cour ) en tant que conseiller , ou orienter les jeunes politiques , il peut écrire ses mémoires..lire , se reposer , mon Dieu ! mais pas s’accrocher au kourssi ! chez nous , Bouteflika n’aurait pas dû briguer le 4 eme mandat , d’abord s’en était trop , ensuite sa santé ne permettait pas ! mais les chefs d’états arabes , c comme ça : indéboulonnables ! voila ce que j’ai voulu dire ..vieux enfin , si vous êtes vraiment  » un vieux  » pardonnez -moi si par inadvertance je vous ai froissé .
      Salem , et que Dieu vous prête longue vie et une excellente santé .

      • Un vieux

        Imène bonsoir ,
        Bravo pour cette réponse très convaincante ! Mais si vous permettez ,je dirai
        que vieillir – tel privilège- n ‘est pas donné à tout le monde (El hamdoulillah)
        A vous aussi je vous souhaite une très longue vie pleine de santé et à vos proches aussi !

        • Imène.

          Un vieux : Bonsoir ! Tous..
          Merci vieux , vous êtes bien aimable !
          En fait tout est dans le coeur ..et le  » coeur n’a point de rides  » ( c’est de mme de sévigné ) Salem !

  14. chaibdraa tanl djamel

    Une revolution perdu à 100 pour 100 surtout pour celui qui se fait immoler pour rien , quand on voit cette image de ce VIEUX, on dirait que BOURGUIBA qui apparait de nouveau

  15. Harmel Mehdi

    C’est une révolution qui a réussit son examen de passage ..pour moi cette élection, quelque soi son gagnant , est un grand acquis pour les tunisiens car au delà des hommes c’est la démocratie ( la vraie )qui est en train de se s’enraciner dans ce pays frère…devant ce grand exploit du peuple tunisien on ne peut qu’être admiratif ….AKOUBA LINA

  16. Miloud

    Tout ça pour ça !!!

    Finalement, ni la démocratie ni l’islamisme ne sont sortis vainqueurs de ces quatre années de tourmente pendant lesquelles les Tunisiens se sont fait bien peur, et ont finalement choisi d’avancer selon la formule consacrée : « Avant, c’était mieux ! ».

    Avec ce nouveau président (élu légalement, et rien de plus), c’est la remise en selle d’un vieux cheval de retour qui consacre à la fois la reprise des affaires de la vieille bourgeoisie bourguibienne et la revanche des affairistes mis sous le boisseau sous l’ère de Ben Ali. Ni plus ni moins.

    Les jeunes…(loups) attendront que le temps fasse son œuvre, en comptant les « printemps » et les « hivers » qui s’annoncent .

    • Mme CH

      Salem Mr Miloud….!!!! Toujours un plaisir de vous lire….!!!! Entièrement d’accord avec vous…..!!! En fin de compte, la montagne a accouché d’un far, mais très bien côté chez les Pingouins….!!! Devinez pourquoi…???

      D’ailleurs, Béji Caïd Essebsi, n’a pas hésité à critiquer son rival au second tour, lors d’une interview exclusive accordée à quelle chaîne TV…svp…??? A France 24, bien sûr..!!
      Il a ajouté: »Nous sommes un parti du centre », a-t-il affirmé en évoquant la formation d’un « gouvernement pluriel ». Et de citer le parti Afek Tounès, qui a obtenu huit sièges aux élections législatives, avec lequel il se dit « toujours en symbiose ». Béji Caïd Essebsi met toutefois un bémol : « Gouverner avec un autre mouvement ne veut pas dire nécessairement qu’il fasse partie du gouvernement. »…..Et comment, c’est ça la vraie démocrassie qui fait revenir Béji Caïd Essebsi ex-ministre de l’Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères sous Habib Bourguiba, puis président du Parlement en 1990-1991 sous Ben Ali….!!!
      « Signe qu’il reste associé à cette époque, une plainte le citant avait été déposée en 2012 par des représentants d’un mouvement d’opposition à Bourguiba, les Youssefistes, torturés à l’époque où Béji Caïd Essebsi était ministre de l’Intérieur. Pendant la campagne pour les législatives, il s’est aussi attiré de vifs reproches lorsque, interrogé sur les critiques de Meherzia Laabidi, élue d’Ennahdha, il avait lancé « Ce n’est qu’une femme »…..!!
      N’est elle pas belle la vie…???

      Et Si Moncef Marzouki avait remporté les élections…..????

