La Voix De Sidi Bel Abbes

Plus de15000 commerces ouverts pendant l’Aid El Fitr. Est ce constaté ce jour ?

15675 commerçants, à travers le territoire national, ont été mobilisés par les directions régionales du commerce afin d’assurer des permanences durant les fêtes de l’Aïd El Fitr.

Environ 2000 commerçants supplémentaires, par rapport à 2013 (13633), se sont joints à l’opération. Un cinquième d’entre eux (21,51%) sont des boulangers. Au niveau de la capitale, 2015 commerçants assureront la permanence, un chiffre en hausse de 10,90% par rapport à l’année dernière où la wilaya a mobilisé 1817 commerçants. Parmi ces 2015 commerçants, il y a 454 boulangers, 1059 commerces d’alimentation générale et de fruits et légumes, 582 autres activités ainsi que 20 unités de production.

La direction de commerce régionale qui a mobilisé le plus de commerçants est celle de Blida avec 2205 dont 416 boulangers. A noter que les permanences durant les fêtes de l’Aïd sont réglementées dans la loi n° 13-06 du 23 juillet 2013 modifiant et complétant la loi n° 04-08 du 14 août 2004 relative aux conditions d’exercice des activités commerciales. La liste des commerçants mobilisés est établie suite à un arrêté du wali. L’article 41 bis de la dite loi stipule que celui qui ne respecte pas sa permanence écope d’une amende de 30 000 dinars à 200 000 dinars. Le Wali peut même procéder à la fermeture du commerce en question. Néanmoins, sur le terrain, même si les autorités affirment, comme cela s’est passée durant les fêtes de l’année dernière, que l’opération a réussi, beaucoup de citoyens font face à la pénurie de pain, de fruits et légumes et autres produits.

A moins de 24 heures de l’Aïd, l’UGCAA (Union générale des commerçants et artisans algériens) soulève déjà deux défaillances, comme l’a indiqué son porte-parole El Hadj Tahar Boulenouar au quotidien El Watan : des commerçants concernés par la permanence ne sont pas informés, alors qu’ils devaient l’être plusieurs jours auparavant puisque leurs employés résident en général assez loin, et les listes des commerçants concernés n’ont pas été affichées par les APC.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=52506

Posté par le Juil 28 2014. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

13 Commentaires pour “Plus de15000 commerces ouverts pendant l’Aid El Fitr. Est ce constaté ce jour ?”

  1. kaid

    UN COUVRE FEU TOUT ETAIT FERME A SBA

  2. gherbi sba

    Un affameur du peuple qui spécule tire profit du mois sacré ne va pas observer ces mesures c’est du festi

  3. chaibdraa tani djamel

    Comme l’a dit KAID c’était un couvre feu général,L’ UGCA elle méme est complice,déja les membres de cette structure sont des commerçants qui eux mémes n’ont pas ouvert pendant l’aid el fitr (HADJ HAMOU , HAMOU EL HADJ) et saha aidakoum

  4. fethi

    juste djamel rien ne marche a belabbes

  5. Abbes

    Deux cafés ouverts ai je vu Lamentable!

  6. OUERRAD

    mazel et amnou bel ghoula

  7. Mtr Mellali Mostefa

    A TOUS MES AMIS DE LA VSBA Aid Moubarak et Excellente fete de l’aid en présence de vos familles, amis, etre cher dans un monde que je nous souhaite conscient de la nécessité de la paix dans les coeurs, dans les vies, dans les pays, entre les peuples….. Amitiés

  8. saha Aïd'koum

    Apres la fête ,c’est la défaite et tout marche au ralenti comme si plus rien n’existait avant et n’existera après .Alors sans contest Aïd mabrouk à tout le monde .

  9. houssine

    Sba en ville a part des queues chez deux boulangeries du centre ville Un vide aucun café de la place ouvert Triste trés triste quelles habitudes!

  10. jamel

    Quand les citoyens se taisent ils deviennent complises de ces situations qui se répétent

  11. Omar

    personnellement je m’en tamponne de ce soi-disant eid! il fut (el eid à l’époque de nos aïeux aujourd’hui ça put l’hypocrisie à 360° la preuve il n’y a plus cette ferveur d’antan de toute façon on sent qu’il y a un mal-aise,un mal-être ce n’est que de la poudre aux yeux de nos jours y’a rien de sincère puisque tout va de travers.Ce qui nous manque c’est beaucoup de sérieux de sincérité d’honnêteté de parole or il règne une ambiance malfaisante,ce qui est horripilant y’a rien qui marche dans le bon sens que ce soi au niveau familiale professionnel et j’en passe des meilleurs une tristesse absolue mais bon je ne suis pas la pour donner des leçons à qui que ce soi simplement un constat qui me touche à coeur mais si ça peut égayer les plus fervents de ce eid alors je réitère eidkom mabrouk.

  12. FEÏLASSOUF

    On estime en moyenne que l’homme dit 5000 mots par jour, et que la femme dit 7000 mots par jour… …
    Le problème, c’est que quand je rentre du travail,j’ ai déjà fini mes 5000 mots, alors que ma femme n’a pas encore commencé ses 7000………! exception faite pour les fêtes comme l’Aïd où elle est obligée de débiter ses mots avec ma « nsibti » (sa maman) généralement en trente minutes ,puis elle commence à délirer !!!!
    VIVE L’AÏD

  13. Imène

    Vous le savez bien : chaque année c la même rengaine ! les commerçants vont baisser les rideaux les jours de fêtes..et ce en dépit des mises en garde du ministère , des sanctions prévues..ils s’en f….mais complètement ! il faut prendre les devants, et faire ses provisions avant ! du moins pour les produits de première necessité ( pain , semoule, lait….) la loi , ça n’existe pas chez nous..chacun fait la sienne ! priez le ciel pour qu’il n’y est pas d’autres problèmes plus sérieux comme la santé, les accidents..parceque les hôpitaux ..errih, du vent ! le desert!

Répondre