La Voix De Sidi Bel Abbes

Pensée a l’officier Horr assassiné par les hordes terrosristes: Repose en paix mon voisin, Repose en paix khayi…

LA DÉFUNTE MÈRE MIRA ET SON FILS NOTRE VOISIN DES BÂTIMENTS DE SIDI YACINE

La terrible nouvelle de ton assassinat survenu par une maudite journée du 23 juillet 1992 à Lakhdaria avait vite fait de traverser telle une trainée de poudre les artères de la ville natale Sidi Bel Abbès ta ville que tu portais toujours dans ton cœur. La terrible nouvelle était tombée ce jour-là tel un couperet. Il n’y avait pas que ta famille qui te pleurait mais aussi tes amis et surtout tes anciens camarades du quartier Sidi Yacine et du lycée et tous ceux qui t‘ont connu et aimé. Je me rappelle toujours de toi « Ptit »(c’était ton surnom) quand jadis on se donnait rendez-vous par de belles journées ensoleillée où on partait avec nos camarades de notre âge chasser les oiseaux du côté de la gare de l’état (l’actuelle station de radio locale) qui constituait jadis la limite géographique Est du périmètre urbain de la ville. On tapait au ballon mais toi tu étais connu pour être un mordu des chardonnerets(On les appelait « carganéra » ou « carga ». Tu avais toujours ta petite cage avec un parfois deux et même trois carga à l’intérieur. Tu vouais un amour fou pour ces petites créatures et d’ailleurs tu en a fait une réputation. Qui ne connaissait pas Ptit ould Sidi Yacine ? Tout le monde te connaissait et tout le monde appréciait ta gentillesse, ta bonne éducation et ton intelligence. A l’école comme au lycée, tu étais toujours parmi les meilleurs élèves de la clase. Tu aimais ton pays et tu voulais le servir en embrassant une carrière militaire. Quand tu sortais en permission, tu avais hâte pour rentrer à Sidi Bel Abbès voir ta famille et tes camarades de quartier. Même officier tu restais toujours le même, sobre, populaire et courtois. Ta silhouette frêle te suivant partout. Tu aimais taquiner et raconter des blagues. Ton sourire te trahissait souvent. Même en trainant ton treillis tu es resté le même. Rojla, honnête, digne et fier. Etant loin de ta ville, tu n’as jamais réussi à t’en séparer du mot « Khayi ». Alors que tu étais destiné à une brillants carrière militaire, les hordes terroristes t’ont trahi toi le tranquille, jeune officier. Sidi-Bel-Abbès a perdu en toi un de ses meilleurs fils. Quand ta photo m’est parvenu à la rédaction, dis toi mon frère que j’ai eut les larmes aux yeux. Je me suis fait un devoir de la publier et de t’en faire part de ce petit hommage. Dis toi khayi, que nous continuerons toujours à servir cette Algérie pour laquelle tu t’es sacrifié à la fleure de l’âge. Tu avais 40 printemps quand les lâches t’ont ravi aux tiens. Nous te pleurons toujours Mohamed. Allah Yarhmek khayi !

sidi-yacine-1024x768

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=45449

Posté par le Mai 18 2014. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, MAGHREB, PENSEE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

37 Commentaires pour “Pensée a l’officier Horr assassiné par les hordes terrosristes: Repose en paix mon voisin, Repose en paix khayi…”