  17. Un vieux

    Bravo Docteur ! pour cette analyse lucide ! J’ai toujours rêvé de voir un jour ,
    dans nos pays ou notre oumma El arabia , un Monsieur comme Si El Marzouki reconnaissant la victoire de son rival et le félicitant . Tout en adressant ses félicitations et remerciements à celles et ceux qui l’ont soutenu ! Une belle leçon
    de démocratie qui sera le début (peut être)d’un vrai réveil de la nation arabe
    et où chacun dira que nous, aussi, sommes capables de réaliser des choses
    que certains croyaient être les seuls à détenir ! Eh oui la Tunisie a réussi ! – et
    souhaitons leur un avenir radieux !

  18. Jamel

    @Vieux. Vous l’êtes sur papier mais jeune d’esprit

  19. Mohand

    Essebsi n’est pas vieux, il est trop vieux pour pouvoir diriger un pays. Il a dépassé l’esperance de vie de tous les hommes âgés, même ceux des états unis. Il n’a pas su diriger son pays lorsqu’il était jeune et c’était la soi disant révolution.
    Certes un sujet tres âgé n’est pas fait pour mourir, néanmoins il doit se reposer avant d’aller au paradis.

  20. Abbassi

    Je ne suis pas d accord Mohand . I3mel fi dounia kaanaka ta3iche abada wa i3mel lilakhiratika kannaka tamoute ghaden .

    • Mohand

      même les prophéties s’exercent à un age jeune, et jadis un chef politique était un guerrier , pas un homme qui ne donne que des ordres. Richard cœur de lion et Saladin avait du sacré dans leur cœurs, et un sabre à leur main, et c’est très symbolique . On vit pour la patrie et on est prêt à mourir pour elle, pas pour gouverner et se sucrer.
      S’il est dur de trouver des chefs d’Etat démocratiques d’un âge avancé, les dictateurs ayant dépassé leurs 80 bougies sont plus courants. Ce qui nous amène au détenteur actuel du record : Robert Mugabe. Le président zimbabwéen fêtera ses 91 ans en février, dont vingt-sept au pouvoir. Il prépare la relève en positionnant son épouse Grace Mugabe (49 ans) dans les cercles du pouvoir.
      En France, le plus vieux président de la cinquième République, Charles de Gaulle, avait 69 ans lors de sa prise de fonction, Valéry Giscard d’Estaing en avait 48. Matteo Renzi, président du Conseil italien, a 39 ans.(libération).

  21. houari

    Bonjour,

    Un vieux qui a un pied et demi dans la tombe s’initie au métier de dictateur. Essebsi revient du royaume des ténèbres bourguibistes. Avec lui, la Tunisie peut compter sur de bien sombres jours car ce Caid sebssi n’a rien d’un dialoguiste. Il est entouré de toute la maffia de Ben Ali qu’il essaie de réintroduire dans les rouages de l’État. Ce que fait exactement Al Sissi, le nouveau pharaon d’Égypte qui remet en selle les anciens Moubarakistes. Après le printemps arabe, voici venir, et sans transition, l’hiver arabe.

  22. Abbassi

    Bonne chance au nouveau president Essebsi , c est un grand politicien , il va reussir c est certain car il a ete choisi par les urnes . Beaucoup de Bonheur a nos frères tunisiens . La Tunisie , va redevenir comme elle etait , cest le plus important .

  23. Mme CH

    « La révolution, on l’a fait pour la dignité et pour l’emploi », rappelle le jeune Hamza. « Il n’y a ni l’un ni l’autre ». Il travaille dans un petit magasin, mais la plupart de ses amis n’ont pas cette chance. Il n’ira pas voter.
    Les jeunes sont particulièrement touchés par la crise. Pour Héni Nejib, journaliste et coordinateur au complexe culturel de la ville, « les jeunes n’ont pas trouvé leur place dans les programmes ». Il espère qu’ils iront voter, mais d’après ses observations, « ça va être difficile ».
    Ils sont nombreux à affirmer qu’ils n’iront pas voter. Certains abstentionnistes mettent tout de même la campagne à profit et suggèrent à demi-mot qu’ils se font payer pour « faire de la publicité » à des partis.
    « Ils vont prendre l’argent mais n’iront pas voter pour les partis », ironise Héni Néjib, qui confirme que « l’argent est distribué de façon massive ».

