La Voix De Sidi Bel Abbes

Pensée a notre confrère Mourad Daouadji, 2 ans déjà.

Une pensée est observée a notre confrère Mourad Daouadji, décédé il y a 2 ans déjà.4861976-7256029

Rejoignant l’au delà Sur la pointe des pieds, il s’etait retiré doucement sans dire mot comme pour se conformer à son tempérament trop discret. Une discrétion qui imposait toutefois le respect du commun de ses collègues.A l’âge de 68 ans, Daouadji Mourad avait tiré sa révérence la veille de l’Aïd (2012) à la suite d’une longue maladie laissant un grand vide au sein de la corporation de la presse locale. Il a été inhumé vendredi dernier, en présence d’une grande foule au cimetière Sidi-Bel-Abbès. Autant de souvenirs ont été ravivés après la disparition de celui qui a collaboré à de nombreux journaux et qui était un passionné par la couverture des faits et événements de la région. C’est à El Djoumhouria dans son édition en français qu’il a entamé son aventure avant de rejoindre El Moudjahid pour ensuite marquer une pause et méditer sur son parcours. Une méditation assimilée à une évaluation pour se perfectionner dans l’information de proximité. Il relance son activité en collaborant avec le quotidien national l’Expression avant de s’engager également avec Reflexions, un journal édité à Mostaganem où il alimentait la page consacrée à la cité de la Mekkerra. D’une grande retenue, il s’est toujours singularisé par une humilité et une modestie surtout en se pliant scrupuleusement aux us et coutumes de sa grande famille originaire de Mazouna. Aimable et courtois, le regretté a constamment su préserver des relations amicales et cordiales avec la corporation pour que sa mort soit vivement ressentie. Signalons au passage, que le défunt a fait des initiations au théâtre en faisant partie de la troupe des Béni Amer en compagnie du metteur en scène Ziani Cherif Ayed dont il est aussi le beau frère…

A Allah nous appartenons et à lui nous retournons.

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=55912

Posté par le Oct 30 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

14 Commentaires pour “Pensée a notre confrère Mourad Daouadji, 2 ans déjà.”

  1. ourrad khaled

    allah yerhmah morad c était un collège de travail a la daira de sidi bel abbes ex sous préfecture

  2. Sory n

    Une pensée a ce brave ami Remercions la voix de sba.

  3. ourrad khaled

    collègue de travail je m éxuse

  4. chaibdraa tani djamel

    Allah yarhamah oua allah y chafi son pére qui est trés malade (un voisin et ancien bijoutier de GRABA)

  5. Bachir

    Est-ce un parent de Daouadji Samia (connue à l’école para-médicale sous la férule de Mademoiselle Kellouche, en 1976-77) ?

  6. Hocine . C

    Un homme d’une grande éducation , d’une grande famille . Allah yrehmeh .

  7. Mehdi

    un homme très professionnel et un fils de famille noble que j’au eu la chance d’être interviewé par lui pendant la fameuse effervescence démocratique post octobre 88….depuis on a gardé de très bonnes relations et un estime mutuel …ellah yerhemah wa wassaaa alih

  8. kaid

    Vendredi. Une pensée à ce regrette journaliste est un signe de non oubli.

  9. merabbi

    Essalamou alaikoum!
    l e défunt Allah yerhmah a grandi rue de la paix et a un frère dont le pénom est chokri lequel est en France actuellement .
    Quant à samia c »est sa cousine dont les parents habitaient ou habitent encore la rue dite « trig maascare » juste au dessus de l’actuelle pharmacie de Abderrahmane BENDIMERED.

    INCHAALLAH son père yechfa une Khaima vraiment KBIRA au sens large du terme .
    Nos pensées vont également à tous nos parents ,amis et collegues .
    INNALILLAHI OUA INNA ILAIHI RADJIIIOUUNE .

  10. djilali daouadji

    mrc bcp pour cette pensé… je suis son fils djilali … ma mère et mm mes fréres me dise c qui ce grand administrateur qui a n a pas oublié notre pére

Répondre