  1. kerroucha

    Allah yerhmah c’est un ancien camarade et ex voisin

  2. Belamri abdelkader

    Voilà un sujet utile à la société et qui est en meme temps un devoir de mémoire pour ceux qui ont veillé à notre sécurité au détriment de la leur et qui ont fini par succomber pour que vive l’Algérie libre de ses traditions.Les Algériens ne doivent jamais détacher de leur mémoire cette période noire qu’ils ont traversé pour qu’elle ne se répète plus.Le recul subit par le pays dans tous les domaines et dont les retombées ont servi d’arguments à certains pour inciter le peuple à s’auto -mutiler n’a pas marché,bien au contraire la gifle subit par les instigateurs au trouble leur servira de leçon pour admettre une fois pour toute que le peuple algérien est mur et aspire à la paix et au progrès.Que le bélabésien mort pour son idéal et son amour de son pays repose en paix. LA TAHSIBENNA ALLATHI KOUTILOU FI SABILI ALLAHI AMWATTEN BEL AHYA E 3INDA RABIHIME YOURZAKOUN (SADAKA ALLAHOU EL 3ADIM )

    • Belamri abdelkader

      LIRE GIFLE SUBIE ET NON SUBIT

      • K.BEKKAR

        Salut si BELAMRI ainsi que tous mes amis et fréres de BEL ABBES , j’ai connu HORR à l’Ecole Eugéne Etienne à Sidi Yacine et on a partagé le cycle primaire ensemble avant de se séparer à l’Ecole Paul Bert prés du Lycée EN NADJAH .
        HORR était cet enfant gai , joyeux , bon vivant et trés dynamique .
        Il m’a téléphoné un jour de TINDOUF en sa qualité d’officier , c’était mon dernier contact avec lui et il tenait à me voir .
        En apprenant son décès , j’étais très touché .
        Que Dieu l’accueille dans son vaste paradis .
        Gloire à nos Martyrs quel que soit le temps et l’époque .
        Salutations à tous

    • K.BEKKAR

      Salut si Belamri et tous mes amis de Bel Abbés , J’

    • tewfikhayii

      Salam,
      @ Si Belamri, attention aux sourates du coran, il faut les transcrire fidèlement sinon on a droit à des blâmes. Je vais essayer de le dire correctement et Dieu est le Meilleur et le complet Soubhanou.
      WA LA TAHSIBÈNNA ALLATHINA KOUTILOU FI SABILI ALLAHI AMWATTÈNE BÈL AHYAOUNE 3INDA RABIHIME YOURZAKOUNE (SADAKA ALLAHOU EL 3ADIME)
      ALLAH YAHDINA GA3A INCHALLAH.
      Salam.

  3. Ghosne

    Allah yarhmou ou wassa3 illih , et nous pensons a tous ceux qui sont morts dans les mêmes conditions, ces jours ci le Mekkadam du Mausolée de Sidi yahia a été tue lâchement alors que la wa3daa c’est ces jours ci 250 cavaliers tous les ans c’est grandiose.

  4. fethi

    une pensée a ce abbassi ravi aux siens est a saluer

  5. K/faraoun

    une pensée pour mon camarade de classe de l’école Eugène Etienne et du lycée AEK AZZA ALLAH YARMAH

  6. Cheniti Gh.

    Merci à la voix de Sidi Bel Abbès pour cette pensée envers des êtres très chers.
    Je voudrais tant parler de celui qui est mon ami d’enfance et avec qui j’ai
    partagé beaucoup de moments de bonheur et de joie (j’en parlerai un peu
    plus tard!)mais je parlerai de Khalti El Hadja Mira que tous les citadins de la cité Diar Sidi Yacine adoraient et respectaient .
    Une mère courage comme elle ! j’en ai rarement rencontré dans ma vie .
    Ayant à élever des orphelins ,elle travaillait dur , très dur même ! Ainsi,elle réussit à faire de Mohamed une grand homme dont toute l ‘Algérie doit être
    fière car il avait choisi un métier très noble : Défendre le pays .
    Les repas qu’elle nous préparait ,pendant les longues périodes de nos révisions pour le Bac, étaient succulents et chose qui m’ intrigue jusqu’au jour d’aujourd’hui, elle mijotait des plats avec peu de moyens mais dont la saveur
    et le goût restent -pour moi- inoubliables!
    El Hamdoulillah ,les enfants de Mohamed ont tous réussi dans leurs études,
    Wahiba est maintenant professeur universitaire et traductrice( langues
    étrangères) Yacine est un brillant avocat et un chasseur très adroit des chardonnerets (Bon sang ne saurait mentir comme on dit ),Zakaria est devenu
    médecin et le benjamin Brahim est étudiant à l’ université (3ème Année)!
    J’ai eu la grande chance de les avoir accompagné tout au long de leurs cursus
    scolaire ,universitaire et post-universitaire et je crois que mon ami et mon frère
    Mohamed aurait été content de savoir que ses enfants ont réussi – même- si
    le destin a voulu que eux aussi grandissent orphelins mais ayant vécu et grandi grâce aussi à leur maman qui avait été aussi une autre grande Mira!
    Allah yarham Mohamed et Khalti el Hadja Mira .