    Basset est assis avec un ami. Il va bientôt finir ses études et ne s’attend pas à trouver du travail. Il refuse de travailler pour les partis parce que le néant reviendra après la fin de la campagne….. »

    N’est elle pas belle la Démocrassie sélective…!!!!! Au fait, qu’est ce qui a vraiment changé, puisqu’on est revenu à la case de départ….???? Drôle de monde….!!!! Nous sommes toujours à la phase des radioisotopes…!!!

    Il ne faut pas oublier le rôle de la France et de l’Algérie dans ces élections…..!!!!

  24. Harmel Mehdi

    il faut discerner entre une dictature et une démocratie pour pouvoir faire une comparaison crédible ….

  25. Harmel Mehdi

    ils ont aussi choisis en grande partie en toute liberté ….ce n’est pas le cas de tous les jeunes arabes ….

  26. Mohand

    ce qui est positif dans tout ça, ça sera la fin des immolations par le feu, mais plutôt par les urnes.

  27. bouatra

    a tout mes collegues qui a dit qu’il y a eu éléction, on ejecte un prof de medecine pour le remplaçé par … dicté par la france ,ç’est le protectora de la france

  28. Mme CH

    J’avoue que j’ai tourné un peu autour du pot mais Mr bouatra a bien touché à l’oeil du cyclone…..!!! En plein dans le mille….!!! Bravo

  29. OUERRAD en squatteur

    On n a trop palabrer pour en fin de comptes ne pas toucher le fond le probleme .
    Je ne vais pas plaire a certains , mais comme cela , si la France nous a humilies pendant 132 ans , c est en nous divisant , par regions, ethnies , tribus proupes etc ,, .Les tenants du pouvoir , ont continues sur la meme lancer ;NORD SUD EST OUEST etcc ,,,, tout en impregnant notre culture du CULTE DE LA PERSONNE .
    Cette personne ,providentielle etant automatiquement un vieux revolutionnaire du DJEBEL ?et le tour est joue .Ceci , a encore divise la nation en VIEUX eclaires , et JEUNES incapables de se prendre en charge .Depuis plus de 50 ans les peuples du maghreb , n ont pas droits a la parole tant que les vieux maquisards detenteurs de la legitimite revolutionnaire , donc pas de place pour les jeunes .Sauf bien sur , pour ceux avec lesquels on peut faire passer le MESSAGE .UNJA ? JEUNESSE VOLONTAIRE ?FUTURS PIONS de la momenclatura etccc ,,,,,,, C EST POUR CELA QU IL AURA TOUJOURS ??????
    UN VIEUX .UN SENILE .UN DICTATEUR .a la tete de ces pays de jeunes , mais un MOUL EL KOURSI toujours VIEUX .

    • Amirouche

      OUERRAD en squatteur

      Tout à fait d’accord avec toi sahbi , je me demande si Bouazizi ne s’est pas suicidé pour rien !!! ………………….. chapeau bas

      • OUERRAD en squatteur

        C est le probleme , SAHBI , une jeunesse qui aspire a mieux , qui accepte par moments , se revolte , se suicide meme , mais les loups sont aux aguets avec plus d un tour dans leur sac .Le lavage de cerveau , a fait que l on a fait comprendre a ce peuple qu il existe encore des hommes providentiels , or il peut tout aussi bien s agir d une femme .Une conscience nationale doit etre cet elan qui pourrait pousser toute cette jeunesse vers un AVENIR RADIEUX .
        Et le SALUT de cette jeunesse ne peut provenir que de celle ci .Les 22 historiques etaient des jeunes qui se sont pris en mains , et n ont pas attendus le MESSIE???

  30. Amirouche

    OUERRAD en squatteur

    Pa pa pa pa pa !! tu nous reviens en forme Sahbi , je peux aller dormir tranquille ….
    Merci khayi

  31. h. bouasria

    Tout le vacarme de la révolution était pour rien il fallait laisser Benali puisqu’il s’agit de Moussa elhadj et de elhadj Moussa aux Tunisiens ça ne vaut pas la peine de faire l’école a leurs enfants ceux qui l’ont fait et ont aujourd’hui l’age de 40 et 50 ans avec le doctorat pourquoi ils étaient et pourquoi l’ont fait

  32. Mohand

    Les slogans ont changé, après le fameux dégage , c la place au retour: reviens et ne nous quittes pas. La politique n’a pas d’âge, on va se Contenter d’une eau fraîche , et puis c tout .
    Te quiero patria, o me amor.

Répondre