La Voix De Sidi Bel Abbes

Petite lettre d’un jeune nouveau contributeur de LA Voix De Sidi Bel Abbes Louled Abdelkrim

photo-1Ce que je viens soumettre aux lecteurs(ices) de La Voix De Sidi Bel Abbes est juste une petite lettre d’un jeune intellectuel, médecin spécialiste de formation qui vient de rejoindre l’équipe rédactionnelle en tant que contributeur, ou je viens récemment d’être honoré le Samedi 22 Octobre 2016 lors de la 2eme rencontre Belabbesienne.

photo-2
Franchement et en toute honnêteté intellectuelle j’ai rejoins la VDSBA pour sa ligne éditoriale car en tant que lecteur des plus assidus j’ai pu suffisamment cerner ladite ligne, et je crois en savoir un bon bout en côtoyant la plupart de ses contributeurs.

photo-3
J’ai ainsi rejoins la VDSBA pour suivre et participer au forum assez riche avec les fidèles des fidèles : Hadj Amirouche, Ouerrad Mohamed, Les frères Cheniti, Ghalouni Mohamed, Douar Mohamed, Khiat Ahmed, Mémoria, Mme CH, Imene, Alabbassi, SBA, Abbes2, Hamza, Sidi Yacine, etc… La liste est longue, et je m’excuse s’il y a eu des omissions involontaires.
Mon intégration a été rapide dans cette équipe notamment lors des rencontres BESSMA.NET que je suivais sans participer jusqu’au jour ou 3ami Kadiri Mohamed au gré d’une rencontre au centre-ville m’a dit Marhba Bik Weldi, et depuis j’y suis, et je suis heureux de faire la connaissance de ce grand lectorat.

photo-4
Je suis heureux également lors des rencontres conviviales de se retrouver parmi des personnalités respectueuses et dignes, et mon souhait est que tous les lecteurs connus soient-ils ou virtuels fassent connaissance dans la grande généreuse maison de la VDSBA.
Toutefois ce que je dois dire c’est qu’on m’a surtout rappelé que je dois être astreint à informer, à relater tout évènement qui se passe sur le territoire de la wilaya étant donné que la VDSBA reste ouverte à tous les thèmes (politiques, économiques, sociaux, culturels, et sportifs). Mais c’est d’abord un journal qui privilégie l’information de proximité.
On m’a rappelé également que je dois porter à la connaissance des lecteurs des dysfonctionnements qui existent dans tous les domaines, mais que je dois me conformer aux piliers de l’action journalistique et que je devais être astreint à l’esprit critique, à l’exactitude, à l’équité, et ce tout en faisant attention aux manipulations.
Honnêtement parlant, je ne cacherai pas, je suis un jeune ambitieux avide de savoir, et de connaissances additives à celles que j’ai eu dans mon cursus scolaires et universitaire.
Moi, et je m’excuse de l’utilisation de cet usage forcé je ne recherche aucune aura ou célébrité, je veux juste être au service de la VDSBA tout en donnant le maximum de moi-même en valorisant le contenu des informations ou j’ai débuté Hamdoullah à animer la rubrique « hôte du journal » après avoir couvert plusieurs BESSMA.NET et Rencontres Belabbesiennes.
J’espère ne pas s’arrêter avec votre précieuse aide et collaboration amis lecteurs et lectrices, qu’Allah vous garde pour nous, et permettez-moi de remercier l’administrateur du site web Brikci Salim pour le grand travail qu’il fait pour la VDSBA.
Vive La Voix De Sidi Bel Abbes.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69700

Posté par le Nov 2 2016. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

42 Commentaires pour “Petite lettre d’un jeune nouveau contributeur de LA Voix De Sidi Bel Abbes Louled Abdelkrim”

  1. SBA

    Bonjour De bon matin et vite avant de rallier le boulot. Deux mots à l’intention de vous Monsieur. Vous avez tout dit et c’est passionnant de suivre cette nouvelle vocation pour peu que vous continuez à respecter les principaux fondements de la presse En plus la voix de Sidiy bel abbés est un organe bien particulier avec son âme la bessma Bon vent si Louled A