    • Bouchentouf

      Salem Si Ghalem Ch. De cette guerre avec les groupes armés des fondamentalistes personne n’est sorti indemne, même la nature a souffert de leurs exactions. Bien des régions ont subit le calvaire, pire qu’à l’époque coloniale dans certains endroits comme Lakhdaria où a été assassiné notre ami et frère Mohammed Horr AllahYarham’hou. Massacres, vols, viols, meurtres, destructions et attentats ont constitués le lot quotidien des Algériens durant cette décennie noire placée sous le signe de la malédiction. Face à cela l’institution militaire avec des hommes d’obéissance et d’action de la tempe du regretté Mohammed ont joués un rôle essentiel pour la sauvegarde du pays, aidés en cela il vrai par un peuple debout qui avait enfin compris le but du courant islamiste : Faire régner partout la confusion mentale en brouillant les pistes pour arriver à un pouvoir éternel par l’excommunication, l’anathème et la fatwa. Parmi ces hommes que j’avais côtoyé autrefois nombreux sont ceux qui ont toujours délaissés les devants de la scène et n’ont jamais accordé d’attention aux apparences, j’en connais des hauts gradés qui sont en retraite maintenant et qui marchent la tête haute fier du devoir accompli, d’autres sont mort au combat ou trahi par leur propre famille malheureusement. Horr, je l’avais connu à l’académie de Cherchell 74-75 où il faisait son instruction avec un petit groupe de Belabbésiens (Mérioua Ba Kaddour, Boumédiene dont j’ai perdu le nom de famille, Merazi Ahmed), un sacré boute en train qui mettait de l’ambiance à la cafétéria en simulant un adjudant aussi grand que bête adepte de la boule à zéro et qui voulait foutre tout le monde en taule. Puis je l’avais perdu de vue jusqu’au jour où je l’ai revu à Boukhanéfis chez sa tante maternelle (sauf erreur) la femme de Tedj Pinpin (Neggaz) que certains Belabbésien ont surement connu puisqu’il tenait un bar en ville et c’est par ses neveux que j’ai su plus tard son décès, dommage car il était promu à une belle carrière militaire. Il avait découvert qu’en se basant sur la solidarité tribale et régionale, il pouvait démanteler des réseaux de soutien aux terroristes recherchés qui se croyaient en sécurité dans des refuges ayant pignon sur rue, il signa là sa propre perte…. Vive l’Algérie et gloire à nos valeureux martyrs, prions pour que cela ne se reproduise plus jamais dans notre beau pays malgré nos divergences. Cordialement

      • MADANI

        MR Bouchentouf j’ai perdu de vue un copain à moi depuis très longtemps et j’aimerai bien savoir ce qu’il devient c’est Bouchentouf qui habitait avec sa famille à coté du cinéma l’ Olympia il faisait parti d’un groupe de musicien de notre époque il est parti en France et je ne l’ai plus revu .merci à vous .

        • K.BEKKAR

          Vous parlez de CHENTOUF Kaddour ? si c’est lui , il était à Paris .
          Salut

          • MADANI

            @ Bekkar je parle de celui qui avait un frère à la SNTA et l’autre maire de SBA merci

            • Bouchentouf

              Salem M « Madani ». Je n’ai pas pour habitude de répondre aux anonymes mais si vous souhaitez avoir de ses nouvelles en tant qu’ancien copain je présume, vous savez où habite sa famille elle se fera un plaisir de vous les donner mais comme je constate que M K Bekkar s’est trompé, je me permet de rectifier le tir car il s’agit bien de BOUCHENTOUF Kaddour dont on parle ici et non de CHENTOUF, il est bien à Paris depuis les années 1970 impliqué dans le domaine artistique où il s’est occupé de radio et de musique avec Attar de Raïna RaÏ à ses débuts il me semble. Nos deux chemins ne se sont croisés que très rarement pour prétendre bien connaître cet arrière cousin qui s’est oublié un peu, mais il se peut qu’il connaisse ce site et pourrait peut-être vous répondre aussi. Cordialement

              • MADANI

                MERCI tout en vous informant que j’ai quitté sba pour ailleurs .

                • DZiri

                  Sallamou Allaykum
                  @ M. Madani
                  Tout d’abord, je commencerais par m’excuser, si G mal compris votre intervention.
                  Néanmoins, je ne vois pas comment comprendre vos propos et je vous cite :
                  « Continuez votre manège destiné aux arriérés.moi la saleté dans le discours, je la vomis ».
                  Diriez vous que C une louange !!!
                  Par contre, G lu que nous ne vomissais pas les discours de bhl, au contraires.

                  Vous avez le droit d’avoir votre « opinion » sur moi de part la mienne.
                  Pour ma part, je n’en ai pas sur vous, et pas encore sur votre opinion, pour la simple raison que je ne vous connais pas, ni vous avoir suffisamment lu.
                  Je vous crois et suis d’accord avec vous, lorsque vous dites reconnaitre l’hypocrisie chez l’etre humain, à travers ses idées qui le trahissent.
                  J’aurais aimé, ainsi que éventuellement les lecteurs, que vous réfutiez mes idées avec les votres au lieu de les passer sous silence. Je ne zap personne, à moins qu’il se zap lui-même !
                  Figurez-vous que moi, mes idées je les affiche et les assume, y compris leurs conséquences.
                  Me faire anathème pour, est un honneur !!!
                  Sallamou Allaykum
                  DZiri

              • K.BEKKAR

                Oui BOUCHENTOUF Kaddour , je m’excuse d’avoir oublier le BOU !
                Kaddour est un grand ami , on était Ensemble au Lycée LAPERRINE .
                Je me rappelle Kaddour était doué en Français , à tel point que notre prof de français le prenait pour une réference pour la langue de Moliére .
                Salut à tous

  7. kaid

    Alah yerham ce cadre du pays

  8. Mohamed-Senni

    Des événements douloureux de juillet 1962, voilà qu’on nous transpose, sans nous laisser le temps de reprendre nos esprits, à la terrible décennie noire . Comme quoi le sang appelle le sang mais jusqu’à quand?
    Ce qui me chiffonne c’est l’éclectisme qui domine dans la résurgence d’événements comme cette tragique fin de cet officier mort au service de la Patrie. N’y a-t-il pas meilleure opportunité pour rappeler que plus de deux cent mille de nos compatriotes ont subi le même sort dont certains ravis à la vie avec une indicible barbarie? Un jour, mon fils aîné est rentré à la maison après avoir, en tant qu’interne, passé une nuit de garde dont l’un des hôpitaux de Blida. Il avait un comportement étrange. Pas un mot. Sa mère remarqua qu’il n’avait pas touché à son goûter habituel. Elle le questionna et seul le silence semblait lui répondre. Elle finit par lui dire : « Mais mon fils, c’est ta mère qui te parle; tu peux lui répondre non? » Et, faisant un gros effort il lui dit : « Non je ne peux pas répondre à ma mère après avoir recousu 18 têtes sur leurs corps pendant toute la nuit. »
    Notre officier avait certainement du mérite. C’est affligeant. Vivant dans le même pays, partageant ses hauts et ses bas avec ses compatriotes, l’auteur (anonyme?) aurait -il été gêné d’aligner une phrase à toutes ses victimes lâchement immolées sur l’autel de la bêtise humaine et dont la liste n’est hélas pas close? Paix à leurs âmes. Il nous reste un devoir impérieux à accomplir : faire tout notre possible, rester sur nos gardes et acculer ceux qui ont pour mission de le faire pour que ça ne se reproduise plus. Et le plus tôt serait le mieux.; le sacrifice des Algériens tués par leurs « frères » obnubilés par les pétrodollars ne serait pas vain.