  2. SBA

    Lire Sidi belabbes un y s’est glissé Excusez moi

  3. OUERRAD

    SALEM , comment te dire ,,,
    DOCTEUR , wlidi ,wlidna , cher ami ,,,
    il ne faut surtout pas , se mettre à la place des autres , il faut ecrire et raisonner avec ses propres convictions quittes a se des econtents .
    L essentiel , c est de se mettre en tete l INTERET de la ville .
    Tout le reste n est qu ephemere .
    Il faut aller chercher , tes hotes là ou ils sont ; par exeple oi tu seras oblige de venir à AIN EL TURCK ,,, @mirouche va falloire aller jusqu à PARIS .
    Seul , el mourkenti il est sur place , sinon a SIODI SORECOR devant une zlafa ente333 ta3ammm ,,, bon appetit
    bonne journee ,

  4. SBA

    Selon où il est entré des mains sérieuses. L’avenir est assure

  5. SBA

    Mon appareil me joue des tours. Me lire selon moi

  6. Ayadoun

    Bonne continuation et bien venu avec cette grande famille « la voix de Sidi Bel Abbes »

  7. MOUL EL H'CIRA

    Heureusement que ce jeune homme va connaitre l’apprentissage de la vie, après l’apprentissage à l’école , il saura que la différence est grande et qu’il faut s’armer d’intelligence et non de connaissances pour affronter l’aventure joyeusement annoncée de  »la contribution ».La plupart qui fréquentent les lieux sont de vieux briscards et les photos qui agrémentent votre écrit indiquent clairement que vous êtes entre de bonnes mains.
    Bonne chance!!!

  8. chaibdraa tani djamel

    MARHABANE BKHOUNA

  9. Hamza

    Salem, MACHAALLAH Je suis très fière de ces jeunes algériens qui ont réussià s imposé même en France j ai eu le plaisir de recevoir mon bofrère quelque jours j ai appelé un ami constantinois médecin pour son avis sur la maladie de mon bof il ma proposé un bilan m orienté vers un autre puis un autre je connais pas les spécialités il me resté que le cardiologue les rendez-vous deux a trois moi d attente ( mon jeune plombier m appelle pour suivi des chantiers, il me parle d un client et je répond de suite  » je lui est dit je veux rien savoir le chèque dabord » il me répond » ses bon il ma la donné » après je lui dit de tout façon je suis occupé avec mon bof j aurais pas le temps je raconte mon problème et me dit  » mais monsieur Miloudi est un cardiologue » la honte pour mon bof qui lui reste pas beaucoup de jours je suis obligé je l appelle m excuse mais je vous appel pour mon bof j ai pris une clac gentillesse, compétence quel éducation chapeau nos jeunes sont bien allah ykhalihoum c est pour vous dire que là j ai vu le nombre de médecins algériens y a de quoi être fier Hamza Toba

  10. Cher Docteur, tu as démontré dans un court délai ton abnégation et ton savoir faire car ces deux qualités sont de mise dans ton métier de médecin. Dans l’information vas-y avec intelligence et fais preuve d’une persévérance mais ne t’en fais pas tu es bien encadré et l’avenir est devant… bon vent.

    • LOULED ABDELKRIM

      Merci pour votre passage cher confrère, oui bien encadré et surtout bien orienté par vous et notamment mon grand frère Kadiri Mohamed.