  9. Hocine . C

    Mohamed « p’tit « Allah yrehmeh et mon frere Ghalem étaient inséparables , ils ont eu leurs bacs la meme année , je me rappelle ils passaient des nuits et des nuits à réviser ensemble dans notre appartement ( dans la photo , balcon au milieu 1ere porte ). Le jour de l’annonce des résultats , c’était inoubliable , tout le monde pleurait de joie . Allah yrehmek Mohamed , tu es resté dans nos coeurs pour toujours , Allah yrehmek aussi khalti Mira , tes voisins de Sidi yassine se rappelleront toujours de toi .

  10. kadiro

    je tiens à dire a CHENITI, Si tu te rappelle des deux jumeaux qui sortaient toujours avec Mohamed : c’était KADIRO ET ZINO, et moi je suis l’un de ses jumeaux.

  11. Abbes Frifra

    C’est émouvant de lire de pareils témoignages émanant surtout de ses voisins .
    Je ne le connaissais que de réputation .Parait-il , il avait un franc parler qui désarçonnait plus d’un .Je suis surtout heureux de savoir que ses enfants ont réussi , qu’ils ont fait de brillantes études .N’est-ce-pas là une preuve du dévouement qu’il a porté à son pays .C’est une récompense divine .
    J’admire ce qu’a fait Mr Chéniti qui a suivi leur cursus scolaire et qui a veillé de près ou de loin à leur éducation .
    Tout le mérite revient surtout à leur mère qui a su jouer le rôle du père et de la mère.
    Allah yarhmek Mohamed .

  12. Jamel

    la pensée est touchante mister Frifra belabbes Merci a tous ceux qui pensent sans oublier

  13. bordji belabbes

    Tendre pensée a un héros;c’en était un courageux officier a Lakhdaria dans cette époque

  14. Mme CH

    Allah Yarham Mr Horr et tous ceux qui sont morts pour que l’Algérie reste debout..
    Allah yarham tous les innocents qui ont été les victimes de cette décennie noire..concoctée dans les cabinets noirs dans les tunnels sans bout….!

    Mais je ne sais pourquoi, dès qu’on parle de cette tragédie humaine, je me rappelle que Mr Réda Malek qui ne le connaît pas, détient un document confidentiel du parti socialiste français qui date de la fin de l’année 1993, qui met à nu le plan des pingouins socialistes dirigés à l’époque par le président François Mitterand -(qui a dit le 12 Novmbre 1954 devant l’assemblée nationale: » l’Algérie c’est la France »….) , pour la recolonisation de l’Algérie.
    Alors ce plan démoniaque préconise la déstabilisation de notre pays et la mise en place éventuelle d’un protectorat européen en Algérie…..!!!!

    En effet, le plan ou ‘El Khota’ s’appuyait sur trois points essentiels:

    1-/ Des intellectuels algériens condamnent le pouvoir et en appellent à l’intervention de l’occident….!!! Et vous savez de quel genre d’intellectuels il s’agit…..genre « Barakat », amis de BHL, orbitons de HF, News H, les préférés de J.P Lledo…etc…..!!!