  11. ABBES.2

    Bonjour.
    Marhba bik si abdelkrim Et assurez vous que vous avez bien fait votre choix.Vous êtes entre de bonnes mains.Ecoutez bien leurs conseils.Lisez attentivement les commentaires et ne soyez jamais fâché si vous tombez sur un commentaire choquant.Puisque vous vous êtes pénétré dans le monde de la presse alors ils faut s’attendre à tout.
    يقول الخليفة عمر رضي الله عنه . رحم الله امرؤاً أهداني عيوبي
    Marhba bik encore une fois

  12. sidi yacine

    Bon courage docteur Abdelkarim, vous êtes entre de bonnes mains, de vrais formateurs à l’image de nos frères Kadiri Mohamed et si Ayadoun. » Il existe deux sortes de gentils dans la vie, ceux qui le sont parce qu’ils n’ont pas les moyens d’être méchants, et ceux qui le sont parce qu’ils le décident  » Gilles Legardinier.

  13. LOULED ABDELKRIM

    Messieurs Kadiri et Ayadou sont de grands serviables maitres

  14. Imène

    Louled A. : Azzul ! tlm..
    Bienvenu à bord Abdelkrim !
    Comme l’a remarqué notre ami Dr. Douar , je pense qu’effectivement en peu de temps , vous avez démontré votre capacité d’adaptation dans le milieu journalistique ..plus qu’un contributeur, vous êtes le chroniqueur attitré des rubriques Bessma , et hôte du journal que vous animez avec bcp d’habileté ..il ne pouvait en être autrement quand on connait l’équipe d’encadreurs exceptionnels qui vous a propulsé et qui vous soutient. Ces maîtres chevronnés – Que Allah leur prête longue vie , une excellente santé , et toute l’énergie pour continuer l’aventure le plus loin. – savent qu’avec des éléments motivés et dynamiques tels que vous la relève est assurée , Que la VOIX du plat pays ne s’éteindra jamais ! l’aura ,la célébrité vous n’en voulez pas ? soyez en sûr alors que l’amitié et l’estime de milliers de vos lecteurs ( ices ) vous sont totalement acquis. Bon courage , bonne continuation . mes amitiés.

  15. Amirouche

    Cher Abdelkrim,

    Salam,

    Si j’étais là-bas chez nous, je t’aurais offert en guise de cadeau de bienvenue au club « miya dourou hami mel hachia et kar3a za3zoue barda », mais vu l’éloignement, je me suffirai de te dire seulement « Alfe marhba bike ».
    Je t’adresse ce petit mot pour te féliciter et t’encourager des efforts que tu ne cesses de fournir à travers tes contributions et ta présence dans presque toutes les manifestations de notre chère ville Bel-Abbès. Je découvre aussi que tu as un travail très prenant dans un hôpital ou une clinique, et malgré cela, tu donnes de ton temps et de ton énergie; tu te libères pour le bien et le meilleur de la cité du plat pays, nous fournissant de ses nouvelles, ses informations et à travers la rubrique « hôte du journal » , tu nous fais découvrir à chaque fois un visage des wled el bled.
    Si je pourrais me permettre, puisque « le croyant est le miroir de son frère », le seul conseil que je peux te donner, est de ne pas te décourager face aux critiques de quelques guetteurs aux« visages cachés » des deux rives, ceux qui ne veulent pas le bien des journaux électroniques de notre ville, ni celui de l’Algérie d’ailleurs. A ceux-là, tu leur diras « Aljrabe hakake, wel khayen chakake » ou « li yazra3 el rihe, yahssade ghbarha »…

    Merci frérot pour ton enthousiasme et bravo.
    Khayicalement

  16. SBA

    Bonjour je vois que vous êtes encouragé et cela est un bon signe. Redoubler d’efforts en restant à l’écoute de vos aînés. Bonne journée

  17. HADJI LOULED

    tout ce que j’ai a dire c’est qu’un jour de 1985 j’ai plante un arbre et j’ai prier dieu …. et un 05 mai 1986 il est sorti de terre et j’ai remercier mon dieu et je l’ai appelé ABDELKRIM et depuis mon dieu ne m’a pas déçu…….j’espère que j’ai su montrer la voie et donner les bons conseils pour la vie…. maintenant il donne les fruits mieux que je ne l’aurai esperai …..je prie dieu pour qu’il accepte ma benediction …. et me rendra toujours fier…..TON PERE FISTON..

  18. Imène

    Mr. HADJI L. : Bonsoir !
    Que Allah protège et vous garde votre fiston..Vous avez toutes les raisons d’en être fier !

  19. Ayadoun

    Hadji Louled si tout les jeunes algériens sont engager tel que votre fils et notre jeune ami Dr Abdelkrim la prospérité de notre pays est déjà confirmé INCHAA ALLAH que Dieu le tout puissant préserve nos enfants et la stabilité de l’Algérie INCHAA ALLAH

  20. Mohamed Ghalouni

    Re-bienvenu , Abdelkrim , mais ça fait quand même un bon bout de temps que tu as embarqué sur le navire ! Ta volonté , ton ambition et ta bienveillance ont facilité ton intégration . Bravo et bonne courage !

  21. Hocine .C

    Un plus certain pour la VDSBA , tu fais des choses exceptionnelles , je tiens vraiment à te féliciter , j’espère que nos nombreux amis saisiront l’intéret de ton travail gigantesque . Merci mon frère Abdelkrim et bon courage pour la suite car beaucoup de travail t’attend encore au sein de la VDSBA .

  22. Kader

    Kader, Je tiens a remercier le papa Hadj Louled, et encourage les autre péres a faire autant que les parents de notre jeune medecin. Je souhaite que que mon frere Nakrela tayeb entre en contact avec moi. Mon e mail tu peux le procurer a la redaction du journal. Ton frere Abdelkader SABILELAH

  23. Mohamed Bendjafar

    Bonsoir.
    Votre lettre, Si Abdelkrim, est éloquente.Elle souligne votre enthousiasme et votre détermination à être aux service de vos concitoyens et de votre cité , et l’on se prend à espérer le même engouement pour tous les jeunes du pays.Je reste persuadé que si on donne un peu de moyens et beaucoup de confiance à notre jeunesse, elle est capable de relever énormément de défis . Reste aussi que les plus âgés doivent donner le bon exemple.
    Un moment, j’ai eu crainte que vous ne preniez la grosse tête, mais après vous avoir rencontré, et surtout en lisant le commentaire de votre père (que je salue au passage) mes craintes se sont rapidement dissipées. Et puis , quand on a comme mentors des personnes nommées Kadiri et Ghalouni, on ne risque pas de se perdre.
    Travail et persévérance sont les clés de l’ambition, qu’elle soit professionnelle ou sociale. Vous êtes déjà médecin , et vous brillez déjà , malgré votre jeune âge, sur le plan social.
    Alors que dire d’autre, sinon vous souhaitez plein succès dans tout ce que vous entreprenez. Bon vent , comme vous le dira notre notre navigatrice nationale, notre soeur Mme CH.

  24. Cheniti Gh.

    @ notre jeune docteur Si Abdelkrim ,
    Par une simple petite lettre comme vous dites , vous venez de toucher les coeurs et les esprits de tous les lecteurs et lectrices ,Si Abdelkrim. C’est une grande lettre d’un de nos enfants qui nous procure joie , fierté et espoir en l’avenir d’une Algérie percutante,
    enthousiaste , séduisante , efficace et respectable .Je rejoins monsieur Bendjahfar dans son intervention ô combien judicieuse ,concernant la confiance que l’on doit faire à notre jeunesse .
    Bonne soirée , bon courage et bonne continuation jeune homme !

  25. Mohamed Bendjafar

    Bonsoir.
    Merci ami Cheniti Gh . Ce n’est que justice rendue à notre jeune ami Abdelkrim.

  26. mohamedDD

    Marhaba bik, techniques+patience+persévérance et en avant toute pour une bonne réussite avec le bonjour d’Amsterdam et en prime une petite tulipe à toi tout seul.

Répondre