    2-/ Etablissement d’un climat de confusion et approfondissement des différences entre les décideurs….!!! Et comme le clanisme, le tribalisme est de taille chez nous, donc le milieu est propice pour créer ce genre de climat…!

    3-/ Encourager des mouvements sporadiques de contestation et exploiter les mouvements séparatistes comme celui de Ferhat Mehenni…etc…etc…pour semer la Roubla (tiens je me rappelle qu’il était dans l’air bus qui a été détourné vers la France, mais ce qui est bizarre, c’est que l’on n’a pas touché à un seul cheveu de sa tête)….!!!! Drôle de monde…!!!

    les Algériens sont tombés dans le piège alimenté par la guerre d’intérêt entre les deux Oncles…!!!!!

    Ce scénario a failli se reproduire et pourrait se reproduire , si les pingouins sentent que la vache laitière risque de changer de mains…!!!!

    Allah Yarham Mawtanas wa Mawtas jami3 El Mouslimines….Amine…!

    • MADANI

      @ MME CH Si seulement on a une personne de la trempe de BHL une seule on se porterait bien mieux que d’etre la risée du monde mais comme il y a toujours des personnes qui croient en la GHOULA alors continuez votre manège destiné aux arriérés moi la saleté dans le discours je la vomis .

      • DZiri

        Sallamou Allaykum
        @ M. Madani
        Je lis que vous êtes localement le 2em, à vous en prendre à Mme CH sans rien étayer.
        Les lecteurs pourraient, éventuellement, être d’accord avec vous, si vous pouviez nous proposer autre chose pour réfuter cette : « saleté » comme il vous sied de le dire, et de manière irrévérentielle et simpliste.
        Ici, je crois que nous devons traiter les idées et non pas les personnes.
        Il importe de savoir que ce n’est pas élégant de traiter de la sorte un commentateur et encore moins lorsqu’il s’agit d’une Dame.Encore que cette Dame ne tait pas ce que beaucoup passent au moins sous « silence ».
        Il importe également de garder toujours à l’esprit l’idée et/ou l’opinion et non la Personne qui la porte. Seule l’idée est à instruire.
        Dans nos comment, nous présentons ce que Nous considèrons comme argument, tout en généralisant le ou les personnages, en citant le « On » de Tout Le Monde, l’auteur compris.
        Ce qui permettrait à tous les lecteurs de se reconnaitre ou pas dans cette dissertation (miroir).
        Sallamou Allykum.
        DZiri

        • MADANI

          @ Dziri mais monsieur vous allez très fort là de quoi vous parlez ? je ne me suis pas pris à mme CH loin de là je reconnais en elle une grande culture et de grandes capacités intellectuelles avérées je ne fais que m’exprimer sur les sujets qui m’intéressent j’ai dit la saleté dans le discours essayez de comprendre d’abord le sens de cette phrase vous qui voudrez m’apprendre la galanterie c’est trop beau pour etre vrai à vous lire je sais reconnaitre l’hypocrisie chez l’etre humain vos idées vous trahissent d’ailleurs vous etes connu pour vos positions je n’oserai jamais insulter ou dire du mal d’un lecteur vous vous etes emballé pour rien à faire l’intéressant mme CH sait se défendre et n’a besoin de personne sur ce site elle en est capable et peut défier n’importe qui zappez moi svp dans mes commentaires qui n’engagent que moi et ceux à qui je m’adresse directement .vous avez du culot !

    • Imène

      Bjr Mme Ch, bjr tlm :
      vous avez oublié un point essentiel , charnière autour duquel gravitent tous les autres éléments de la  » khota  » c’est :
      -l’intrumentalisation IGNOMINIEUSE de la religion à des fins partisanes et politiques par des cheikhs illuminés , auteurs de fatawas subversives et takfiristes qui ont carrément scindé la société algérienne et disloqué la famille : d’un côté les croyants reconnaissables à leurs accoutrements essentiellement ( kamiss, barbe, les yeux souligés de khol….djilbab,gants noirs..) le reste : des mécréants , des apostats qu’il faut  » éliminer  » car leur assassinat étant licite..
      et c’est comme ça que des jeunes endoctrinés tuaient leurs propres frères ( qui portaient la casquette, ou leurs soeur qui ne portait pas le hijeb, ou fiancée à un policier ..) c’est la grande fitna de l’abrutissement le plus fanatique qui a failli pulvériser tous les fondements de notre société ..j’allais oublier : ces choyoukhs de la fitna , sont les mêmes qui ont promulgué des fatawas en faveur de l’ingérence étrangère en terre d’islam pour en découdre avec les régimes en place et tous les malheurs et le chaos que leurs appels ont généré .troublant tout
      de même ! enfin ..je réitère le message de Mr , Belamri : ne jamais oublier !
      pour que plus jamais guerre fratricide ne se reproduise !! jamais plus..
      allahoma arham chouhadaana !

      • Mme CH

        Salam Chère Imène…!!! Si vous avez remarqué, j’ai parlé de la ‘Khota’ de la note confidentielle du PS français….!!!!
        Mais là, je suis entièrement d’accord avec vous sur le volet de l’instrumentalisation de la barbe et du Kamiss de part et d’autre, d’ailleurs à un certain moment on ne savait plus séparer le bon grain de l’ivraie, tellement que c’était le cafouillage alimenté bien sûr par les mains étrangères océaniques et Méditerranéennes. Cela , a été programmé depuis l’empoisonnement de Houari Boumédiène.
        Je me rappelle aussi que certains Chouyoukhs, -( parmi eux il y a ceux qui ont été aussi assassinés, l’un d’eux était de SBA)-, étaient contre la Fitna et ont refusé les plans d’autres chouyoukhs. Par ailleurs, quand les choses se sont corsées pour les uns et les autres, le dialogue et la réconciliation étaient les seules issues…….!!!!!???? Tant mieux pour le peuple..:!!
        Oui, il ne faut pas oublier, pour que « plus jamais guerre fratricide ne se reproduise » et surtout ne plus tomber dans les pièges et payer la sauce pour les autres…!!!!
        Allah Yahfadna…!!!
        Mes amitiés, oh! quelle autruche….!!!

  15. Zabana

    @MADANI
    BHL est un complexé de sioniste fasciste, un âne de première ordre qui ne connait rien, qui n’a rien en son pouvoir, il ne fait qu’exécuter les ordres de ses maîtres. Alors cherchez un autre exemple car les vrais décideurs n’apparaissent jamais à la télévision pour les…………………..

  16. kadiro

    Merci à tous qui ont connu Mon oncle Mohamed de loin ou de prés, a préciser pour Monsieur CHENITI que je suis le fils de ALI le demi frère de Mohamed Allah Yerhmah et je tiens à dire que c’est grâce a leur mère qui a sue instruire leurs enfants et a refuser de se marier pour le 2ème fois, le fils de Mohamed allah yerhmah YACINE c’est le portrait craché de son défunt père, il est fan des oiseaux (carganira) et n’oublions pas aussi le défunt ami proche de Mohamed Allah yerhamhom BOUHADJA et yerham tous les défunts musulmans incha allah
    INA LILAH WA INA ILAYHI RAJI3OUN

  17. CHAOUI

    vive les chouhadas de la republique et vivrons toujours dans nos coeur et nos memoires.Mefiez-vous Algeriens des fils de harkis et fils de collabos.

  18. Wahid

    Alahou ma Rehamehou bi Rahmatik.

    Tu est été un père pour moi je n’oublierais jamais les jours que j’ai vécu parmi ta petite famille alors que tu me considérais comme un fils .

  19. derni

    allah yermouh un ami de enfance que nous avant étudier ensemble j ai pas vu se visage de pt-i depuit 1972 la dernier rencontre c,étais a la caserne des officier de la gendarmerie de maconais s b a

Répondre